Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 23 Oct 2021 08:19

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Darkever » 19 Aoû 2021 17:11

Bonjour à tous
J'écris ici pour faire part de ma situation et peut être récolter quelques avis sur le sujet.
Au mois de juin j'ai validé mon dernier stage de S5 avec 9 compétences sur 10, c'était un stage de chirurgie (nouveau pour moi) en plus dans un domaine où j'ai du tout apprendre sur le terrain (gyneco + césariennes).
Ce stage s'est fini le 01 juillet 2021 et j'ai enchaîné avec un stage de rattrapage le 04 juillet 2021
Au bout de deux semaines de stage la cadre m'a renvoyée alors que je pensais que tout se passais bien
Comme je serai selon eux dangereuse pour les patients et qu'EN PLUS l'équipe (mais aussi le service) était en effectif réduit, on ne pouvais plus s'occuper de moi.
(J'ai eu une période où j'avais des problèmes de sommeil et était assez étourdie comme oublier du matériel pour faire un pansement, oublier ma feuille d'évaluation...)
On m'a fait nombre de petits reproches (passer 45min avec une patiente, doit améliorer sa pharmaco alors qu'on ne m'a interrogé que sur une seule molécule et pas de chance j'ai eu un doute)
On m'a même reproché des choses fausses ("ne fait pas les trans au medecin" ou "ne réagis pas face aux vomissements d'une patiente")
Le plus gros reproche que l'on m'a fait concerne un problème d'étiquetage. J'ai préparé un antibio, là bonne molécule la bonne dose etc, tout était bon
Sauf que sur l'étiquette sur le pochon j'ai mis par étourderie le nom du deuxième antibiotique qu'avals la patiente...

J'ai refusé de signer mon bilan de mi stage remis le jour du rapport car il ne validais AUCUNE compétences, je n'ai jamais eu ça en 3 ans de formation
J'ai également rédigé un contre rapport qui fait 6 pages!

L'instance est demain après midi (le 20/08/21)
Je prie vraiment pour ne pas être renvoyée à 6 mois du diplome..
Ma formation n'a pas toujours été facile en stage mais j'ai toujours tenu bon et ai tenu compte des remarques pour rectifier le tir, ça a toujours marché et cela faisais plus de 6 mois que je validais toutes mes compétences dans mes derniers stages

Comment a un week-end d'intervalle on peux passer d'un super stage ou on m'a très bien évaluée, à un stage ou je suis dangereuse, pas assez bien pour une 3e année, qu'on ne peux pas laisser en autonomie, etc...

Qu'en pensez vous?
Avatar de l’utilisateur
Darkever
 
Messages: 2
Enregistré le: 25 Mai 2019 13:43

Messagepar Belphéghor » 19 Aoû 2021 22:36

Il faut quand même te remettre en cause vraiment sur ce qui t'a été reproché dans ce stage même si tu comptes te défendre par ailleurs. Le coup du pochon, en soi, c'est une faute, c'est grave, parce que c'est très dangereux. C'est normal qu'ils aient arrêté ton stage suite à cette faute, il y a mise en danger de la vie d'autrui. Même si tout est bon et tout. En cas d'allergie, on a BESOIN de savoir ce qu'il y a dans la poche...

Pour le reste, nous n'étions pas là pour savoir ce qui t'est vraiment reproché et le détail de tout cela.

Par contre, je te déconseille, personnellement, de te défendre en attaquant, ou en restant butée. Il faut montrer que tu as conscience de tes erreurs. Sinon, ils vont t'éjecter.

Comment se passe ta formation par ailleurs ? Il est évident que ce contretemps n'aura pas le même impact si tu as une formation sans nuages, avec de très bonnes notes et que d'ordinaire en stage, ça le fait, que si c'était très mitigé déjà avant ce problème là.

Quelque chose qui peut aider, c'est de te faire aider par des infirmières qui pourraient témoigner de tes compétences sur le terrain, si tu as gardé contact avec d'anciens terrains de stage où cela s'était bien passé, c'est le moment de les appeler. Je me souviens que ça avait beaucoup aidé une de mes collègues pendant la formation, grâce à ces appuis, elle n'avait pas été renvoyée. Mais vu que c'ést pour demain midi... C'est peut-être un peu chaud...
Infirmière, maman, être humain
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 549
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Darkever » 20 Aoû 2021 00:38

C'est difficile comme situation parce que j'ai pas envie de donner l'impression que je ne me remet pas en question mais je suis obligée de justifier certaines choses.. j'ai bien écris dans mon contre rapport que Biensur j'avais aussi mes tords

Pour le pochon il y avait un protocole spécifique donc j'aurai été là seule à le toucher et la patiente n'y était pas allergique comme c'était une tri-antibiothérapie instaurée depuis plusieurs semaines.. j'ai mis le nom d'un autre antibio qu'elle avais.. malgré tout je comprends le reproche et je peux justifier cela uniquement par de l'étourderie

Au niveau de ma formation ça a été compliqué sur certains stage mais j'ai toujours su écouter les conseils pour m'améliorer et j'ai toujours validé mes stages
Pour les partiels aucun rattrapage en 2e année (quelques uns au premier semestre de L1)

Dans tous les cas je suis prête à écouter tout ce qu'on me dira et continuer de m'améliorer
Avatar de l’utilisateur
Darkever
 
Messages: 2
Enregistré le: 25 Mai 2019 13:43

Messagepar Belphéghor » 21 Aoû 2021 19:36

Darkever a écrit :C'est difficile comme situation parce que j'ai pas envie de donner l'impression que je ne me remet pas en question mais je suis obligée de justifier certaines choses.. j'ai bien écris dans mon contre rapport que Biensur j'avais aussi mes tords

Pour le pochon il y avait un protocole spécifique donc j'aurai été là seule à le toucher et la patiente n'y était pas allergique comme c'était une tri-antibiothérapie instaurée depuis plusieurs semaines.. j'ai mis le nom d'un autre antibio qu'elle avais.. malgré tout je comprends le reproche et je peux justifier cela uniquement par de l'étourderie

Au niveau de ma formation ça a été compliqué sur certains stage mais j'ai toujours su écouter les conseils pour m'améliorer et j'ai toujours validé mes stages
Pour les partiels aucun rattrapage en 2e année (quelques uns au premier semestre de L1)

Dans tous les cas je suis prête à écouter tout ce qu'on me dira et continuer de m'améliorer


Alors, ils t'ont dit quoi
Infirmière, maman, être humain
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 549
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Lenalan » 22 Aoû 2021 10:25

L'erreur d'étiquetage est une faute lourde, je ne vois pas comment tu peux justifier. Il suffit de reconnaitre ton erreur et de miser sur l'apprentissage des erreurs pour ne plus en faire. Commencer à expliquer "oui mais ceci cela, elle ne fait pas d'allergie, c'était forcément le bon" pour se justifier ne marchera pas. Si je suis l'IDE qui passe après toi et que je vois cette étiquette, je fais quoi? Je te crois sur parole?
Tu es responsable de ce que tu injectes, et tu es garante d'un bon étiquetage pour éviter les erreurs en cascade derrière.
Infirmière DE 2016 En EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 En EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18360
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Maximousse1989 » 23 Aoû 2021 15:46

Bonjour Darkever,

Alors, évidemment je ne suis pas sur le terrain avec toi, je vais donc me baser uniquement sur ce que tu nous dis et je vois globalement 3 choses:

-Des choses qui se discutent, des choses qui ne vont pas mais dont l'équipe ne t'a pas parlé (à dessein ou pas, le sous-effectif nuit vraiment à l'encadrement des étudiants).
Ça forcément, si il y a un problème d'encadrement à la base c'est compliqué de t'en imputer la responsabilité.

-Des conneries de la part de l'équipe, des choses fausses (là encore, ce n'est pas forcément intentionnel, il y a des soignants qui ne savent pas encadrer et évaluer, si en plus ils sont en galère...).
OK.

-Malheureusement une vraie bêtise de ta part, sur la sécurité.
Ça n'a pas eu de conséquences pour le patient parce que protocole X (cf tes explications), très bien. Le problème est que c'est un coup de chance et que donc ça aurait pu être grave.
Il me semble qu'en gestion des risques on appelle ça une "presque erreur", une erreur évitée par hasard.
Tu aurais dis "merde l'étiquette !" et tu serais allé corriger sur le champ ce ne serait pas du tout pareil.

Je ne peux qu'insister sur un point soulevé par les autres : ne joue pas la carte de la victime, tu peux tout à fait dire que l'équipe était en difficulté pour t'encadrer, en donnant des exemples factuels MAIS sans donner l'impression de les attaquer.
Ce qui va intéresser le jury c'est ton parcours précèdent et la réponse à cette question: "elle a fait une erreur, mais est-ce qu'elle a compris ou pas?".
Parce que globalement, si tu as un parcours de stage sans incident notable et que tu leurs montres que tu as compris pourquoi c'était arrivé, pourquoi c'était grave et comment tu comptes faire pour que ça n'arrive plus...eh bien pourquoi ne pas effectivement laisser une chance en te refaisant faire un stage?
Si ce n'est pas le cas, si tu te cherches 1000 excuses, si tu n'arrives pas à les convaincre qu'on peut te confier la vie de patients sans risques alors tu seras effectivement considérée comme "dangereuse" car n'ayant pas compris ton erreur, et là tu seras probablement éjectée.
De ce que je crois comprendre tu as toujours validé tes stages malgré des difficultés en début de parcours, avec un résultat final positif, tu serais donc une étudiante qui a besoin de temps mais qui écoute et intègre ce qu'on lui dit et qui arrive à s'adapter.
Ça, c'est bien, il faut s'en servir, en particulier si le dernier stage s'est très bien passé (ce qui semble être le cas).



J'ai bien compris que cette erreur de traçabilité avait eu lieu dans une période de fatigue particulière pour toi... mais du coup le jury se demandera sûrement aussi ce que tu comptes faire pour gérer cette fatigue de façon à éviter ça à l'avenir.
Car en tant que diplômée tu seras crevée, sur-sollicitée, probablement d'autant plus en début de carrière, avec le manque d'expérience et le stress des nouvelles responsabilités.
Du coup tu dois te préparer à répondre à cette question.

Voilà, j'ai tâché de ne pas répéter ce que les autres ont dit et de ne pas déformer ce que j'ai lu, j'espère surtout ne pas avoir répondu à côté.
Néanmoins je n'ai jamais fait partie de telles instances et je ne suis pas très ancien dans le métier ; il serait utile d'avoir d'avis d'un cadre formateur, nous en avons quelques-uns sur ce forum.
USLD, UGA, SSR, la gériatrie.
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 392
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Belphéghor » 03 Sep 2021 09:53

Encore une qui vient exposer sa situation à la noix, récolter conseils et avis, pour ne pas revenir ensuite !
Infirmière, maman, être humain
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 549
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Lenalan » 03 Sep 2021 09:58

Certainement que les réponses ne conviennent pas, on a pas dit "c'est pas grave du tout tu mérites pas autant de sévérité".
Infirmière DE 2016 En EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 En EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18360
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Leopold Anasthase » 03 Sep 2021 11:11

Belphéghor a écrit :Encore une qui vient exposer sa situation à la noix, récolter conseils et avis, pour ne pas revenir ensuite !

On peut essayer la provocation… Mais comme sa dernière connexion date du jour de sa réponse, c'est pas sûr que ça fonctionne…
Si le conseil pédagogique fait correctement son boulot, il vous exclue de façon définitive avec interdiction de vous représenter dans les cinq ans qui viennent. Et ça ne sera pas une grande perte pour la profession…
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12595
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité