Forum : Infirmier(e)s de bloc opératoire (IBODE)

Nous sommes le 07 Juil 2022 02:06

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Casey » 29 Déc 2008 18:38

Je cherche à trouver la procédure d'accueil au bloc d'un patient soumis au régime carcéral.
Il faut respecter la confidentialité et le secret médical mais cela est difficile en présence des 2 policiers.
Il faut préserver la sécurité de tous : jusqu'ou autoriser les policiers : récement, nous avons eu des policiers qui ont voulu aller dans la salle d'opération mais ont refusé de se changer... On a eu le cas inverse d'un patient devant bénéficier d'une intervention bénigne sous anesthésie locale mais dont les policiers ont souhaité ne pas accompagner le patient au delà de l'entrée, alors qu'il était "plus que limite" (en état de manque d'héroine et d'alcool). Je précise qu'il n'avait pas de menottes, ni autre moyen de contention et qu'il aurait facilement pu s'échapper.

Bref, avez vous des procédures d'accueil de ces patients particuliers ? Que dit la loi ?

Merci d'avance
Avatar de l’utilisateur
Casey
Accro
Accro
 
Messages: 1428
Enregistré le: 08 Nov 2003 00:11
Site Internet: http://liloo-79.labrute.fr
Localisation: Ici et ailleurs...

Messagepar SOBEHA » 30 Déc 2008 10:12

j'ai eu des personnes en garde a vue et les policier n'entraient pas dans la chambre. donc je comprend que pour un patient sous AG il puissent attendre deva,nt la porte
cependant pour un bloc sous AL??? en service on a mit des contentions pour moins que ca (avec PM biensur)
SOBEHA
Régulier
Régulier
 
Messages: 51
Enregistré le: 29 Déc 2008 14:59

Messagepar Superpims » 08 Mar 2009 19:49

J'ai été confrontée au problème. Le policier n'entrait pas dans la salle d'intervention (mais après avoir controlé qu'il n'y avait qu'une issue). Par contre les règles d'hygiène étant les mêmes pour tous il se changeait... mais conservait son arme.
Superpims
 
Messages: 14
Enregistré le: 16 Nov 2007 10:59
Localisation: Dijon

Messagepar GLO210 » 29 Juin 2009 13:29

J'ai rencontré cette situation plusieurs fois. Bien souvent les policiers restent dans le hall du bloc pendant l'intervention. Le patient est menoté discrétement au brancard jusqu'à la fin de l'induction. Pour les patients dangereux, c'est déjà arrivé qu'un policier nous accompagne en salle d'op en s'étant changé mais en ayant gardé son arme. En fin d'intervention, ils accompagnent le patient en SSPI, puis suivant les locaux ils s'organisent (issues, fenêtres...).
GLO210
 
Messages: 4
Enregistré le: 28 Juin 2009 19:31

Messagepar Mimine » 29 Juin 2009 17:37

moi en fait c'est une double escorte : 2 flics accompagnent le patient détenu, pendant ce temps 2 autres flics se changent et revetent la tenue régleentaire du bloc, tout en conservant leur arme de service, arrivé au sas il y a présence des 4 flics pour la passation...suivant le cas du patient (gros risque d'agressivité ou de fuite ou autre) l'escorte rentre en salle avec nous ou non et laisse la patient menotté ou pas, sinon pendant l'intervention ils restent dans le couloir devant la salle, et après en SSPI au pied du malade, bein souvent remenotté dès la fin d'intervention (suivant l'intervention une cheville menotée au brancard ou autre), pas plusieurs détenus à la fois en SSPI, et dans un coin isolé

aux urgences les escortes restaient devant le box ou était le détenu, ne détachaient les menottes que pour les soins ou on ne pouvait pas faire autrement mais remenottait d'une autre manière (autre main, pied au brancard etc...)
on ne vivait pas dans la psychose mais toujours sur nos gardes...on ne sait pas pourquoi les gens étaient détenus mais mieux ne valait pas prendre trop de risque
"La fonction rechercher n'étant pas nuisible pour la santé, vous pouvez l'utiliser sans risque immédiat pour votre vie"
Avatar de l’utilisateur
Mimine
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6955
Enregistré le: 25 Mar 2004 16:05

Messagepar stef3n » 09 Juil 2009 19:54

Dans le bloc où je bosse, il nous arrive régulièrement d'avoir des patients détenus.
Le patient arrive avec 3 flic généralement , et menotté au lit.
2 flics restent dehors ( couloir, SAS ) , pendant ce temps-là, le 3e a mis la tenue de bloc sur sa tenue professionnelle et accompagne le détenu en salle d'op où il y reste durant toute l'intervention, même si celle-ci dure 3h !
Il y a qq mois, on a eu un "gros " détenu, qui est venu accompagné d'une quinzaine de gars du GIGN ! C'était assez flippant car nous n'étions pas avertis, et surtout qu'on n'est pas préparé à voir tous ces gens au sein de notre lieu professionnel.
La pensée positive permanente !
Avatar de l’utilisateur
stef3n
Accro
Accro
 
Messages: 752
Enregistré le: 29 Oct 2007 22:24
Localisation: dans la ville rose

Messagepar nieroda » 26 Fév 2022 13:09

Bonjour
J aimerai également trouver ces procédures d accueil de patients détenus au bloc operatoire.
Est ce que quelqu’un en a ?
Merci beaucoup
nieroda
 
Messages: 1
Enregistré le: 10 Avr 2007 12:04

Messagepar Fanzine » 14 Mar 2022 11:09

nieroda a écrit :Bonjour
J aimerai également trouver ces procédures d accueil de patients détenus au bloc operatoire.
Est ce que quelqu’un en a ?
Merci beaucoup



Bonjour,


En parcourant le net , je suis tombée sur ce pdf
En espérant que cela puisse vous être utile:

https://pdf.sciencedirectassets.com/282 ... ype=client
“Ce n'est pas les médecins qui nous manquent, c'est la médecine.”
Avatar de l’utilisateur
Fanzine
 
Messages: 3
Enregistré le: 13 Mar 2022 00:47


Retourner vers « Infirmier(e)s de bloc opératoire (IBODE) »



Publicité