Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 30 Sep 2022 22:33

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar lolo13180 » 19 Jan 2022 22:15

Bonsoir,

Je suis en première année dans un ifsi de nouvelle Aquitaine et le niveau attendu est particulièrement élevé, les cours sont dispensés sur un site internet via des power point et des médecins qui les commentent (c'est vraiment la misère pour la compréhension.)
Et le niveau demandé lors des partiels de la FAC est tout simplement pas adapté au niveau infirmier. J'ai l'impression d'être en médecine!!!
Quand je compare avec des partiels d'autres régions je trouve un décalage complet!

Je souhaiterai savoir si cet enseignement était le même dans d'autres régions de France? PRECISEZ MOI DANS QUELLE REGION VOUS VOUS TROUVEZ SVP
Avez-vous des formateur pour les différents UE?

Et enfin, savez vous s'il est possible de muter dans un autre IFSI en cas de changement de région, mais en cours d'année scolaire? Ou faut il obligatoirement valider la première année?

Franchement je me pose la question sur le niveau attendu et surtout si je serai à la hauteur parce que honnêtement je trouve les cours d'un compliqué!

Je vous remercie!

Laurent.
lolo13180
 
Messages: 6
Enregistré le: 15 Jan 2021 17:57

Messagepar lafolldingue » 19 Jan 2022 22:25

Bonjour, tu es en 1ère année donc c'est normal que ça te semble compliqué. Je me souviens lorsque j'étais à l'IFSI (et c'était ya pas si longtemps), en ère année yavait pas mal de trucs que j'avais du mal à comprendre, j'avais pas mal bossé à côté pour creuser tout ça. Tu trouves des sites où même des vidéos sur YouTube qui vulgariser un peu le jargon médical et ça aide pas mal. Tu as un homme en blanc sur insta qui publie des vidéos et fiches pour les IDE.
Et puis s'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, tu peux venir poser tes questions sur le forum, on y répondra avec plaisir!
Tu sais, parfois il vaut mieux être dans un IFSI exigent en termes de connaissances qu'un IFSI plus léger à ce niveau... Le tout c'est pas d'avoir juste un diplôme, mais de comprendre ce que tu fais et pourquoi. Parce qu'en stage après on voit de sacrés branquinioles près du DE et on se demande même comment ils ont fait pour arriver jusque là....
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
future IADE, c'est reparti pour 2 ans d'école !
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4301
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar lolo13180 » 20 Jan 2022 22:01

lafolldingue a écrit :Bonjour, tu es en 1ère année donc c'est normal que ça te semble compliqué. Je me souviens lorsque j'étais à l'IFSI (et c'était ya pas si longtemps), en ère année yavait pas mal de trucs que j'avais du mal à comprendre, j'avais pas mal bossé à côté pour creuser tout ça. Tu trouves des sites où même des vidéos sur YouTube qui vulgariser un peu le jargon médical et ça aide pas mal. Tu as un homme en blanc sur insta qui publie des vidéos et fiches pour les IDE.
Et puis s'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, tu peux venir poser tes questions sur le forum, on y répondra avec plaisir!
Tu sais, parfois il vaut mieux être dans un IFSI exigent en termes de connaissances qu'un IFSI plus léger à ce niveau... Le tout c'est pas d'avoir juste un diplôme, mais de comprendre ce que tu fais et pourquoi. Parce qu'en stage après on voit de sacrés branquinioles près du DE et on se demande même comment ils ont fait pour arriver jusque là....



Bonjour et merci pour votre réponse.

Alors pour vous répondre, d'un point de vue de quelqu'un qui est en pleine reconversion, je veux bien le croire et le comprendre qu'il faille des connaissances, c'est important pour faire ce métier, mais pas que....

Beaucoup d'étudiants ont plein de choses dans la tête mais sont des burnes sur le terrain parce que la gestion humaine ils ne savent pas ce que c'est, apprendre la biologie dans ses moindre détails pour dans quel but? Quel est l'intérêt de faire passer des partiels dignes de faculté de médecine à des étudiants qui pour la plus part viennent de SMS ou STMG???

Je suis désolé mais ma femme a été dans un ifsi dans une autre région (diplome de 2018), les élèves étaient encadrés pour tous les cours, ils avaient du soutien s'ils ne comprenaient pas, ils n'avaient pas trois tonne de travail à faire à la maison et surtout n'avaient pas de cours dispensés sur une plateforme internet avec un mec qui fait son cours comme si on était en médecine, où même si tu comprends rien ben tu te démerdes!

Et pourtant c'est une super infirmière!!!
Alors évidemment je n'attends pas à ce qu'on me le donne mais quand même.

D'où ma question, est-ce que l'enseignement est pareil dans toutes les régions de France, où est-ce que c'est uniquement propre à la nouvelle aquitaine?
lolo13180
 
Messages: 6
Enregistré le: 15 Jan 2021 17:57

Messagepar loulic » 21 Jan 2022 12:04

Il y a toujours eu en ifsi des cours imbitables délivrés par des intervenants qui n'attendent aucun retour de leur auditoire.

Et il y a toujours eu beaucoup de travail personnel.

Pour certains c'est une simple promenade, pour d'autres c'est un calvaire. A chacun de travailler en fonction de son besoin d'apprentissage. On ne va pas adapter le niveau attendu en fonction du niveau de départ. Vous êtes adulte.

Être infirmier ça demande un socle solide de connaissances et ce dans beaucoup de domaines. Vous ne pouvez pas vous retrancher derrière le fait que certains soient supposément de mauvais professionnels avec des connaissances ( d'où est ce que vous les jugez d'ailleurs ?).


On vous demande d'avoir un niveau, à vous de vous en donner les moyens. Et le niveau en ifsi est treeeeees loin de ce qu'on demande en médecine, malgré ce que vous affirmez. En bio on est sur de la terminale S spé bio. C'est pas simple, mais on n'est pas en première année de médecine non plus.

Et ça vous permet de comprendre certaines pathologies, leurs symptômes, et le fonctionnement de certains médicaments.

Pour info depuis au moins 20 ans ( au moins), 30% des étudiants en soins infirmiers ne finissent pas leurs études. Le diplôme a toujours été difficile à obtenir.

Évidemment la visio c'est un calvaire mais ça existe déjà depuis une dizaine d'années.

Vous avez les cartes en main, à vous de vous donner les moyens de vos objectifs, mais commencer par critiquer des professionnels en activité ne vous amènera nulle part. Par contre vous pouvez aller voir vos formateurs ( d'ifsi ou de terrain) pour vous aider.
Dernière édition par 1 le loulic, édité 21 fois.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5952
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Leopold Anasthase » 21 Jan 2022 14:02

Bonjour

L’enseignement varie, non pas d’une région à une autre, mais d’un ifsi à un autre, d’une promotion à une autre dans l’ifsi, et bien sûr d’un intervenant à un autre.

Si vous voulez comparer avec les études de médecine, je plussoie à ce qu’a écrit loulic, on en est loin, très loin. Il suffit de lire les cours ou de feuilleter les qcm pour s’en rendre compte.

Est-ce que les connaissances théoriques suffisent pour faire une bonne infirmière ? Non, bien sûr, mais elles ne nuisent pas. Tous les cas de figure existent, et je peux vous dire pour l’avoir constaté que l’ignorance des savoirs de base peuvent conduire à des erreurs graves.

C’est sûr, les cours sur Internet ne conviennent pas à tous. Il faut vous trouver des méthodes de travail qui soient efficaces pour vous. C’est une des difficultés de ces études, et de toutes les formations.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12880
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar loulic » 21 Jan 2022 14:48

Une des difficultés de la première année c'est le hiatus entre l'image qu'on avait du métier et les attendus de la formation.

De plus vous êtes en reconversion, et se plonger dans cette formation n'est pas simple.

Ceci étant si vous êtes en reconversion ça veut aussi dire que vous avez probablement plus de ressources au niveau "du mental" qu'un candidat qui y serait arrivé un peu par hasard.


C'est la première année, il vous faut trouver votre rythme et votre méthode de travail. Il faut parfois tâtonner un peu. N'hésitez pas à chercher des personnes ressources qui vont pouvoir vous aider. Des formateurs, des professionnels, d'autres étudiants...

On est tous passé par là, et ça n'est pas facile, courage, ça va venir.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5952
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar lolo13180 » 26 Jan 2022 21:34

loulic a écrit :Une des difficultés de la première année c'est le hiatus entre l'image qu'on avait du métier et les attendus de la formation.

De plus vous êtes en reconversion, et se plonger dans cette formation n'est pas simple.

Ceci étant si vous êtes en reconversion ça veut aussi dire que vous avez probablement plus de ressources au niveau "du mental" qu'un candidat qui y serait arrivé un peu par hasard.


C'est la première année, il vous faut trouver votre rythme et votre méthode de travail. Il faut parfois tâtonner un peu. N'hésitez pas à chercher des personnes ressources qui vont pouvoir vous aider. Des formateurs, des professionnels, d'autres étudiants...

On est tous passé par là, et ça n'est pas facile, courage, ça va venir.


Bonsoir et merci pour vos réponses

Je suis entièrement d'accord avec ce que vous dites, et si je me permets de juger c'est simplement parce que j'ai constaté que ça pouvait être le cas, maitriser la bio et sortir des définitions à tout va pour s'en servir à quel moment??? Aucun intérêt professionnel.

Et pour revenir au niveau des études je vous garantie qu'il n'est pas le même dans toutes les régions, Encore une fois avoir des connaissances est primordial dans ce métier je suis d'accord mais n'exagérons pas non plus! Le fait que certaines régions soient clairement plus exigeantes dans certaines régions par rapport à d'autres, c'est ce qui me sidère.

Quand je regarde les partiels que j'ai passé et ceux d'autres régions, oui je me permets de dire que nous sommes considéré comme étant en première année de médecine (dixit les ancien étudiants de première année qui y voient le même niveau.)

Les cours ne sont pas en distanciels, mais diffusés sur un power point incompréhensible avec des médecins qui estiment que c'est facile pour eux ça doit l'être pour nous. Je ne sais pas de quand date vos diplomes, mais je vous assure qu'il y a clairement un décalage entre les régions... Est-ce légitime? Perso j'en doute.

Apprendre un tas de connaissances pour les oublier après les premiers partiels, quel intérêt?

Alors oui je suis en reconversion, oui j'accepte de reprendre des études et de me former à ce métier qui je suis sûr est fait pour moi, mais pas à n'importe quel prix... J'ai certes pas connu la FAC, mais les examens proposés ne sont clairement pas du niveau d'un infirmier... Et quand je vois comment ça se passe depuis la rentrée et que déjà de nombreux étudiants sont découragés par une charge de travail totalement injustifiée, je me demande quel est l'intérêt...
Surtout quand on sait que les 3/4 de ce que l'on apprend ne sera jamais utilisé.
lolo13180
 
Messages: 6
Enregistré le: 15 Jan 2021 17:57

Messagepar lolo13180 » 26 Jan 2022 21:46

loulic a écrit :Il y a toujours eu en ifsi des cours imbitables délivrés par des intervenants qui n'attendent aucun retour de leur auditoire.

Et il y a toujours eu beaucoup de travail personnel.

Pour certains c'est une simple promenade, pour d'autres c'est un calvaire. A chacun de travailler en fonction de son besoin d'apprentissage. On ne va pas adapter le niveau attendu en fonction du niveau de départ. Vous êtes adulte.

Être infirmier ça demande un socle solide de connaissances et ce dans beaucoup de domaines. Vous ne pouvez pas vous retrancher derrière le fait que certains soient supposément de mauvais professionnels avec des connaissances ( d'où est ce que vous les jugez d'ailleurs ?).


On vous demande d'avoir un niveau, à vous de vous en donner les moyens. Et le niveau en ifsi est treeeeees loin de ce qu'on demande en médecine, malgré ce que vous affirmez. En bio on est sur de la terminale S spé bio. C'est pas simple, mais on n'est pas en première année de médecine non plus.

Et ça vous permet de comprendre certaines pathologies, leurs symptômes, et le fonctionnement de certains médicaments.

Pour info depuis au moins 20 ans ( au moins), 30% des étudiants en soins infirmiers ne finissent pas leurs études. Le diplôme a toujours été difficile à obtenir.

Évidemment la visio c'est un calvaire mais ça existe déjà depuis une dizaine d'années.

Vous avez les cartes en main, à vous de vous donner les moyens de vos objectifs, mais commencer par critiquer des professionnels en activité ne vous amènera nulle part. Par contre vous pouvez aller voir vos formateurs ( d'ifsi ou de terrain) pour vous aider.



Je n'ai à aucun moment parlé de professionnels en activité, mais plutôt d'étudiants qui ont un sacré socle de connaissance comme vous dites, mais qui ne savent pas s'en servir! A aucun moment je ne parle de professionnels en activité.

Ensuite si je parle ici c'est pour trouver une solution, pas recevoir une lecon de vie ou de morale, j'assume ce que je dis, mais ne me faites pas dire ce que je ne pense pas. De plus si les cadres étaient facilement approchables je me serai effectivement tourné vers eux.

Sauf que l'article 22 du code de démerde toi ça va 5 minutes. les cours imbitables, avec un. taux d'échec au partiels relativement élevé, je comprends pas l'intérêt d'une formation dite professionnelle et professionnalisante...

D'où ma question de départ, savoir si l'enseignement est partout pareil?
lolo13180
 
Messages: 6
Enregistré le: 15 Jan 2021 17:57

Messagepar loulic » 26 Jan 2022 22:10

Léopold vous a donné la réponse : l'enseignement peut être différent d'un ifsi à l'autre, d'une région à l'autre, d'une année à l'autre.

Si je vous dis qu'il y a toujours eu des cours difficiles avec des intervenants cons, et un taux d'échec de un pour trois, ce n'est pas pour vous décourager. C'est un fait, et hormis bosser vos cours , vous n'y pouvez pas grand chose.

Vous avez une chance phénoménale c'est qu'aujourd'hui internet vous offre énormément de ressources documentaires très facilement. Vous avez toutes les sources en quelques secondes.

Concernant le niveau de vos camarades, vous ne pouvez pas les juger. Ils sont en cours de formation, et le savoir être s'apprend aussi. D'ailleurs globalement ce n'est pas à vous d'apprécier leurs compétences.

Quant au niveau de médecine, évidemment si vous vous basez sur ceux qui ont échoué... Sérieusement, il n'y a aucun rapport entre le niveau de médecine et l'ifsi. Mettez vous bien ça en tête ça vous évitera quelques sourires narquois de la part des internes ou des médecins.


Voilà, bon tout ça pour dire qu'aujourd'hui vous avez deux options 1) vous indigner, lutter contre un système et vous ramasser méchamment. 2) trouver votre rythme et votre méthode et obtenir votre diplôme.

Tous les ifsi et toutes les régions de France ont peu ou prou les mêmes taux de réussite. Certains sont plus exigeants mais leurs étudiants n'échouent pas plus que les autres.


On peut vous aider à trouver des méthodes de travail, vous donner des trucs et astuces. Le niveau demandé en ifsi est élevé et l'a toujours été.

L'image populaire de l'infirmière c'est une gentille maternante débrouillarde. C'est comme ça que nous voient beaucoup de gens, beaucoup de médecins et un certain nombre de nos tutelles. La réalité c'est que notre métier nous demande énormément de connaissances théoriques et pratiques, et qu'il ne suffit pas de vouloir bien faire pour être un professionnel compétent.


Je ne sais pas si ça vous aidera.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5952
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Leopold Anasthase » 26 Jan 2022 22:30

Toutes les connaissances théoriques que j’ai apprises à l’école me sont utiles dans ma vie professionnelle. Je peux même ajouter qu’il a fallu que j’apprenne plein d’autres choses, pratiques bien sûr mais théoriques aussi.

J’interviens régulièrement dans des formations initiales, ifsi et autre. Régulièrement, on me pose la question « est-ce bien utile de savoir tout ça ? ». Et je fais toujours la même réponse : on peut faire toute sa carrière d’infirmière en faisant ce qu’on nous dit de faire. Il y a deux avantages à essayer de comprendre ce qu’on fait. Le premier, c’est qu’on s’ennuie moins. Et le deuxième, c’est peut-être que une fois dans votre carrière, peut-être plus, peut-être moins, le fait de comprendre certaines choses et d’avoir appris des choses « inutiles », ça permet d’éviter qu’une erreur ne soit commise. Erreur qui peut avoir ou ne pas avoir de conséquences, légères ou lourdes.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12880
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar loulic » 26 Jan 2022 22:34

Clairement ce qui est demandé à l'ifsi c'est un minimum. Pour chaque service où vous allez bosser il vous faudra encore acquérir de nouvelles connaissances.

Mais c'est aussi ce qui fait que ce boulot reste intéressant après plusieurs décennies.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5952
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar eprex » 28 Jan 2022 00:05

Pour moi votre capacité à juger est limite d'être effrayante... Vous êtes, semble-t-il, capable d'évaluer vos collègues étudiants, le niveau des ifsi de France, le niveau des médecins, le niveau de difficulté d'une première année de médecine, le niveau des professionnels en activité (responsables de formation, médecins, même votre épouse vous savez juger de son travail...), le niveau d'intérêt d'apprentissage des connaissances qui vous sont apportées...
je comprends que dans votre cas, être face à la difficulté des études pour devenir un "simple" infirmier est compliqueé.
Loulic et Léopold vous fournissent réponses et retousr d'expériences, vous juger (une fois de plus) recevoir une leçon de moral... or ils répondent à votre question initiale. Une réponse que vous avez nié ou jugé insuffisante, incorrecte, insatisfaisante (rayez la mention non désirée) ?

Vaut-il mieux une formation exigeante au bout de laquelle vous serez préparé à rencontrer de nombreuses situations potentielles et à même d'encadrer et de transmettre conseils et connaissances ou une formation plus légère à la fin de laquelle vos collègues et les internes de médecine découvrirons chez vous des lacunes théoriques dans l'ensemble des domaines où peut exercer un infirmier ?
Vous seul êtes en mesure de décider quel professionnel vous souhaitez devenir. Et une erreur dans le titre de votre message peut-elle être suffisante pour juger de votre niveau ?
...jugement facile donc...

Je sais, vous allez juger ma réponse et peut-être décider de son inutilité (ne l'est-elle pas d'ailleurs ?).
Mais à vous lire, pour de vrai j'ai envie de vous dire d'arrêter tout de suite votre formation. Et pas juste pour épargner l'aide-soignante que vous jugerez inapte à vous conseiller le jour où vous en croiserez une...
Édition du post en cours...
Avatar de l’utilisateur
eprex
Forcené
Forcené
 
Messages: 370
Enregistré le: 17 Mar 2017 11:12

Messagepar Leopold Anasthase » 14 Aoû 2022 18:33

Bonjour

Je remonte ce sujet qui me semble intéressant
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12880
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar fazounet » 17 Aoû 2022 14:47

Bonjour,

Je suis actuellement ESI d'un IFSi en Ardèche. Je vous assure que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. Issu d'un PACES je vous assure qu'on est très loin du niveau de médecine lol. Effectivement la charge de travail est iso comparer au PACES cependant elle touche beaucoup plus de matière (droit, anthropologie, psychologie etc..) je trouve que ce qu'on nous transmet permet d'élargir notre pensé et notre manière de voir les gens. Alors oui certes votre IFSI est difficile, mais ils le sont tous. Les cours en E-learning sur la plateforme Theia est commune à toutes les IFSI... C'est à vous de trouver votre méthode de travail. Aidez-vous effectivement de personnes ressources (personnellement j'ai un groupe de travail, nous sommes 3 et ça fonctionne super bien). Les solutions ont été apportées en amont.

Par contre ce que je peux vous conseiller, c'est d'arrêter d'écouter les étudiants qui sont déjà passé par la avec un discours limite effrayant et démoralisateur. Tout le monde peut y arriver, il suffit de bosser.

Concernant les cours, les partiels et les définitions, nous sommes sur un cursus universitaire et nous devons valider des UE pour avancer. C'est le même principe qu'un enfant qui passe un contrôle de trigonométrie. A quoi cela lui sert ? bah pas à rien mais justement à avoir du raisonnement. Par exemple une personne alcoolique on va lui faire une prise de sang et on verra que ses Gamma-GT sont super haut... bah c'est normal et pourquoi il un traitement en Vitamine B, pourquoi on surveille son apport hydrique (et donc ses entrées et ses sorties), bah tout ça c'est du théorique qui sert à votre pratique... Enfin c'est comme ça que moi je le vois.

Voilà en sommes, ne vous ronger pas trop, avancer du mieux que vous pouvez, ce métier est très beau mais très difficile et on en apprends tous les jours que ce soit par la pratique ou par la théorie.

p;s : désolé par avance pour les fautes je ne me suis pas relue :lol:
fazounet
Régulier
Régulier
 
Messages: 51
Enregistré le: 28 Nov 2015 16:10


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité