Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 07 Déc 2019 11:11

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Old Logan » 06 Nov 2019 10:11

Quel avenir désirons nous, serait plus juste il me semble.
Pour ma part, je suis roulant dans un CHR et de fait je fait un peu partout pour faire des remplacements maladie, bref je passe de la pédiatrie à la gériatrie.
De fait je me faisais cette réflexion que fusionner les corps AP/AS AMP pourrait être judicieux, tout en augmentant bien évidement le temps de formation, car celà nous rendrait plus polyvalent.
Une chose qui me parait également evident, serait que l'on ai enfin un rôle propre, car soyons honnête, a quel moment la/le collègue IDE, trouve le moment de superviser notre travail et quelle charge en plus pour il/elle d'être responsable de nos actions.
Pour ma part j'ai choisi de me spécialiser dans la communication et je vais attaquer a me former en C.N.V, mais j'ai d'autre collègues qui ont choisi de se former en art-thérapie, en réflexologie plantaire.
Bref je crois que notre metier est ce que nous voulons bien en faire et d'en avoir conscience nous aidera a être mieux dans notre peau
Old Logan
 
Messages: 7
Enregistré le: 01 Sep 2019 16:50

Messagepar lafolldingue » 06 Nov 2019 13:48

Bonjour, je ne suis pas forcément du même avis. AS et AP sont 2 formations différentes. Ceci impliquerait d'allonger la formation AS, déjà que le métier est peu attractif....
Il ne faut pas non plus faire l'amalgamme entre rôle propre et prise d'initiative. Quand est ce que l'infirmière trouve le temps de coordonner votre travail ?... C'est son rôle de vous dire les examens qu'un patient doit avoir, de vous dire quelle toilette est prioritaire, comment les soins s'organisent afin que vous même organisiez votre journée. Ce n'est pas une charge de travail supplémentaire, ce travail se réalise au moment des transmissions si la communication est bien faite.
Personnellement je suis pour la délégation de certains soins de façon légiférée : la prise de glycémie, l'application de bepanthen, etc.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3186
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Old Logan » 10 Nov 2019 21:40

Avez vous pris le temps de lire mon post jusqu'au bout ?
Pourquoi ne pourrions nous pas prendre notre indépendance ?
En quoi cela est ce gênant de regrouper les deux corps de metier, les IDE sont bien polyvalentes non ?
A votre avis qu'est ce qui dissuade les gens de venir a ce metier ? La pénibilité des taches, le coût élevé de la formation et peut être aussi l'impossibilité de se mettre a son compte.
Je crois que la relation verticale entre IDE et AS a vécu et qu'il est temps d'en changer, globalement nous sommes autonomes et je pense qu'il est temps pour nous d'avoir notre rôle propre.
Un vrai rôle. :clin:
Old Logan
 
Messages: 7
Enregistré le: 01 Sep 2019 16:50

Messagepar lafolldingue » 10 Nov 2019 22:19

Oui, j'ai bien lu jusqu'au bout... Ce que je vois cnest surtout cette verticalité que tu mentionnes et mets en avant.
Qu'entends tu par rôle propre ? Que souhaiterais tu que les AS réalisent en autonomie ?
Pourquoi se mettre à son compte ? Avant d'avancer des idées il faut proposer des solutions et un argumentaire. Le simple fait d'avancer des idées utopiques où tout le monde ferait le même travail ne tient pas la route.
Sincèrement je me questionne sur la pertinence de cette question... A un moment il faut arrêter de voir l'infirmière comme une simple piqueuse.
Je n'ai jamais considéré les AS comme mes subalternes mais comme des collègues complémentaires. Cependant, je mets juste en avant que votre formation ne vous permet pas encore d'avoir toutes les clés en mains pour parvenir à une autonomie complète, je le perçois au quotidien, mais j'apprécie le point de vue de mes collègues AS au quotidien... Je rappelle égalepent que AS et AP sont 2 métiers différents, c'est comme IDE et IPDE.
Il faut également reconsidérer les raisons qui ont menées à distinguer AS, ASH, AP, AMP...
De plus, tout dépend de la structure ou type d'établissement dans lequel vous exercez, les avis peuvent facilement diverger...
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3186
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Jo_bis » 10 Nov 2019 22:44

Old Logan a écrit :Avez vous pris le temps de lire mon post jusqu'au bout ?
Pourquoi ne pourrions nous pas prendre notre indépendance ?
En quoi cela est ce gênant de regrouper les deux corps de metier, les IDE sont bien polyvalentes non ?
A votre avis qu'est ce qui dissuade les gens de venir a ce metier ? La pénibilité des taches, le coût élevé de la formation et peut être aussi l'impossibilité de se mettre a son compte.
Je crois que la relation verticale entre IDE et AS a vécu et qu'il est temps d'en changer, globalement nous sommes autonomes et je pense qu'il est temps pour nous d'avoir notre rôle propre.
Un vrai rôle. :clin:

Je vous renvoie à mes propos sur un autre post, en l'occurrence, ceux-ci :

Jo_bis a écrit :
Slige a écrit :L ide n a jamais était très volontaire en generale pour réaliser les soins de bases , et ça l'arrange bien pour nous le fassions.

Ben dites-donc, vous dégommez à vue… :choque:
Ne faites pas de généralités, ce n'est pas professionnel.

Slige a écrit :Moi je suis pour que les soins de bases nous revienne et que l on puisse ,nous as,de pouvoir ouvrir un cabinet d as pour les soins a domicile.

Les soins de nursing, vous voulez dire ?
Les SSIAD le font en collaboration avec les IDEL.

Slige a écrit :Mais le comité ide freine au 4 fer car là ça ne les dérange pas car a domicile les soins de bases sont fortement tarifés donc on leur ferait de l'ombre effectivement !.

Le gouvernement aussi n'est pas favorable à un statut libéral des AS dans le cadre de la maitrise des dépenses de santé.
Il existe déjà un maillage territorial efficace qui a fait ses preuves.

Quant au tarif, une toilette "simple", c'est un AIS 3 soit 1/2h de soins (avec DSI au départ) = 2.65 € (+ 10€ une seule fois au départ), + IFD = 2.50€ = une toilette "rapporte" 5.15 €.

Admettons qu'on permette aux AS de faire ceci sous le statut libéral (je vous préviens, vous allez avoir mal aux dents) et admettons que vous vouliez gagner, en net 2000 € par mois :
1) Les IDEL sont taxées à 50%, il faudra donc gagner 4000 €.
2) Pour gagner ces 4000 €, en admettant que vos patients soient dans votre commune (donc pas d'IK= déplacements non payés); il faudra faire 776.6 toilette par mois, soit 26 par jour, sans jours de repos !
3) Ne comptez pas sur la SS pour "gonfler" les tarifs, elle ne le fera pas…because le trou de la sécu...
4) La toilette est prescrite à domicile, par un médecin, qui ne prescrit pas à un AS car illégal. Il faudrait grandement remanier le CSP le CASF...là aussi, ça ne se fera pas, car tout est déjà en place.

Slige a écrit :De toute évidence l ide n'a pas toujours le temps de réaliser certain acte et il est évident que le travail en binôme est nécessaire.

C'est votre "évidence" à vous mais pas sur le terrain. La collaboration est effective.

Slige a écrit :Mais la revalorisation de notre métier et salaire s impose, ar les écoles de formation se vide.

Là, je suis d'accord. Cette profession est sinistrée, la revalorisation doit passer par les salaires et le positionnement des AS dans la filière de soins existante.

Saxie59 a écrit :ca arrive minute papillon!

La refonte des référentiels AS (Plan santé 2022) ne parle pas de statut libéral mais de la refonte du référentiel sur 4 points :
- instaurer le tutorat durant le stage clinique des étudiants aides-soignants et développer le suivi pédagogique tout au long de la formation pour mieux accompagner l’acquisition des compétences.
- mettre en place un portfolio pour évaluer les étudiants, non plus sur une mise en situation à un moment T, mais tout au long de leur cursus.
- la mise en place d’un socle commun de connaissances pour l’enseignement des métiers d’une même filière.
- le nouveau référentiel de formation des aides-soignants devrait proposer des contenus de connaissances sur des préoccupations actuelles.


Vous avez une vision très parcellaire et tronquée de la profession infirmière, notamment à domicile. Vous avez aussi une vision hospitalière et technique. Infirmière, ce n'est pas que ça...

Old Logan a écrit :Pourquoi ne pourrions nous pas prendre notre indépendance ?

Parce que votre formation, en l'état actuel, ne vous le permet pas. IL faudrait qu'elle soit beaucoup plus approfondie et donc beaucoup plus longue...donc autant être infirmière.

Old Logan a écrit :A votre avis qu'est ce qui dissuade les gens de venir a ce metier ? La pénibilité des taches, le coût élevé de la formation et peut être aussi l'impossibilité de se mettre a son compte.

Relisez le post que je cite plus haut et vous aurez votre réponse.

Je crois que la relation verticale entre IDE et AS a vécu et qu'il est temps d'en changer, globalement nous sommes autonomes et je pense qu'il est temps pour nous d'avoir notre rôle propre.

ça n'arrivera pas avec une formation en 10 mois, il faudrait la tripler.
De plus, vous ne vivrez pas décemment avec des toilettes, il faudrait en faire 776 par mois (voir le post cité).

Mais je vais donner un conseil, profitez-en, il est gratuit : tant que les AS raisonneront comme des "machines à laver", elles seront traitées comme des machines à laver.
Je me bat tous les jours pour leur faire comprendre qu'il n'y a pas que "faire" des toilettes, "faire" des bains de pieds, "faire" des shampooings, une AS peut développer sont rôle en matière de communication, d'accompagnement (dépendance/conseils), par la prise de recul par rapport au patient (communication), par des transmissions efficaces et maitrisées…
La reconnaissance passera par là, et uniquement par là.
Tant qu'ils/elles se compoteront comme des "tâcheronnes", elles n'évolueront pas. Nous voyons trop d'AS se réfugier derrière leur statut pour ne pas progresser.

Et ce n'est pas en voulant faire "comme les IDE", qu'elles auront la moindre reconnaissance, ça ne marche pas comme ça.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9625
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Old Logan » 13 Nov 2019 19:16

Et bien mon post aura eu au moins le mérite de susciter le débat.

@lafolldingue si je manque d'arguments, j'en suis sincèrement désolé, du reste je ne vois pas l'IDE comme une simple piqueuse, mais comme bien plus que ça, puisque en plus des injections, médocs et pansements vous êtes également censées penser le soin et ce qui va avec.
Ce que j'entends par rôle propre c'est tout ce que vous nous déléguez, c'est a dire avoir une fonction a part entière et non pas un rôle délégué, rien n'empêche du reste que vous aussi vous gardiez ce rôle.
Dans tous les cas nous sommes bien d'accord qu'une refonte et un allongement de la formation est nécessaire...même si je suis bien conscient que cela est compliqué.
@Jo_bis
Ce n’était pas la peine de citer votre post précédent, je l'avais déjà lu (et même répondu :clin: )
Bref, je trouve ça fort de dire que j'ai une vision parcellaire de la fonction IDE, pourquoi pensez vous que j'estime que l'IDE à suffisamment à faire et a penser sans avoir en plus a nous superviser ? Je sais tout de même que les soins incluent bien plus que des pansements des injections ou la preparation/distribution de médicaments, et ça pour l'hospitalier, je ne connais pas suffisamment le domicile pour donner mon avis.
Mais passons.
Pour ce qui est de la formation elle nécessiterait effectivement d'être rallongée (peut être quand même pas triplée).
Enfin pour ce qui est des transmissions et la communication je ne peux être que d'accord avec vous, "beaucoup" d'A.S se réfugient derriere des excuses, mais ce n'est pas la généralité.
Pour conclure, je ne me considére pas comme une "machine à laver", comme beaucoup de mes collègues A.S d'ailleurs, car j'essaie de mettre du sens dans les soins que je fais.
Et honnêtement, faire du libéral ne me fais pas rêver, je l’évoquais comme ça.
Alors oui je suis sans doute utopiste, mais j'aime mon metier et j'ai vraiment envie de le voir évoluer sans pour autant devenir un sous-IDE (n'y voyez aucun mauvais jeu de mots).
En revanche quand je lis vos messages à toutes les deux, j'avoue être perplexe et je ne sais que penser.
La seule chose que je sais c'est que c'est à nous A.S de décider ce que nous voulons pour notre profession, l'autonomie passera par là.
Old Logan
 
Messages: 7
Enregistré le: 01 Sep 2019 16:50

Messagepar lafolldingue » 13 Nov 2019 21:11

Mais complètement, et votre métier sera amené à évoluer, de même que le notre évolue.
Après il y a clairement un manque de reconnaissance de votre métier. Et du notre également. Je travaille en service de réanimation, certes avec peu d'expérience, mais dans les services de réa que j'ai cottoyé, les AS avaient beaucoup plus de marge de manoeuvre, réalisaient beaucoup de soins délégués par l'IDE. oui.... C'est vrai.... Clairement c'est bien souvent du glissement de tâches. Mais l'IDE n'est jamais loin mdr.Mais c'est un véritable binome ou IDE et AS ont autant leur place l'une que l'autre. Et avoir une collègue AS qui gère, savoir qu'on peut compter sur ses compétences, dans ce type de service, c'est primordial !
Sans forcément parler d'autonomie, vous verrez que les choses vont changer.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3186
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Old Logan » 14 Nov 2019 10:31

Je suis entièrement d'accord, nos professions évoluent et c'est une excellente chose, tout comme la formation continue en est une. :clin:
C'est vrai que quand je passe en Rea j'ai encore plus la pression qu'ailleurs :) Les A.S dans ce type de service ont vraiment pas mal de connaissances et réalisent plus de choses que dans d'autres services.
Par chez moi elles sont vraiment au point au niveau des transmissions également.
J'avoue qu'il y a aussi des choses qui me rendent fou, par exemple que les pompiers aient le droit de faire des dextros, alors que leur formation est plus courte que la notre, même si cela parait logique dans l'exercice de leurs fonctions (ce n'est qu'un exemple)
C'est vrai que notre metier est ce que nous voulons bien en faire, j'ai 41 ans, plus de 16 ans de metier et je ne cours pas (plus ?) après la gloire, en revanche si je fais tout mon possible pour être le plus efficace possible au quotidien que ce soit dans l’équipe ou auprès des patients, j'ai vraiment a coeur que ma profession soit reconnue a sa juste valeur et que l'on arrête de se reposer sans cesse sur l'IDE, qui je pense à déjà bien assez à penser comme ça, mais que l'on fasse des transmissions pertinentes et efficaces, comme le permet notre formation (qui est vraiment intense et condensée).
Tout comme d'ailleurs j'aurai à cœur que la votre le soit à sa juste valeur, ça me choque par exemple de voir qu'une IDE qui débute touche le même salaire que moi mais avec beaucoup plus de pression et de responsabilité.
Pour conclure je dirai que les soignants sont une grande fratrie et comme dans toutes les fratries il y a parfois des querelles et les petits derniers aimeraient que eux aussi soit considérés :lol:
Old Logan
 
Messages: 7
Enregistré le: 01 Sep 2019 16:50

Messagepar lafolldingue » 14 Nov 2019 12:34

Il n'y a pas de raison d'avoir plus de pression en réa, car on n'est jamais seul. Les connaissances sont justement liées à ce travail en binome permanent je pense.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3186
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Old Logan » 14 Nov 2019 15:59

lafolldingue a écrit :Il n'y a pas de raison d'avoir plus de pression en réa, car on n'est jamais seul. Les connaissances sont justement liées à ce travail en binome permanent je pense.


Comme je l'expliquai plus haut je suis roulant, de fait je vais dans tous les services.
Je suis a ce poste depuis deux ans, avant celà j’étais en UHPAD pendant 9 ans puis de nuit en médecine interne pendant 5ans.
Il m'arrive donc d'aller dans certains services qu'une dizaine de jours par an
Et donc je n'ai pas une connaissance aussi approfondi que les A.S des services et notamment de la Rea, d'où la pression, même si effectivement l'on travaille plus en binôme qu'ailleurs.
Je pense que la pression vient du service en lui même où il y a un haut niveau d'exigence et où il est difficile d’intégrer l'équipe.
Old Logan
 
Messages: 7
Enregistré le: 01 Sep 2019 16:50

Messagepar lafolldingue » 14 Nov 2019 16:05

Je comprends parfaitement. Après tout dépend de la considération de tes collègues.
Lorsqu'un AS ou IDE de pool vient dans mon service, mise à part un peu plus d'indulgence, je les considère tout autant comme pembre de l'équipe.
J'avoue que j'ai du mal avec les conventions : faire ses preuves dans un service, fermer sa bouche les premiers temps... Ce n'est pas mon genre alors je sors les mêmes blagues pourries avec tout le monde et aime échanger avec titulaires comme remplaçants. Le travail est un échange, on a autant à apprendre des autres que de soi même.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3186
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Old Logan » 14 Nov 2019 16:41

Je suis a 100% d'accord avec toi.
Et cela permet de travailler dans une meilleure ambiance, et du coup tout le monde en profite. :clin:
Old Logan
 
Messages: 7
Enregistré le: 01 Sep 2019 16:50

Messagepar lafolldingue » 14 Nov 2019 17:12

Oui mais malheureusement tout le monde ne partage pas cet avis à en lire certains témoignages de prise de poste. :lol:
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3186
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar binoute1 » 15 Nov 2019 16:42

la relation verticlae IDE et ASDE ? :heuheu: :heuheu:

:lol: :lol:
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6781
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité

-