Forum : Infirmier(e)s anesthésistes (IADE)

Nous sommes le 12 Aoû 2020 11:36

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar johnken » 24 Fév 2020 08:04

Je suis actuellement étudiante IDE 2ème année, je suis rentrée en IFSI avec le projet de faire la spécialisation IADE.

Comme indiqué dans le titre, j'aurais voulu demander aux IADE si
- vous arrivez"facilement" à trouver du travail ?
- Si oui dans quel lieux ? (si c'est uniquement au Bloc, où si il y a des demandes au niveau du SMUR ou autres)
- Si il doit y avoir un changement de région, avez-vous retrouvé rapidement du travail ?

En effet, je me pose pas mal de questions car j'ai vu sur le forum IDE et d'autres sites qu'il y avait pas mal de professionnels qui se retrouvaient au chômage même en acceptant tout type de contrat et lieu de travail... Ces témoignages me font peur je doit dire... Car, normalement, diplômée l'année prochaine j'ai déjà peur de "galérer" pour trouver du travail, et je me demande si cela vaudra toujours le coup de vouloir atteindre mon objectif (qui est aussi mon rêve) :devenir IADE ...
johnken
 
Messages: 1
Enregistré le: 24 Fév 2020 07:55

Messagepar lafolldingue » 24 Fév 2020 11:32

Bonjour, je ne suis pas IADE mais je prépare le concours pour l'an prochain.
Déjà avant de penser IADE, il va falloir penser DE infirmier. Concernant l'emploi IDE, tout dépend de la région où tu es, du service où tu souhaites exercer, de ta mobilité. Il ne faut pas avoir peur de partir pour trouver son bonheur, et il faut surtout accepter qu'il faut bien commencer quelque part.

Pour ma part, je viens de Bretagne. Je n'ai jamais galéré à trouver du boulot. Mais accéder à la réa y était plus difficile. A paris, il n'y a que l'embarras du choix. J'ai donc sauté sur l'occasion. De plus, j'y ai trouvé de meilleures conditions de recrutement, et donc des perspectives de financement pour la formation IADE par la suite.
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3725
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Creol67 » 24 Fév 2020 13:45

Je comprends pas comment on peut autant anticiper un choix de carrière qui dépend d'autant d'étapes.

Beaucoup de IADE et de MAR ont démissionné de la fonction publique et même du privée et travaillent actuellement en intérim.
Ils font en 10 jours ce qui se fait en 1 mois.... ou plus ....

Oui il y a aura toujours du travail dans ce secteur.
Mais le problème n'est pas là.
Il vient surtout de la compétence du professionnel en question.

Un IDE de bloc (comme on les appelle maintenant) mauvais, devra changer de région pour espérer bosser et encore.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Forcené
Forcené
 
Messages: 373
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar Fredester » 03 Mar 2020 18:53

Creol67 a écrit :Un IDE de bloc (comme on les appelle maintenant) mauvais, devra changer de région pour espérer bosser et encore.

Alors qu'un IADE est forcement bon :tchao:
Pas de remord , beaucoup de regrets
Avatar de l’utilisateur
Fredester
Forcené
Forcené
 
Messages: 305
Enregistré le: 11 Avr 2008 16:04
WLM: fredester@msn.com
Localisation: Entre l'induction et le réveil

Messagepar Dop@mine » 04 Mar 2020 22:12

Aucune souci pour trouver du boulot en tant qu'IADE. Et ça ne va pas changer de si tôt...
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4414
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar Jo_bis » 05 Mar 2020 18:07

Creol67 a écrit :Beaucoup de IADE et de MAR ont démissionné de la fonction publique et même du privée et travaillent actuellement en intérim.
Ils font en 10 jours ce qui se fait en 1 mois.... ou plus ....

C'est un mode de fonctionnement qui s'étend à d'autres professions par exemple les ergothérapeutes et les psychomotriciens.
Certains négocient leurs interventions en structure de soins entre 50 € et 70 € de l'heure.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9876
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Creol67 » 05 Mar 2020 18:21

Jo_bis a écrit :
Creol67 a écrit :Beaucoup de IADE et de MAR ont démissionné de la fonction publique et même du privée et travaillent actuellement en intérim.
Ils font en 10 jours ce qui se fait en 1 mois.... ou plus ....

C'est un mode de fonctionnement qui s'étend à d'autres professions par exemple les ergothérapeutes et les psychomotriciens.
Certains négocient leurs interventions en structure de soins entre 50 € et 70 € de l'heure.

En même temps je me demande si ce n'est pas voulu.
Je vois, et vous devez le voir également aussi, avec les aide soignant.
J'arrive pas à en faire signer une en CDI.
Pas une seule. Toutes me disent qu'elles touchent plus en intérim.
Y'en a même qui quitte leur boulot pour travailler dans le même ephad mais en intérim.

Et je me demande même si le gouvernement avec la bénédiction de la Fehap ne les poussent pas vers une sorte d'ubérisation.

Pas mal de mes contacts dans la santé me disent que les AVS peuvent être auto entrepreneur, alors pourquoi pas les soignants ...... :roll: :roll: :roll:
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Forcené
Forcené
 
Messages: 373
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar loulic » 06 Mar 2020 10:06

Ils ne s’en cachent pas, leur credo c’est d’adapter la ressource à l’activité.

Ils utilisent plusieurs leviers : avoir des personnels le plus polyvalent possible pour sauter d’un poste à l’autre, des équipes de remplacement qui sont complètement dévoyée, des horaires « blancs » dans les roulements ( jusqu’à une semaine sur trois). Des heures supp et des repos contraints.

Et un recours massif à l’intérim même si ça coûte très cher pour l’hôpital et le contribuable.

Leur rêve c’est en effet de n’avoir aucune équipe fixe mais des journaliers comme au temps jadis.

Et ils sont tout heureux de leur génie managerial quand dans les faits les coûts explosent et l’inefficacité de ce système fait exploser les structures en pleine crise épidémique. Bravo à nos directeurs, on peut les féliciter pour leur intelligence supérieure.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5409
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar loulic » 06 Mar 2020 16:29

Soit dit en passant c’est un modèle économique prôné y compris par notre président de la république, et qu’il a partiellement mis en œuvre en tant que ministre de l’économie.

Une société dérégulée, sans professions réglementées, et composée d’auto entrepreneurs. Le rêve de la start up nation.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5409
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Jo_bis » 06 Mar 2020 21:56

Creol67 a écrit :En même temps je me demande si ce n'est pas voulu.

Je ne sais pas, tant que les tarifs restent "attractifs" pou le soignant, ça va...mais les boites d'interim vont vite comprendre où est le profit, en négociant par exemple ceux-ci directement avec les hôpitaux, EHPAD etc..."sur le dos" des soignants intérimaires.

Creol67 a écrit :Je vois, et vous devez le voir également aussi, avec les aide soignant.
J'arrive pas à en faire signer une en CDI.

En ce qui me concerne, pour les AS non.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9876
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Mikless » 08 Mar 2020 20:13

Pas de soucis pour trouver du travail en tant qu'iade, si c'est ton projet fonce !
http://prepaconcoursiade.com/
Mikless
 
Messages: 9
Enregistré le: 12 Mai 2019 12:46

Messagepar OliVDB » 31 Mai 2020 20:02

En effet, être IADE est plus ou moins un vaccin contre le chômage, c'est très demandé! Certes, il y a une ubérisation du métier, l'intérim devient la norme et pas l'exception, mais dans tous les cas, peu importe les orientations politiques, les résultats, quoi que ce soit... les IADE ont toujours du travail qui leur est offert.
OliVDB
 
Messages: 5
Enregistré le: 28 Mai 2020 10:06


Retourner vers « Infirmier(e)s anesthésistes (IADE) »



Publicité

-