Forum : Ordre infirmier

Nous sommes le 23 Mar 2019 20:15

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Marie Charlotte IDE » 26 Sep 2017 05:43

M. Michel Larive attire l'attention de Mme la ministre du travail et ses collègues en charge de professions soumises à un ordre professionnel, sur les problèmes de représentativité, de légitimité et de légalité que les ordres représentent. Sur le plan de la légalité, l'ordre des chirurgiens-dentistes a été épinglé en 2017 par la Cour des comptes qui a qualifié son activité de « dérives dans la gestion » ou d' « indemnités indues ». Les ordres souffrent d'une très faible représentation avec 3,7 % des infirmiers qui ont voté lors des dernières élections organisées afin d'élire des conseillers départementaux. À cette faible représentativité s'ajoute également une pénurie de candidats. Enfin, les pouvoirs concentrés par les ordres professionnels font penser aux tribunaux d'exception, pourtant contraires à la Constitution ! C'est la raison pour laquelle il lui demande quelles sont ses intentions pour remédier à ces problèmes que représentent les ordres professionnels aujourd'hui.

http://questions.assemblee-nationale.fr ... 1395QE.htm
Question n°1395 - Assemblée nationale

QUESTIONS.ASSEMBLEE-NATIONALE.FR
Marie Charlotte IDE
Habitué
Habitué
 
Messages: 94
Enregistré le: 14 Jan 2017 06:02

Messagepar eusèbe » 26 Sep 2017 05:54

Marie Charlotte IDE a écrit :M. Michel Larive attire l'attention de Mme la ministre du travail et ses collègues en charge de professions soumises à un ordre professionnel, sur les problèmes de représentativité, de légitimité et de légalité que les ordres représentent. Sur le plan de la légalité, l'ordre des chirurgiens-dentistes a été épinglé en 2017 par la Cour des comptes qui a qualifié son activité de « dérives dans la gestion » ou d' « indemnités indues ». Les ordres souffrent d'une très faible représentation avec 3,7 % des infirmiers qui ont voté lors des dernières élections organisées afin d'élire des conseillers départementaux. À cette faible représentativité s'ajoute également une pénurie de candidats. Enfin, les pouvoirs concentrés par les ordres professionnels font penser aux tribunaux d'exception, pourtant contraires à la Constitution ! C'est la raison pour laquelle il lui demande quelles sont ses intentions pour remédier à ces problèmes que représentent les ordres professionnels aujourd'hui.

http://questions.assemblee-nationale.fr ... 1395QE.htm
Question n°1395 - Assemblée nationale

QUESTIONS.ASSEMBLEE-NATIONALE.FR


Une nouvelle couvée de justiciers amateurs va normalement éclore jeudi prochain, puis ces derniers désigneront la chefferie ordinale en novembre qui dès lors choisira son champion(ne) lors de son conclave (qui a toujours lieu dans les locaux du Conseil d'État ?), et tout cela aux frais des professionnels qui n'ont rien demandé et qui n'en ont rien à battre.
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2476
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar Phil » 11 Aoû 2018 10:17

Toute l'Histoire nous montre que pour éviter la dictature, il faut séparer les pouvoirs.

Or, les Ordres entendent nous imposer leurs règles, les faire appliquer, nous sanctionner, nous faire adhérer contre notre volonté, nous ficher, nous faire payer, inactiver notre diplôme... en concentrant les pouvoirs...

Comment notre profession peut-elle à ce point manquer de conscience citoyenne ?


:choque:
Attention à la vente forcée :
Si vous n'avez rien demandé, ne payez pas.
Avatar de l’utilisateur
Phil
Accro
Accro
 
Messages: 1149
Enregistré le: 07 Nov 2003 23:50

Messagepar execho » 11 Aoû 2018 16:01

cher Phil,je vois que comme moi vous avez dans la peau "le virus de la propagande éclairée"(G.perec:Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour?)…...Les infirmiers(eres) ont jusqu'à ce jour boycotté massivement l'ordre infirmier.Et pour cela tous ont ils la même analyse politique de l'affaire?Non,je pense plutôt à un réflexe salvateur de protection basique contre des emmerdements certains.Ne suffit il pas d'être une bonne fille,un bon gars,un qui n'aime pas les bureaucrates,les coupeurs de cheveux en quatre,.Rejetants sur la plage l'énorme bouquin qui explique le corporatisme pour les nuls,les infirmiers(eres) ont un cerveau qui contient dans un gracieux mélange le serment d'Hippocrate et des devises comme"ni Dieu,ni maître" ou "celui qui m'obligera à signer,il est pas né".Devant tant de majoritaire simplicité frappée de bon sens,êtes vous aveugle Phil à cette évidente belle et incontrôlable conscience citoyenne.
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4655
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Marie Charlotte IDE » 14 Aoû 2018 04:48

execho a écrit :cher Phil,je vois que comme moi vous avez dans la peau "le virus de la propagande éclairée"(G.perec:Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour?)…...Les infirmiers(eres) ont jusqu'à ce jour boycotté massivement l'ordre infirmier.Et pour cela tous ont ils la même analyse politique de l'affaire?Non,je pense plutôt à un réflexe salvateur de protection basique contre des emmerdements certains.Ne suffit il pas d'être une bonne fille,un bon gars,un qui n'aime pas les bureaucrates,les coupeurs de cheveux en quatre,.Rejetants sur la plage l'énorme bouquin qui explique le corporatisme pour les nuls,les infirmiers(eres) ont un cerveau qui contient dans un gracieux mélange le serment d'Hippocrate et des devises comme"ni Dieu,ni maître" ou "celui qui m'obligera à signer,il est pas né".Devant tant de majoritaire simplicité frappée de bon sens,êtes vous aveugle Phil à cette évidente belle et incontrôlable conscience citoyenne.


Il me semble surtout que les infirmières sont avant tout pragmatiques contrairement aux élites qui ont la prétention de gouverner la profession.
Pourquoi payer une taxe pour exercer un métier pour lequel on donne beaucoup déjà ?
Pour le reste, cet instinct de survie citoyenne que vous décrivez me semble perdu définitivement alors qu'il était très présent il y a encore 30 ans.
Marie Charlotte IDE
Habitué
Habitué
 
Messages: 94
Enregistré le: 14 Jan 2017 06:02

Messagepar Phil » 27 Aoû 2018 15:28

execho a écrit :cher Phil,je vois que comme moi vous avez dans la peau "le virus de la propagande éclairée"(G.perec:Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour?)…...Les infirmiers(eres) ont jusqu'à ce jour boycotté massivement l'ordre infirmier.Et pour cela tous ont ils la même analyse politique de l'affaire?Non,je pense plutôt à un réflexe salvateur de protection basique contre des emmerdements certains.Ne suffit il pas d'être une bonne fille,un bon gars,un qui n'aime pas les bureaucrates,les coupeurs de cheveux en quatre,.Rejetants sur la plage l'énorme bouquin qui explique le corporatisme pour les nuls,les infirmiers(eres) ont un cerveau qui contient dans un gracieux mélange le serment d'Hippocrate et des devises comme"ni Dieu,ni maître" ou "celui qui m'obligera à signer,il est pas né".Devant tant de majoritaire simplicité frappée de bon sens,êtes vous aveugle Phil à cette évidente belle et incontrôlable conscience citoyenne.


Je ne fais pas de propagande.
Je commente l'intervention du député Michel LARIVE qui explique que la concentration des pouvoirs est problématique et même contraire à la Constitution.
Attention à la vente forcée :

Si vous n'avez rien demandé, ne payez pas.
Avatar de l’utilisateur
Phil
Accro
Accro
 
Messages: 1149
Enregistré le: 07 Nov 2003 23:50


Retourner vers « Ordre infirmier »



Publicité

-