Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 18 Jan 2021 20:39

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar test112408 » 15 Oct 2020 19:35

Bonsoir,

Je m'excuse par avance pour le titre qui prend la forme d'une question provocatrice. J'ai lu deux articles aujourd'hui pendant ma pause. Je pensais que c'était une blague ou un poisson d'avril avec quelques mois de retard. Apparemment non.

:fleche: Il s'agirait d'une proposition de La DGOS visant à permettre l'accès à la profession d'AS temporairement compte tenu de la crise sanitaire actuelle. Pour plus d'infos, lire les liens ci-dessous :

https://www.actusoins.com/338157/former ... ent-109535

https://toute-la.veille-acteurs-sante.f ... ommunique/

Je n'ai pas de questions à poser (Est-ce nécessaire ? je ne le crois pas), pas de commentaires à faire et souhaite uniquement relayer l'information.

Très bonne soirée et bon courage pour les semaines à venir.
« Il y a des choses qui dépendent de nous et d’autres qui ne dépendent pas de nous. »

Epictète, Manuel
Avatar de l’utilisateur
test112408
Adepte
Adepte
 
Messages: 147
Enregistré le: 05 Juil 2018 10:24

Messagepar lafolldingue » 15 Oct 2020 20:35

Bonjour je pense que nousavons tous lu cette info.... On a tous cru à une terrible blague... J'ose espérer aue ça n'aboutira pas...
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3840
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Creol67 » 15 Oct 2020 20:45

La fehap 51, la ccn 66 et la ccn 2008 ont toutes retirées la nécessitée de diplôme pour exercer comme aide soignant en lieu de vie, dans le sens le plus large du terme.
Dernière édition par 1 le Creol67, édité 30 fois.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 411
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar lafolldingue » 16 Oct 2020 06:26

Ne parlons pas des ehpad qui recrutent allègrement des agents faisant fonction AS ! Là aucun diplome....
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3840
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar loulic » 16 Oct 2020 08:50

Avant le COVID, ça faisait déjà un an que les hôpitaux ne recrutaient plus d’AS faute de candidats.

Et bien ils ont trouvé la parade manifestement.

Et c’est la plus grande arnaque du Ségur de la santé dont se félicitent pourtant la cfdt et fo : faire passer les AS en catégorie B ... sédentaire !
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5555
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar execho » 16 Oct 2020 14:01

Bonjour.Non,quand même pas,il n'est pas question de perdre la catégorie active.Sur le site cgt chu montpellier,il y a un questionnaire segur de la Santé donnez votre avis.On peut y voir le pour et le contre.Et y voir la CGT qui se félicite de la non perte de la catégorie active.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5089
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Maximousse1989 » 19 Oct 2020 14:10

Creol67

Tout à fait, c'est comme ça que la nuit en EHPAD certaines équipes se retrouvent sans IDE et avec des faisant fonction d'AS n'ayant pas le diplôme voire pas de diplôme du tout.
C'est évidemment excellent pour les résidents et absolument sans risque.
Après tout en lieu de vie qu'est-ce qui pourrait bien aller de travers ?

Ce qui est gravissime ici c'est:

    1: le fait que ça vienne de la DGOS et non d'un élu lambda.

    2: le fait qu'on veuille étendre au milieu hospitalier une pratique totalement déconnante existant en lieu de vie.

On peut former des gens en 15 jours, des secouristes par exemple, les associations agrées de sécurité civile (Croix-Rouge, PC, Order de Malte, etc) le font très bien et ont été très sollicitées au printemps.

Vu le contexte actuel on peut aussi imaginer (toujours pour du bénévolat) former des gens pour dépister, pour faire de la prévention, recenser les besoins de personnes fragiles...
De telles formations rapides et ciblées pourraient intéresser des gens non issus de la santé et voulant aider pendant la crise actuelle.

Mais former des soignants en 15 jours est absolument impossible.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 241
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Maximousse1989 » 19 Oct 2020 14:12

loulic a écrit :Avant le COVID, ça faisait déjà un an que les hôpitaux ne recrutaient plus d’AS faute de candidats.

Et bien ils ont trouvé la parade manifestement.

Et c’est la plus grande arnaque du Ségur de la santé dont se félicitent pourtant la cfdt et fo : faire passer les AS en catégorie B ... sédentaire !



Je dois dire que je coule, que signifie ce terme ?
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 241
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar test112408 » 24 Oct 2020 21:07

Maximousse1989 a écrit :
loulic a écrit :Avant le COVID, ça faisait déjà un an que les hôpitaux ne recrutaient plus d’AS faute de candidats.

Et bien ils ont trouvé la parade manifestement.

Et c’est la plus grande arnaque du Ségur de la santé dont se félicitent pourtant la cfdt et fo : faire passer les AS en catégorie B ... sédentaire !


Je dois dire que je coule, que signifie ce terme ?


Bonsoir Monsieur,

Etre en catégorie B sédentaire signifie que la pénibilité du poste exercé n'est pas reconnu et ne donne pas droit à un départ à la retraite de manière anticipée.

C'est la différence avec les catégories C/B dites actives qui vous donnent la possibilité de bénéficier d'un départ anticipé à la retraite. En clair, pour reprendre le cas cité par Loulic, si une aide-soignante travaille en catégorie B sédentaire, cela signifie que la personne devra travailler jusqu'à 62 ans.

En espérant avoir répondu à votre question.

Vous souhaitant une excellente soirée malgré le couvre-feu.
« Il y a des choses qui dépendent de nous et d’autres qui ne dépendent pas de nous. »

Epictète, Manuel
Avatar de l’utilisateur
test112408
Adepte
Adepte
 
Messages: 147
Enregistré le: 05 Juil 2018 10:24

Messagepar execho » 29 Oct 2020 10:39

sauf que ce n'est pas ce qui a été signé;
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5089
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar loulic » 29 Oct 2020 12:27

Ce n’est pas ce que vous croyez avoir signé, c’est pourtant ce qu’il va advenir.

Je discutais l’autre jour avec des cefedetistes confites du bonheur d’avoir obtenue le Ségur. Et je leur parlais fermeture de lits. Elle ont ri « mais voyons on ne va pas fermer des lits en ce moment » !

Je crois qu’on peut difficilement être aussi connes.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5555
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar test112408 » 30 Oct 2020 07:39

Bonjour,

Concernant les AS, il est évident qu'il est nécessaire de maintenir la catégorie active. Ce serait extrêmement dommageable pour cette profession, profession qui ne fait pas le plein dans tous les IFAS. Certains IFAS se remplissent, d'autres non.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/aubigny-sur-nere-la-formation-d-aides-soignants-ne-fait-pas-le-plein-1603378704

Que la DGOS envisage l'option de former en 15 jours des AS dénote de la gravité de la situation.

Le Ségur de la Santé n'est pas allé assez loin, de l'avis d'une majorité de médecins, infirmiers, AS, responsables d'associations de patients. Ce métier a besoin d'espoir, au même titre que l'ensemble des professionnels de santé.

Que retenir ? :

Pas besoin d'être polytechnicien ou de sortir de maths sup pour comprendre que nous sommes au pied du mur compte tenu :
:fleche: du vieillissement accru de la population
:fleche: du changement de carrière anticipé d'une part importante de professionnels de santé (30% d'IDE quittent la profession selon le SNPI)
Nous avons donc d'un côté une explosion des besoins réels et de l'autre côté, une compression en personnel médical/paramédical.

On me répondra en parallèle que la formation d'IDE est le premier choix parmi les étudiants sur Parcoursup (qu'un algorithme sélectionne les futurs soignants est une insulte à mes yeux pour votre profession...nos gouvernants veulent étendre la sélection via Parcoursup pour le métier d'AS). La question que je me pose sérieusement : combien d'années vont-ils tenir ?

Bon courage et vous souhaitant une très bonne journée
« Il y a des choses qui dépendent de nous et d’autres qui ne dépendent pas de nous. »

Epictète, Manuel
Avatar de l’utilisateur
test112408
Adepte
Adepte
 
Messages: 147
Enregistré le: 05 Juil 2018 10:24

Messagepar ClaraHill » 02 Déc 2020 21:24

test112408 a écrit :Bonsoir,

Je m'excuse par avance pour le titre qui prend la forme d'une question provocatrice. J'ai lu deux articles aujourd'hui pendant ma pause. Je pensais que c'était une blague ou un poisson d'avril avec quelques mois de retard. Apparemment non.

:fleche: Il s'agirait d'une proposition de La DGOS visant à permettre l'accès à la profession d'AS temporairement compte tenu de la crise sanitaire actuelle. Pour plus d'infos, lire les liens ci-dessous :

https://www.actusoins.com/338157/former ... ment-109535

https://toute-la.veille-acteurs-sante.f ... ommunique/

Je n'ai pas de questions à poser (Est-ce nécessaire ? je ne le crois pas), pas de commentaires à faire et souhaite uniquement relayer l'information.

Très bonne soirée et bon courage pour les semaines à venir.
ClaraHill
 
Messages: 1
Enregistré le: 02 Déc 2020 21:10

Messagepar Creol67 » 03 Déc 2020 16:38

Pendant ce temps la
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 411
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar test112408 » 03 Déc 2020 19:39

Creol67 a écrit :Pendant ce temps la


Bonsoir Creol,

Je vous remercie pour l'article dont la lecture est très intéressante. Je ne suis pas surpris par son contenu. Ainsi, nous pouvons donc constater deux systèmes radicalement différents sur le fonctionnement du marché de l'emploi.

Heureusement, sans aller jusqu'à de tels extrémités (la rémunération folle mentionnée dans l'article constitue une menace pour les finances d'une entreprise), la solution peut se trouver entre les deux.

Malheureusement, si je m'en tiens à la lecture de vos interventions, de l'actualité (formation en 15 jours proposée par la DGOS pour les AS, lutte pour les IBODE d'avoir à juste titre une reconnaissance de leur spécialité, maîtrise à la loupe par l'ARS des dépenses de soins dans les EHPAD....), tout est fait pour maîtriser les coûts de la main d'œuvre, en total décalage avec les besoins réels et l'offre de soins (https://www.lefigaro.fr/social/d-ici-20 ... d-20201202)

Un tel système..............
:fleche: qui ne valorise pas l'effort et la pénibilité (travail de nuit..)
:fleche: qui ne rémunère pas la qualification réelle du professionnel, je prends l'exemple de l'aide-soignant qui est reconnu niveau V soit le CAP et payé comme tel malgré les besoins réels, donc une volonté de nier la qualification réelle de la personne en décalage avec la rémunération proposée, (nb : même problématique dans les métiers du BTP pour en avoir parlé avec des recruteurs cherchant du personnel qualifié),

Je ne parle même pas des infirmiers, des sages-femmes ou encore des infirmiers spécialisés, type IBODE/IADE sous-payés par rapport à la qualification très importante du métier (même niveau qu'un ingénieur même si ce sont des métiers différents)

............ne peut qu'imploser avec le temps.

Bonne soirée
« Il y a des choses qui dépendent de nous et d’autres qui ne dépendent pas de nous. »

Epictète, Manuel
Avatar de l’utilisateur
test112408
Adepte
Adepte
 
Messages: 147
Enregistré le: 05 Juil 2018 10:24


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité

-