Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 26 Avr 2019 13:15

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar AlexXx94 » 18 Nov 2014 20:04

Bonjour à tous ^^!

J'aurai voulu savoir quel était le rapport infirmiER/médecin (bien infirmiER et pas infirmiERE..) et si on cherchait des infirmiER ? Et surtout si on pouvait toujours trouvez des postes en services d'urgences ou SMUR ? Beaucoup de questions mais j'me renseigne si mon futur métier ;)
AlexXx94
 
Messages: 4
Enregistré le: 06 Nov 2014 18:02

Messagepar eusèbe » 18 Nov 2014 20:10

Ça dépend si le médecin est un homme ou une femme...
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2476
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar Lilu » 18 Nov 2014 22:15

Qu'ouïs-je ? Que lis-je ?

Image
Aller je vais être sympa, je vais te répondre : le sexe ne compte pas.

Enfin si, beaucoup à l'hopital, mais même en tant qu'infirmier ca passe, au pire les medecins te mettent un sac sur la tête, et si ils sont sympa ils utilisent de la vaseline.
« Je préfère partir plutôt que d’entendre ça plutôt que d’être sourd »
Avatar de l’utilisateur
Lilu
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 725
Enregistré le: 19 Sep 2008 20:44

Messagepar AlexXx94 » 18 Nov 2014 22:36

Lilu a écrit :Qu'ouïs-je ? Que lis-je ?

Image
Aller je vais être sympa, je vais te répondre : le sexe ne compte pas.

Enfin si, beaucoup à l'hopital, mais même en tant qu'infirmier ca passe, au pire les medecins te mettent un sac sur la tête, et si ils sont sympa ils utilisent de la vaseline.




Lilu.. Si ta capacité de réflexion est aussi faible que ta capacité à soigner et bien.. J'ai peur ! Oo

Ça c'est pas une réponse qui plus est n'est à mon sens pas e rapport avec ma question..
AlexXx94
 
Messages: 4
Enregistré le: 06 Nov 2014 18:02

Messagepar Lilu » 19 Nov 2014 10:00

Je suis rassurée d'être qualifié de mauvais soignant par quelqu'un qui demande si on cherche un sexe d'infirmier en particulier.

Je pense que si un cadre me disait qu'il ne veut pas d'infirmieR mais d'infirmiere je penserais à de la discrimination. Mais bon avec mon combo capacité de réflexion/capacité de soin, je n'ai pas de recul.

Et en plus je suis puéril
Image
« Je préfère partir plutôt que d’entendre ça plutôt que d’être sourd »
Avatar de l’utilisateur
Lilu
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 725
Enregistré le: 19 Sep 2008 20:44

Messagepar binoute1 » 19 Nov 2014 13:25

AlexXx94 a écrit :Lilu.. Si ta capacité de réflexion est aussi faible que ta capacité à soigner et bien.. J'ai peur ! Oo

Ça c'est pas une réponse qui plus est n'est à mon sens pas e rapport avec ma question..
alors un infirmier ou futur doit avoir l'esprit ouvert, le sens de l'humour, et surtout ne pas porter de jugement hâtif, en particulier quand une réponse ne lui convient pas.

Vas - y j'ai mis la cible sur mon front, tu peux y aller
Dernière édition par 1 le binoute1, édité 19 fois.
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6452
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar augusta » 19 Nov 2014 15:25

Pour quelles raisons on voudrait des infirmIERS?

Je ne comprends pas du tout la question....
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10358
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar myloma » 19 Nov 2014 15:37

peu importe que ce soit un homme ou une femme, l'important est d'être compétant :clin:

nous avons tous besoin de pouvoir compter les uns sur les autres, le reste ne me parait pas entrer en ligne de compte, alors ne te prends pas la tête sur ces détails.

les postes sont attribués en fonction des besoins et en fonction de ce que ressent le cadre "recruteur".

quand tu commences à bosser, il est rare de trouver LE poste espéré,
en général, on commence par faire des remplacements à droite à gauche, avant de parvenir à obtenir un poste fixe,
on peut aussi bouger en faisant de l'intérim,
mais le SMUR, les urg, ce n'est pas systématique, loin de là

d'ailleurs, quand tu vas entrer en formation, tu feras des stages dans différents secteurs, tu pourras ainsi définir ton projet et peut être changer d'avis, alors, ne reste pas figé sur "après le DE" :clin:
myloma
 

Messagepar brrruno » 19 Nov 2014 20:24

Bonsoir,
Après l'idéal la réalité, dans un milieu à dominante féminine le personnel masculin à un petit avantage de recrutement et si vous n'êtes pas du genre rivalité de testostérone les relations avec des collègues hommes se passent très bien. Une fois ces principes appliqués si vous êtes fin clinicien vos observations seront sûrement entendu mais si vous n'avez que faire de votre travail, reconvertissez vous, le fait d'être un homme ne changera rien.
brrruno
Accro
Accro
 
Messages: 902
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar Pilou-Pilouuu » 19 Nov 2014 21:18

brrruno a écrit :Bonsoir,
Après l'idéal la réalité, dans un milieu à dominante féminine le personnel masculin à un petit avantage de recrutement et si vous n'êtes pas du genre rivalité de testostérone les relations avec des collègues hommes se passent très bien. Une fois ces principes appliqués si vous êtes fin clinicien vos observations seront sûrement entendu mais si vous n'avez que faire de votre travail, reconvertissez vous, le fait d'être un homme ne changera rien.

Y'a l'avantage de remettre en question le statut de Mâle Alpha Dominant du Médecin :lol: :lol:
Après, faut vivre avec, mais dans un milieu très féminin, un homme, pour peu qu'il soit posé à tendance à "faire" modifier les comportements de nos chères collègues.

C'est pas une critique, c'est un constat que j'ai pu faire.
Pro patria et humanitate
Homnibus semper prodesse.


"Les ordres sont les suivants : on courtise, on séduit, on enlève et en cas d'urgence on épouse."

MITHA
Pilou-Pilouuu
Accro
Accro
 
Messages: 906
Enregistré le: 24 Oct 2009 11:10
Localisation: À suivre les ordres !

Messagepar Aïda69 » 07 Fév 2019 14:07

Bonjour,

Je m'interroge donc je vous interpelle sur ce forum IDE puisque jai une amie ide spécialisée, que j apprécie braucoup et qui systématiquement me fait des retours plutôt alarmants dans sa relation aux médecins hospitaliers.

De mon côté, je n'appartiens pas au corps médical que je respecte mais, de part ma nouvelle fonction, je vais me placer à-coté.

Alors, les médecins hospitaliers :
- bourgeois et en répétition familiale,
- matérialiste (5000€/mois) et conservateur,
- mépris à l'égard des Gilets Jaunes,
- dans la toute-puissance,
- individualiste (se mettent en valeur en zappant les ide),
- dû de part leur étude longue,
- pris en charge par maman-papa pendant 6 années,
- avec mon projet, je ne dois pas leur faire d'ombre ... ?!?!

Je dois en oublier....

Je sors de ce type d'échange épuisée et vampirisée...

Que pensez-vous de ce type d'attitude qui sans doute ne sait se situer et est dans une réaction de pouvoir?

Humour : son père a été psychiatre!!!
Merci de votre regard et expérience,
Bien à tous,
Aïda69
 
Messages: 2
Enregistré le: 07 Fév 2019 13:42

Messagepar Estienne » 07 Fév 2019 17:25

Intéressant les messages d'Alexx et d'Aida. Ils partent d'une situation particulière pour en faire un questionnement qui se réduit à des généralités.
On est en plein dans les représentations sociales.
En général les médecins sont prétentieux et manipulateurs, sont mariés à une infirmière aigrie , ont pour maitresse de plus jeunes infirmières blondes et pulpeuses. Les infirmières femmes bien connues pour être chaudes comme la braise trompent leur mari avec des chirurgiens lubriques. Les quelques infirmiers hommes sont tous homosexuels. Et bien sur on obtient un poste à l'hôpital qu'en couchant avec le directeur, qui tourne généralement à voile et à vapeur, d'où la présence de quelques infirmiers masculins dans les hôpitaux. Ils existe aussi de rares infirmiers hétéro à gros bras qu'on place en psychiatrie car ils ne craignent pas les coups et peuvent assommer les patients en crise, ceux là couchent avec des patientes nymphos hystériques dépressives en mal d'amour . Ceux et celles qui ne se retrouvent pas dans les profils de ce film sont des exceptions.

Non mais sans rire! :lol:
Estienne
Adepte
Adepte
 
Messages: 145
Enregistré le: 15 Jan 2018 15:36

Messagepar binoute1 » 07 Fév 2019 18:00

tout comme Estinne, je m'étonne que de TON exemple tu puisse tirer une conclusion;
Par curiosité, en disant " à coté", tu veux dire quoi ?

Aïda69 a écrit :Bonjour,

Je m'interroge donc je vous interpelle sur ce forum IDE puisque jai une amie ide spécialisée, que j apprécie braucoup et qui systématiquement me fait des retours plutôt alarmants dans sa relation aux médecins hospitaliers.

De mon côté, je n'appartiens pas au corps médical que je respecte mais, de part ma nouvelle fonction, je vais me placer à-coté.

Alors, les médecins hospitaliers :
- bourgeois et en répétition familiale,
- matérialiste (5000€/mois) et conservateur,
- mépris à l'égard des Gilets Jaunes,
- dans la toute-puissance,
- individualiste (se mettent en valeur en zappant les ide),
- dû de part leur étude longue,
- pris en charge par maman-papa pendant 6 années,
- avec mon projet, je ne dois pas leur faire d'ombre ... ?!?!

Je dois en oublier....

Je sors de ce type d'échange épuisée et vampirisée...

Que pensez-vous de ce type d'attitude qui sans doute ne sait se situer et est dans une réaction de pouvoir?

Humour : son père a été psychiatre!!!
Merci de votre regard et expérience,
Bien à tous,

j'ai connu des hospitaliers très très bien, et des libéraux très très c..ns
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6452
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar augusta » 07 Fév 2019 18:17

Aïda69 a écrit :Alors, les médecins hospitaliers :
- bourgeois et en répétition familiale,

Tout comme beaucoup d'autres professions.

- matérialiste (5000€/mois) et conservateur,

Matérialiste et hôpital sont 2 choses qui ne vont pas ensemble.

- mépris à l'égard des Gilets Jaunes,

Pourquoi n'en auraient-il pas le droit?

- dans la toute-puissance,

Ouais....y en a ....mais y en a qui ne le sont pas.

- individualiste (se mettent en valeur en zappant les ide),

Idem, y en a qui ne sont pas comme cela.

- dû de part leur étude longue,

Le rapport?
pris en charge par maman-papa pendant 6 années,

Jalouse?

- avec mon projet, je ne dois pas leur faire d'ombre ... ?!?!

Vu que l'on ne connait pas votre projet, difficile de répondre. Mais au vu de votre poste, je crois qu'il n'y a pas de risques.
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10358
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar Aïda69 » 07 Fév 2019 18:59

Merci pour vos réponses!

Bon, mon projet, ne l'ayant pas dévoilé, les jugements n'ont pas lieux d'être sur ce point.

Ne baignant pas ds ce milieu, et comme tous ayant vécu la maladie comme le deuil, je faisais le retour de cette amie IDE en poste depuis environ 2012 dont les propos caricaturaux à chaque fois me surprennent alors qu'elle même à un père médecin (retraité) et que l'équipe dans laquelle elle exerce est très sympa et contenante (médecins jeunes quadras et qq quinquas).

Je suis en accord avec les retours que vous me faites sur sa représentation mais de telles caricatures, à ce jour, sont elles encore récurrentes?

Sans doute a- t-elle un problème de place et de pouvoir, clivée, rivalité??

Bien à tous
Aïda69
 
Messages: 2
Enregistré le: 07 Fév 2019 13:42


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-