Forum : Juridique

Nous sommes le 06 Déc 2019 19:09

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Kaaz14 » 14 Avr 2019 22:37

Bonjour a tous,

Mon histoire est un peu complexe mais je vais essayer de la résumer au mieux :

Actuellement je suis infirmier titulaire de la fonction publique en congés longue maladie depuis 1an pour burn out, dépression suite a des agressions sur mon lieu de travail mais où la maladie professionnelle n'a pas été reconnue.

J'ai fait une dmd pour reprendre en mi temps thérapeutique.
Alors que l'entretient avec le médecin expert s'est très bien passé ... La commission départementale de santé a refusé ma demande.
J'ai demandé les documents et sa conclusion est qu'il pensait que ma reprise en mi temps était "précoce et a réévaluer dans 6 mois ..."
Je voudrai faire une demande de nouvelle expertise auprès du conseil médical supérieur, avait vous des conseils à me donner ... ?
(Il est marqué que j'ai le droit de leur faire dans les deux mois de la date de la décision si je ne suis pas d'accord avec)

De plus,
Je suis persuadé que la direction et/ou les cadres vont, ou sont allés sur mon dossier médical intranet où normalement seul le médecin que je consulte peu voir mes antécédents.
En service nous avions les identifiant et MDP de médecin pour avoir accès à ces dossier ...
J'en ai parlé à ma neurologue qui me suis (problème de cervicale et donc de migraine suite aux agressions). Elle m'a dit que si un médecin que je ne consulte pas souhaite regarder mon dossier, ils appellent ça "un bris de glace" et que le médecin est obligé de s'identifier et dire pourquoi.
Si je vois qu'il y a donc eu ne serais-ce que un bris de glace, ma certitude sera confirmée. ( Si il y a eu une consultation faite par n'importe qui d'autre que ma neurologue ... Car j'ai fait en sorte que tout le reste de ma prise en charge ne soit pas faite par l'aphp.)
Mais comment le savoir ? A qui le demander sans que les personnes en torrent sachent que je me renseigne là dessus et donc "efface les preuves"
J'ai appelé le service informatique qui ne savais pas du tout, dmd au syndicat que ne savaient pas non plus mais qui m'ont conseillé d'annonimiser mon dossier a partir de maintenant.
Mais a qui s'adresser ?
Je vous remercie si vous avez la réponse

Et je voulais savoir également si malgres ma situation aupres de l'assistance publique, je pouvais faire des remplacements en clinique de façon "légale" donc pas au black ...?
Car là je ne m'en sors plus financièrement ...



.... Dans le fond c'est quand même un comble qu'on me mette des bâtons dans les roues alors que JE VEUX retravailler !!!! ,

Merci a ceux qui ont tous l'UE et qui pourraient m'aider, toutes les idées sont bonnes à prendre donc n'hésitez pas !!!
promo 2009/2012
Ide aux urgences adultes de nuit
Kaaz14
Régulier
Régulier
 
Messages: 59
Enregistré le: 03 Avr 2015 01:31

Messagepar caqui13 » 14 Avr 2019 22:57

Kaaz14 a écrit :Bonjour a tous,

Mon histoire est un peu complexe mais je vais essayer de la résumer au mieux :

Actuellement je suis infirmier titulaire de la fonction publique en congés longue maladie depuis 1an pour burn out, dépression suite a des agressions sur mon lieu de travail mais où la maladie professionnelle n'a pas été reconnue.

J'ai fait une dmd pour reprendre en mi temps thérapeutique.
Alors que l'entretient avec le médecin expert s'est très bien passé ... La commission départementale de santé a refusé ma demande.
J'ai demandé les documents et sa conclusion est qu'il pensait que ma reprise en mi temps était "précoce et a réévaluer dans 6 mois ..."
Je voudrai faire une demande de nouvelle expertise auprès du conseil médical supérieur, avait vous des conseils à me donner ... ?
(Il est marqué que j'ai le droit de leur faire dans les deux mois de la date de la décision si je ne suis pas d'accord avec)

De plus,
Je suis persuadé que la direction et/ou les cadres vont, ou sont allés sur mon dossier médical intranet où normalement seul le médecin que je consulte peu voir mes antécédents.
En service nous avions les identifiant et MDP de médecin pour avoir accès à ces dossier ...
J'en ai parlé à ma neurologue qui me suis (problème de cervicale et donc de migraine suite aux agressions). Elle m'a dit que si un médecin que je ne consulte pas souhaite regarder mon dossier, ils appellent ça "un bris de glace" et que le médecin est obligé de s'identifier et dire pourquoi.
Si je vois qu'il y a donc eu ne serais-ce que un bris de glace, ma certitude sera confirmée. ( Si il y a eu une consultation faite par n'importe qui d'autre que ma neurologue ... Car j'ai fait en sorte que tout le reste de ma prise en charge ne soit pas faite par l'aphp.)
Mais comment le savoir ? A qui le demander sans que les personnes en torrent sachent que je me renseigne là dessus et donc "efface les preuves"
J'ai appelé le service informatique qui ne savais pas du tout, dmd au syndicat que ne savaient pas non plus mais qui m'ont conseillé d'annonimiser mon dossier a partir de maintenant.
Mais a qui s'adresser ?
Je vous remercie si vous avez la réponse

Et je voulais savoir également si malgres ma situation aupres de l'assistance publique, je pouvais faire des remplacements en clinique de façon "légale" donc pas au black ...?
Car là je ne m'en sors plus financièrement ...



.... Dans le fond c'est quand même un comble qu'on me mette des bâtons dans les roues alors que JE VEUX retravailler !!!! ,

Merci a ceux qui ont tous l'UE et qui pourraient m'aider, toutes les idées sont bonnes à prendre donc n'hésitez pas !!!

APHM : intranet comme vous , le cas c est produit pour une interne , ses collègues internes avaient fait un ' bris de glace ' pour ' espionner ' son dossier , a sa sortie d hospitalisation , elle a demandé a savoir si il y avait eu des bris de glace et si oui qui les avaient fait , le pot au rose a ete découvert et les fameux internes ont ete convoqué par le chef de pole , ils se sont fait engueuler , mais ca c est arrêté la .
Pour ton cas , les ' preuves ' ne peuvent pas etre effacées , je pense qu il faut contacter ceux qui s occupent des EI ( blumedi ) , ca doit etre les mêmes qui gèrent les bris de glace .
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2602
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Jo_bis » 15 Avr 2019 16:57

Kaaz14 a écrit :J'ai appelé le service informatique qui ne savais pas du tout, dmd au syndicat que ne savaient pas non plus mais qui m'ont conseillé d'anonymiser mon dossier a partir de maintenant. Mais a qui s'adresser ?

Depuis Mai 2018, un décret à mis en place le RGPD (Règlement Général de Protection des Données) qui fait obligation de nommer un pilote en protection des données, aucun établissement, entreprise, administration qui manipule des données personnelles ne peut y échapper.

Normalement, les coordonnées de ce pilote figurent dans le livret d'accueil de votre établissement, c'est une obligation.
Souvent c'est une adresse mail spécifique.

Voir ceci : CNIL.

En cheminant, j'ai trouvé ceci sur l'APHP : APHP protection des données personnelles

De toute manière vous avez un droit de consultation, de réclamation et de modification de vos données personnelles.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9625
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33


Retourner vers « Juridique »



Publicité

-