Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 12 Aoû 2020 07:41

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Moux » 01 Déc 2019 15:30

Bonjour à tous,
Je suis étudiant en première année, en stage dans un EHPAD et j'ai en soins une patiente.
Je n'ai pas encore tout le vocabulaire adapté donc j'espère que vous me comprendrez... et je vais faire un effort !
Donc, je gère ces pansements d'escarres et autres au quotidien, mais toute l'équipe semble démunie face à un scalp au niveau du tibia. Cette plaie fait environ 15cm2 et n'est pas infectée mais elle ne "guérit" pas. Nous refaisons ce pansement tous les jours, voire tous les deux jours et à chaque fois le pansement colle à la "nouvelle peau" qui se reforme sur la plaie. Apparemment mes collègues ont utilisé tous les types de pansements. En ce moment nous mettons de l'Hydrotac, parfois avec du tulle, parfois pas. Mais à chaque fois nous sommes obligés de retirer le pansement en aspergeant de sérum phy, et rien n'y fait, toute la peau vient avec. Rien ne s'empire mais rien ne s'améliore.
Est-ce que, chères collègues, vous auriez une idée ?
Merci ;)
Moux
 
Messages: 4
Enregistré le: 19 Mai 2019 14:15

Messagepar Le Professeur » 01 Déc 2019 16:56

Bonjour,

peux tu en dire davantage sur la plaie, son étiologie, depuis de combien de temps la plaie est-elle présente, les ATCD (diabète, insuffisance veineuse, artérite, contention en place ou non).
L'hydrotac est un pansement absorbant (gamme mepilex ou alevyn), si ton pansement est trop adhérent, c'est que ta plaie ne coule pas assez en regard du pouvoir d'absorption de ton pansement (ou réfection peut-être trop rapprochée)
Si la plaie coule mais peu, prévoir un interface type tulle gras (ou grassolind si gamme Hartmann), compresse et bande, réévaluer la fréquence pour la réfection selon l'écoulement. S'il n'y a pas d'exsudat, dans la gamme Hartmann tu as l'hydrotac transparent confort qui est pas mal pour la cicatrisation.
C'est une piste, à revoir selon le tableau clinique et les ATCD de la personne.

bon courage
Avatar de l’utilisateur
Le Professeur
 
Messages: 4
Enregistré le: 01 Déc 2019 16:27

Messagepar Juul_ie » 01 Déc 2019 18:08

Vu le type de plaie que j’imagine à la description, desepidermisation typique chez la personne âgée à la peau fragile
Ne JAMAIS mettre de pansement adhésif sur une peau fine et fragile, c’est l’arrachage assuré même en humidifiant.

Revoir les classes de pansements à adapter selon le type de plaie. Sur YouTube, un médecin fait des vidéos hyper interessantes (les CPECP) qui expliquent très bien les pansements.

La, comme ca, sans voir la plaie, je dirais de faire le pansement tous les jours avec une interface siliconé (je déteste le tulle gras, rempli d’allergène, avec des mailles larges qui favorise l’arrachage des bourgeons, et qui adhère facilement), avec un hydrocellulaire NON ADHÉSIF et une tubulure de maintien, qu’on place sous le genou, jusqu’au pied, avec un « trou » au niveau du talon pour favoriser un bon maintien. De cette façon, aucun adhésif, moins de risque d’arracher la peau.
Avatar de l’utilisateur
Juul_ie
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 209
Enregistré le: 21 Juin 2014 22:25

Messagepar lafolldingue » 01 Déc 2019 21:47

Dans ce type de plaies on ne met jamais d'adhésif... Pour les réponses énoncées précédemment. Soigner une 0laie n'est pas anodin. Il faut l'observer, analyser, et connaître les pansements.
Donc si peau qui se désépidermise avec les pansements adhesifs, privilégier les bandes.
Si le pansement colle au point de nécessiter un rinçage au sérum phy pour le décoller, privilégier le tulle gras ou adaptic qui fera une interface.
Ne pas faire des tas de compresses !
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3725
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Moux » 02 Déc 2019 08:54

Ok, merci pour vos réponses ! J'essaie de comprendre ce que vous me dîtes, j'en parle à mes collègues et je vous tiens au courant.
Moux
 
Messages: 4
Enregistré le: 19 Mai 2019 14:15

Messagepar Lenalan » 02 Déc 2019 11:38

J'ai envie de dire "ça dépend", mais une chose est sûre: en aucun cas de pansement adhésif (donc hydrotac, non) et ne pas refaire le pansement tous les jours (sauf si ça coule ++++ et qu'il est très souillé). Moins on y touche, plus on laisse faire la cicatrisation, en arrachant tous les jours on fait repartir à 0 à chaque fois. Après ça dépend de la plaie, il faudrait la voir.

Mais suivant si ça coule ou pas: interface + compresses + bandes (à refaire tous les 2 jours) ou alors hydrocellulaire type aquacel foam non adhésif + bande. Et on refait 2 fois par semaine voire moins si c'est propre dans le dernier cas.

Chez les personnes âgées, il faut éviter un maximum les adhésifs.
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17276
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Moux » 05 Déc 2019 18:33

Bonjour,
Alors. Les vidéos CPECP sont vraiment très bien et je m'étonne du nombre de vues aussi peu important ! J'ai trouvé celle qui correspondait à la plaie de la personne que j'accompagne : https://www.youtube.com/watch?v=sLYWlAFQiBY&t=304s
Dans cette vidéo il y a deux cas clinique et j'ai bien l'impression que cette satanée plaie se situe entre les deux. En effet, il y a la peau néo-formée qui s'enlève à chaque réfection de pansement, donc on pourrait, comme il le préconise, mettre une interface grasse et un hydrocellulaire par-dessus et enlever le tout 2 jours minimum après. Mais... Mais cela fonctionne pour une plaie peu exsudative comme dans le cas clinique 1 alors que la plaie de la personne que j'accompagne est quand même pas mal exsudative et le pansement est saturé tous les jours... comme dans le cas 2.
On a essayé de mettre du sorbalgon, qui est un alginate apparemment, mais il colle complètement à la plaie néoformée et arrache tout quand on l'enlève.
Bref, j'ai terminé mon stage dans une semaine, je n'en serai pas venu à bout... Dommage pour cette dame.
Moux
 
Messages: 4
Enregistré le: 19 Mai 2019 14:15

Messagepar Le Professeur » 06 Déc 2019 10:34

Et le médecin de cette patiente il en dit quoi ? Si vraiment vous bloquez il est bon de demander un avis extérieur. Je ne sais pas où tu te trouvés, dans ma région il existe un réseau via visio pour des consultations de plaies, à voir si cela existe par chez toi. Comme dit sur la vidéo, si ta plaie est exsudative il te faut mettre un alginate en une ou deux couches. Pour le retrait si possible de passer le membre sous la douchette pour bien imbiber le pansement afin de faciliter le retrait.

Bon courage
Avatar de l’utilisateur
Le Professeur
 
Messages: 4
Enregistré le: 01 Déc 2019 16:27

Messagepar lafolldingue » 06 Déc 2019 13:49

Vous refaites les pansements tous les combien de temps ?
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3725
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Moux » 14 Déc 2019 16:08

Bon, j'ai attendu de voir l'évolution pour vous répondre. J'habite à La Rochelle et apparemment ici il n'existe pas de système en visio.
Contre toute attente de ma part, à la fin de mon stage, la plaie semblait diminuer petit à petit. Nous avons alterné entre du resposorb et de l'hydrotac, tous les deux jours. Nous protégions les berges avec de la crème avec de l'oxyde de zinc. A chaque fois, la nouvelle peau s'arrachait mais sûrement pas entièrement parce que la plaie a diminué.
Merci pour vos réponses, elles m'ont permis de continuer à me questionner et à réfléchir avec l'équipe. Un jour je vous serai peut-être utile !
Moux
 
Messages: 4
Enregistré le: 19 Mai 2019 14:15

Messagepar pherl » 29 Juil 2020 05:29

Oui en effet pour ne pas arracher la peau si vous avez un tulle silicone ça doit faire l'affaire.
Mais autre chose me questionne, c'est la nouvelle pratique technique qui se répand et qui est une grosse erreur.
Certaines étudiantes et jeune professionnelles posent le tulle gras avec son plastique transparent.
Cela vient d'une erreur d'interprétation, on dit aux étudiant de poser le tulle avec son enveloppe, mais cela ne veut pas dire qu'il faut la laisser sur la plaie l'enveloppe plastique du tulle.
C'est contre productif et illogique de poser le tulle gras avec son plastique transparent, vous en conviendrez et ce n'est pas fait pour être utilisé comme ça.
Faut pas suivre stupidement ce qui est dit sans réfléchir un peu.
Il s'agit bien d'une erreur d'interprétation de ce que disent les formateurs, on ne pose pas le tulle gras avec le plastique sur la plaie, cela va aggraver l'état de la plaie.
Les formateurs ont voulu dire que l'on doit s'aider du plastique transparent en le faisant glisser pour ne laisser sur la plaie que le tulle gras afin de réaliser le soin le plus propre possible. Est-ce bien clair? On ne pose pas le tulle avec son emballage d'accord?
pherl
 
Messages: 27
Enregistré le: 22 Mar 2012 16:39

Messagepar Lenalan » 29 Juil 2020 14:26

pherl a écrit :Oui en effet pour ne pas arracher la peau si vous avez un tulle silicone ça doit faire l'affaire.
Mais autre chose me questionne, c'est la nouvelle pratique technique qui se répand et qui est une grosse erreur.
Certaines étudiantes et jeune professionnelles posent le tulle gras avec son plastique transparent.
Cela vient d'une erreur d'interprétation, on dit aux étudiant de poser le tulle avec son enveloppe, mais cela ne veut pas dire qu'il faut la laisser sur la plaie l'enveloppe plastique du tulle.
C'est contre productif et illogique de poser le tulle gras avec son plastique transparent, vous en conviendrez et ce n'est pas fait pour être utilisé comme ça.
Faut pas suivre stupidement ce qui est dit sans réfléchir un peu.
Il s'agit bien d'une erreur d'interprétation de ce que disent les formateurs, on ne pose pas le tulle gras avec le plastique sur la plaie, cela va aggraver l'état de la plaie.
Les formateurs ont voulu dire que l'on doit s'aider du plastique transparent en le faisant glisser pour ne laisser sur la plaie que le tulle gras afin de réaliser le soin le plus propre possible. Est-ce bien clair? On ne pose pas le tulle avec son emballage d'accord?


J'ai jamais vu faire un truc pareil :choque:
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17276
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 29 Juil 2020 19:10

Naaaaan yen a vraiment qui font ça ? C'est débile !
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3725
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Maximousse1989 » 29 Juil 2020 19:11

Pareil, jamais vu et heureusement.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 218
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Lenalan » 30 Juil 2020 09:53

D'autant que certaines marques de tulle gras ("la marque verte" par exemple) n'ont pas le petit plastique dans l'emballage (il faut des pinces si on ne veut pas toucher directement, mais ne pas laisser les pinces sous le pansement :lol: )....

On peut quand même se douter en voyant ce petit plastique et sa texture que ça va être catastrophique si on le laisse? Non? Purée je sais pas, ça me désespère, on perd tout bon sens logique (quelqu'un aurait le texte de loi qui interdit de laisser le petit plastique avec le tulle gras? :lol: )......
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17276
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-