Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 22 Juin 2021 19:09

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar JKCou17 » 09 Mai 2021 10:44

Bonjour,

Cela fait un mois et demi que je suis diplômé ide. Et j’ai remarqué que je n’arrivais pas à gérer les imprévus. Enfin je les gères mais j’ai souvent besoin de l’aide d’une autre IDE.
Par exemple hier soir, j’ai trouvé un patient areactif, qui ne répondait pas aux ordres simples, le regard dans le vide. Il avait de la température.
J’ai appelé l’interne de garde car en jour férié on peut compter que sur lui.
On m’a demandé de le piquer mais impossible de trouver une veine, est ce que c’était le stress ou vraiment il n’avait pas de veine je ne sais pas.
Pour info c’était un patient Soins palliatifs et non rea avec de gros atcd cardio.

Bref l’interne a suspecté un AVC mais pas d’imageries pour confirmer car ça changerait rien pour le monsieur

Mais j’y ai passé toute ma soirée… abandonnant mes aides soignantes et en bâclant mes médicaments…. Je suis rentré vraiment pas fière de ma prise en charge …

Je ne sais pas si il y a des conseils à donner ou si il faut que je prenne plus confiance en mon travail mais voilà, besoin d’extérioriser.

PS : question qui n’a rien avoir
Atorvastatine 40 mgX2 c’est la même chose que du Tahor 80 mg ?

Merci d’avance pour vos réponses
JKCou17
 
Messages: 11
Enregistré le: 30 Déc 2020 20:12

Messagepar Lenalan » 09 Mai 2021 11:09

Qu'aurais-tu pu faire de plus dans ta prise en charge, dans le contexte de soins palliatifs et qu'aurait il pu arriver de plus au patient dans son contexte de soins palliatifs? S'il est là il va mourir, et tu ne sauveras jamais personne d'une mort prévue et inéluctable. Ils ne font meme pas d'imagerie et il est non réanimable... Le mieux que tu puisses faire c'est privilégier son confort pour qu'il parte en douceur.

Tahor c'est le nom commercial, atorvastatine c'est la DCI donc oui c'est la meme chose. J'ai pas compris la question :D
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18139
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar JKCou17 » 09 Mai 2021 12:05

Je ne sais pas. J’ai pas réussis à me perfuser ni à faire le bilan sanguin. J’ai dû demander à une autre ide de le faire. Elle a réussit à remplir quelques tubes mais pas tous.
Je crois que j’ai du mal à me dire : ok on fait même pas une exploration pour savoir si c’est vraiment un AVC.

Et le fait d’avoir abandonner mes aides soignantes pour les coucher ça me met mal aussi… j’y ai passé toute ma soirée entre essayer de perfuser/bilanter le patient puis ensuite l’interne qui changeait de stratégie de prise en charge toutes les 15 minutes…. Enfin c’était compliqué surtout un jour férié ou j’avais 30 patients à gérer seule
JKCou17
 
Messages: 11
Enregistré le: 30 Déc 2020 20:12

Messagepar GauthierLG » 09 Mai 2021 15:43

Coucou, je suis aussi un jeune DE de 9 mois.
J'ai que 10 patients mais ils sont lourds en terme de prise en charge et très rarement j'ai le temps de manger.
J'essaie d'aider mes collègues AS pour les toilettes ou mobilisations mais je cours aussi partout.

J'ai eu une situation similaire à toi, j'ai eu deux chocs septiques en même temps, seul IDE, un AS.
Le médecin m'avait demandé de poser une VVP, hyperhydratation, hemocs etc... sur une patiente annonce soin palliatifs et non reanimable (j'étais mal à l'aise avec cette approche puisque patiente en soins palls mais bon)

En même temps, un patient plus jeune, non étiqueté soins palls fait aussi le choc septique.
Et en même temps, je dois gérer une chimio et des transfus et le reste du service.

J'ai priorisé ma prise en charge sur le patient plus jeune et pas soins palliatifs.
Je suis revenu 2h plus tard, la patiente était morte.

Gros coup de culpabilité surtout que mon AS m'avait suggérer d'aller prévenir la famille de cette dame 0pour les préparer à ce décès.

Du coup j'ai eu l'impression d'avoir laisser la patiente mourir seule et d'avoir volé le pré deuil de la famille concernée

J'ai beaucoup ruminé puis je me suis refait le film dans la tête et j'aurai difficilement pu faire mieux et autrement faute de personnel et de mes ressources.

Déculpabilise, aurais tu pu faire mieux ? Déjà tu as passé le relais au lieu de charcuter la patiente.
On est jeune DE, on se sent encore illégitime et pas très compétent. Ta remise en question démontre ta conscience professionnelle.
Infirmier depuis Juillet 2020 :D
Avatar de l’utilisateur
GauthierLG
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 154
Enregistré le: 29 Mai 2017 14:49

Messagepar Leopold Anasthase » 09 Mai 2021 16:42

Faut se dire un truc simple : le diplôme donne le droit d’exercer. Mais le métier, on l’apprend toute sa carrière. Alors c’est normal d’avoir du mal au début.

Des situations semblables, ne pas parvenir à prélever et/ou perfuser un patient, ça m’arrive encore après... beaucoup d’années de pratique.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12463
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar loulic » 11 Mai 2021 08:52

JKCou17 a écrit : j’y ai passé toute ma soirée entre essayer de perfuser/bilanter le patient puis ensuite l’interne qui changeait de stratégie de prise en charge toutes les 15 minutes…. Enfin c’était compliqué surtout un jour férié ou j’avais 30 patients à gérer seule


Je rejoins Léopold, vous êtes jeune et dites vous bien que vous aller apprendre des choses/ enrichir votre pratique tout au long de votre carrière.

Même les vieux briscards en fin de carrière ont parfois besoin d'un coup de main pour un geste technique ou une prise en charge, même si celle-ci ne paraissait compliqué à priori.


Ici il y a quand même quelques éléments qu'on peut dégager :
- vous êtes deux professionnels juniors : un interne, un jeune DE
- vous avez une charge de travail énorme : 30 patients ( est ce qu'on parle encore de bien traitance à ce niveau)
- à priori il n'y a pas de directives claires quant à la prise en charge du patient.


Il vous faut relativiser aussi, mais ça n'est pas simple, surtout en début de carrière pour vous et pour l'interne. Et dans la prise en charge il vous faudra apprendre à prioriser.

Ici par exemple : fin de vie, soin palliatif. Quel intérêt a l'imagerie et au bilan sanguin ?

Ça apporte quoi à qui ?

Ça apporte quelque chose au patient ? Ça va modifier la prise en charge ?


Et aussi il faut arrêter de se jeter la pierre. Si vous avez une prise en charge difficile, une urgence, peu importe, ... et bien il est parfaitement légitime que vous n'accomplissiez pas les tâches courantes de la journée. Et aussi que le reste de l'équipe se débrouille sans vous.

Si vous devez tenir la main à un patient qui décède parce que c'est bien pour le patient, et bien les AS feront les coucher, et c'est votre relève qui fera là médicaments.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5669
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar loulic » 11 Mai 2021 09:13

Doublon.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5669
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar lafolldingue » 11 Mai 2021 15:32

Coucou au bout d'1 mois et demie de diplome, c'est normal ! Et encore, tu as quand même bien géré dans le sens où tu as su prioriser, réagir face à ton patient aréactif et demander l'aide de tes collègues.
Tu ne peux pas au bout de 1 mois avoir la même expérience qu'au bout de 10 ans
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
future IADE, c'est reparti pour 2 ans d'école !
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3881
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Maximousse1989 » 11 Mai 2021 16:55

Un mois et demi c'est le tout début, je pense qu'on en a tous plus ou moins chié à ce stade.

Ton patient était en soins palliatifs ? Il avait probablement un capital veineux très dégradé donc que tu eu aies besoin d'aide ne me paraît pas du tout scandaleux.
De toute façon, même avec des années d'expérience ça arrive de se rater.

Au contraire, débutant ou pas, quand on a un doute, quand on sent qu'on va être débordé je pense qu'il ne faut pas attendre.
Tu as eu une urgence, tu as appelé l'interne+une collègue plus expérimentée, ça me paraît très sain comme réaction.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Forcené
Forcené
 
Messages: 306
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Petit_loukouum » 13 Mai 2021 09:26

Bonjour à tous,

Je me permets d'utiliser ce sujet pour venir vous parler d'un souci que je rencontre.
Diplômée de Juillet 2020, j'étais déjà venue vous écrire car non renouvelé à l'hôpital pour cause d'un manque d'organisation. J'avais retrouvé un poste en HAD, poste que je voulais car le stage que j'avais fait lors de mes études m'avait énormément plu. Tout s'est bien déroulé jusque la semaine dernière, j'avais eu une EPP sauf que j'ai perdu mes moyens car observé lors des soins.. Bref, j'ai appris que je n'étais pas renouvelé en début de semaine ("on ne va pas pouvoir continuer avec toi"), avec motifs que je ne sais pas faire les pansements correctement, que je traîne des pieds, j'utilise trop de gants jetables, etc etc. J'ai réussi à poser les CP que j'avais pour pouvoir partir le plus rapidement possible. (ils ont quand même voulu que je termine mon contrat qui se termine début juin)
Maintenant, une question se pose : est-ce que je continue d'exercer comme IDE ou est-ce que je change à nouveau de voie ? Je ne veux pas retourner à l'hôpital..
J'ai perdu le peu de confiance que j'avais, le peu de poste où je me vois travailler sont inaccessibles (médecine du travail) pour une jeune diplômée, d'autres postes, j'ai peur de m'ennuyer rapidement (labos par ex.).

Je suis plus que perdue ..
Infirmière DE 2020.
Avatar de l’utilisateur
Petit_loukouum
Adepte
Adepte
 
Messages: 106
Enregistré le: 21 Jan 2016 16:33

Messagepar Lenalan » 13 Mai 2021 09:44

Maximousse1989 a écrit :Un mois et demi c'est le tout début, je pense qu'on en a tous plus ou moins chié à ce stade.


Et même plus tard :lol:
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18139
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Lenalan » 13 Mai 2021 09:50

Petit_loukouum a écrit :Bonjour à tous,

Je me permets d'utiliser ce sujet pour venir vous parler d'un souci que je rencontre.
Diplômée de Juillet 2020, j'étais déjà venue vous écrire car non renouvelé à l'hôpital pour cause d'un manque d'organisation. J'avais retrouvé un poste en HAD, poste que je voulais car le stage que j'avais fait lors de mes études m'avait énormément plu. Tout s'est bien déroulé jusque la semaine dernière, j'avais eu une EPP sauf que j'ai perdu mes moyens car observé lors des soins.. Bref, j'ai appris que je n'étais pas renouvelé en début de semaine ("on ne va pas pouvoir continuer avec toi"), avec motifs que je ne sais pas faire les pansements correctement, que je traîne des pieds, j'utilise trop de gants jetables, etc etc. J'ai réussi à poser les CP que j'avais pour pouvoir partir le plus rapidement possible. (ils ont quand même voulu que je termine mon contrat qui se termine début juin)
Maintenant, une question se pose : est-ce que je continue d'exercer comme IDE ou est-ce que je change à nouveau de voie ? Je ne veux pas retourner à l'hôpital..
J'ai perdu le peu de confiance que j'avais, le peu de poste où je me vois travailler sont inaccessibles (médecine du travail) pour une jeune diplômée, d'autres postes, j'ai peur de m'ennuyer rapidement (labos par ex.).

Je suis plus que perdue ..


No panic! Il ne faut pas que tu te catalogues comme "mauvaise IDE" sur cet "échec". L'HAD c'est particulier, tout le monde n'est pas fait pour ça.... Et j'ai envie de te dire que si on te reproche juste d'utiliser trop de gants jetables, ça va :lol: Après, "ne pas refaire un pansement correctement", franchement je vois pas.... trainer des pieds, je suppose qu'ils te trouvent trop lente......

Ouais. Je pense qu'on a énormément de possibilités dans notre métier, des possibilités très très différentes qui nous permettent d'être extrêmement mal à un endroit, et extrêmement bien dans un autre. Le tout est de trouver sa voie, et parfois ça prend du temps et il faut en passer par de "mauvaises" expériences (et c'est pas drole du tout de se faire arrêter en période d'essai, on se sent comme une moins que rien....).

Continuer comme IDE ou pas, toi seule le sait.... Moi je pense qu'il faut croire en sa chance et aux hasards, tu vas forcément finir par tomber sur un endroit qui te convient, où tu auras envie de rester. Il faut apprendre de cet "expérience" à l'HAD pour rebondir ailleurs....
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18139
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Petit_loukouum » 13 Mai 2021 10:06

Ah non apparemment, je traîne des pieds quand je marche. :lol:
Je mets pas de tabliers pour les soins mouillants aussi. Je mets des gants quand j'utilise un set à pansements (ulcères qui coulent ++ avec fibrine etc)

C'est peut-être un mal pour un bien, certes, mais j'ai 30 piges, j'aimerais me poser ... Surtout que j'ai quitter un CDI confortable ! Et en ce moment, je regrette chaque jour d'avoir fait ma reconversion pro.
Le pire, c'est que je me sentais bien à l'HAD...
Je pourrais bosser comme AS mais j'ai pas envie de perdre en salaire.

J'ai aussi pensé aux MAS, FAM, apparemment, c'est pas mal de paperasses ...
Infirmière DE 2020.
Avatar de l’utilisateur
Petit_loukouum
Adepte
Adepte
 
Messages: 106
Enregistré le: 21 Jan 2016 16:33

Messagepar Lenalan » 13 Mai 2021 10:24

Petit_loukouum a écrit :Ah non apparemment, je traîne des pieds quand je marche. :lol:
Je mets pas de tabliers pour les soins mouillants aussi. Je mets des gants quand j'utilise un set à pansements (ulcères qui coulent ++ avec fibrine etc)

C'est peut-être un mal pour un bien, certes, mais j'ai 30 piges, j'aimerais me poser ... Surtout que j'ai quitter un CDI confortable ! Et en ce moment, je regrette chaque jour d'avoir fait ma reconversion pro.
Le pire, c'est que je me sentais bien à l'HAD...
Je pourrais bosser comme AS mais j'ai pas envie de perdre en salaire.

J'ai aussi pensé aux MAS, FAM, apparemment, c'est pas mal de paperasses ...


Oh la vache, c'est trainer des pieds physiquement, ils sont forts :lol: En gros, on te reproche des trucs sans intéret.... Moi non plus je ne mets pas de tablier pour les soins mouillants :lol: Par contre on pourrait me reprocher de ne pas utiliser de gants, je n'en mets pratiquement pour rien, juste les toilettes intimes (la grosse crasseuse :lol: )....

J'ai envie de te dire, j'ai 46 ans, diplomée depuis 5 ans, je suis en CDI (je l'ai été de nombreuses fois dans ma vie, et j'ai démissionné autant de fois, je suis meme actuellement sur un poste qui était à moi 2 ans auparavant pour lequel j'ai démissionné :lol: ), j'ai pas vraiment l'impression d'etre "posée" pour le moment.... je ne sais meme pas si ça viendra un jour où si je serai à la retraite avant.....
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18139
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Petit_loukouum » 13 Mai 2021 10:47

J'en mets quand je juge que c'est utile. Perso, des pansements qui coulent ++, je préfère en mettre, on ne sait jamais …
Oui, de ce que j'ai lu sur le forum, tu as beaucoup changé de lieux de travail. Mais si tu fais ce que tu aimes, c'est le principal !!

A l'hôpital, j'avais perdu l'envie d'être IDE, les conditions etc. J'ai bossé en covid, perdre 2 patients par semaine, c'est facile de craquer. J'en ai fais un burn out. J'avais retrouvé l'attrait pour ce métier quand j'ai commencé à l'HAD, là, sincèrement, je me demande ce que je fais là .. Je trouve ça triste !
Infirmière DE 2020.
Avatar de l’utilisateur
Petit_loukouum
Adepte
Adepte
 
Messages: 106
Enregistré le: 21 Jan 2016 16:33


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité