Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 08 Déc 2021 04:37

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar CAnonyme » 19 Nov 2021 20:08

Bonjour à tous,

J'aimerai avoir votre avis. Je suis actuellement en terminale et j'hésite entre 2 choix d'orientation pour l'année prochaine. J'hésite entre le métier d'infirmière et celui de médecin. J'ai toujours été attirée par le sentiment d'utilité, le corps humain et le fait de soigner des gens. Le problème étant que je ne sais pas vraiment si je préfèrerai être infirmière ou médecin. Est ce que vous pouvez m'apporter vos expériences pour m'orienter ?

Merci d'avance
CAnonyme
 
Messages: 5
Enregistré le: 18 Avr 2021 21:33

Messagepar Phil » 19 Nov 2021 20:24

Tu sembles t'exprimer très précisément...
Si tu es bonne en sciences essaie Médecine, il sera toujours temps de faire infirmière si tu ne passes pas...

:clin:
Attention à " l'arnaque au registre " :
Vous payez pour un registre... qui ne sert à rien...
Avatar de l’utilisateur
Phil
Accro
Accro
 
Messages: 1387
Enregistré le: 07 Nov 2003 23:50

Messagepar Leopold Anasthase » 19 Nov 2021 22:03

Plusieurs options s’offrent à vous. Ça dépend de ce que vous voulez faire et de ce que vous attendez.

Si vous attendez de la reconnaissance, élevez dès chiens.

Pour l’utilité, plein de choix. Conducteur de bus est aussi lucratif qu’infirmier.

Si vous voulez soigner au sens de faire des soins, les infirmiers ont plus les mains dans le cambouis que les médecins.

Si vous voulez organiser et décider des soins, il vaut mieux faire médecine.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12615
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar CAnonyme » 20 Nov 2021 01:42

Justement c'est ca le problème, je sais que je veux travailler dans le secteur de la santé, dans les hôpitaux mais je ne sais pas si je préfère soigner les patients à proprement parler ou alors diagnostiquer leurs pathologie. En réalité, l'un comme l'autre m'attire et je ne sais que choisir.
CAnonyme
 
Messages: 5
Enregistré le: 18 Avr 2021 21:33

Messagepar Lenalan » 20 Nov 2021 11:03

Tu as un bon niveau scientifique? Tu peux tenter médecine et voir, tu as toute la vie devant toi.
Par contre pour etre infirmière on peut venir de n'importe quelle filière et meme être purement littéraire (c'est mon cas, le coté scientifique ne m'intéresse pas du tout et je ne suis pas douée dans ces matières), ça ne pose aucun souci ni pour la formation, ni pour le métier en lui-même.
Infirmière DE 2016 En EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 En EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18412
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar CAnonyme » 20 Nov 2021 17:05

Je suis en filière ST2S, donc théoriquement pour faire médecine c'est compliqué car nous n'avons pas toutes les bases nécessaires en maths et physique même si j'aime beaucoup les matières scientifiques et que j'ai un bon niveau dans ces dernières.
Si je me dirige vers la voie médecine, j'avais pensé à faire une remise à niveau scientifique avant de faire mon année de PACES.
CAnonyme
 
Messages: 5
Enregistré le: 18 Avr 2021 21:33

Messagepar Tech » 20 Nov 2021 22:56

Bonjour,

Demandez vous aussi si dans votre projet de vie vous souhaitez entrée rapidement dans le monde du travail. Infirmier 3 ans après c est le grand bain / en tans que médecin c est quatre fois plus...

Bon courage dans votre choix mais il se peux que, vue la conjoncture actuel, votre génération sera de toute manière pousse vers les métiers de la santé et donc je l espère mieux soutenu !
IDE REA / SAU / SMUR
ISPV
IFSI Évreux.
Tech
Régulier
Régulier
 
Messages: 31
Enregistré le: 02 Oct 2016 07:21

Messagepar execho » 21 Nov 2021 00:23

Bonsoir.Rien n'a encore changé pour accéder en médecine via parcour sup.Il faut choisir en première et terminale les spécialités :Physique -chimie,maths,SVT.Donc,si c'est possible,considérer que le concours d'accès commence dès la première,et si besoin prendre des cours particuliers dans ces matières.En gros la matière principale pour réussir le passage de première année en deuxième est physique-chimie,donc il faut être bon en maths.Avec un bon soutien et beaucoup de travail(ou un talent naturel),il est plus facile de devenir bon en physique-chimie que bon en littérature ou philo.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5541
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar CAnonyme » 21 Nov 2021 00:49

C'est la que se pose mon problème car travailler après 3 ans d'étude ne me pose aucun problème mais envisager de longues études d'une dizaine d'années ne m'effraie pas plus que ça non plus, j'ai toujours aimé étudier et je suis assidue dans mon travail personnel.
De plus je sais que si je choisis de m'orienter vers la médecine je pourrai y arriver parce que, sans vouloir me vanter bien au contraire, je pense avoir la motivation et les capacités pour réussir car j'ai de base un très bon niveau en matières scientifiques surtout maths et physique chimie. Et même envisager des cours particuliers pour m'aider ne me pose pas non plus de problème.
Je ne veux juste pas passer à côté d'une vocation d'infirmière pour faire médecine et inversement.
CAnonyme
 
Messages: 5
Enregistré le: 18 Avr 2021 21:33

Messagepar loulic » 21 Nov 2021 01:17

Oubliez toute notion de vocation.

Médecin ou infirmière, on est des professionnels de santé.

Je vous conseillerais largement d'aller vers médecine.

D'abord parce que tout au long du cursus vous pourrez vous orienter ou réorienter. Dès la quatrième année vous travaillez à l'hôpital, vous voyez des patients et vous pratiquez. A partir de la sixième année vous êtes interne et vous êtes quasi médecin.

Mais sachez que suivant votre cursus en médecine vous ne choisirez pas forcément votre spécialité, et de la première à la dernière année vous devrez batailler pour un classement, un stage, ....

Infirmière, les réorientation sont très limités et l'accès à médecine est ultra confidentiel ( en pratique moins de 10 places seulement par an et pour toute la France). Les espoirs d'évolution sont minces et n'aboutissent pas à grand chose. Ça reste un beau métier mais les conditions d'exercice sont toxiques.

Un étudiant sur 3 qui rentre à l'ifsi ne finit pas la formation. La durée de vie professionnelle moyenne d'une infirmière est de 5 à 8 ans. C'est une moyenne, ce qui veut donc dire que parmi celles qui sont diplômées ( et qui ne sont déjà que les deux tiers de celles qui sont rentrées à l'ifsi) une forte proportion n'exerce jamais, ou seulement quelques mois.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5841
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Lenalan » 21 Nov 2021 08:54

Je confirme que la vocation n'existe pas, on fait des choix professionnels qui nous conviennent ou pas, et on peut faire plusieurs essais avant de trouver sa voie. Je suis entrée dans ce milieu il y a une vingtaine d'année, je suis infirmière depuis bientôt 6 ans (je me sens en toute fin de carrière :lol: ) et pourtant je n'ai aucune vocation de rien du tout. J'ai fait un choix professionnel pour lequel il s'est avéré que j'étais apte et à ma place, et précisément auprès des personnes agées en secteur non hospitalier (ce qui ne veut pas dire bonheur absolu et épanouissement, il faut remettre les choses dans leur contexte, le travail reste très secondaire dans ma vie). Mais ça ou autre chose, j'aurais très bien pu faire autre chose que ça.... je travaille avant tout pour gagner de l'argent tous les mois, si j'avais le choix j'aurais la vocation de ne rien faire et rester chez moi.

Si tu te le sens de faire médecine, il ne faut pas hésiter, et tu verras si c'est possible ou pas, en sachant tout ce que l'on sait sur la masse considérable de travail qu'il va falloir fournir, mais tu as l'air au courant et surtout tu es jeune, tu n'es pas à 1 ou 2 ans près. Si ça ne te convient pas, tu auras quantité de possibilités de faire autre chose, infirmière ou n'importe quoi d'autre qui te plait.
Infirmière DE 2016 En EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 En EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18412
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Leopold Anasthase » 21 Nov 2021 10:58

CAnonyme a écrit :Je suis en filière ST2S, donc théoriquement pour faire médecine c'est compliqué car nous n'avons pas toutes les bases nécessaires en maths et physique même si j'aime beaucoup les matières scientifiques et que j'ai un bon niveau dans ces dernières.
Si je me dirige vers la voie médecine, j'avais pensé à faire une remise à niveau scientifique avant de faire mon année de PACES.

Bonjour,

Je ne suis pas au courant des nouvelles dispositions, parcoursup et autres joyeusetés. Mais de mémoire, un très bon élève en maths en ST2S, c'est un petit niveau première S. En maths, physique et chimie, vous allez être à la ramasse totale en fac de médecine.

Maintenant, si on vous accorde une place en paces avec parcoursup, pourquoi pas ? De toutes façons, même quand ça n'aboutit pas à un doctorat en médecine, une ou deux années de fac sont toujours bonnes à prendre.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12615
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar Lenalan » 21 Nov 2021 11:29

Oui, le niveau ST2S est très limite et basique (vraiment basique) mais correspond à ce qu'on fait en IFSI (où c'est basique aussi par rapport à la PACES). C'est le bac qu'a fait ma fille et elle avait de très bonnes notes, mais je ne pense pas qu'elle ait eu les memes notes en S et encore moins en médecine (de base elle n'est pas scientifique mais en ST2S ça passait, comme moi ça passait très bien en IFSI en étant littéraire, j'ai jamais eu à rattraper les UE scientfiques, pourtant incapable de réussir une PACES).

C'est pourquoi il faut etre prudent, si jamais ce profil est accepté en médecine par parcoursup, je garde quand meme un doute, ST2S n'est pas censé etre le niveau pour cette filière..... Peut-etre prendre des cours "de niveau" PACES peut-etre une option pour aborder ça en toute objectivité et se rendre compte réellement si on peut ou pas ?
Infirmière DE 2016 En EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 En EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18412
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Maximousse1989 » 22 Nov 2021 15:31

Oh, les autres ont déjà dit bien des choses :D
On a peut-être douché ton enthousiasme en te disant d'oublier la vocation, c'est un mot que les soignants n'aiment pas, il renvoie à un appel d'une puissance divine, quand il faut garder la tête froide et agir en professionnel.
Néanmoins, infirmière ou médecin ne sont pas des métiers anodins et si la vocation n'est pas le mot mieux vaut avoir des idéaux, savoir pourquoi on a choisi cette voie.
Les idéaux n'empêchent pas d'être réalistes, ils sont des points de repère.
Par exemple, prendre soin de la personne quel que soit son origine, sa religion, ses opinions ou son passé nous paraît normal...c'est pourtant un idéal, ça ne vient pas tout seul.

J'aurais tendance à te dire de tenter la PACES si c'est possible, si tout va bien tu es partie pour 10 ans et si ça ne va pas tu prendras une taule au concours mais tu auras appris des choses, et 1 ou 2 ans de fac ne t'empêcheront pas de basculer en IFSI...ou ailleurs.
En effet le soin c'est vaste, peut-être auras-tu finalement envie de tenter un autre métier paramédical.


Sinon pour t'aider à choisir:

-médecin c'est 10 ans au moins, 10 ans d'études théoriques très exigeantes ou on n'épargne pas grand-chose, notamment en internat.
Les carabins enchaînent les cours, les gardes, les journées normales en hosto, ils vont de service en service. Concrètement ils font des semaines de dingle et s'ils ont moins led mains dans le cambouis c'est parce que leurs responsabilités sont énormes.
Le médecin on attend de lui qu'il sache tout, qu'il tranche lors d'une situation complexe.
Je ne détaillerai pas plus, mais ce n'est pas qu'une question de niveau scientifique, ça demande un temps, une résistance et une abnégation que tout le monde n'a pas.

-en comparaison l'IFSI c'est 3 ans et les infs sont aux 35h, ça devrait être simple non?
Non.
Les études ne sont pas très compliquées en termes de théorie (comme Lenalan j'étais un littéraire et je n'ai quasiment jamaiseu de rattrapages).
En revanche elles sont très intenses, 50% du temps de formation est consacré à des stages dans lesquels il n'y a pas de phase d’observation, c'est une formation "à la dure" où il faut percuter rapidement, aller au-devant des difficultés, ouvrir grand les yeux et les oreilles.


Quant au métier en lui-même... un inf est polyvalent, il faut certes appliquer des prescriptions mais surtout être capable d'évaluer leur efficacité, se questionner à partir de ses observations pour faire avancer le projet, faire le lien entre famille, patients, collègues paramédicaux, utiliser ses connaissances théoriques, ce que l'on sait du patient, toutes les informations apportées par les autres.
C'est un métier manuel par bien des aspects mais où on se creuse les méninges plus qu'on ne le croit, il faut autant être capable de transfuser que de se preéoccuper du lit du patient où de son état psychique.
Cette polyvalence est encore accentuée par la diversité des lieux d'exercice, un inf en gériatrie et un IADE en SMUR auront une base commune mais des journées très différentes.

C'est un métier intrinsèquement difficile, se confronter à la souffrance sous toutes ses formes n'est pas une mince affaire, il ne faut pas avoir peur du sang, des odeurs, du bruit, du désespoir des autres.

Surtout il faut que tu saches que le système de santé en France se casse la figure, dans bien des services il n'est pas possible de prendre soin correctement, on fait vite, on bâcle.

Et ça c'est usant.

J'espère avoir aidé.
ex-IDE de gériatrie
Nouvellement IDE en Unité de Soins Palliatifs
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 400
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar execho » 22 Nov 2021 23:32

Plus simple:inscrivez vous via parcours sup en médecine et en ifsi. Vous verrez le résultat.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5541
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité