Forum : Infirmier(e)s anesthésistes (IADE)

Nous sommes le 05 Oct 2022 16:22

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar emmy » 11 Sep 2008 20:20

bonsoir
voila je suis enceinte et je travaille au contact de patients sous monoxyde d'azote
j'ai entendu dire que c'etait teratogene, est ce exact?
je n'ai dit à personne que je suis enceinte car je viens de l'apprendre à l'instant et je n'ai pas envie de le dire maintenant
je ne sais pas quoi faire , je ne peut pas "refourger" mes patients à mes collègues surtout que la plupart sont sous NO
Merci de m'éclairer
emmy
Avatar de l’utilisateur
emmy
Régulier
Régulier
 
Messages: 37
Enregistré le: 07 Juil 2004 17:06

Messagepar sagéline » 11 Sep 2008 21:47

emmy a écrit :bonsoir
voila je suis enceinte et je travaille au contact de patients sous monoxyde d'azote
j'ai entendu dire que c'etait teratogene, est ce exact?
je n'ai dit à personne que je suis enceinte car je viens de l'apprendre à l'instant et je n'ai pas envie de le dire maintenant
je ne sais pas quoi faire , je ne peut pas "refourger" mes patients à mes collègues surtout que la plupart sont sous NO
Merci de m'éclairer


:choque: :lol: :lol: :lol:

alors çà...des patients sous monoxyde d'azote :choque: ...ils doivent dormir pour très très longtemps alors... :clin:
Applique-toi à soigner autrui tel que tu aimerais être soigné toi-même.
Avatar de l’utilisateur
sagéline
VIP
VIP
 
Messages: 3071
Enregistré le: 24 Mar 2008 11:53

Messagepar Dop@mine » 11 Sep 2008 21:56

j'ai entendu dire que c'etait teratogene, est ce exact?

On ne le considère pas comme tératogène.
On peut d'ailleurs l'utiliser avec certaines précautions chez les parturientes (ne pas dépasser 50% de concentration et ne pas dépasser 20 min d'administration en obstétrique entre l'AG et l'extraction).

D'une manière générale en ce qui concerne l'anesthésie, pas de souci. Mais on peut préférer s'en passer dans la mesure ou il n'est pas indispensable dans le cadre d'une AG.

Mais votre problème semble être l'exposition quotidienne.

Des effets tératogènes ont été observés chez l'animal, mais avec des doses très élevées et des expositions prolongées et répétées pendant la phase d'organogénèse.

Le problème est donc de vérifier que l'administration répond à certaines règles pour éviter une "intoxication" du personnel. Normalement un circuit d'évacuation des gaz doit être fonctionnel et la pièce doit être correctement ventilée. J'ai eu à utiliser le N2O (protoxyde d'azote, je pense que c'est ce dont vous vouliez parler) aux urgences. Je le faisais généralement fenêtre ouverte pour ventiler dans la mesure du possible. Il y a une norme en ppm qui ne doit pas être dépassée .Il me semble d'ailleurs que j'avais déjà discuté de la chose avec Leopold il y a un moment.

Quel est votre situation ?
Dans quel contexte surveillez vous l'administration du N2O ?
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4414
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar la mouche » 11 Sep 2008 22:35

N2O ou NO .Je crois que emmy nous parle du NO ( monoxyde d'azote) , souvent utilisé pour le traitement des sdra ou de HTAP . C'est cela EMMY?
tu exerce en rea?
la mouche
Forcené
Forcené
 
Messages: 283
Enregistré le: 19 Mar 2008 17:38

Messagepar la mouche » 11 Sep 2008 22:44

"La toxicité au cours de la gestation n'a pas été étudiée chez
l'animal. Le retentissement de l'administration de monoxyde
d'azote chez la femme enceinte n'est pas connu.
Le passage dans le lait n'est pas connu." page 27.
voir avec votre pharmcien.


ci -joint:http://www.cnhim.org/Dossier%20du%20CNHIM%20-%20PDF/dossiers/Articles/Dossier%201996,%201%20Monoxyde%20azote.pdf
la mouche
Forcené
Forcené
 
Messages: 283
Enregistré le: 19 Mar 2008 17:38

Messagepar Dop@mine » 12 Sep 2008 04:57

Si c'est effectivement le NO et dans un contexte de réa, il faut savoir si les respi rejettent les gaz expirés dans le box. C'est malheureusement souvent le cas. Le problème général reste d'ailleurs le même, à savoir essayer d'avoir une concentration la plus basse possible en NO dans la pièce.

En l'absence de données il serait tout de même souhaitable que vous évitiez au maximum de vous exposer.
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4414
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar Leopold Anasthase » 12 Sep 2008 12:14

emmy a écrit :je suis enceinte et je travaille au contact de patients sous monoxyde d'azote
j'ai entendu dire que c'etait teratogene, est ce exact?
je n'ai dit à personne que je suis enceinte car je viens de l'apprendre à l'instant et je n'ai pas envie de le dire maintenant

Je vais supposer qu'il s'agit de NO, monoxyde d'azote.

Concernant l'exposition de la femme enceinte, voici ce que j'ai trouvé.

Grossesse et allaitement : la toxicité au cours de la gestation n'a pas été étudiée chez l'animal. Le retentissement de l'administration de monoxyde d'azote chez la femme enceinte n'est pas connu. Dans la mesure du possible, il est préférable d'éviter l'exposition au monoxyde d'azote durant la grossesse. Le passage dans le lait n'est pas connu.

Cela dit, les concentrations respirées par le personnel sont minimes. En effet, on donne du NO au patient à des concentrations de quelques parties par million (ppm). Ce NO peut se retrouver dans la pièce, mais il va être dilué dans l'air de la pièce, et l'air de la pièce est renouvelé (renouvellement passif ou actif, par la climatisation).

Concernant l'adaptation du personnel à son poste de travail, votre interlocuteur est la médecine du travail. Si vous considérez que vous préférez vous soustraire à ce produit, ou si vous voulez des conseils à ce sujet, demandez un rendez-vous avec le médecin du travail.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12881
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar emmy » 12 Sep 2008 13:54

merci pour vos réponse,
en effet il s'agit bien de monoxyde d'azote
je vais contacter mon medecin du travail
emmy
Avatar de l’utilisateur
emmy
Régulier
Régulier
 
Messages: 37
Enregistré le: 07 Juil 2004 17:06

Messagepar pyocianik » 14 Sep 2008 15:01

Je concoure à ce que dit Léopold, de plus la concentration de NO administrée au patient est faible (dans ce que j'ai lu), donc les risques d'exposition sont minimes (à moins de têter l'obus! :P )
Tout ce que vous ferez sera insignifiant. C'est justement parce que c'est insignifiant que c'est important que vous le fassiez car qu'il n'y a que vous qui puissiez le faire.
Avatar de l’utilisateur
pyocianik
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 704
Enregistré le: 27 Juil 2006 18:04

Messagepar Tulipe » 15 Sep 2008 08:09

sagéline a écrit :
emmy a écrit :bonsoir
voila je suis enceinte et je travaille au contact de patients sous monoxyde d'azote
j'ai entendu dire que c'etait teratogene, est ce exact?
je n'ai dit à personne que je suis enceinte car je viens de l'apprendre à l'instant et je n'ai pas envie de le dire maintenant
je ne sais pas quoi faire , je ne peut pas "refourger" mes patients à mes collègues surtout que la plupart sont sous NO
Merci de m'éclairer


:choque: :lol: :lol: :lol:

alors çà...des patients sous monoxyde d'azote :choque: ...ils doivent dormir pour très très longtemps alors... :clin:


Je ne comprends pas bien ce qui est drôle dans le post d'Emmy ... :?:

Tu peux expliquer Sagéline? :D
Avatar de l’utilisateur
Tulipe
VIP
VIP
 
Messages: 2323
Enregistré le: 03 Déc 2004 10:21

Messagepar TomKrouze » 17 Sep 2008 19:08

Moi je me demande surtout si Sagéline n'a pas perdu une bonne occasion de se taire. :mrgreen:
Infirmier spécialisé en soins intensifs et aide médicale urgente (Institut HELMo Sainte-Julienne de Liège, Belgique).

Actuellement aux soins intensifs chirurgicaux au CHU de Liège.
Avatar de l’utilisateur
TomKrouze
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 207
Enregistré le: 09 Jan 2008 16:16
Localisation: Liège, Belgique.

Messagepar Levophed » 18 Sep 2008 00:41

Moi je me demande surtout si Sagéline n'a pas perdu une bonne occasion de se taire.

Et moi je crois que ça nous est tous arrivé à un moment donné...

Concernant le monoxyde d'azote et d'après la SFISI, je cite (ou plutôt, je fais un copier/coller):

5. Toxicité
· La toxicité du NO est faible et liée à un surdosage: Méthémoglobinémie, troubles de
l’adhésivité plaquettaire (syndrome hémorragique)
· Le contact prolongé NO et O2 conduit à des produits toxiques pour le poumon et les
bronches (NO2, NO3). Il est donc indispensable de l’administrer au sein d’un débit
important de gaz frais. Pas d’utilisation sous Hood.
· Il n’y a pas de risque tératogène aux concentrations thérapeutiques utilisées.
· Il est recommandé d’utiliser un récupérateur des gaz expirés ( Sensor Medics) monté à
partir de la branche expiratoire du circuit et relié à une source de vide centrale réglée à
moins 20 cmH2O


Fin de citation

Et c'est aussi la notion que j'avais.
De retour après une longue absence
Avatar de l’utilisateur
Levophed
Accro
Accro
 
Messages: 1281
Enregistré le: 21 Mar 2006 20:37
Localisation: à l'ouest

Messagepar Fredester » 20 Sep 2008 12:40

La quantité de NO est d'autant plus faible que l'on utilise des manomètres séquentiels type optiNO , qui diffuse le NO que lors de la phase inspiratoire du ventillateur de réanimation ( du respi quoi :lol: ) .
Ceci dit dans le doute abstient toi .
D'autre part , être enceinte doit t'apporter joie et bonheur , et tes collègues devrait comprendre tes angoisses vis à vis du sujet et ne pas trop raler de se taper le malades sous NO , d'autant que toi dans le même temps tu auras les patients chroniques inintéressants :roll: .
Pas de remord , beaucoup de regrets
Avatar de l’utilisateur
Fredester
Forcené
Forcené
 
Messages: 319
Enregistré le: 11 Avr 2008 16:04
WLM: fredester@msn.com
Localisation: Entre l'induction et le réveil

Messagepar hichdu13 » 05 Juil 2022 13:58

Leopold Anasthase a écrit :
emmy a écrit :je suis enceinte et je travaille au contact de patients sous monoxyde d'azote
j'ai entendu dire que c'etait teratogene, est ce exact?
je n'ai dit à personne que je suis enceinte car je viens de l'apprendre à l'instant et je n'ai pas envie de le dire maintenant

Je vais supposer qu'il s'agit de NO, monoxyde d'azote.

[color=#0080FF][u]Concernant l'exposition de la femme enceinte, voici ce que j'ai trouvé.

Grossesse et allaitement : la toxicité au cours de la gestation n'a pas été étudiée chez l'animal. Le retentissement de l'administration de monoxyde d'azote chez la femme enceinte n'est pas connu. Dans la mesure du possible [LIEN SUPPRIMÉ], il est préférable d'éviter l'exposition au monoxyde d'azote durant la grossesse. Le passage dans le lait n'est pas connu.

Cela dit, les concentrations respirées par le personnel sont minimes. En effet, on donne du NO au patient à des concentrations de quelques parties par million (ppm). Ce NO peut se retrouver dans la pièce, mais il va être dilué dans l'air de la pièce, et l'air de la pièce est renouvelé (renouvellement passif ou actif, par la climatisation).

Concernant l'adaptation du personnel à son poste de travail, votre interlocuteur est la médecine du travail. Si vous considérez que vous préférez vous soustraire à ce produit, ou si vous voulez des conseils à ce sujet, demandez un rendez-vous avec le médecin du travail (modération : lien publicitaire supprimé).

Y'a t-il un danger concernant la fertilité des hommes ?
Dernière édition par 2 le hichdu13, édité 11 fois.
hichdu13
 
Messages: 6
Enregistré le: 11 Mai 2022 12:23

Messagepar sergeant poivre et sel » 06 Juil 2022 18:21

Bonsoir,
Vous voulez qu’on cherche sur Google pour vous?
Alors sans chercher je peux déduire que cela n’a pas été étudié chez l’homme puisque apparemment ça ne l’a pas été pour la femme…

Par contre, ma curiosité aidant, le monoxyde d’azote se convertit naturellement en peroxyde d’azote un puissant oxydant.

A voir éventuellement et sous toutes réserves avec une étude des urologues sur le rôle délétère des substances oxydatives…(stress oxydant)…

https://www.urofrance.org/fileadmin/doc ... /index.pdf
Le complotisme est la philosophie du fruste.
Toutes les vérités sont nonnes à dire...
Mère TERASERA
ex IADE bloc SMUR syndicaliste, gauche laïque, CerfHa hygiène, tutorat et encadrement étudiants.
sergeant poivre et sel
Accro
Accro
 
Messages: 1606
Enregistré le: 14 Aoû 2005 10:25
Localisation: Quelque part... dans le charme du désordre


Retourner vers « Infirmier(e)s anesthésistes (IADE) »



Publicité