Forum : Psychiatrie

Nous sommes le 15 Juin 2021 04:04

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar CoralieGreen » 17 Oct 2011 21:31

Bonjour à tous,

Je suis élève infirmière en deuxième année, et j'effectue actuellement mon premier stage en psychiatrie.
Je suis dans un hôpital de jour où les patients sont principalement sont principalement psychotiques (schizophrénie notamment), ou états limites.

J'aimerais m'investir dans la création d'une activité thérapeutique.
L'automne étant installé depuis quelques temps, et ayant un parc à notre disposition, j'ai donc pensé à une activité "Création d'un herbier" qui serait ouverte à tous les patients.
Je pense que cela pourrais être intéressant pour les patients et pour moi-même (observation, analyse, évaluation).

Seulement, j'ai un peu de mal à définir les objectifs thérapeutiques de cette activité. J'en ai déjà défini quelques uns qui sont :
- Développer son sens de l'observation;
- Donner un but aux promenades;
- Découvrir le monde végétal, augmenter ses connaissances et son vocabulaire;
- Favoriser les échanges;
- Favoriser le sentiment d’appartenance à un groupe;
- Inciter à la collaboration et au partage;
- Stimuler les sens : toucher, vue, ouie, odorat.

Voilà. J'aimerais donc votre avis sur mon choix d'activité, sur la définition de mes objectifs, et si vous avez d'autres objectifs à me soumettre.

Merci d'avance :)
IFSI Fleyriat. 2ème année. Promo 2010/1013.
CoralieGreen
 
Messages: 10
Enregistré le: 06 Mai 2010 08:57

Messagepar Benji30 » 18 Oct 2011 08:40

Pourquoi pas dans le fond l'activité est intéressante à toi de voir après par rapport au patient acueilli dans l'unité aime-t-il sortir se promener la nature les interessent? Centre toi sur le patient plus que sur l'activité la broderie peut etre une tres bonne activité pour travailler l'attention la réflexion mais suivant les patients ils n'appréciront guere cette activité...
Alors oui c'est une tres bonne activité parles en à équipe pluridisciplinaires et je pense tu peux ajouter comme objectif le coté apaisant de la nature et de la recherche voir pour certains patients le fait de se centrer sur un but précis...
Infirmier Diplômé d'Etat, Formateur de professionnels de santé
"On ne répond pas à une demande, on la traite"
Avatar de l’utilisateur
Benji30
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1924
Enregistré le: 19 Nov 2005 18:37

Messagepar gatoune17 » 10 Nov 2011 16:46

Bonjour,

Je suis en stage depuis lundi 07 nov dans un institut accueillant des enfants agés de 6 à 16 ans atteint de déficience intellectuelle moyenne et sévère avec des troubles du comportement.
Mon IDE tuteur pour mon évaluation formative qui aura lieu le 28/11, m'a suggéré de faire un exposé en classe auprès de 6 élèves de l'institut sur le thème de l'hygiène corporel. Les 1ères consignes sont : que cela doit durer environ 1h, ce doit être simple, ludique et intéractif.

Ce stage est mon 1er dans le mileu de la psychiatrie et malheureusement je dois avouer que je ne suis pas très doué pour l'imaginaire et la créativité.
Avez vous quelques idées à me proposer ?

Merci par avance pour vos réponses
Petit à petit l'oiseau fait son nid ...
Avatar de l’utilisateur
gatoune17
Régulier
Régulier
 
Messages: 30
Enregistré le: 04 Sep 2009 09:50

Messagepar augusta » 10 Nov 2011 18:06

La 1ère idée qui me vient est celle-ci: tu pourrais venir avec les objets nécessaires pour la toilette= un gel douche/gant/shampooing/ culotte/serviette/brosse à dents/dentifrice/brosse etc...puis les faire participer en décrivant l'ordre et la manière de l'utilisation des produits.
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10408
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar gatoune17 » 10 Nov 2011 21:04

Merci augusta pour ta réponse. En effet ton idée est bonne, cependant mon soin ne concerne que la toilette corporelle. Que penses tu d'une démonstration sur un poupon (mais ayant 6 jeunes dans la classe faut il en prévoir un seul ou un pour chaque ?), sinon des puzzles du corps à leur remettre et à reconstituer en fonction des parties du corps qu'il faut laver en premier ?

Je suis un peu perdue, je dois l'avouer n'ayant jamais été sur ce genre de terrain de stage? je n'ai aucune idée non plus du déroulement de la scéance.

As tu déjà été en stage avec des enfants atteints de déficits mentaux avec troubles du comportement ?
Petit à petit l'oiseau fait son nid ...
Avatar de l’utilisateur
gatoune17
Régulier
Régulier
 
Messages: 30
Enregistré le: 04 Sep 2009 09:50

Messagepar augusta » 10 Nov 2011 21:17

Bon alors soit tu commences en dirigeant tout, soit tu commences la séance en partant de ce qu'ils savent EUX (ce qui me parait le plus pertinent).
Ensuite tu trouves un mannequin, effectivement c'est une très bonne idée et tu les fais tous passer sur la toilette (histoire de les occuper sinon ça risque de partir en vrille).
Tu peux aussi préparer un quizz (pour le côté ludique et 1h purée c'est long!!).
L'important dans ce type d'activité n'est pas le côté pédagogique, mais la manière dont tu vas gérer le groupe d'enfants. L'important n'est pas qu'il sache dans quel ordre on fait une toilette (après tout il n'y a pas d'Ordre lol), mais bien qu'ils passent un bon moment, qu'ils prennent plaisir à être ensemble.
A toi d'observer leur comportement, les interactions....
C'est comme ça que je vois les choses et non je n'ai jamais fait de stage dans ce type de structures. :clin:

Edit= je pense à un autre truc qui serait intéressant puisque la saison des gastro va arriver. Tu pourrais dans ton quizz élargir et parler du lavage des mains "quand est-ce qu'on se lave les mains?" et là tu balances un choix de réponses mutliples avec des trucs rigolos. S' ils retiennent qu'ils doivent se laver les mains avant les repas et après être allés aux toilettes ce sera déjà un truc génial et complétement adapté (et toi tu es dans ton rôle éducatif/préventif) :clin:
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10408
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar SUD Montperrin » 13 Nov 2011 13:09

« O TEMPORA ! O MORES ! » :?
Solidaires
Unitaires
Démocratiques
Avatar de l’utilisateur
SUD Montperrin
VIP
VIP
 
Messages: 2518
Enregistré le: 11 Jan 2008 13:58
Site Internet: http://sud-sante-montperrin.xooit.com/index.php
Localisation: Local SUD du CH Montperrin(Aix en Provence)

Messagepar nana36 » 29 Nov 2011 22:32

bonjour,
je travaille dans un service de poste cure médicale en alcoologie , nous reflechissons sur l'ouverture d'une prise en charge en hopital de jour.
je souhaite avoir des idées d'activites que l'on peut proposer pour un groupe de 5 patients
merci de votre aide
nana36
 
Messages: 1
Enregistré le: 29 Nov 2011 22:25

Messagepar Azerty77 » 07 Déc 2012 11:48

Bonjour, j'ai déja posté mon post sur le forum, je n'avais pas vu ce topic.

Je vous explique, je suis actuellement étudiant en stage en psychiatrie pour adolescents. Je suis dans une structure où je dois proposer une activité à médiation thérapeutique.

Je cherche à proposer quelque chose mais j'ai quelques contraintes:
- la musique n'est pas possible
- la peinture, le dessin n'est pas possible
- la cuisine n'est pas possible
- les films ne sont pas possible
- le sport n'est pas possible
- revue de presse déjà mise en place

Je me suis donc tourné vers un jeu de société, mais lequel. Et pour quel objectifs ?
Azerty77
Régulier
Régulier
 
Messages: 46
Enregistré le: 24 Oct 2011 17:30

Messagepar spi_t » 08 Déc 2012 13:57

juste deux questions
pouquoi tous ces interdit?? la liste me semble pertinente.
ce service est il en extra hospitalier( hopital de jour ) ou en intra?
bonne journée
infirmier de secteur psychiatrique
cadre de santé
spi_t
Adepte
Adepte
 
Messages: 113
Enregistré le: 24 Sep 2009 09:21

Messagepar kalyah6288 » 25 Juin 2014 15:37

Bonjour je suis IDE en psychiatrie dans un service court séjour, nous devons gérer des patients en phase aiguë (décompensation psy, risque suicidaire, patients maintenus), mes collègues ont décidés de mettre en place une activité thérapeutique jardinage pour tous les patients.
Qu'en pensez-vous ?

merci d'avance
kalyah6288
 
Messages: 3
Enregistré le: 15 Juil 2010 21:00

Messagepar camillou38 » 26 Juin 2014 19:05

Bonsoir,
Après une réponse un peu provoque sur l'autre forum, peut être pourriez vous nous faire part de vos craintes quant à cette atelier dans votre service. Cela nous permettrait d'avoir un peu plus de matière pour échanger.
Je me permet de faire un copier/coller de la réponse d'AmThLi qui est me semble-t-il une très juste réflexion sur les ateliers et le travail en psychiatrie

J'ajoute à cela que le même atelier peut être thérapeutique pour certains et ne pas l'être pour d'autres.

Un atelier peut être thérapeutique de plusieurs manières, soit par une parole qui circule et permet de sortir de l'isolement psychotique, soit par l'apport d'une activité structurante, autour d'un outil, ou d'un support, qui, en plus de proposer un espace de parole, donne aussi bien un lieu de créativité qu'une organisation globale avec des repères symboliques, un outil autour duquel se concentrer sans pour autant perdre de vue l'ensemble, le travail en groupe, etc.

Pour ma part je ne vois pas de contradiction entre "phase aigüe" et atelier, tout dépend des patients.. Par ailleurs, comme dit Camille, l'important c'est la rencontre, l'atelier peut servir à ça ?

Je conclus : un atelier n'est thérapeutique que si le désir des soignants y est et que suffisamment de soignants finissent par se l'approprier, c'est à dire se l'inclure dans leur fantasme sur le service. Cela vaut aussi pour les médecins. Il doit être un repère pour tout le monde. Bien sûr pour en arriver là il faut un peu de temps.

Le jardinage c'est pas mal, cela peut être une activité à la fois qui canalise sur un outil, une tâche, mais en même temps il y a le détail et la vue d'ensemble pour éviter de cliver et morceler sur "ma tâche et pas celle des autres", on est pas dans une division du travail entre patient qui est le truc à surtout éviter dans les ateliers thérapeutiques de ce genre là.

Bon courage donc !
camillou38
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 188
Enregistré le: 21 Oct 2013 18:37

Messagepar AmThLi » 08 Aoû 2014 09:27

Visiblement ça excite sacrément les foules comme sujet.

Voici une intervention de Mme De Graaf que je m'autorise à citer en lien, sur l'atelier d'expression picturale qu'elle anime à la clinique de la Chesnaie.

http://www.chesnaie.com/lepic1/s-ance-p ... u-2014.pdf

Bien qu'il faille ramener une grand partie de ce qui y est dit au contexte et de l'atelier en lui même et la pratique très spécifique de celle qui l'anime, ainsi qu'au contexte plus large de ladite clinique, il y a des choses qui sont tout à fait extrapolables à l'atelier en psychiatrie en général.
"La plus grande proximité, c'est d'assumer le lointain de l'autre."

J. Oury
Avatar de l’utilisateur
AmThLi
Accro
Accro
 
Messages: 1293
Enregistré le: 03 Juil 2010 10:56

Messagepar camillou38 » 11 Aoû 2014 21:27

Merci pour ce lien très intéressant. (juste une question : Mme ou Mr De Graaf ?)
camillou38
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 188
Enregistré le: 21 Oct 2013 18:37

Messagepar AmThLi » 11 Aoû 2014 22:51

C'est bien une dame.
"La plus grande proximité, c'est d'assumer le lointain de l'autre."

J. Oury
Avatar de l’utilisateur
AmThLi
Accro
Accro
 
Messages: 1293
Enregistré le: 03 Juil 2010 10:56


Retourner vers « Psychiatrie »



Publicité