Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 25 Sep 2020 21:35

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Futur-IDE » 03 Avr 2009 11:19

un hémopéritoine, a til des répercussions sur le bon fonctionnement des poumons et de la ventilation?
Ou intube t'on le patient a la vue de l'état de choc hémorragique?

En gros, un patient ayant un état de choc hémorragique (saignement de l'artere gastroduodénal) avec hémopéritoine important, est intubé et ventilé pour quels raisons?
Futur-IDE
 
Messages: 15
Enregistré le: 06 Mar 2009 11:52

Messagepar Gengis » 03 Avr 2009 11:21

à quel titre cette question ?
La pensée vole, et les mots vont à pieds.
Avatar de l’utilisateur
Gengis
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 14656
Enregistré le: 21 Sep 2004 11:21

Messagepar Futur-IDE » 03 Avr 2009 13:42

c'est dans le cadre d'une étude de cas
je dois expliquer les prescriptions qui sont soulignés dans le texte.
j'ai fait le lien entre tous les traitements, et en ai expliqué la cause
me manque plus qu'a justifier le pourquoi de 'l'intubation oro trachéale"

Par avance merci
Futur-IDE
 
Messages: 15
Enregistré le: 06 Mar 2009 11:52

Messagepar idie » 03 Avr 2009 21:34

Bonsoir

J'ai peut-être une idée bien que je n'ai jamais pris en charge de patient ayant un hémopéritoine. :?

Le choc hémorragique impliquerait que l'on doit intuber puisque qui dit hémorragie, dit baisse de perfusion des tissus et donc baisse d'oxygénation des tissus.
Il faut donc combler le déficit important en oxygène, d'où l'intubation. :clin:

Corrigez moi si je me suis trompée mais ça me semble logique.
Il me semble que l'hémopéritoine fait partie des urgences vitales non?
infirmière en psy pressée d'aller bosser!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
idie
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 155
Enregistré le: 26 Aoû 2008 15:52

Messagepar nnawak » 03 Avr 2009 22:16

J'penserai aussi à l'intubation afin de prévenir une détresse respiratoire consécutive au choc hémorragique, et en cas d'ACR, la fonction respi est assurée.
Peut etre aussi car une sédation était nécessaire pour assurer les soins, le confort du patient et l'analgésie.

+++
La vie est un processus d'équilibre physico-chimique auto-entretenu a caractère darwinien.
nnawak
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 451
Enregistré le: 06 Oct 2006 15:49
Localisation: Bordeaux

Messagepar Futur-IDE » 04 Avr 2009 10:47

donc "l'hémopéritoine abondant" ne gene en rien les poumons de fonctionner? il n'y a pas de compression ou autre?
Futur-IDE
 
Messages: 15
Enregistré le: 06 Mar 2009 11:52

Messagepar kaaron » 04 Avr 2009 18:46

Si, il fait remonter les poumons dans la cage thoracique, diminuant leur espace et entrainant une baisse de la CRF, donc de la réserve en oxygène des poumons, donc perturbations des échanges gazeux. Mais ça ne doit être ce qui t'es demandé :clin:

Est-ce que ton patient est encore conscient ?

Sinon de toute façon, l'intubation (qui maintient et protège les VAS) est indiquée si score de Glasgow < ou égal à 8.
Et puis effectivement, arrive un moment où le transport en oxygène n'est plus suffisant et où il est nécessaire d'augmenter la FiO2, mais il y a d'autres moyen que l'intubation pour ça. Même si c'est plus simple.

Donc soit maintien et protection des VAS, soit contrôle de la ventilation, soit libération des mains du soignant (parce que c'est pénible de ventiler au masque pendant 3h... :mrgreen: ). Mais à brûle-pourpoint je pencherais très fortement pour la première solution :clin:

PS : De toute façon, ton patient va être prit au bloc donc endormit donc intubation et basta !
"Je suis certain de deux choses, l'infini de l'univers et la bêtise humaine. Mais le premier reste à prouver" A.Einstein
*Play rough but play fair* - "Ad augusta per angusta" - Galérien à temps plein
Avatar de l’utilisateur
kaaron
VIP
VIP
 
Messages: 2148
Enregistré le: 23 Nov 2003 19:25
Site Internet: http://infirmier.forumactif.com
Localisation: Au fond de la classe... forcément.

Messagepar inf64 » 07 Avr 2009 12:55

tu l'intube pour l'effet antalgique (il dort lol )
pour mettre les organes vitaux au repos...
pour le cadrer car si il saigne dans son bide il a de forte chances de senfoncer et décompenser sur le plan respi.
la mise sous respirateur "dirige" les echanges gazeux car moins d'apport d'o2 si les GR sont dans le péritoine.
inf64
Régulier
Régulier
 
Messages: 31
Enregistré le: 27 Mar 2009 11:02

Messagepar inf64 » 07 Avr 2009 12:58

et égualement la compression des poumons par le sang avec assension des coupoles diaphragmatiques et diminution de la capacité pulmonaire...
j'espere ne pas avoir dit trop de bétises !!!
inf64
Régulier
Régulier
 
Messages: 31
Enregistré le: 27 Mar 2009 11:02

Messagepar passiflore » 08 Avr 2009 12:25

un hemoperitoine important peut comprommettre le pronostic vital en plus du fait q'elle peut etre responsable de dyspnée( par compression ) il y'a risque de collapsus( choc hypovolemique) et arret cardio-respiratoire ,en plus il faudra certainement une intervention pour reparer l'artere qui saigne et evacuer l'hemorragie d'ou l'intubation je suppose en vue d'une AG
" Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur. "
La Rochefoucauld
POUR L'ORDRE INFIRMIER
Avatar de l’utilisateur
passiflore
Habitué
Habitué
 
Messages: 70
Enregistré le: 27 Nov 2007 15:52


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-