Forum : Concours AS

Nous sommes le 23 Juil 2019 21:23

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar vanlide » 22 Juin 2018 17:08

Bonjour,
je suis IDE de nuit depuis plus de 10ans et depuis quelques années l'équipe dans laquelle je travaille rencontre des soucis toujours avec la même AS.
Des soucis en ce qui concernent le travail et aussi le comportement.
Jusqu'à quelques mois, lorsque je discutais avec cette AS de son travail, par la suite elle faisait des efforts (remarqués).
Or depuis l'été dernier, elle ne fait plus aucun effort, son travail s'est détérioré, les plaintes des collègues accentuées (une AS a été en arrêt 8mois pour burn-out à cause d'elle).

Notre cadre a eu beaucoup d'appels, tout au long de l'année, de l'équipe pour se plaindre de cette AS et à l'approche des évaluations ,m'a demandé de relever par écrit toutes ses plaintes avec des faits précis. Car lors de son évaluation cette AS est droite dans ses baskets et dit bien travailler... elle s'exprime très bien et sait tourner les choses à son avantage.
Je suis donc allée voir mes différentes collègues qui s'était plaintes ... et étonnamment personne ne se rappelle de rien.
Or j'ai bien en tête, toutes les infos mais il me manque des fois le service concerné ou la date ou les autres témoins....

Je vois bien que mes collègues ne vont pas me suivre, alors qu'elles n'arrivent plus a travailler avec cette AS (des pleures avant de rentrer en service, des crises d'angoisse, des coup dans les portes....)
Donc soit, je ne dis rien et l'AS continue de bosser avec nous , c'est l'enfer au boulot jusqu'à un drame coté patient.
Soit je donne quelques notes à la cadre, sans les précisions donc un peu sans l'aval des collègues et je passe pour une grosse balance. Et je perd un peu la confiance de mes collègues.

Je fais quoi???
Avatar de l’utilisateur
vanlide
 
Messages: 3
Enregistré le: 22 Juin 2018 15:50

Messagepar Jo_bis » 22 Juin 2018 17:52

vanlide a écrit :Je fais quoi???

Rien. C'est le travail du cadre.

vanlide a écrit :Notre cadre a eu beaucoup d'appels, tout au long de l'année, de l'équipe pour se plaindre de cette AS et à l'approche des évaluations ,m'a demandé de relever par écrit toutes ses plaintes avec des faits précis.

Ben voyons…vous n'avez pas à faire ça.

vanlide a écrit :Soit je donne quelques notes à la cadre, sans les précisions donc un peu sans l'aval des collègues et je passe pour une grosse balance. Et je perd un peu la confiance de mes collègues.

Ça vous pend au nez….

vanlide a écrit :Je vois bien que mes collègues ne vont pas me suivre, alors qu'elles n'arrivent plus a travailler avec cette AS

Seul le cadre peut faire ce travail d'enquête, vous n'avez pas la légitimité pour cela.

Le cadre devrait recevoir cette AS (hors entretien annuel) et mettre en place en négociant avec elle :
- Une procédure de "surveillance rapprochée".
- Des actions dans le but de la faire progresser : encadrement, formation.
Si au bout d'un laps de temps fixé avec elle, elle n'a pas progressé :
- Mesure disciplinaire (avertissement, changement de service).

Je voudrais quand même attirer votre attention sur un point : tout n'est pas blanc ou noir (style elle est incompétente et les reste de l'équipe est irréprochable :clin: ) :
- Pourquoi cette AS a évolué comme cela ? Il y a forcément une raison que seul le cadre devra connaitre, pas besoin de jouer les commères.
- L'équipe est-elle aussi "réglo" qu'il y parait ? N'est-elle pas un fusible qui évite de creuser plus loin ? (l'arbre qui cache la forêt). Il faut obligatoirement envisager ce cas de figure. Des fois, une "tête de Turc" ça arrange….pendant que l'attention de tous est fixée sur elle, certains en profitent.
- Pourquoi le cadre a laissé "pourrir" cette situation ? Cette cadre est entièrement responsable de cette dégringolade. Un professionnel qui dérape doit être immédiatement entendu en entretien. Et elle a le culot de vous refiler son taf... :mal: :mal: :mal:

Je le répète : ne faites rien, ça se retournerait contre vous.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9354
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Lenalan » 23 Juin 2018 08:39

Si cette personne met en péril les patients (genre maltraitance) vous avez obligation de les signaler, ok. Si c'est "juste" un problème d'entente entre personnes ça va être compliqué de ne pas tomber dans les dénonciations à la portenawak. Elle exerce du harcèlement sur les collègues? ces collègues-là doivent se manifester. Elles ont peur de quoi?

Pour signaler par écrit il faut des faits précis (description factuelle sans jugement ni interprétation: elle a fait ceci, elle a dit cela), vécus par toi et uniquement toi (tu peux pas dire "Machine m'a dit que"). Et surtout le signalement doit être immédiat, pas 6 mois plus tard....
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15953
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Estienne » 23 Juin 2018 10:46

OUH, pour tout ce qui n'est pas du ressort de TA problématique, laisse ça aux autres. Ne cherche surtout pas à vouloir t'immiscer dans les problématiques conflictuelles de tes collègues, trop d'effets pervers, ça va te retomber dessus.
Contente toi de faire remonter à la cadre les points qui posent difficulté dans l'exercice de ton travail, et seulement le tien.
Estienne
Adepte
Adepte
 
Messages: 145
Enregistré le: 15 Jan 2018 15:36

Messagepar vanlide » 26 Juin 2018 14:11

Merci à tous pour vos réponses, cela me conforte dans la façon à procéder. Je ne vais pas trop m'avancer pour mes collègues

Dans les soucis rencontrés, il y a par exemple :
- cette AS préfère manger plutôt que d'accompagner la fille d'une défunte, qui vient juste de décéder.
-re-sucre à 4h du matin un patient dément hospitalisé pour rééquilibrage diad, sans prévenir son IDE ni même faire 1 glycémie
-une collègue qui passe la prévenir qu'1 de ses patientes à plein de sang sur le sol de la chambre, mais elle ne se lève pas pour aller voir
-elle passe la nuit à se disputer avec son mec du moment par sms interposés et ne s'occupe plus du service (elle a 45ans)
-un patient chute fortement, elle le "ramasse à la pompier", ne prévient pas son IDE; le patient re-sonne (ni va pas), et 4h après on découvre un patient avec des énormes plaies et à 1/2 comateux; pour cela il y a eu 1 rapport mais pas de suite

Cela dure depuis plusieurs années et rien n'a été géré car nous avons eu un balais de cadres , plus ou moins investies, qui sont restées plus ou moins longtemps, avec la difficulté de recruter des AS de nuit, pas écoutées par la direction, voir plusieurs mois sans cadre...
Et depuis 2 ans, plus de cadre de nuit, l'équipe est répartie entre les différents cadre de jour, qui ne communiquent pas forcement entre elles et que nous ne rencontrons que très peu dans l'année ( la mienne vue qu'1 fois, 2fois au tèl ).
Voilà un peu le pourquoi du comment, une AS comme cela peut rester 5ans en place sans trop de soucis.
Avatar de l’utilisateur
vanlide
 
Messages: 3
Enregistré le: 22 Juin 2018 15:50

Messagepar vanlide » 30 Oct 2018 17:17

Voilà, toutes les évaluations sont passées.
J'ai suivie vos conseils et ai parlé uniquement des problèmes que J'AI rencontré avec cette AS.

Bien sure, quand cette AS a eu son évaluation, les jours suivant ont été folkloriques:
-a emmené son tour-de-cou et a dormi sur un fauteuil relax (a été filmé)
- a arrêté ses sonnettes a plusieurs reprises et n'a pas été y répondre
- est restée "planquée" dans une chambre, pendant que les collègues faisaient les changes du service.

Comme cette AS est manipulatrice, j'ai depuis quelques mois fais en sorte de ne pas me retrouver seule avec elle, et de limiter les échanges verbaux au strict professionnel. Par le passé elle avait déjà accusé de harcèlement une IDE, d'où mon comportement.

Début de mois, nous nous retrouvons à travailler ensemble. Elle dans 1chambre, moi dans le couloir qui lui transmet 1info sur la patiente... et là elle sort de la chambre en hurlant que je l'agresse verbalement.
Heureusement je n'étais pas seule, des collègues étaient aussi dans le couloir. Elles ont eu beau la raisonner que je lui avais parlé normalement, rien n'y a fait.
Peu après, elle a appelé sa copine IDE dans un autre bâtiment, qui a pris le temps d'aller voir d'autres collègues pour colporter ... mais pas le temps de venir me voir, pour avoir le 2nd son de cloche ou voir les témoins présents.

Depuis presque 1 mois, je suis l'IDE qui frappe les AS. Beaucoup de collègues, qui se plaignaient de cette AS, ont retourné leurs vestes. Bien sure, ce propos diffamatoire n'en ai pas resté là. Ma carrière est entachée...
Et Vendredi je suis convoquée par la direction :/ ...

Je suis déçue par ces collègues, par l'IDE qui a colporté, je me retrouve isolée et je ne vois pas le bout du tunnel
Avatar de l’utilisateur
vanlide
 
Messages: 3
Enregistré le: 22 Juin 2018 15:50


Retourner vers « Concours AS »



Publicité

-