Forum : Ordre infirmier

Nous sommes le 23 Mai 2019 02:24

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Zebjiji22 » 02 Oct 2018 06:36

Bonjour, j'ai reçu un message de mon employeur suite a ce décret nous informant de son obligation de communiquer à l oni la liste des IDE exerçant dans son établissement afin de les inscrire provisoirement à l oni.
Un délai de 4 mois nous est donné pour régularisation de notre inscription...
Sans quoi l inscription sera annulée et notre employeur informé...
Qu en est il dans vos établissements ???
On fait tous blocage dans notre structure...
Zebjiji22
 
Messages: 4
Enregistré le: 27 Sep 2018 20:39

Messagepar cosmos » 02 Oct 2018 12:44

Bonjour,
Je ne suis pas IDE, mais pourquoi tu dis "provisoirement " ??
:)
Et, si, les IDE ne s'inscrivent pas, qu' adviendra t-il ?

(si çà, c'est pas de la dictature...........)
Avatar de l’utilisateur
cosmos
Accro
Accro
 
Messages: 972
Enregistré le: 05 Jan 2006 21:33

Messagepar execho » 02 Oct 2018 12:57

si pas inscription volontaire au bout des 4 mois:on revient à la case de départ,l'employeur est informé du nom des infirmiers qui ne sont pas à l'ordre.
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4687
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar eusèbe » 02 Oct 2018 16:06

cosmos a écrit :
Et, si, les IDE ne s'inscrivent pas, qu' adviendra t-il ?

[/size]

Et bien ces infirmiers ne pourront plus exercer malgré leurs diplômes, compétences, etc... Les établissements de soins ne pourront plus fonctionner, les malades, blessés, résidents de centres d'hébergement, etc, rentreront chez eux et appelleront les rebouteux et autres sorciers locaux pour être pris en charge.
Et tout cela grâce à quelques prétentieux qui voulaient flatuler plus haut que leur séant !
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2477
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar eusèbe » 02 Oct 2018 16:08

Zebjiji22 a écrit :On fait tous blocage dans notre structure...

Excellente initiative, 400000 IDE contre quelques centaines, il n'y a pas photo !
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2477
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar Zebjiji22 » 04 Oct 2018 20:56

Advienne que pourra.
Je suis curieuse de la suite des événements
Zebjiji22
 
Messages: 4
Enregistré le: 27 Sep 2018 20:39

Messagepar Lenalan » 05 Oct 2018 09:26

Rien dans mon établissement, j'ai donné mon justificatif d'inscription à l'embauche (il y a 18 mois), mais ils ne savaient pas ce que c'était :lol: J'ai des collègues non inscrites et on ne leur demande rien.

Par contre juste après mon DE j'ai fait des remplacements dans d'autres établissements (publics et privés) ou l'inscription était obligatoire (pas d'inscription = embauche annulée, ils nous disent qu'on a pas le droit d'exercer si on est pas inscrit et qu'on fait de l'exercice illégal de la profession, même si on a le DE).
Pour faire du libéral également, l'autorisation d'exercer en libéral est délivrée par l'ONI (depuis 2016) donc on doit être inscrit et à jour des cotisation (je payais pas, j'ai dû payer, chantage aux papiers si pas de paiement!). Sans ça impossible de travailler même en remplacement.

Voilà pour les "nouvelles IDE" et comment ils font pour forcer l'inscriptions. pour les "anciennes" je vois pas comment ils vont vous contraindre puisque l'embauche est faite. A moins qu'ils menacent au licenciement en mettant l'inscription à l'ONI au même niveau que l'obligation d'avoir un DE pour exercer... mais ça va être un sacré chantier vu le nombre des non inscrits , il va y avoir du monde à virer :D
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15643
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar brrruno » 07 Oct 2018 14:16

eusèbe a écrit :
Zebjiji22 a écrit :On fait tous blocage dans notre structure...

Excellente initiative, 400000 IDE contre quelques centaines, il n'y a pas photo !


Malheureusement l'incapacité des infirmiers (et des syndicats !) à se regrouper pour faire valoir leur position sera fatale. C'est comme ça que la gangrène gagne du terrain. La résistance au sein d'une structure, c'est inutile quand la lutte doit se jouer au niveau national.
brrruno
Accro
Accro
 
Messages: 902
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar Lenalan » 09 Oct 2018 11:43

Alors il suffisait d'en parler, je rectifie ce que j'ai dit plus haut: mes collègues non inscrits à l'ordre ont reçu un courrier de la direction il y a quelques jours pour leur indiquer qu'ils ne sont pas inscrits et doivent le faire. Le courrier précise également que la liste des salariés non inscrits a été transmise à l'ordre. Et? On sait pas...
Il y avait un article dans l'infirmière magazine le mois dernier où ils ont interviewé Patrick Chamboredon, qui disait textuellement: "les récalcitrants risquent gros (en théorie): 2 ans d'emprisonnement, 30 000€ d'amende et des poursuites disciplinaires pour exercice illégal de la profession". Mais ils savent très bien que 80% des infirmiers ne sont pas inscrits donc il rajoute... "je ne vais pas courir après les gens, nous n'avons jamais eu pour politique la coercition". L'ordre pourrait engager des poursuites "si le nombre de non inscrits devient marginal". Maialen Contis (avocate conseillère de l'ordre des médecins) dit: "les parquets qui pourraient en théorie poursuivre, ont d'autres chats à fouetter", mais précise aussi "au détour d'un autre dossier, si par exemple l'infirmier a commis une faute dans l'exercice de ses fonctions, un plaignant pourrait avoir l'idée d'aller vérifier s'il est bien inscrit à l'ordre".
C'est le même discours qu'on nous avait tenu à l'IFSI pour nous inciter à nous inscrire en nous dire que la non inscription serait une circonstance aggravante en cas de procès pour autre chose....
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15643
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar binoute1 » 09 Oct 2018 15:10

Lenalan a écrit :en nous dire que la non inscription serait une circonstance aggravante en cas de procès pour autre chose....

Après ce genre de phrase pour foutre les j'tons, il n'y a jamais d'exemple.
C'est dommage cette façon de faire : sachez argument, les IDE sont une profession réflexive. mais là, bizarrement après la phrase qui fait peur, jamais de concret : ça aggrave de combien la peine ? quel type de procès seraient concernés ?
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6509
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar Lenalan » 09 Oct 2018 15:17

binoute1 a écrit :
Lenalan a écrit :en nous dire que la non inscription serait une circonstance aggravante en cas de procès pour autre chose....

Après ce genre de phrase pour foutre les j'tons, il n'y a jamais d'exemple.
C'est dommage cette façon de faire : sachez argument, les IDE sont une profession réflexive. mais là, bizarrement après la phrase qui fait peur, jamais de concret : ça aggrave de combien la peine ? quel type de procès seraient concernés ?


C'est leur seul argument, non prouvé par des exemples concrets, donc du vent.....
Ils jouent sur la peur du bâton, et sur notre obligation de s'inscrire pour pouvoir faire du libéral :|
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15643
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29


Retourner vers « Ordre infirmier »



Publicité

-