Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 16 Fév 2019 04:45

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar veroac » 21 Jan 2019 13:59

Madame, Monsieur,

Dans le cadre de ma thèse en sciences de gestion (ressources humaines), je réalise une étude sur la gestion de l'absentéisme des infirmiers faite par les cadres de santé de proximité dans les centres hospitaliers (CH) ou centres hospitaliers universitaires (CHU) en France. J'étudie notamment les conséquences sur la santé au travail.

L'étude s'adresse aux infirmiers/ infirmières et des cadres de santé de proximité (au faisant fonction).
Le temps de remplissage est de 20 minutes maximum.

L'objectif est d'avoir un échantillon conséquent pour une analyse des résultats pertinente.

Ci- joint, vous trouverez le lien pour le questionnaire :
https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk2cCU ... 4lOUMlQjI=

Si vous avez des questions ou remarques, n'hésitez pas à m'envoyer un message en privé.

Très respectueusement,

Véronique A.
veroac
 
Messages: 18
Enregistré le: 03 Fév 2017 10:10

Messagepar Rinou06 » 22 Jan 2019 19:08

Trop long, j'ai abandonné en cours de route.
Fais attention à ce que tu souhaites, tu pourrais justement l'obtenir
Avatar de l’utilisateur
Rinou06
Forcené
Forcené
 
Messages: 325
Enregistré le: 14 Mar 2008 20:03
Localisation: Antibes (06)

Messagepar veroac » 22 Jan 2019 19:32

Je comprends, merci quand même d'avoir essayé :)
veroac
 
Messages: 18
Enregistré le: 03 Fév 2017 10:10

Messagepar brrruno » 23 Jan 2019 10:27

Bonjour.
Désolé pour mon petit coup de gueule, mais forcément quand je lis "conséquences sur la santé au travail", ca me fait bondir en me disant qu'une fois du plus le problème est pris à l'envers, au lieu de faire un vrai travail de fond sur les difficultés liées aux conditions d'exercice qui entraînent les arrêts, un petit tour de passe-passe est les arrêts deviennent la cause des mauvaises conditions d'exercice. Mais comme vous dites, vous faites une thèse en sciences de gestion et la question des ressources humaines est entre parenthèse (mais le côté humain à disparu depuis bien trop longtemps)
brrruno
Accro
Accro
 
Messages: 889
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar binoute1 » 23 Jan 2019 14:49

veroac a écrit :Madame, Monsieur,

Dans le cadre de ma thèse en sciences de gestion (ressources humaines), je réalise une étude sur la gestion de l'absentéisme des infirmiers faite par les cadres de santé de proximité dans les centres hospitaliers (CH) ou centres hospitaliers universitaires (CHU) en France. J'étudie notamment les conséquences sur la santé au travail.

L'étude s'adresse aux infirmiers/ infirmières et des cadres de santé de proximité (au faisant fonction).
Le temps de remplissage est de 20 minutes maximum.

L'objectif est d'avoir un échantillon conséquent pour une analyse des résultats pertinente.

Ci- joint, vous trouverez le lien pour le questionnaire :
https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk2cCU ... k1ciU5OG4l

OUMlQjI=Si vous avez des questions ou remarques, n'hésitez pas à m'envoyer un message en privé.

Très respectueusement,

Véronique A.

pardon hein, mais le péquin moyen peut répondre alors vous ne pouvez pas dire que c'est un échantillon !
(en thèse ...)

nombre de propositions de réponse est impair : on va vers un biais de résultat, non ?

1e question : à cet item "Réduit la capacité à dispenser d’importants programmes et services" : on en déduit que le personnel dispense de programmes et des services ?? :choque: :choque: si c'est l'établissement, alors programme de quoi ?

"Prendre une décision concernant un patient lorsque le médecin n'est pas disponible" : connaissez-vous le profession que vous souhaitez interroger ?

comme rien n'est demandé avant le questionnaire, cela veut dire qu'un IDE et un cadre auront les mêmes questions ? pour certaines, ce n'est pas adaptée, re biais d'analyse

"l’hôpital prend en compte..;" "l’hôpital..." : vous savez que les IDE ne travaillent pas tous en hôpital ?

Je n'en dirai pas plus, j'arrête l'enquête.
Mais sinon, comme bbruno : il faudrait déjà se demander pourquoi tant d'arrêts plutôt que de penser que les arrêts désorganise des plannings et conditions
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6325
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar Jo_bis » 23 Jan 2019 19:38

brrruno a écrit :quand je lis "conséquences sur la santé au travail", ca me fait bondir en me disant qu'une fois du plus le problème est pris à l'envers, au lieu de faire un vrai travail de fond sur les difficultés liées aux conditions d'exercice qui entraînent les arrêts, un petit tour de passe-passe est les arrêts deviennent la cause des mauvaises conditions d'exercice.

Exactement.
Je souhaiterais bien, une fois dans ma vie, lire un mémoire Master ou, soyons fous, une thèse sur la prévention de l'absentéisme à chez les soignants en secteur hospitalier...

Bon, comme vous dites c'est une thèse "administrative"...il ne faut pas trop en demander...
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9137
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Jo_bis » 23 Jan 2019 19:52

veroac a écrit :Dans le cadre de ma thèse en sciences de gestion (ressources humaines), je réalise une étude sur la gestion de l'absentéisme des infirmiers faite par les cadres de santé de proximité dans les centres hospitaliers (CH) ou centres hospitaliers universitaires (CHU) en France. J'étudie notamment les conséquences sur la santé au travail.

Vous prenez le problème carrément à l'envers.
Ce n'est pas l'absentéisme qui a des conséquences (évidentes, vous enfoncez une porte ouverte) sur la santé, mais les conditions de travail initiales des soignants (sous-effectifs, désorganisation endémique, pressurisation économique, lourdeur administrative, perte de reconnaissance etc...etc...) qui ont des conséquences sur la santé.
Les Cadres de santé ont une part de responsabilité mais (et je parle en connaissance de cause), quand il manque 2 IDE sur une équipe de 10, et que le CSS ou DSI dit au cadre "vous n'aurez personne", il ne va pas faire de miracles, il prend le planning...et il rappelle. C'est précisément ce qui nuit à la santé des soignants, ne pas pouvoir avoir de repos fixes, faire "sauter" le peu qu'ils ont.

Vous, futur(e) gestionnaire, aurez aussi votre part de responsabilité. Autant vous l'enfoncer dans le crâne dès maintenant.
Votre travail a vocation à tomber aux oubliettes, je le crains.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9137
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Phil » 23 Jan 2019 20:50

L'absentéisme est un mot péjoratif pour désigner des absences répétitives et indues...

Le problème, c'est que certains cadres désignent maintenant ainsi les absences légitimes :

Congés payés, maternité, arrêts maladie...

:roll:
Dernière édition par 1 le Phil, édité 24 fois.
Attention à la vente forcée :
Si vous n'avez rien demandé, ne payez pas.
Avatar de l’utilisateur
Phil
Accro
Accro
 
Messages: 1148
Enregistré le: 07 Nov 2003 23:50

Messagepar Jo_bis » 23 Jan 2019 20:57

Phil a écrit :L'absentéïsme est un mot péjoratif pour désigner des absences répétitives et indues...

Le problème, c'est que certains cadres désignent maintenant ainsi les absences légitimes :

Congés payés, maternité, arrêts maladie...

:roll:

L'absentéisme est le terme générique pour désigner toutes les absences, quelles qu'elles soient.
Il peut être :
- prévisible : RH, RC, RTT, congé maternité, congé parental, congés annuels…
- Imprévisible : Maladie ordinaire, AT, MP
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9137
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Phil » 23 Jan 2019 22:01

Jo_bis a écrit :
Phil a écrit :L'absentéisme est un mot péjoratif pour désigner des absences répétitives et indues...

Le problème, c'est que certains cadres désignent maintenant ainsi les absences légitimes :

Congés payés, maternité, arrêts maladie...

:roll:

L'absentéisme est le terme générique pour désigner toutes les absences, quelles qu'elles soient.
Il peut être :
- prévisible : RH, RC, RTT, congé maternité, congé parental, congés annuels…
- Imprévisible : Maladie ordinaire, AT, MP


Selon l'ATILF ( dictionnaire de la langue française ) absentéisme :

"Manque habituel ou systématique d'assiduité à son lieu de travail "

Donc selon vous une femme enceinte est absentéiste ?

:choque:
Dernière édition par 2 le Phil, édité 24 fois.
Attention à la vente forcée :

Si vous n'avez rien demandé, ne payez pas.
Avatar de l’utilisateur
Phil
Accro
Accro
 
Messages: 1148
Enregistré le: 07 Nov 2003 23:50

Messagepar Maximousse1989 » 24 Jan 2019 11:05

Je n'ai pas terminé le questionnaire,

Ça partait plutôt bien, vous posez des questions sur l'entente entre collègues, les relations avec les cadres; pourquoi pas ?

Vos questions sur la gestion de l'absentéisme par la structure étaient également assez intéressantes (comment gérer les absences courtes ? les longues ? ).

En revanche la dernière partie passe d'emblée à l'impact de l'absentéisme sur la vie privée du soignant, comme si les vilains absents étaient implicitement responsables de la surcharge des autres.

Je ne sais pas si c'était votre intention mais en l'état les résultats de votre étude seront biaisés , c'est non pour moi.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Habitué
Habitué
 
Messages: 92
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Phil » 24 Jan 2019 11:33

Moi c'est l'usage du terme "absentéisme" qui me gêne :
Comme si prendre ses congés légitimes était de l'absentéisme !

Je sais que ça se dit maintenant dans le management...

Ca fait plus pompeux de dire : "gérer l'absentéisme"
que de dire : "gérer les absences"
mais ça n'est pas la même notion...

J'aimerais bien que l'auteur de la question précise si elle étudie toutes les absences (prévues)... ou le surplus d'absences (arrêts)..?

:?:
Attention à la vente forcée :

Si vous n'avez rien demandé, ne payez pas.
Avatar de l’utilisateur
Phil
Accro
Accro
 
Messages: 1148
Enregistré le: 07 Nov 2003 23:50

Messagepar loulic » 24 Jan 2019 17:06

Je suis allé jusqu’au bout, même si je partage les réserves émises par mes camarades.

Notamment celle soulevée par jo bis : peu importe les rapports que j’ai avec mon n+1, elle n’a de toute façon aucun pouvoir. Pas plus que mon n+2, les décisions sont prises à la dsi et la drh, voir carrément à la dg.

Votre questionnaire nous change quand même des habituels torchons qu’on nous soumets.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5049
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar loulic » 24 Jan 2019 17:13

binoute1 a écrit :
"Prendre une décision concernant un patient lorsque le médecin n'est pas disponible" : connaissez-vous le profession que vous souhaitez interroger ?


Vous je ne sais pas, mais moi c’est justement mon travail, prendre des décisions lorsqu’un médecin n’est pas physiquement et immédiatement disponible.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5049
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Jo_bis » 24 Jan 2019 19:19

Phil a écrit :Selon l'ATILF ( dictionnaire de la langue française ) absentéisme :"Manque habituel ou systématique d'assiduité à son lieu de travail "

Votre définition est beaucoup trop restrictive.
C'est tout simplement le fait d'être absent d'un lieu où la présence est obligatoire. Point. Pas de quoi en faire un fromage.

Phil a écrit :Donc selon vous une femme enceinte est absentéiste ?

Comme je disais, il est prévisible ou imprévisible, volontaire ou subi.
La femme enceinte entre dans la catégorie prévisible/volontaire et c'est très bien.
Elle entre dans le cadre de l'absentéisme mais l'absentéisme prévisible, ce qui l'exclut des statistiques de l'absentéisme subi (le plus observé).
Ne vivez pas l'absentéisme comme une maladie honteuse, ce n'est pas une tare.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9137
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-