Plaie et eau pour préparation injectable

Le forum des infirmier(e)s, discussions, débats et bien plus encore...

Modérateurs : Modérateurs, Infirmiers

Répondre
a.damien
Messages : 1
Inscription : 04 mai 2024 20:45

Plaie et eau pour préparation injectable

Message par a.damien »

Bonsoir
L'utilisation de l'eau pour préparation injectable pourrait-elle être néfaste pour l'évolution d'une plaie?
J'ai retrouvé mon patient avec des phlyctenes sur sa jambe ( érysipèle) alors qu'une semaine avant il n'y avait quasiment plus rien. Apparemment de l'eppi a été utilisée entre temps par erreur pour la réfection des pst.

Merci pour votre réponse.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
Messages : 13256
Inscription : 06 mai 2004 14:45
Localisation : ici

Re: Plaie et eau pour préparation injectable

Message par Leopold Anasthase »

Bonjour,

L'eau pour préparation injectable s'utilise pour les préparations injectables, pour lees humidificateurs, pour préparer des solutions, pour le fer à repasser quand la bouteille est périmée…

Mais on n'injecte jamais l'eau pour préparation injectable seule, et on ne l'utilise jamais seule sur la peau et les muqueuses.

Tout simplement parce que c'est très hypotonique. En gros, le milieu intérieur de l'homme (et de tout un tas d'autres animaux, y compris aquatiques) contient des ions et des substances dissoutes qui lui confèrent un pouvoir osmotique équivalent à une solution salée à (environ) 9 g/L. L'eau pour préparation injectable est elle salée à… 0 g/L. Donc l'eau que l'on met sur la peau ou les muqueuses va avoir tendance à entrer dans l'organisme et à faire gonfler la peau et les cellules.

Est-ce que c'est ça qui a provoqué la dégradation de la plaie, je ne peux pas l'affirmer, parce que c'est un problème multifactoriel. Mais on ne fait jamais ça, on n'utilise jamais l'eau pour préparation injectable pour les pansements.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
Messages : 13256
Inscription : 06 mai 2004 14:45
Localisation : ici

Re: Plaie et eau pour préparation injectable

Message par Leopold Anasthase »

By the way… Quand on prend son bain (soyons écoresponsables, favorisons les douches), on remarque que les doigts sont tout fripés. On a longtemps pensé qu'il s'agissait d'osmose, et que l'eau du bain (hypotonique) entrait dans la peau pour diluer le milieu intérieur.

Attention, effondrement d'un mythe de notre enfance, eh bien ça n'est pas vrai. On le sait depuis longtemps, parce qu'on a remarqué que le phénomène ne se produit pas chez les paralysés. Or l'osmose est un phénomène physique, pas physiologique. Donc le plissement de la peau est nécessairement un mécanisme nécessitant des nerfs, un mécanisme de l'organisme.

Certains scientifiques suggèrent qu'il s'agit d'un mécanisme d'adaptation : avec les doigts fripés, la préhension devient plus sûre dans l'eau.
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
Messages : 8278
Inscription : 02 juil. 2008 20:45
Localisation : pas là où je voudrais

Re: Plaie et eau pour préparation injectable

Message par binoute1 »

Oh ! Merci pour ces infos !
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
eprex
Insatiable
Insatiable
Messages : 424
Inscription : 17 mars 2017 11:12

Re: Plaie et eau pour préparation injectable

Message par eprex »

Leopold Anasthase a écrit : 05 mai 2024 11:13En gros, le milieu intérieur de l'homme (et de tout un tas d'autres animaux, y compris aquatiques) contient des ions et des substances dissoutes qui lui confèrent un pouvoir osmotique équivalent à une solution salée à (environ) 9 g/L. L'eau pour préparation injectable est elle salée à… 0 g/L. Donc l'eau que l'on met sur la peau ou les muqueuses va avoir tendance à entrer dans l'organisme et à faire gonfler la peau et les cellules.
Je n'y avais jamais réfléchi mais c'est juste logique en fait. Merci beaucoup Leopold.
Édition du post en cours...
Répondre