Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 21 Mar 2019 17:39

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar vanna » 15 Fév 2019 11:26

Bonjour,

Ayant parcouru le forum, je n'ai pas trouvé de réponses à mon questionnement.
Je suis fonctionnaire dans un hôpital; je travaille de nuit à 75% dans un service de médecine principalement gériatrique.
Suite à des problèmes d'épaules qui malheureusement sont devenus récurrents et bilatéraux (tendinopathies dont 1 calcifiée), une non reconnaissance en maladie pro, j'envisage sérieusement une reconversion car trouver un poste "sans forcer", c'est très compliqué dans le contexte actuel et je ne suis pas sûre que mes épaules tiennent encore longtemps.
A cause d'un arrêt de travail prolongé, j'ai beaucoup de temps pour réfléchir et prendre le taureau par les cornes.
J'ai une grande attirance pour la piste de la réflexologie qui correspond beaucoup à une vision du "prendre soin" et de l'humanité qui manque de plus en plus dans l'ambiance générale des services de soins en souffrance.

Beaucoup de questions se bousculent évidemment.... je recherche donc vos témoignages sur vos expériences, vous qui êtes déjà passés par là. Je souhaiterai avoir des avis de fonctionnaires notamment car j'ai lu déjà pas mal de messages sur des IDE déjà en libéral....ce qui n'est pas mon cas.
Mon idée étant de vivre de mon activité de réflexologie en libéral (disons la piste qui me tenterait le plus). J'ai une certaine urgence à vouloir trouver une solution car je ne souhaite pas que ma santé pâtisse d'avantage.

- Financement de la formation avec DIF : est ce que quelqu’un a déjà réussi à le faire financer en partie en tant que fonctionnaire ? Je ne souhaite pas faire une demande en CIF pour ne pas "devoir" des années.
Votre demande a t'elle été explicite en terme de projet "libéral" hors hôpital ou en terme de complément (en restant fonctionnaire et apporter cette compétence ) ?

Disons que je me forme (autofinancement, DIF ou non), j'ai vu que dans le privé, certaines ont réussi à avoir un cabinet de consultation à l'intérieur de leur structure; qu'en est-t’il côté public ? Des expériences ?

Si je tente en "libéral", la réalisation est très flou dans mon esprit !
Avez vous réussi à obtenir une dispo ? C'est très compliqué de savoir en lisant les "textes" officiels si le cas de la création d'une entreprise de réflexologie peut rentrer potentiellement dans cette autorisation.
Quel a été les délais entre vos demandes écrites, la réponse et votre mise en "dispo" ?

La question financière est forcement le pont noir de ce genre de projet... je me pose donc la question de garder ou trouver une activité complémentaire le temps de démarrer.
J'ai lu également qu'on pouvait demander une autorisation de pratiquer une autre activité en maintenant qu'une activité à temps partiel en tant que fonctionnaire. Je suis actuellement à 75% (donc considéré temps plein dans les textes). Quelqu'un a t'il déjà tenté une demande (50% de temps de travail pour se garder une sécurité financière de revenus pendant un temps) avec autorisation d’exercer sa pratique de réflexologie ? Cela a t'il marché ?

La 2e piste étant bien sûr de trouver une autre activité, type ide libérale. Je me verrai bien trouver une activité fixe le matin et exercer l'après midi en tant que réflexologique. Je suis complètement ignare dans le domaine du libéral IDE. Trouver un 1/2 temps du style tous les matins en tant qu'ide libéral dans un cabinet déjà existant pendant 6 mois/ 1 an, est ce complètement délirant ? est ce réalisable ? (là je m'adresse plus aux ide libérales ;)).
Je suis en territoire rural avec un certain nombre de cabinets infirmiers déjà existants.

Il est difficile de trouver des témoignages de personnes sur leur démarrage, rentabilité... (tout dépend du secteur et de pas mal de critères je sais) mais il est vrai que c'est compliqué de "visualiser" un projet avec tout ces points d'interrogations. J'ai beau éplucher le net, les forums...peu de retour d'expériences sur le démarrage, les stratégies choisies et la réussite ou non de démarrer de l'activité.

Je vous remercie de m'avoir lu et d'avance merci pour votre retour d'expérience. Possibilité de m'écrire en MP pour des données plus confidentielles.
vanna
 
Messages: 5
Enregistré le: 15 Fév 2019 10:11

Messagepar ruppert_aurelie » 15 Fév 2019 17:20

Je vais faire simple.

Tout ce qui pue comme formation n'est pas financé par le DIF.
Les reflexologues naturopathe et autres charlatans ne sont pas des soignants. ce qui explique que vous n'avez pas de témoignages crédible.
Le dit DIF qui n'existe plus cette année.

Pour faire une formation il faut aller vers un vrai métier. Moi même je suis une ancienne diététicienne qui a du faire une formation D'AS.
C'est tout.
ruppert_aurelie
Habitué
Habitué
 
Messages: 87
Enregistré le: 14 Mai 2017 15:24

Messagepar execho » 15 Fév 2019 17:45

C'est franc et direct.Par ailleurs,en libéral on sollicite les épaules aussi.
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4654
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Jo_bis » 15 Fév 2019 18:20

ruppert_aurelie a écrit :Le dit DIF qui n'existe plus cette année.

Il n'existe plus depuis 2015.

vanna a écrit : est ce que quelqu’un a déjà réussi à le faire financer en partie en tant que fonctionnaire ?

Consultez votre compte CPF pour connaitre vos droits qui depuis le 1er janvier sont mentionnés en Euros.
Ce compte vous permet aussi de chercher les formations qui vous intéressent.
Voir COMPTE CPF

Le fait d'être ou pas fonctionnaire ne compte plus depuis le CPF : vous travaillez, vous avez les droits qui en découlent.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9194
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar vanna » 15 Fév 2019 21:50

Merci pour ces premières réponses et ressentis.
Oui je sais pour le'CPF, je suis restée par habitude sur le terme de DIF. Ce qui m'intéresse à ce sujet est de savoir si certains ont pu valider leur formation avec et que la formation a été acceptée par l'employeur.
vanna
 
Messages: 5
Enregistré le: 15 Fév 2019 10:11

Messagepar Creol67 » 15 Fév 2019 22:36

vanna a écrit :Merci pour ces premières réponses et ressentis.
Oui je sais pour le'CPF, je suis restée par habitude sur le terme de DIF. Ce qui m'intéresse à ce sujet est de savoir si certains ont pu valider leur formation avec et que la formation a été acceptée par l'employeur.

Non.

Comme dit maladroitement plus haut, aucun employeur ne va vous laissez partir pour ce genre de formation. Et encore moins votre OPCA, en tout cas, ce qu'il en reste aujourd'hui.

Il existe des passerelles vers des métiers aussi intéressant en rapport avec le soin qui peuvent se pratiquer en libéral pendant votre transition soins infirmiers et autre soins: les psychomotriciens par exemple ont un rôle très important auprès des enfants.

Ne tombez pas dans le piège de ces formations bidons qui ne serviront qu'à une seule chose : enrichir ces arnaqueurs.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Habitué
Habitué
 
Messages: 93
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar Jo_bis » 16 Fév 2019 14:11

Creol67 a écrit :Ne tombez pas dans le piège de ces formations bidons qui ne serviront qu'à une seule chose : enrichir ces arnaqueurs.

C'est tout à fait vrai.
La réflexologies est une formation...reconnue nulle part.
C'est une médecine alternative qui complète une liste déjà très longue.
Gagner votre vie avec ce type de formation relève du miracle.

vanna a écrit :'ai une grande attirance pour la piste de la réflexologie qui correspond beaucoup à une vision du "prendre soin" et de l'humanité qui manque de plus en plus dans l'ambiance générale des services de soins en souffrance.

Certes mais il y a plus urgent à faire que de la réflexologie pour remédier à celà.

vanna a écrit :Mon idée étant de vivre de mon activité de réflexologie en libéral (disons la piste qui me tenterait le plus).

Préparez vous à manger des pâtes à tous les repas.
Pour gagner correctement votre vie, il faudrait gagner 4 000€ par mois car le fisc va vous en faucher 50%.
En comptant 20 € la consultation...il faudra en faire 200 par mois soit 10 par jour…
Et renouveler votre clientèle car on ne va pas chez le reflexologue toutes les semaines pendant 10 ans...au bout de 2/3 séances...bye-bye !

vanna a écrit :Si je tente en "libéral", la réalisation est très flou dans mon esprit ! Avez vous réussi à obtenir une dispo ? C'est très compliqué de savoir en lisant les "textes" officiels si le cas de la création d'une entreprise de réflexologie peut rentrer potentiellement dans cette autorisation. Quel a été les délais entre vos demandes écrites, la réponse et votre mise en "dispo" ?

Avant de penser à ça…pensez à la viabilité de votre projet.

vanna a écrit :La 2e piste étant bien sûr de trouver une autre activité, type ide libérale. Je me verrai bien trouver une activité fixe le matin et exercer l'après midi en tant que réflexologique.

IDE libérale que le matin ???
Ça va être compliqué, pour ne pas dire impossible.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9194
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar nuage012 » 16 Fév 2019 14:29

vanna a écrit :Bonjour,


La 2e piste étant bien sûr de trouver une autre activité, type ide libérale. Je me verrai bien trouver une activité fixe le matin et exercer l'après midi en tant que réflexologique. Je suis complètement ignare dans le domaine du libéral IDE. Trouver un 1/2 temps du style tous les matins en tant qu'ide libéral dans un cabinet déjà existant pendant 6 mois/ 1 an, est ce complètement délirant ? est ce réalisable ? (là je m'adresse plus aux ide libérales ;)).


Je suis IDE libérale, alors je réponds sur ce que je connais.

Pour travailler en libéral , 2 options :
- Le remplacement
- intégrer un cabinet comme collaboratrice ou associée.

Dans les 2 cas, tu es le patron de ta propre entreprise , donc oublie tout du monde salarié. Cotisations santé, retraite , charges sociales , tu auras droit à tout. ( Il faut donc planifier, être bonne gestionnaire et ne pas confondre chiffre d'affaire et bénéfice ...)
Sur le terrain, c'est selon l'offre et la demande. Tu peux avoir de la chance, tomber au bon moment et trouver le cabinet qui convient ou galérer à trouver du boulot et accepter des horaires de merde dans un cabinet loin de chez toi pour pouvoir rentrer un peu d'argent. Tu peux déjà passer un petit coup de fils au cabinets du secteur pour connaitre leurs besoins . Si tous t'envoient bouler parce qu ils ont déjà une remplaçante ou qu'au contraire ils t'accueillent comme le messie , ça te donnera une idée des besoins du secteur.

Ensuite viens le problème de ta santé. Libéral c'est physique aussi, en plus pas forcement de lit médicalisé , la toilette ou le pansement , c'est parfois assis sur une chaise, à genou par terre , coincé dans une pièce minuscule ...
En cas d'arrêt maladie tu n'as pas de prise en charge avant 3 mois , donc tu dois cotiser à une prévoyance ( mais qui peux mettre des clauses d' exclusion selon tes problèmes de santé )

Il faut également que tu regardes le cadre légal , tu ne peux pas te prévaloir de ton diplôme d'infirmière pour faire ta pub dans le domaine de la réflexologie . Les 2 activités doivent être clairement séparées. Interdiction également me semble t'il de faire ta "pub réflexologie" auprès de ta patientèle libérale.

Tu as donc beaucoup à réfléchir et à évaluer. Ce qui est sûr, c'est que pour quitter le salariat pour créer une entreprise, ça demande de bonnes capacités d'anticipation, d'évaluation , et de comptabilité.
nuage012
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 445
Enregistré le: 09 Juil 2012 22:49

Messagepar Lenalan » 16 Fév 2019 14:39

IDEL que le matin c'est compliqué, déjà en tant que remplaçante on fait des jours entiers, pas de demi journée (on a simplement pas le droit de travailler le même jour que la personne qu'on remplace). Et dans la grosse majorité des cas on fait un matin (jusqu'à 10h ou 14h selon la charge de travail , ça dépend des cabinets) et on revient le soir (horaires variables mais on est "bloqués" entre 16h et 21h).
En étant installée ça me semble compliquée de refuser tout ce qui se fait le soir (en général quand on fait une toilette le matin, on revient faire le coucher le soir). Et puis le libéral c'est variable, avoir du "fixe" c'est pas trop envisageable.

Pour ce qui est de la tendinopathie, j'ai aussi ce problème (tendon complètement calcifié à droite), j'ai été traitée et soulagée mais en ce moment je fais beaucoup de gros nursing (le côté aléatoire du libéral, j'en faisais pas du tout dans un autre cabinet mais il faut bien travailler et si je dis "aucun nursing" je vais pas trouver grand chose :D ) et donc ça revient (pas sur le moment, mais la nuit). Pour la prévoyance par contre ça n'a pas posé de problème. Et bien évidemment ce n'est pas reconnu comme maladie pro....
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15403
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar vanna » 16 Fév 2019 21:58

Merci !! Tout vos avis sont precieux même s'ils ne vont pas dans le sens de mon projet lol.... ce que je me doutais notamment pour la partie liberale ide.
J'ai découvert pas mal d'articles où la'reflexologie rentre à l'hôpital.... donc même dans la fonction publique on reconnaît son utilité.... peut être y a t'il quelque chose à gratter de ce côté là au lieu du libéral....
Le côté "charlatan" est peut être un peu fort. C'est vrai qu'on trouve de tout dans les formations et certaines ne me paraissent pas sérieuses quand d'autres ont l'air completes.
Mon projet est flou oui et justement je suis en recherche, je suis en train de réfléchir dessus avant de faire des démarches qui pourraient me griller des cartouches dans le coin.
Je continue aussi mes recherches sur d'autres métiers bien entendu mais se former à un autre metier sans tomber dans des années de formation où le salaire ???? Et ben ne tombe pas du ciel.... et quand on a des prêts... tout est compliqué...(et oui le'libéral fait aussi peur pour ces raisons). Il existe d'autres métiers mais encore faut il qu'ils me plaisent... :clin:
vanna
 
Messages: 5
Enregistré le: 15 Fév 2019 10:11

Messagepar Lenalan » 17 Fév 2019 08:00

Le 100% libéral te fait peur ou c'est que tu tiens vraiment à faire de la réflexologie en cabinet? (je ne connais pas du tout, moi mon truc c'est l'aromathérapie mais en privé à la maison :D )
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15403
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Ethan68 » 17 Fév 2019 13:45

Bonjour :D

Cela fait plusieurs semaines que je prépare un projet du même type (en hypnotherapie et sophrologie) mais pour l'instant tout est au point mort, faute de financement.

Je me suis renseignée auprès de pratiquants de ma région, sur le net les témoignages ne sont pas nombreux, comme tu as pu le constater.

Déjà, question financement, tu oublies, aucun organisme ou structure ne finance ce genre de formation, tout est à ta poche :D et pour cause, comme dit plus haut, ce ne sont pas '' de vrais métiers '' et se faire une place sur le marché du travail est très, très compliqué. Ces métiers ne s'exercent qu'en cabinet, en micro entreprise (et non libéral) se faire une clientèle est très long, il y a toute une stratégie de communication à mettre en place.

Vivre correctement de ces pratiques ? Mission impossible, faut pas rêver. Une hypnotherapeuthe m'a confié touché 800euros par mois, au bout de 3 ans d'exercice et que c'est déjà une somme énorme pour ce type d'exercice. Donc il faut garder une activité plus sûr à côté.

En gros, gros investissement personnel et financier, sachant qu'au bout du compte on n'a aucun idée du résultat et que 95% de ces cabinets ferment après une année d'exercice :roll:
Auxiliaire de Vie Sociale DE 2014
Aide-Soignante DE 2018

>> De nuit en médecine gériatrique // Intérimaire en EHPAD
Ethan68
Habitué
Habitué
 
Messages: 90
Enregistré le: 14 Sep 2017 15:50

Messagepar vanna » 18 Fév 2019 19:17

Merci @Ethan68 pour ce témoignage très concret qui je dois bien avouer fait flipper ! 800€ au bout de 3 ans c'est tout bonnement impossible à envisager pour ma part ! Dur dur de concrétiser un projet tel que celui là.... je n'ai guère plus d'espoir... Tout auto financer... impossible ! Je me suis inscrite à une e-conférence sur le sujet pour début mars...on verra ce qu'ils en disent mais... :pleure: . Bon courage pour votre projet de sophro !
Je continue à explorer d'autres pistes ;) ... et notamment à creuser IDE en santé du travail car cela m'attire pas mal finalement quand on laisse de côté le manque d'expérience qui peut être la barrière au recrutement.
Merci de vos avis... l'échange est toujours bénéfique ! :D Bonne soirée !
vanna
 
Messages: 5
Enregistré le: 15 Fév 2019 10:11

Messagepar Lenalan » 18 Fév 2019 19:46

vanna a écrit :Merci @Ethan68 pour ce témoignage très concret qui je dois bien avouer fait flipper ! 800€ au bout de 3 ans c'est tout bonnement impossible à envisager pour ma part ! Dur dur de concrétiser un projet tel que celui là.... je n'ai guère plus d'espoir... Tout auto financer... impossible ! Je me suis inscrite à une e-conférence sur le sujet pour début mars...on verra ce qu'ils en disent mais... :pleure: . Bon courage pour votre projet de sophro !
Je continue à explorer d'autres pistes ;) ... et notamment à creuser IDE en santé du travail car cela m'attire pas mal finalement quand on laisse de côté le manque d'expérience qui peut être la barrière au recrutement.
Merci de vos avis... l'échange est toujours bénéfique ! :D Bonne soirée !


Ma copine vient d'être recrutée, elle n'avait aucune expérience dans le domaine, elle termine actuellement sa formation IST (payée par son employeur). Le salaire et les avantages sont très intéressants!
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15403
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar vanna » 22 Fév 2019 18:15

@Lenalan, merci de votre réponse encourageante !!
vanna
 
Messages: 5
Enregistré le: 15 Fév 2019 10:11


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-