Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 19 Juin 2019 06:51

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Serena.ide.927 » 10 Mar 2019 19:15

Bonjour à tous,

Je suis diplômée depuis déjà plusieurs années et je bosse actuellement aux urgences.
En général, quand un patient arrive pour une urgence avérée, ou potentiellement avérée, il est pratique courante de perfuser et faire le bilan sanguin en même temps que la pose de KT (gain de temps).

Je n'ai pas de soucis pour poser mon KT, j'ai un bon retour veineux, sauf que souvent quand j'adapte mes tubes sur le KT ça vient pour le premier voire le second tube puis... plus rien. Pourtant je suis bien dans la veine!
Du coup non seulement je suis obligée de brancher ma perf et repiquer le bilan à côté, mais en plus les tubes que j'ai prélevés sur le kt sont les 3/4 du temps hémolysés... :? Alors que mes collègues n'ont pas ce problème.

Comment cela se fait-il? Est-ce parce-que je pique sur des veines trop "petites"? Avez-vous des conseils pour un prélèvement optimal et éviter que le tube soit hémolysé?

Merci à tous ceux qui prendront le temps de me répondre :)
Serena.ide.927
 
Messages: 13
Enregistré le: 20 Sep 2015 16:57

Messagepar lafolldingue » 10 Mar 2019 19:52

Bonjour, nous avions eu une intervention du labo de l'hôpital lorsque j'étais à l'IFSI. ils nous avaient dit que malheureusement, les tubes n'étaient pas prévus pour recevoir des bilans sur pose de KT, que souvent les tubes étaient hémolysés.
Celà dépend surement du calibre de ton KT. Tu auras peut être moins de chance d'hemolyser les tubes sur un 20 ou un 22G qu'avec un 18G.
Après je ne suis pas experte en la matière mais qu'en pensent tes collègues?
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2448
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Lenalan » 11 Mar 2019 09:15

Tu prends quelle taille de KT? Aux urgences on posait systématiquement du 18G (vert), voire du 16 (gris) mais jamais plus petit, sauf capital veineux difficile. Pas eu ce souci, on revenait même plus tard reprendre des tubes (pour les tropos horaires par exemple) et ça fonctionnait.

Tes collègues font exactement comme toi?
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15773
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Serena.ide.927 » 12 Mar 2019 20:46

Bonsoir, et merci pour vos réponses!

Mes collègues piquent avec du 18 ou 20G mais plus souvent du 18. Moi c'est plutôt du 20... (kt roses). Elles pensent que c'est peut-être ça qui entre en jeu.
Après j'en parlais aussi avec une collègue, je pique souvent sur la main, peut-être que c'est pour ça que je n'ai pas un bon débit, et que ça finit par s'hémolyser... Car après même si je prends une veine de bon calibre avec un kt 18G, les veines de la main offrent peut-être d'emblée un moins bon débit que quand on pique, par exemple, au pli du coude?
Serena.ide.927
 
Messages: 13
Enregistré le: 20 Sep 2015 16:57

Messagepar Lenalan » 12 Mar 2019 21:04

Oui, je pense qu'en mettant du vert au pli du coude tu auras beaucoup de succès !
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15773
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 12 Mar 2019 21:14

Je ne vois pas l'utilité de piquer au pli du coude, à part situation d'urgence vitale où il faut trouver rapidement un abord veineux... sincèrement, je peste un peu quand je vois un patient arriver des urgences avec un KT vert piqué au pli du bras avec un G5... quand derrière t'es obligé de repiquer à 4h du mat parce que tu peux pas passer ton antibio car la voie est bouchée... oui c'est facile pour un patient de dormir avec un bras tendu. :lol: :lol:
Svous plaaaaaaait ya souvent de vrais boulevards sur les bras ! :lol: un tit coup dans la céphalique ou la basilique et on en parle plus, et un confort pour tout le monde...
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2448
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Dop@mine » 13 Mar 2019 04:19

Lorsque les tubes sont adaptés, leur dépression fait que la veine se collable souvent sur l'extrémité du KT.

Souvent, utiliser un seringue de 20mL peut permettre d'effectuer un prélèvement en évitant ce "piège". Même sur des KT de faible calibre. Il suffit ensuite de répartir le sang dans les différents tubes concernés.
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4413
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar Lenalan » 13 Mar 2019 08:37

lafolldingue a écrit :Je ne vois pas l'utilité de piquer au pli du coude, à part situation d'urgence vitale où il faut trouver rapidement un abord veineux... sincèrement, je peste un peu quand je vois un patient arriver des urgences avec un KT vert piqué au pli du bras avec un G5... quand derrière t'es obligé de repiquer à 4h du mat parce que tu peux pas passer ton antibio car la voie est bouchée... oui c'est facile pour un patient de dormir avec un bras tendu. :lol: :lol:
Svous plaaaaaaait ya souvent de vrais boulevards sur les bras ! :lol: un tit coup dans la céphalique ou la basilique et on en parle plus, et un confort pour tout le monde...


Et non aux urgences on est des kadors, on se réserve le pli du coude, démerdez-vous après :lol:
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15773
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 13 Mar 2019 08:41

Lenalan a écrit :
lafolldingue a écrit :Je ne vois pas l'utilité de piquer au pli du coude, à part situation d'urgence vitale où il faut trouver rapidement un abord veineux... sincèrement, je peste un peu quand je vois un patient arriver des urgences avec un KT vert piqué au pli du bras avec un G5... quand derrière t'es obligé de repiquer à 4h du mat parce que tu peux pas passer ton antibio car la voie est bouchée... oui c'est facile pour un patient de dormir avec un bras tendu. :lol: :lol:
Svous plaaaaaaait ya souvent de vrais boulevards sur les bras ! :lol: un tit coup dans la céphalique ou la basilique et on en parle plus, et un confort pour tout le monde...


Et non aux urgences on est des kadors, on se réserve le pli du coude, démerdez-vous après :lol:

:lol: :lol: :lol:
Merci lenalan pour ta solidarité :lol: :lol:
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2448
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Serena.ide.927 » 16 Mar 2019 19:21

Merci à tous pour vos réponses! Ha... le fameux conflit entre les identités des urg. et de service sur les kt posés au pli du coude... Décidément c'est partout pareil!

Petite question pour Dop@mine, pour la technique du prélèvement à la seringue, cela peut-il fausser certaines analyses comme la coag. par exemple ou bien ça ne pose aucun pb?

La technique paraît intéressante après je ne sais pas s'il s'agit d'une pratique courante ou non car je n'ai jamais vu mes collègues faire ça. Cependant j'ai une fois travaillé dans un service ou les tubes étaient différents, au lieu d'être sous vide c'était des mini seringues de couleurs différentes selon les analyses, par contre ça ne faisait pas plus de 5mL max
Serena.ide.927
 
Messages: 13
Enregistré le: 20 Sep 2015 16:57

Messagepar Dop@mine » 17 Mar 2019 01:13

J'ai vu des labos prélever de cette façon, ça ne semble pas poser de soucis particuliers. Les tues sont sous vide pour être aspiratifs, mais il n'y a pas de nécessité de vide pour les examens. En revanche, pour la coagulation par exemple, il faut respecter une quantité de remplissage plus conséquente que sur les autres tubes.
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4413
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar Lenalan » 17 Mar 2019 08:39

Déjà vu faire à la seringue par les labos pour les prélèvements ultra difficiles, moi j'ai jamais essayé!
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15773
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Patt » 17 Mar 2019 21:56

Déjà prélevé à la seringue : analyse sur des tubes américains qui sont fabriqués ainsi, prélèvement sur chambre implantable sans retour avec des tubes, parfois aussi sur Kt.

Je pense que la lyse peut se produire si on est trop ''aspiratif'' et qu'on exerce une pression trop forte sur les cellules sanguines qui peuvent éclater ?
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1682
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar Serena.ide.927 » 18 Mar 2019 11:35

Ok, merci, j'essaierai en cas de besoin!
Oui en effet je pense qu'il faut y aller relativement délicatement sans tirer trop rapidement sur le piston et sans faire trop de pression non plus, sinon ça peut peut-être provoquer une lyse...
Serena.ide.927
 
Messages: 13
Enregistré le: 20 Sep 2015 16:57

Messagepar Melinda34 » 24 Avr 2019 01:39

lafolldingue a écrit :Je ne vois pas l'utilité de piquer au pli du coude, à part situation d'urgence vitale où il faut trouver rapidement un abord veineux... sincèrement, je peste un peu quand je vois un patient arriver des urgences avec un KT vert piqué au pli du bras avec un G5... quand derrière t'es obligé de repiquer à 4h du mat parce que tu peux pas passer ton antibio car la voie est bouchée... oui c'est facile pour un patient de dormir avec un bras tendu. :lol: :lol:
Svous plaaaaaaait ya souvent de vrais boulevards sur les bras ! :lol: un tit coup dans la céphalique ou la basilique et on en parle plus, et un confort pour tout le monde...


Faut penser qu au Smur, a 6 dans le vsav, dans le droit, la nuit, le stress, les conditions se sont pas ideale. Alors vous avez deja un cathé, puis vous au calme vous pouvez en poser un autre en plus.
Melinda34
Régulier
Régulier
 
Messages: 38
Enregistré le: 21 Aoû 2018 00:26


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-