s

Forum : Psychiatrie

Nous sommes le 23 Oct 2017 12:46

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Publicité

Messagepar CaroBerck » 04 Oct 2017 09:48

Bonjour à tous !
Etudiante (eh oui, encore !) de 36 ans... Reconversion totale :) , je suis allée en stage dans un service de psychiatrie, dans le public. L'isolement y était prescrit en "si agitation". Je me suis demandé, comment moi, future professionnelle, je pourrais faire pour "apprécier" l'agitation... C'est à dire : sur quoi les IDE en poste se basent-elles, pour apprécier cette prescription ? Y a-t-il des éléments récurrents qui sont des motifs pour isoler quelqu'un lorsqu'on a une prescription en "si agitation" ? Est-ce différent à chaque fois ? :roll: cela m’intéresse beaucoup ! Pourriez vous me raconter vos expériences ?
NB : Je parle bien des MCI en "si agitation".
Merci beaucoup !
Caroline
CaroBerck
 
Messages: 10
Enregistré le: 02 Jan 2015 23:20

Messagepar wyllette » 04 Oct 2017 10:50

Le protocole doit être précis, daté, signé conformément

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... dateTexte=
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10962
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar brrruno » 04 Oct 2017 15:16

En fait il s'agit d'une prescription inutile. Sans compter le fait que personnellement je suis totalement contre les chambres d'isolement ou tout autre dénomination, seule une prescription faite sur le moment ou dans un après coup limité dans le temps est valable.
Pour rappel, en tant qu'infirmier nous avons une capacité de penser et d'agir, et cela inclus des mesures d'urgence et de protection.
Bon courage pour les études
brrruno
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 716
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar lorishpl » 04 Oct 2017 16:35

La contention physique ne doit etre qu'un dernier recours, me semble t il.
Essayons d'etablir un contact, ne rentrer pas forcement dans le jeu d'un patient qui délire. puis eventuellement la contention medicamenteuse peut etre utilisé aussi avant de fermer quelqconque porte
Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours..
lorishpl
 
Messages: 3
Enregistré le: 04 Oct 2017 10:02

Messagepar augusta » 04 Oct 2017 19:30

A vérifier avec la legislation mais il me semble qu'une chambre d'iso ne peut pas être prescrite en "si besoin".
Donc votre lieu de stage est en dehors des clous pour moi.
Après la psy....

"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10034
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar wyllette » 05 Oct 2017 06:17

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... 06072665ru


Rien ne stipule l interdiction du si besoin

mais l obligation d un protocole date signé, précis sur la personne, les faits.... Oui...

Et l ide doit respecter

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... dateTexte=
Dernière édition par 2 le wyllette, édité 5 fois.
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10962
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar augusta » 05 Oct 2017 06:21

wyllette a écrit :https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000031918948&cidTexte=LEGITEXT000006072665

Merci Wylette pour le lien .
C'est bien cela...pas de si besoin.
Après la psy....

"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10034
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar wyllette » 05 Oct 2017 06:27

Il n est pas noté si besoin.. Mais si la sécurité de la personne est en jeu, il faut prendre les mesures d urgences du si besoin mais le psy doit confirmer par une "vrai" prescription...


Je peux me tromper mais je décortiqué la législation et les mots
En Pédiatrie, nous avons des protocoles
1 articles du code santé publique
2description du soins
3marche à suivre encas d absence du medecin
Si soins particulier à une personne.. Nom date de naissance étiquette d entree
Protocole daté et signé

...
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10962
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar augusta » 05 Oct 2017 19:21

Il est bien question de danger immédiat ou imminent.
Pas de protocole possible dans le cas de la chambre d'iso.
Alors évidemment en cas de danger imminent et sans présence d'un médecin l'équipe peut mettre un patient en chambre d'iso (pour le protéger lui ou les autres).

Ce que n'a pas le droit de faire un médecin c'est bien de prescrire une chambre d'iso en "si besoin". Par exemple en cas d'agitation, si le patient se lève la nuit (déjà vu)....etc....
Après la psy....

"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10034
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar brrruno » 05 Oct 2017 19:27

http://www.santementale.fr/actualites/i ... cours.html
Ce ne sont que des recommandations, pour l'instant, mais elles ont pour intérêt d'être spécifique à la psychiatrie, contrairement au texte de legifrance qui ne distingue pas l'isolement sceptique de celui qui relève de la psychiatrie.
brrruno
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 716
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar wyllette » 06 Oct 2017 07:19

Je trouve que nos réponses divergent. Je pense que celle qui a posé la question sur le forum la pose au service juridique de leur établissement (il y a toujours une personne qui est "juridique" sans que nous le devinions.) Si cette personne meconnait la réponse, vous pouvez vous adresser à l ars ar C est elle qui donne les accréditations et qui peut vérifier les protocoles et répondre aux questions de droit

Ou poser la question ici
https://www.service-public.fr/particuli ... its/F761...
Sur faire suggestion.. Et je sais que Quelqu un répondra peut être pas un jour sur l autre mais vous l aurez
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10962
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

  • Publicité

  • Messagepar brrruno » 06 Oct 2017 07:34

    Les prescriptions anticipées d'isolement ou de contention ne sont pas valable. Il n'y a pas à chercher plus loin, ça a été reposé suite au rapport du contrôleur général des lieux de privation de liberté lors de son passage à l'hôpital de bourg en bresse.
    Les protocoles concernant l'isolement et la contention ont dû être revu mais attention : un protocole n'a pas valeur de prescription. Et si un traitement per os ou injectable peut se faire de manière anticipée en si besoin, il n'en est pas de même pour l'isolement et la contention.
    brrruno
    Insatiable
    Insatiable
     
    Messages: 716
    Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

    Messagepar wyllette » 06 Oct 2017 11:23

    [quote="brrruno"]Les prescriptions

    Sais tu où nous pouvons trouver ce rapport du contrôleur
    général des lieux de privation des droits et libertés pour donner du poids aux observations de notre collègue caroberck auprès de ses cadres et psychiatres en fonction dans son unités de soins.. ? (preuves)
    Avatar de l’utilisateur
    wyllette
    Star VIP
    Star VIP
     
    Messages: 10962
    Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
    WLM: willette59
    Localisation: grand nord

    Messagepar CaroBerck » 06 Oct 2017 12:33

    En effet, l'HAS recommande de ne pas utiliser la pm de mise en isolement en "si agitation", autrement dit "si besoin". Par contre, il me semble que cette recommandation est récente, et que les services doivent mettre ces recommandations en place autant qu'elles le peuvent. Dans certains services, d'après les retours que j'ai pu avoir de certains professionnels, cela n'est pas vraiment possible. Cependant, l'IDE doit savoir prendre l'initiative de cet isolement, sans avoir recours à une prescription anticipée, non ? Certains professionnels m'ont également parlé de prescriptions anticipées de mise en isolement si agitation, mais signées par le médecin psychiatre et par le patient lui-même... Pour moi tout cela reste flou, entre les lois, les recommandations, et la réalité du terrain,les besoins des services et des résidents, c'est complexe ! Et dans mon sujet, il ne s'agit pas de remettre en cause l'équipe, mais bien de savoir ce que l'on fait de cette prescription anticipée, sur quels éléments en tant que pro nous pouvons nous baser pour appliquer cette pm.
    CaroBerck
     
    Messages: 10
    Enregistré le: 02 Jan 2015 23:20

    Messagepar wyllette » 06 Oct 2017 13:01

    J avais compris
    Il y a la loi =obligation de respecter.. Loi souvent codifiee
    La recommandation :je vous conseile mais vous pouvez faire autrement

    La prescription anticipee se nomme protocoles art R. 4311-7notamment 43eme


    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... dateTexte=

    Les isolements non spécifiés par le législateur mais le règlement existe bien
    Avatar de l’utilisateur
    wyllette
    Star VIP
    Star VIP
     
    Messages: 10962
    Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
    WLM: willette59
    Localisation: grand nord


    Retourner vers « Psychiatrie »



    Publicité