Forum : Infirmières puéricultrices

Nous sommes le 15 Avr 2021 08:20

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Pauline_26 » 05 Fév 2010 18:19

Bonjour !

Alors voilà depuis quelques années je veux devenir infirmière puéricultrice. Cette semaine j'étais en stage où j'ai réussis à être accéptée dans une policlinique dans le bloc maternité.
J'ai bien aimée découvrir en vrai le métier d'infimière puéricultrice, d'auxilliaire.. Ce stage m'a permit de me poser beaucoup de questions et je me remet beaucoup en question..
Je me demande si je suis vraiment faite pour devenir infirmière puéricultrice car j'avais beaucoup entendu dire qu'avec ce métier, avoir une vie de famille c'est difficile et ce qui m'a d'autant plus inquiéter c'est qu'une aide soignante m'a dit "j'ai beaucoup vu d'infirmière divorcé" ... Vous pouvez imaginé l'inquiétude que ca m'a envahit..
J'ai vraiment l'impression que ce métier est passionnant mais je ne voudrais pas ne pas avoir de vie de famille à cause de ça..
Alors voilà je vous demande un peu d'aide pour me rassurer ^^
Croyez vous qu'on peut choisir nos horaires ? Choisir de travailler toute la semaine (samedi y compris de temps en temps) mais d'avoir son week end ?

En esperant avec des réponses à mes questions qui m'inquiete assez ^^

Merci d'avance !
Avatar de l’utilisateur
Pauline_26
 
Messages: 10
Enregistré le: 15 Déc 2009 20:03

Messagepar augusta » 05 Fév 2010 20:17

1 couple sur 3 divorce et 1 couple sur 2 divorce dans les grandes villes.

Je ne pense pas que les ides divorcent plus que d'autres professionnels......ce n'est pas le métier qui est difficile...mais simplement la vie.

Donc si puericultrice te tente....il faut foncer!!!
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10408
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar puer75 » 05 Fév 2010 22:26

POur te répondre rapidement car là je rentre juste du boulot (il est 22h20 comme tu peux constater) et que je suis naze...

Infirmière puéricultrice est un métier vraiment passionnant, sincèrement ;)
Je m'éclate professionnellement parlant chaque jour, même si c'est difficile...

Cependant, 2 choses importantes : déjà, tu ne travailles pas qu'en maternité (c'est même rare d'y voir des puer' hein...) mais partout auprès des enfants (donc réa, urgences, pédiatrie, néonat, centres de rééducation, etc...) donc tu es aussi amenée à voir des enfants qui vont mal, qui souffrent, qui sont malformés, à faire des accompagnements de fin de vie... (oui je fais un portrait noir mais c'est volontaire.. Depuis que je bosse, j'ai vu pas mal de décès malheureusement)

Ensuite, avant d'être puéricultrice, il faut faire les études d'infirmières qui durent 3 ans.. Et pendant ces 3 ans, tu feras au mieux 2 stages de pédiatrie...
Tout le reste sera auprès d'adultes, dans divers services (psychiatrie, gériatrie, réa, urgences, médecine, chirurgie...)


Concernant la vie de famille, nous ne sommes pas bonnes soeurs.. Les 3/4 de mes collègues ont des enfants, sont en couple et voilà.. Comme tout le monde !
Car nous ne sommes pas les seules professions à avoir des horaires merdiques hein ;)
Donc voilà, on vit nos vies comme tout le monde !

Concernant les horaires de boulot, ce sera plus compliqué.. A moins de bosser dans des hospitalisations de jours / semaine où là, effectivement, tu as des horaires de journée (mais ce sont des postes rares) ou alors en PMI / crèche, tout le reste est de l'hospitalier...

Donc matin, journée, après midi, nuits, WE, jours fériés...
Parfois roulements fixes, parfois roulements établis mois par mois...
Plannings souvent donnés 2 semaines avant le début du mois...
En moyenne 2 WE travaillés par mois mais parfois 3 voire 4 selon les besoins.. avec bien sur les repos en conséquence en semaine...

Si tu bosses le samedi, tu bosses le dimanche hein...

Mais bon, il y a des tonnes d'avantage à mon sens : jours de repos en semaine, primes de WE, horaires qui te permettent une double journée (quand tu bosses de 6h à 14h, il te reste tout l'après midi...)

Bref à toi de voir.

Mais à te lire, je ne suis pas sure que ce métier t'attire réellement car tu t'arrêtes sur des détails trop insignifiants... ;)
Infirmière puéricultrice
puer75
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 14416
Enregistré le: 10 Juil 2004 14:41

Messagepar Pauline_26 » 06 Fév 2010 12:54

Ce métier me plait ! J'ai toujours aimé aider les gens, m'occuper des enfants.
Mais devoir sacrifier ma vie de famille pourmon métier je ne pourrais pas..
Certaine personnes ne sont pas génés de travailler plus qu'il ne profite de leur famille mais je ne serais surement pas capable de devoir ne pas les voir souvent..
Je suis un peu perdu depuis ces quelques jours.
Et lorsqu'on m'a dit que beaucoup d'infirmière divorcées cela n'a fait qu'empiré :?
Avatar de l’utilisateur
Pauline_26
 
Messages: 10
Enregistré le: 15 Déc 2009 20:03

Messagepar augusta » 06 Fév 2010 13:16

Tu peux faire infirmière scolaire sinon.....
Enfin si tu es bien organisé....et que tu t'épanouies dans ton taf......tu peux trouver un certain équilibre......et tout va bien.

De toutes manières il n'est jamais très bon d'anticiper les pbs.......les pbs de famille....tu n'en auras peut-être jamais!!!!

Donc fais tes études.....et tu affronteras les choses au fur et à mesure....
Et puis si c'est trop dur et bien tu te réorienteras!!!
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10408
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar titepepite » 06 Fév 2010 14:46

Moi, je pense au contraire qu'il est bien d'anticiper et de se poser les bonnes questions afin de choisir le métier le plus aproprié. Il est plus difficile de se reconvertir une fois le DE en poche et une famille à assumer. Je ne parle pas du travail que représente la reprise des études, car je pense que quand on veux on peut, mais plus de l'aspect financier. Car, si pour entrer en IFSI, certains ont droit à des aides (je pense par le biais de pôle emploi), comment peut-on justifier le financement d'une formation pour quitter une profession où il n'y à pas de chômage?
Ce n'est que mon avis, il vaut mieux bien réfléchir avant, je l'ai fait, mais je me suis dis "on verra bien" mais je le regrette. En même temps, je n'avais pas ce désir profond d'exercer ce métier, alors évidemment, c'est beaucoup plus difficile.
C'est pourquoi je pense qu'il est bon de se poser des questions, de peser le pour et le contre, entre son envie et ses REELLES motivations pour ce métier, et les contraintes qu'il représente.Et il est bon de connaitre ces contraintes afin d'avoir toutes les cartes en main pour faire un choix, quel qu'il soit.
Mon blog cadeaux de naissances, gâteau, dragées
http://lafeemyrabelle.over-blog.com/
titepepite
Habitué
Habitué
 
Messages: 73
Enregistré le: 21 Mar 2009 23:55

Messagepar shanyis » 06 Fév 2010 15:17

Pauline_26 a écrit :Ce métier me plait ! J'ai toujours aimé aider les gens, m'occuper des enfants.
Mais devoir sacrifier ma vie de famille pourmon métier je ne pourrais pas..
Certaine personnes ne sont pas génés de travailler plus qu'il ne profite de leur famille mais je ne serais surement pas capable de devoir ne pas les voir souvent..
Je suis un peu perdu depuis ces quelques jours.
Et lorsqu'on m'a dit que beaucoup d'infirmière divorcées cela n'a fait qu'empiré :?

Je me suis posé les mêmes questions que toi avant de rentrer à l'ifsi, j'avais les mêmes craintes mais aujourd'hui je suis contente de mon choix! Sache qu'il y a toujours moyen de s'arranger pour ta famille...
Ide 2011
shanyis
Habitué
Habitué
 
Messages: 71
Enregistré le: 11 Avr 2008 11:01

Messagepar adeline17 » 08 Fév 2010 11:10

Honnêtement j'ai pas pensé à ces questions là avant de faire l'ifsi !
Je rejoins totalement le discours de puer75...
Le métier de puéricultrice n'est pas tout beau-tout rose. En hématologie pédiatrique, on voit des enfants qui ont des cancers, qui n'ont plus de cheveux, qui ont mal, qui vomissent... et comme partout à l'hôpital, il faut se lever tôt le matin ou finir tard le soir, ou aller travailler le WE et les fériés... Sans parler des restrictions budgétaires qui compromettent les vacances : moins de remplaçantes pour l'été = des vacances qui s'étalent de juin à septembre (là, on peut tirer un trait sur les 3 semaines consécutives au mois d'août tous les ans avec son conjoint !)... je te raconte pas l'état de mes collègues qui ont des enfants !
J'aime profondément mon métier, j'aime prendre soin des enfants... les horaires font partie du "jeu" et pour l'instant (bon, OK, je ne bosse pas depuis longtemps) ça me va !
Puéricultrice :love:
En soins intensifs de néonat, hématologie pédiatrique et pool...
Avatar de l’utilisateur
adeline17
VIP
VIP
 
Messages: 3649
Enregistré le: 14 Sep 2004 15:56
Site Internet: http://www.myspace.com/missdeline
WLM: Me demander

Messagepar Pauline_26 » 09 Fév 2010 14:01

Merci à toutes pour vos réponses !
Mais tout d'abord je ne pense pas que je pourrais travailler toute ma vie en hématologie pédiatrique. Au début je voulais travailler dans ce secteur mais voir tout les jours des enfants malades, en face terminale ou des choses comme ça je ne pense pas que c'est fait pour moi. Je voudrais bien lors d'un stage découvrir ce secteur mais pas y travailler toute ma vie. Je me dirigerais plutôt vers les nouveaux nées. Enfin bon, il me reste du temps avant de choisir cela.
Mais pour revenir à mon problème initiale, si je devais choisir entre ma famille et mon métier, même s'il est très passionant, je pense qu'il n'y a pas de doute la dessus, je ferais mon choix tout de suite. Je ne pourrais pas vivre toujours avec seulement mon travail en me disant que c'est a cause de mes absences dû à mon métier que ma vie de couple s'est brisé.
Je suis surement encore jeune pour penser à ça mais je préfère y penser maintenant que y penser trop tard..
Avatar de l’utilisateur
Pauline_26
 
Messages: 10
Enregistré le: 15 Déc 2009 20:03

Messagepar puer75 » 09 Fév 2010 17:51

Autre chose importante...
En tant que puer, tu travailles énormement avec les parents des enfants également.. Et ça n'est pas toujours simple ;)
Infirmière puéricultrice
puer75
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 14416
Enregistré le: 10 Juil 2004 14:41

Messagepar plumite » 09 Fév 2010 23:49

je travaille en réa néonat, je suis mariée et je concilie les 2 du mieux que je peux.
En tout cas, je n'ai pas du tout l'impression de sacrifier ma vie de famille pour mon métier, qui pourtant est très prenant. Beaucoup de mes collègues ont des conjoints, des enfants... comme tout le monde, et elles gèrent tout ça plutôt bien!

Pour ce qui est du travail auprès d'enfants très malades, tu parles d'exercer plutôt auprès des nouveau-nés. Si tu penses à la néonat, il faut envisager que, dans ce secteur aussi, tu peux être confrontée à des situations difficiles. En réa néonat, il y'a régulièrement des décès, de la souffrance, des bébés en fin de vie à accompagner avec leurs parents...
Une puéricultrice est malheureusement confrontée à cela dans de nombreux secteurs de travail.
En réa néonat
Avatar de l’utilisateur
plumite
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 166
Enregistré le: 14 Oct 2004 21:06

Messagepar puer75 » 10 Fév 2010 09:39

Je dirai même à la maternité... Mon stage en mat' n'a pas toujours été rose...
Entre les bébés morts-nés, les enfants faisant une détresse respiratoire et nécessitant d'être intubés ou mis en VNI avant d'être mutés en réanimation par le SMUR péd, les découvertes de pathologies (cardiaques entre autres), etc...

Les 3/4 des enfants qui naissent vont bien je dirai (c'est une estimation hein) mais malheureusement, il y a aussi des cas difficiles dans ce service..

Donc une chose à se dire quand on veut être puéricultrice, c'est : "vais je supporter la souffrance d'un enfant ? vais je pouvoir accompagner sa famille ? Vais je pouvoir gérer mes émotions ?"
Infirmière puéricultrice
puer75
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 14416
Enregistré le: 10 Juil 2004 14:41

Messagepar Pauline_26 » 10 Fév 2010 13:38

Je pense que je pourrais supporter ça mais pas tout le temps..
J'ai encore un an pour choisir ce que je veux vraiment faire mais à part être infirmière puéricultrice, je ne vois vraiment pas vers quoi me diriger. J'aime aider les gens, les soigner, m'occuper des enfants. Ce métier est tout à fait la bonne description à mes attentes. Maintenant je ne sais pas si c'est vraiment fait pour moi.
Et devoir consacrer le 3/4 de mon temps pour mon travail et seulement 1/4 de mon temps à ma famille, je ne pense pas que je pourrais non plus.
Je pense qu'il faut mettre la balance du travail et de la famille à égalité mais avec ce métier est-ce vraiment possible ?
Encore merci pour toutes vos réponses !
Avatar de l’utilisateur
Pauline_26
 
Messages: 10
Enregistré le: 15 Déc 2009 20:03

Messagepar adeline17 » 10 Fév 2010 15:54

Tu sais, il y a d'autres métiers avec des horaires pourris !!! Mis à part le fait de faire des WE, j'apprécie d'avoir des jours de repos en semaine !
De plus, le fait d'avoir les horaires décalés, ça permet de pouvoir aller aux administrations, etc. : tous ces trucs qui font du 8-16 quoi ! Et je me dis qu'en fait, ça permet aussi de pouvoir emmener les enfants à l'école ou les récupérer : ma mère bossait en 8-17, elle ne m'a quasi jamais emmenée à l'école, idem pour me récupérer. Mon père qui était en 3/8 pouvait...
Puéricultrice :love:
En soins intensifs de néonat, hématologie pédiatrique et pool...
Avatar de l’utilisateur
adeline17
VIP
VIP
 
Messages: 3649
Enregistré le: 14 Sep 2004 15:56
Site Internet: http://www.myspace.com/missdeline
WLM: Me demander

Messagepar Pauline_26 » 12 Fév 2010 21:27

Oui c'est vrai qu'il y a des avantages mais aussi des inconvénients..
Mais bon on ne peux rien prévoir le week end alors que la plupart du temps c'est le seul moment ou on peux vraiment passé du temps, faire quelque chose avec sa famille.
J'ai eu la chance d'avoir toujours eu mes parents avec moi le week end et j'ai été habitué à beaucoup faire des activités en famille le week end donc je ne me vois pas vraiment ne pas faire ça avec ma famille plus tard.
Je préférerais travailler toute la semaine mais au moins avoir mon week end pour ma famille..
Mais je pense qu'on ne peut pas tout avoir dans la vie ^^
Avatar de l’utilisateur
Pauline_26
 
Messages: 10
Enregistré le: 15 Déc 2009 20:03


Retourner vers « Infirmières puéricultrices »



Publicité