trouvez votre poste en quelques clics

Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 19 Déc 2018 03:01

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar little Bouda » 21 Aoû 2017 15:37

Bonjour,

Actuellement infirmière en psychiatrie depuis 11 ans. Je souhaite changer un peu et m'orienter vers la santé au travail (si je peux bien sûr !)

Avez-vous des expériences à me partager sur votre expérience, le démarrage, les choses à savoir.... Le dust ?

Merci par avance !
little Bouda
 
Messages: 10
Enregistré le: 04 Juil 2010 09:48

Messagepar binoute1 » 22 Aoû 2017 10:25

je suis toujours étonnée car quand des collègues veulent être infirmière du travail , souvent on voit écrit ou parler de réorientation.
Quand on part en gériatrie on ne se réoriente pas, quand on va en scolaire ou en soins intensifs non plus.
On reste iDE. :)

Et bien pour l'activité, c'est pareil ;) : on postule, certains postes demanderont cependant une expérience obligatoire en amont.
Si tu postules en service interentreprise, l'employeur devra te fermer dans l’année qui suit l'embauche , donc ça peut être pas mal. Sauf que cette formation peut consister en 3 jours chez Comundi. Et là ça craint.

Il me semble que diust ou licence sont kif-kif en terme de contenu,
mais une licence c'est toujours mieux qu'un DU quand même.

en contenu tu auras des cours sur les risques professionnels, les consultations infirmières...et un peu de propagande pro ordre mais ce sont des brêles en droit médical
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6215
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar little Bouda » 22 Aoû 2017 10:33

Merci pour votre réponse mais pour moi changer de spécialitée c'est s'orienter vers autre chose. Je dirai la même chose pour toute autre spécialité que la psychiatrie que je pratique actuellement. Nous sommes certes D E mais chaque spécificité est à défendre pour moi !
little Bouda
 
Messages: 10
Enregistré le: 04 Juil 2010 09:48

Messagepar binoute1 » 22 Aoû 2017 20:14

sauf que la psy, le scolaire et être IDE du travail ne sont pas des spécialités. :clin:

et la c'est clairement cliver la profession puisque chacun prêchera pour sa paroisse.
Malheureusement.
on devrait être fiers de notre DEI
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6215
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar isa45 » 23 Aoû 2017 08:25

Bonjour little Bouda,
Bien sûr que la santé au travail n'est pas une spécialité mais elle nécessite quelques formations, comme tout travail d'ailleurs.
Ce secteur attire beaucoup d'IDE, je me demande pourquoi puisque c'était un secteur délaissé quand j'ai commencé. Dès qu'on quitte les "soins", on nous demande si on est vraiment infirmiers (on m'a demandé si je savais prendre une tension, entre autre)
binoute1 a écrit :Si tu postules en service interentreprise, l'employeur devra te fermer dans l’année qui suit l'embauche , donc ça peut être pas mal. Sauf que cette formation peut consister en 3 jours chez Comundi. Et là ça craint.

L'inscription à une formation est obligatoire même si tu travailles en entreprise. Comme Binoute1, je conseille la licence ou à défaut le DU, mais comme c'est plus long, les employeurs renvoient vers des formations courtes et non diplômantes.

Ensuite, ça plait ou pas. Il faut essayer pour savoir. En service inter, il y a des collègues, mais à part dans les grosses entreprises où il y a plusieurs infirmiers, dans les entreprises "moyennes" tu seras seule et il faudra gérer ton planning et la diversité des tâches.

Bon courage.
http://infirmierdutravailblog.wordpress.com
https://www.facebook.com/infirmier.sante.travail.fr 8)
http://infirmierst.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
isa45
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 690
Enregistré le: 23 Juin 2005 20:14

Messagepar execho » 23 Aoû 2017 12:18

le métier d'infirmière du travail en entreprise figure bien dans la convention collective nationale de la métallurgie,l'embauche ne doit pas se faire inférieure au premier échelon du niveau iv coefficient 225.Après dix huit mois on atteint le coefficient 285.Soit un salaire de 23878euros annuel.
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4534
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar binoute1 » 23 Aoû 2017 13:38

execho a écrit :le métier d'infirmière du travail en entreprise figure bien dans la convention collective nationale de la métallurgie,l'embauche ne doit pas se faire inférieure au premier échelon du niveau iv coefficient 225.Après dix huit mois on atteint le coefficient 285.Soit un salaire de 23878euros annuel.

:malefiq: :malefiq: :peur: :peur:
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6215
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar binoute1 » 23 Aoû 2017 13:39

isa45 a écrit :
Ensuite, ça plait ou pas. Il faut essayer pour savoir. En service inter, il y a des collègues, mais à part dans les grosses entreprises où il y a plusieurs infirmiers, dans les entreprises "moyennes" tu seras seule et il faudra gérer ton planning et la diversité des tâches.

Bon courage.

comme en ehpad,
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6215
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar wyllette » 23 Aoû 2017 16:33

EDF embauche pour ses centrales nucleaires
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar FRED60 » 23 Aoû 2017 17:54

isa45 a écrit :Ce secteur attire beaucoup d'IDE, je me demande pourquoi puisque c'était un secteur délaissé quand j'ai commencé. Dès qu'on quitte les "soins", on nous demande si on est vraiment infirmiers (on m'a demandé si je savais prendre une tension, entre autre)

C'est marrant je constate la même chose dans le scolaire! quand j'ai passé le concours il y'a 9 ans le secteur n'intéressait personne. On me disait que je ne serais plus infirmier réellement, que c'était pour les fins de carrière et un boulot de planqué!
Aujourd'hui on se bat presque pour obtenir le concours ou un poste de contractuel, mais bien sûr les conditions de travail pourries en hôpital et le chomage infirmier n'y sont pour rien! C'est les vocations! :lol:
FRED60
Accro
Accro
 
Messages: 786
Enregistré le: 09 Mar 2008 15:26

Messagepar isa45 » 25 Aoû 2017 13:50

FRED60 a écrit :...
C'est marrant je constate la même chose dans le scolaire! quand j'ai passé le concours il y'a 9 ans le secteur n'intéressait personne. On me disait que je ne serais plus infirmier réellement, que c'était pour les fins de carrière et un boulot de planqué!
Aujourd'hui on se bat presque pour obtenir le concours ou un poste de contractuel, mais bien sûr les conditions de travail pourries en hôpital et le chomage infirmier n'y sont pour rien! C'est les vocations! :lol:


Tout à fait ! Dès qu'on quitte les "soins", on devient des infirmiers au rabais, des fins de carrière ou des tricoteuses :lol:
Rien ne vaut le prestige du SAMU ou de la réa :lol:
http://infirmierdutravailblog.wordpress.com
https://www.facebook.com/infirmier.sante.travail.fr 8)
http://infirmierst.forumactif.com
Avatar de l’utilisateur
isa45
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 690
Enregistré le: 23 Juin 2005 20:14

Messagepar JEDYTE » 27 Aoû 2017 07:03

Effectivement IDE scolaire et en entreprise c'était "pour des fins de carrières" comme on l'entendait encore il y a une dizaine d'années. Heureusement les mentalités ont changé car on a donné plus d'autonomie aux IST. Ne serait-ce qu'à travers les ESTI ou les Visites Intermédiaires de Prévention. Heureusement qu'il y a des infirmières qui se sont battues pour faire reconnaître leur valeur et leur diplôme d'état. Je trouve que l'image est en train de changer, de se valoriser grâce aussi aux actions en milieu du travail et grâce à l'autonomie que les médecins peuvent laisser.
On m'a dit en effet, qu'il y a plusieurs décennies certaines IST tricotaient, ce qui a naturellement terni l'image de ce secteur.
Si les IDE montrent aux médecins du travail qu'elles ont des connaissances sanctionnées par un DE puis un DU/licence et qu'elles veulent faire des choses, elles n'y seront que gagnantes. Si après elles veulent rester dans leur coin et tricoter (ou pianoter sur leur smartphone), elles ne valoriseront pas l'image du secteur, c'est certain.
Pourquoi un regain d'intérêt pour ce secteur d'activité ? L'image nouvelle justement. Puis la qualité de vie à côté (ce n'est pas le même rythme ni la même pression qu'à l'hôpital ou dans un clinique) avec la plupart du temps pas de week-ends ni jours fériés travaillés. Et une autre raison : les jeunes diplômés qui n'ont pas beaucoup fait de stages hospitaliers, n'ont pas encore confiance en eux et ne se sentent pas prêts à y exercer, voyant ici une autre alternative.
JEDYTE
Adepte
Adepte
 
Messages: 138
Enregistré le: 13 Avr 2015 10:07

Messagepar binoute1 » 28 Aoû 2017 12:31

JEDYTE a écrit :Effectivement IDE scolaire et en entreprise c'était "pour des fins de carrières" comme on l'entendait encore il y a une dizaine d'années. Heureusement les mentalités ont changé car on a donné plus d'autonomie aux IST. Ne serait-ce qu'à travers les ESTI ou les Visites Intermédiaires de Prévention. Heureusement qu'il y a des infirmières qui se sont battues pour faire reconnaître leur valeur et leur diplôme d'état. Je trouve que l'image est en train de changer, de se valoriser grâce aussi aux actions en milieu du travail et grâce à l'autonomie que les médecins peuvent laisser.
On m'a dit en effet, qu'il y a plusieurs décennies certaines IST tricotaient, ce qui a naturellement terni l'image de ce secteur.
Si les IDE montrent aux médecins du travail qu'elles ont des connaissances sanctionnées par un DE puis un DU/licence et qu'elles veulent faire des choses, elles n'y seront que gagnantes. Si après elles veulent rester dans leur coin et tricoter (ou pianoter sur leur smartphone), elles ne valoriseront pas l'image du secteur, c'est certain.
Pourquoi un regain d'intérêt pour ce secteur d'activité ? L'image nouvelle justement. Puis la qualité de vie à côté (ce n'est pas le même rythme ni la même pression qu'à l'hôpital ou dans un clinique) avec la plupart du temps pas de week-ends ni jours fériés travaillés. Et une autre raison : les jeunes diplômés qui n'ont pas beaucoup fait de stages hospitaliers, n'ont pas encore confiance en eux et ne se sentent pas prêts à y exercer, voyant ici une autre alternative.

Ou pas.
Les IDE ont quand même un DE en amont. Déjà juste ça ça devrait fonctionner comme quand on arrive en soins : dès la 2eme semaine (et parfois avant) , le doc ou le chir te demande laisse gérer comme si tu étais là depuis l'ouverture du service.
On passe d'un extrême à l'autre. Et les 2 sont déplorables.
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6215
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar JEDYTE » 29 Aoû 2017 12:33

De toutes façons, cette spécialité, même chez les médecins, est dénigrée. Il n'y a aucun jeune médecin qui s'oriente vers ce secteur, d'où la réforme de la santé au travail qui donne plus de champ d'actions aux infirmiers pour pallier au manque d'effectifs de médecins du travail. D'ici 15 ans, ils seront tous en retraite

Faîtes un test, dîtes autour de vous que vous allez passer votre visite périodique à la médecine du travail et écoutez les commentaires. Pour la plupart ça sera "ah tu vas pisser dans le bocal !" (c'est tout ce que les gens retiennent de leur visite).
Il fut un temps aussi où l'infirmière n'était utilisée que comme secrétaire médicale. Elle suivait partout le médecin du travail comme un petit chien avec sa machine à écrire et frappait ses compte-rendus, lui faisait tout son administratif.
Ajoutez à cela l'image de l'IST qui tricotait et vous comprendrez pourquoi ces représentations peu flatteuses sur la santé au travail en général.
JEDYTE
Adepte
Adepte
 
Messages: 138
Enregistré le: 13 Avr 2015 10:07

Messagepar patrice31 » 29 Aoû 2017 15:20

En pleine réflexion également sur un "changement de direction" je me pose la question sur le service de santé au travail, Je vais suivre la discussion !! :roll:
patrice31
 
Messages: 2
Enregistré le: 26 Aoû 2017 08:57


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



-