Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 13 Aoû 2022 16:58

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Papa84m » 25 Juin 2022 08:52

Bonjour
Voilà je vous expose mon problème,
J'ai mon épouse qui vient de passer devant la commission disciplinaire suite à un acharnement d'une prof.
Mon épouse vient de se faire exclure par le directeur de l'établissement suite à des accusations calomnieuse par deux infirmières de l'hôpital où elle était en stage pre-pro. Après cinq semaines d'apprentissage intensif et un bilan de mi-stage quasiment impeccable (tout acquis). Et à la venue de cette prof en question, tout à changé les infirmières ne voulaient plus cadrer l' étudiante elles ont commencé à la rabaisser et au cours du huitième semaine un rapport circonstancié tombe et on lui arrête le stage.
Après avoir passé devant la commission et justifier avec des preuves à la puie et en plus la présence d'une infirmière du même service qui est venue étillé ses arguments.
La dessision tombe EXCLUSION DÉFINITIVE de l'établissement à deux semaines de la fin l'année d'études.
Trois ans de souffrance pour elle pour nos enfants pour notre vie de couple.

Je souhaiterai savoir quelle démarche à suivre et les recours à prendre pour redonner l'espoir à mon épouse ? Et défendre l'étudiant déchu.
Merci à vous
Papa84m
 
Messages: 1
Enregistré le: 25 Juin 2022 08:14

Messagepar Bonjour1111 » 29 Juin 2022 10:24

"preuves à la puie"

Bonjour

Apprenez à bien écrire déjà
J'imagine le résultat si c'est pour envoyer une lettre à un avocat
Bonjour1111
 
Messages: 24
Enregistré le: 12 Avr 2018 05:19

Messagepar GuillaumeBtn » 07 Juil 2022 22:52

Bonjour1111 a écrit :"preuves à la puie"

Bonjour

Apprenez à bien écrire déjà
J'imagine le résultat si c'est pour envoyer une lettre à un avocat



Un peu de bienveillance n'a jamais tué personne. J'imagine le pire quand vous vous retrouverez face à une personne en difficulté.
ESI - 2021-2024 - ANGERS
1ère année : EHPAD & Psychiatrie
2ème année :
3ème année :
GuillaumeBtn
 
Messages: 13
Enregistré le: 03 Déc 2020 10:55

Messagepar binoute1 » 11 Juil 2022 17:20

GuillaumeBtn a écrit :
Bonjour1111 a écrit :"preuves à la puie"

Bonjour

Apprenez à bien écrire déjà
J'imagine le résultat si c'est pour envoyer une lettre à un avocat



Un peu de bienveillance n'a jamais tué personne. J'imagine le pire quand vous vous retrouverez face à une personne en difficulté.


@Bonjour est un troll, qui visblement reproche aux autres ce qui lui pose pb à lui (cf message sur un autre sujet)
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7928
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar Jo_bis » 11 Juil 2022 19:44

Papa84m a écrit :Bonjour
Voilà je vous expose mon problème,
J'ai mon épouse qui vient de passer devant la commission disciplinaire suite à un acharnement d'une prof.
Mon épouse vient de se faire exclure par le directeur de l'établissement suite à des accusations calomnieuse par deux infirmières de l'hôpital où elle était en stage pre-pro. Après cinq semaines d'apprentissage intensif et un bilan de mi-stage quasiment impeccable (tout acquis). Et à la venue de cette prof en question, tout à changé les infirmières ne voulaient plus cadrer l' étudiante elles ont commencé à la rabaisser et au cours du huitième semaine un rapport circonstancié tombe et on lui arrête le stage.
Après avoir passé devant la commission et justifier avec des preuves à la puie et en plus la présence d'une infirmière du même service qui est venue étillé ses arguments.
La dessision tombe EXCLUSION DÉFINITIVE de l'établissement à deux semaines de la fin l'année d'études.
Trois ans de souffrance pour elle pour nos enfants pour notre vie de couple.

Je souhaiterai savoir quelle démarche à suivre et les recours à prendre pour redonner l'espoir à mon épouse ? Et défendre l'étudiant déchu.
Merci à vous

Ce sera compliqué de vous donner un avis car nous n'avons que votre version.
Une exclusion définitive est extrêmement rare et votre argument "médisances" parait trop léger pour ce type de sanction.
Je pencherais vers la faute lourde, constatée et prouvée.

Il vous reste un recours au tribunal administratif mais pour quoi faire si vous avez gain de cause ?
Réintégrer le même IFSI ? autant ne pas y penser.
Un autre IFSI ? le monde est petit et tout se sait.

Je ne veux pas être pessimiste mais je ne vois guère d'espoir.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 10208
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Leopold Anasthase » 11 Juil 2022 20:26

Un seul message le 25 juin, l’auteur n’est pas revenu.

Papa84, votre épouse est une grande fifille, elle peut venir raconter ses malheurs elle-même.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12806
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar Bonjour1111 » 12 Juil 2022 13:15

binoute1 a écrit :
GuillaumeBtn a écrit :
Bonjour1111 a écrit :"preuves à la puie"

Bonjour

Apprenez à bien écrire déjà
J'imagine le résultat si c'est pour envoyer une lettre à un avocat



Un peu de bienveillance n'a jamais tué personne. J'imagine le pire quand vous vous retrouverez face à une personne en difficulté.


@Bonjour est un troll, qui visblement reproche aux autres ce qui lui pose pb à lui (cf message sur un autre sujet)


Heureusement que je suis pas infirmier, je gagne mieux ma vie que vous
Bonjour1111
 
Messages: 24
Enregistré le: 12 Avr 2018 05:19

Messagepar loulic » 12 Juil 2022 20:36

Vous avez un ami notaire ?
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5937
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar binoute1 » 15 Juil 2022 11:52

Bonjour1111 a écrit :
binoute1 a écrit :
@Bonjour est un troll, qui visblement reproche aux autres ce qui lui pose pb à lui (cf message sur un autre sujet)


Heureusement que je suis pas infirmier, je gagne mieux ma vie que vous

je m'en tape royalement
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7928
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar tinmac » 19 Juil 2022 07:59

Je souhaiterai savoir quelle démarche à suivre et les recours à prendre pour redonner l'espoir à mon épouse ? Et défendre l'étudiant déchugmail
tinmac
 
Messages: 2
Enregistré le: 19 Juil 2022 07:56

Messagepar binoute1 » 28 Juil 2022 08:00

tinmac a écrit :Je souhaiterai savoir quelle démarche à suivre et les recours à prendre pour redonner l'espoir à mon épouse ? Et défendre l'étudiant déchugmail


tiens...même question, même syntaxe que Papa84.

Troll !
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7928
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité