Forum : Infirmier(e)s anesthésistes (IADE)

Nous sommes le 05 Oct 2022 17:00

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Sgb87 » 15 Aoû 2022 21:07

Bonjour, actuellement infirmière en SSPI depuis 2 ans, (diplômée 2020), je m’épanouie totalement dans mes taches au bloc/SSPI. J’aimerai donc poursuivre dans cette voie et me présenter au concours IADE pour la rentrée 2023. Mais voilà je me pose quelques questions, auxquelles je n’ai pas trouvé de réponse sur les autres topic..

Actuellement je suis en clinique privée, travaillant 3/4j semaine maximum, week-end d’astreinte toutes les 9 semaines : 2700euros nets sans les heures d’astreintes ce qui fait vite dés salaire a plus de 3000e net..c’est sur qu’en dehors de ça aucun réel avantage dans le privé

Je cherche donc à savoir les conditions à ce jour pour les IADE, notamment en hospitalier à la sortie de diplôme.. car j’ai peur de perdre en qualité de vie (jhabite assez loin d’un CH/CHU), mais aussi du point de vue salaire car certains IADE autour de moi me disaient gagner 2000-2400 à l’hôpital, mais ça remonte à quelques années..

voilà, si jamais vous avez des pistes récentes.. je vous remercie
Sgb87
 
Messages: 3
Enregistré le: 29 Aoû 2019 20:35

Messagepar sergeant poivre et sel » 16 Aoû 2022 11:14

Bonjour,

Alors question salaire que je sache je n’ai jamais gagné 2700 nets mensuels sans travaux supplémentaires et nets. (Suis resté dans la filière soignante active pour partir plus tôt en retraite).

Des négociations étaient en cours avec l’ancien gouvernement, ancien Ministre de la santé, pour une reconnaissance (à minima) en auxiliaire médical en/de pratique avancée. Un combat en reconnaissance-en résumant- qui s’éternise depuis 40 ans.

J’ignore quelle en sera l’issue (surtout quand on connaît notre historique ! )…quand on sait tous les problèmes de l’hôpital public à ce jour, démissions, absentéisme, pléthore d’administratifs ….à mon avis la problématique IADE ne sera pas une priorité et il leur faudra à mes collègues en rajouter une couche…alors que leur droit de grève est quasi inexistant, loi HPST qui donne tout pouvoir d’organisation au DRH.

Et pour le reste ma foi, si tu peux avoir des gardes (rien de légiféré malheureusement et on trouve encore des agents en astreinte qui dorment (quand ils le peuvent) sur des brancards pour ne pas à avoir trop de déplacements à faire et sans récupérer …)

Les syndicats de Paname (ach Paris folie Berchére) s’en branlent de votre qualité de vie, ils sont obnubilés par la diplomerie, la statuterie, et en dépit de tout le reste ce qu’ils espèrent c’est d’entrer le corps IA dans le moule IPA, pour ne pas titiller les grands docteurs, IPA au minimum c’est l’existant.

Depuis 2002 et les 35H les IADE ont perdu en qualité de vie. Parfois obligés de faire du service posté en 3X8 alors que les permanences sur place ont été abandonnées ou remplacées par des astreintes sous rémunérées, donnant lieu à du travail sous forme de ménages dans les cliniques.

Comme on nous aime bien car les IA sont considérés comme des couteaux suisses (évidemment sans la rémunération helvétique) on nous met dans les équipes de SSPI, parfois et rarement en SMUR, ce qui fait que les WE et les fêtes a la maison sont plutôt denrées rares…

Comme le public se charge généralement des urgences et en plus des urgences Covid, les IADE dépannent un peu partout et n’importe où et quand les besoins l’exigent, sans pour autant une once de reconnaissance à l’horizon sinon du dérisoire…voire carrément de l’oubli.

De plus comme la réforme des retraites est ressortie du tiroir , nous aurez la réjouissance de bosser plus pour moins et plus longtemps et vous reposer pas toujours en bonne santé avec moins qu’aujourd’hui comme moyens de subsistance

Pour le reste, la culture personnelle, c’est sûr que le taf vous apprendra des choses, mais ce serait à refaire perso je ne foutrais plus les pieds dans un hosto.

J’aurais dû faire ouvrier du livre CGT!
Le complotisme est la philosophie du fruste.
Toutes les vérités sont nonnes à dire...
Mère TERASERA
ex IADE bloc SMUR syndicaliste, gauche laïque, CerfHa hygiène, tutorat et encadrement étudiants.
sergeant poivre et sel
Accro
Accro
 
Messages: 1606
Enregistré le: 14 Aoû 2005 10:25
Localisation: Quelque part... dans le charme du désordre

Messagepar Sgb87 » 16 Aoû 2022 22:23

Merci pour cette réponse.. c’est sur que je me pose quelques questions.. serait-je vraiment gagnante vu les conditions que j’ai actuellement.. mon bloc finance déjà les D.U réanimation ce qui est bien je trouve..

Je vais me pencher réellement sur la question en vue du concours 2023.. ça laisse à réfléchir quand-même car si j’en viens à gagner plus qu’un IADE (avec des conditions intenses mais pas degeu il faut se le dire) ça motive quand-meme pas à sauter le pas..pour qu’elle reconnaissance
Sgb87
 
Messages: 3
Enregistré le: 29 Aoû 2019 20:35

Messagepar sergeant poivre et sel » 17 Aoû 2022 11:28

Bonjour

Alors effectivement jamais dans le public et ès qualité de IADE vous aurez votre qualité de vie actuelle à cause de la continuité de service 24/24, liée à l’accueil des urgences et des maternités. Dans le privé c’est différent, je dirais que c’est jouable mais dans le public je n’ai jamais eu un mois sans we garde ou astreinte.

Je rappelle que pour les gardes et astreintes on trouve tout et n’importe quoi (pour l’instant les heures sup bénéficient d’un régime plus souple et défiscalisées (donc probablement éphémères) et serez obligé(e) de participer à la continuité de service conformément aux profils de poste.

Pour en revenir à la rémunération je ne peux que vous orienter vers les grilles des auxiliaires médicaux de pratique avancée, ce à quoi prétendent les dernières revendications des syndicats IADE qui espèrent avoir une plusvelue du fait de la formation qui est la plus longue dans le paramédical.
Cela promet à mon humble avis encore des années avant que cela se concrétise, dans le meilleur des cas.
Le complotisme est la philosophie du fruste.
Toutes les vérités sont nonnes à dire...
Mère TERASERA
ex IADE bloc SMUR syndicaliste, gauche laïque, CerfHa hygiène, tutorat et encadrement étudiants.
sergeant poivre et sel
Accro
Accro
 
Messages: 1606
Enregistré le: 14 Aoû 2005 10:25
Localisation: Quelque part... dans le charme du désordre

Messagepar loulic » 20 Aoû 2022 17:32

A voir ce qui prime pour vous en matière de qualité de vie.

Que votre boîte finance des dû de réa ça ne mange pas de pain. C'est nos impôts qui payent, et ça n'engage pas à vous rémunérer plus. Ça ne permet même pas de prétendre à bosser en réa par la suite malheureusement.

Dans le privé les salaires iade sont bien plus élevés que dans le public. On trouve de tout : horaires en 8/18 sans aucun we ni fériés, horaires de semaine et une astreinte de we par mois, ...

Il y a autant de régime de travail que d'iade. Et les rémunérations se négocient entre iade et mar.

Pour le public il y a de nombreux blocs où il est parfaitement possible de ne jamais travailler le we et la nuit, les gardes et astreintes s'échangeant facilement. Et inversement : vous pouvez ne faire que des gardes et cumuler ainsi les repos à domicile.

Pour le salaire : cf les grilles de la fph. Avec les primes on atteint (très) rapidement les 2500 sans faire plus d'heure que ça.


Il y a un point à ne pas négliger c'est que si vous êtes ide dans un service où vous vous plaisez on peut vous en chasser du jour au lendemain, y compris uniquement pour vous faire chier.

Iade c'est nettement plus compliqué de
vous emmerder.

Mais la question essentielle c'est quand même celle du job : vous voulez être iade pour le salaire et la qualité de vie, ou pour être iade et faire le boulot d'iade ?

Cordialement.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5952
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar loulic » 23 Aoû 2022 10:24

Au fait, vous êtes vous renseigné auprès des iade de votre clinique ?

Cordialement.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5952
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46


Retourner vers « Infirmier(e)s anesthésistes (IADE) »



Publicité