Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 14 Nov 2019 09:20

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Maximousse1989 » 22 Sep 2019 16:18

Bonjour tout le monde,

J'avais initialement uppé un sujet traitant des USP mais je me suis rendu compte que mon message n'avait pas été vu, les gens répondent à l'auteur.
C'est logique au fond, j'aurais pu réfléchir :roll:

Du coup voilà, j'ai un projet professionnel et je voudrais vos avis et conseils:

Je suis DE depuis 4 ans 1/2, j'ai exercé dans 3 services différents mais toujours en gériatrie (USLD, Médecine Gériatrique et SSR Gériatrique).
Au cours de cette période j'ai eu l'occasion de participer à de nombreuses prises en charge palliatives.
Dans mon CH nous avons une équipe mobile SP et douleur, que je sollicite régulièrement et auprès de laquelle j'ai beaucoup appris.
En travaillant avec elles je me suis rendu compte que j'aimais ça: penser chaque geste (simple ou complexe) pour l'orienter vers le confort de la personne, se poser ensemble pour réfléchir à la suite, individualiser réellement la prise en charge...ça a du sens et c'est stimulant.
J'ai profité de l'équipe mobile pour apprendre (ou ré-apprendre, faire différemment), pour poser les questions que j'avais en tête.
Je me suis formé en interne dès que j'ai pu (initiation aux soins palliatifs, douleur chez la personne âgée, soins de bouche, etc).

Depuis un certain temps je réfléchis à m'orienter vers les Unités de Soins Palliatifs.
J'en ai discuté avec l'équipe mobile, avec des collègues qui étaient passées par ce type de structure et j'ai évidemment déjà lu des sujets de ce forum qui traitaient de ces problématiques.
J'ai bien conscience que ce serait malgré tout très différent de ce que j'ai fait jusque-là, notamment sur le plan des gestes dits "techniques", à ce niveau il y aura sans doute du boulot; pour vous donner une idée dites-vous que ça fait une éternité que je n'ai pas touché un PAC :oops: :pleure: .
De manière générale je vais devoir me former, ça toutes les anciennes de SP me l'ont dit (DU SP mais pas que).
Je comprends également qu'en USP on ne prend pas uniquement en charge des personnes âgées et qu'il y aura donc sans doute des situations auxquelles je ne suis pas habitué.

J'ai vraiment envie de foncer, de relever le défi mais je prends les avis et les retours d'expérience.
Je n'ai pas encore postulé et si jamais on me dit que je manque d'expérience, qu'il faudrait passer par un service X pour une raison Y je comprendrais.
Voilà, je voulais un peu vous exposer mon projet, voir avec vous s'il y avait d'autres choses que je devrais prendre en compte.

Je vous remercie d'avance pour vos réflexions.


Cordialement
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 178
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar cosmos » 06 Oct 2019 19:29

C'est super, moi je t'encourage, Maximousse !

Sur le sujet, connais-tu les livres de Marie de Hennezel ?

Très intéressant sur les soins palliatifs, elle en connait un rayon, j'ai lu ses principaux livres..
J'aime aussi les soins palliatifs, j'aimerais être bénévole pour une association comme telle.

tiens-nous au courant de la suite !
Avatar de l’utilisateur
cosmos
Accro
Accro
 
Messages: 1011
Enregistré le: 05 Jan 2006 21:33

Messagepar kiabass » 06 Oct 2019 22:21

Bonsoir maximousse
Fonce courage je suis ide de Soins palliatifs depuis longtemps franchement le PAC ce n'est pas sorcier vous allez voir.
Les ide vont vous expliquer généralement en SP elle sont soudées.
Quand je formais les nouvelles ide en qq semaines c good.
Apres il faut une bonne organisation et tout le matériel avant de rentrer en chambre.
Je pense que le plus difficile c surtout la gestion des familles en détresse.
Voila si vous avez des questions ne pas hésiter a me contacter
Bonne continuation
kiabass
Adepte
Adepte
 
Messages: 111
Enregistré le: 24 Nov 2009 10:44

Messagepar Hématose » 08 Oct 2019 19:00

Bonjour,

ESI 3A, j'aurai l'occasion d'aller en stage 5 semaines au cours de la période S5B en USP dans un service très réputé à l'échelle européenne (nom du lieu en MP si tu es curieux).

J'ai rapidement été attirée, au cours de mon cursus, par le soin palliatif : d'abord en ayant remarqué une considération et un relationnel un peu particuliers (dans le sens mélioratif du terme, bien évidemment !) du patient par les IDE passés par les services de SP "purs et durs" qui ont attisé ma curiosité et, quand j'ai pu faire des vacations AS en USP, une véritable et permanente réflexion quant à la situation clinique du patient, avec un perpétuel questionnement sur chaque soin à prodiguer au patient qui m'a vraiment impressionnée (comme tu le soulignes).
C'est donc très logiquement que j'ai demandé à mon IFSI d'y faire en stage, en espérant y développer des compétences que je souhaite ré investir durant mon exercice professionnel quand je serai diplômée.

Je ne manquerai pas de te faire un retour d'expérience si tu le souhaites, même s'il n'aura clairement pas la même valeur que celui d'une IDE confirmée en SP...
AS DE 2017
Ex ESI 2016-2019, ESI 2017-2020
Hématose
Habitué
Habitué
 
Messages: 84
Enregistré le: 27 Juil 2017 15:34

Messagepar lafolldingue » 08 Oct 2019 20:41

Super projet maximousse ! Fonces ! J'ai régulièrement cotoyé les USP lors de ma maigre expérience en médecine, et tout comme toi j'ai adoré, j'ai vraiment eu le ressenti de revenir au coeur du métier.
Je pense au contraire que ton expérience ne peut être que bénéfique, la gériatrie est tellement riche en terme de situations de soins. Tiens nous au courant de l'avancée de ton projet.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3080
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar caqui13 » 08 Oct 2019 22:23

C est super , ca doit etre passionnant comme prise en charge ( patients et familles ) , mais psychologiquement tres dur ( enfin je pense que je serai tres triste a chaque dèces )
Fonce , il faut des IDE motivés comme toi pour se genre de service .
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2583
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Creol67 » 09 Oct 2019 10:52

Ma seule question.
Non en faite j'en ai deux mais qui sont très liées.

Un fois que tu seras en poste et que tu voudras te former, penses tu que le DU t'apporteras un plus, et si ce plus ne répond pas à tes attentes que feras tu ?

Parce que je t'assures que presque tout le reste, n'est que superflue en terme technique (ça s'apprend), d'organisation (ça s'apprend aussi).

Cependant, la volonté de travailler quelque soit le secteur d'exercice, même pour les soins palliatifs est une condition nécessaire mais pas suffisante, il faut bien comprendre qu'il faut :
1 - de la volonté et une certaine attirance,
2- connaitre les limites d’exercice et de salaire.

D'où mes deux premières questions.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 233
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar Maximousse1989 » 12 Oct 2019 10:45

Bonjour tout le monde et merci pour vos réponses et encouragements, ils me confortent dans mon idée :)
Je vais tâcher de répondre aux personnes ayant posé des questions plus précises.
Désolé pour le temps de réponse, j'ai été très pris ces derniers temps :oops:

Cosmos: je connais uniquement de nom :oops: maintenant que j'ai mon idée en tête je vais effectivement intensifier mes lectures, j'ai plusieurs idées en tête, notamment un pavé sur la douleur chez la personne âgée que je dois absolument finir.
Je note.

Creol: partout où j'ai cherché pour le moment il est demandé non pas d' avoir le DU SP mais de le passer dans la foulée.
Il existe plusieurs universités proposant des mentions SP pour leurs DU et le programme semble légèrement varier.
Le "plus" que j'attends c'est un approfondissement de mes connaissances (symptômes, cadre juridique, douleur) afin d'être en mesure de participer réellement aux prises de décision en équipe, ces éléments semblent communs à tous les DU que j'ai regardé jusqu'ici.
Si le DU ne répond pas à mes attentes et bien...je serai extrêmement déçu mais je chercherai à compléter ce qui me manquera par d'autres moyens (lectures personnelles, collègues plus expérimenté(e) s dans le domaine).
L'attirance pour les SP je pense l'avoir, pourtant Dieu sait que ce n'est pas là que je me serais vu il y a 4-5 ans.
Évidemment je peux me tromper, ça peut ne pas me plaire, être trop dur à encaisser.
Tout changement de service implique une prise de risques.

Hématose: je prends, ce projet ne se réalisera sans doute pas avant quelques mois...et j'aurai un jour à encadrer des ESI dans l'unité où je bosserai.

Kiabass: merci beaucoup, si j'ai des doutes je n'y manquerai pas :)
La technique je sais que c'est con mais il y a des choses que j'ai vraiment peu pratiquées, je ferai de mon mieux pour revoir la théorie sur certaines choses et je demanderai à ce qu'on me montre sinon.
Pas de risques inutiles.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 178
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Creol67 » 13 Oct 2019 20:03

Super, alors bonne chance ;)
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 233
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar lafolldingue » 13 Oct 2019 21:27

Notre métier nous offre tellement de possibilités, c'est ce qui en fait la richesse. Tu as l'air bien motivé alors bonne chance à toi, tu mérites de voir ce projet aboutir. Comme tu le dis tout changement implique une prise de risque, mais je reste persuadée qu'elle est nécessaire si on veut s'épanouir professionnellement.
Je pense que le DU peut être un plus, car même si tu n'obtiens pas de place en SP dans l'immédiat, celà te sera utile tout de même. tu serais financé par ton CH du coup pour le faire ?
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3080
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Maximousse1989 » 14 Oct 2019 06:46

C'est ce que je comprends dans les annonces que je vois: DU non demandé à l'entrée mais à passer, je suppose donc que les établissements sont prêts à mettre la main à la pâte.

Ça fera partie des questions que je poserai en entretien :!:
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 178
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Gabita » 14 Oct 2019 17:59

Bonjour,
Moi aussi je travaille en gériatrie, et je trouve qu' un DU en soins palliatifs est nécessaire non seulement pour travailler dans le service de soins palliatifs, mais en gériatrie en général.
La douleur, la fin de vie, des problèmes d'éthique et j'en passe, ne sont pas réservés qu'aux patients en soins palliatifs, je dirais même que cela devrait être obligatoire et/ou souhaité (de se former) pour les soignants qui travaillent avec les personnes âgées.
Je vois trop de patients en fin de vie, qui ne sont pas étiquetés en soins palliatifs, sur qui on s'acharne, et ils finissent leur vie avec une sonde dans le nez, sonde qu'ils avaient déjà tenté d'arracher quelques fois. Et j'entends souvent les soignants se demander pourquoi on ne passe pas ces patients en soins palliatifs, mais le problème c'est qu' on sent que ce n'est pas bien ce qu'on fait, mais on n'a pas les outils pour argumenter.
Donc, il existe des DU pour la gériatrie, Sciences et pratiques infirmières, sur les démences, problèmes éthiques chez les personnes âgées, soins palliatifs, si l'on veut prendre soins bien de nos vieux, il faut se former, sinon, on laisse la place à la maltraitance et à d'autres maux.
Gabita
Adepte
Adepte
 
Messages: 120
Enregistré le: 19 Oct 2010 16:55

Messagepar Creol67 » 14 Oct 2019 18:26

Gabita a écrit :Bonjour,
...
Je vois trop de patients en fin de vie, qui ne sont pas étiquetés en soins palliatifs, sur qui on s'acharne, et ils finissent leur vie avec une sonde dans le nez, sonde qu'ils avaient déjà tenté d'arracher quelques fois. Et j'entends souvent les soignants se demander pourquoi on ne passe pas ces patients en soins palliatifs, mais le problème c'est qu' on sent que ce n'est pas bien ce qu'on fait, mais on n'a pas les outils pour argumenter.


[......]
Donc, il existe des DU pour la gériatrie, Sciences et pratiques infirmières, sur les démences, problèmes éthiques chez les personnes âgées, soins palliatifs, si l'on veut prendre soins bien de nos vieux, il faut se former, sinon, on laisse la place à la maltraitance et à d'autres maux.


Votre message est admirable de naïveté et de bonnes, de vraiment bonnes intentions.

Mais ...

Qui décide d'une SNG pour un patient ? qui décide de la fin de vie ? qui décide qu'il ne faut plus s'acharner ???
Certainement pas l'infirmière et encore moins l'as en maison de retraite.

Certes on peut lui demander son avis, mais la personne décisionnaire reste le médecin.
Ce n'est ni bien ni mal. Ce n'est pas un jugement de valeur, c'est juste la loi.

Les "sciences infirmières" françaises, québécoises, suédoises, suisses et autres n’empêchent en rien un médecin de trancher.


Donc attention dans vos propos.
Qu'importe le diplôme, qu'importe la spécialisation. La décision finale ne nous appartient, malheureusement, pas.

Notez bien que j'en suis le premier à m'en offusquer.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 233
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar Gabita » 14 Oct 2019 18:47

Bonjour,
Notre collègue disait plus haut qu'il (ou elle) veut se former pour participer aux prises de décision, d'où mes suggestions sur les DU.
Après, pour justifier mes propos, j'ai donné l'exemple avec la sonde, ce sont des détails que je ne veux pas développer ici.
En général, c'est le médecin qui "tranche", mais je pense que justement les formations nous donnent une légitimité et nous aident à comprendre la démarche de prise de décision, sans oublier qu'il y a aussi pas mal de choses techniques intéressantes qu'on y apprend.
Et oui, je suis très très naîve, et optimiste en même temps :) .
Bonne soirée
Gabita
Adepte
Adepte
 
Messages: 120
Enregistré le: 19 Oct 2010 16:55


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-