Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 30 Nov 2020 06:34

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Le Chat Noir » 19 Nov 2020 08:43

Bonjour à tous,

Je souhaite aborder un sujet qui pèse énormément sur l'équipe dont je fais partie. Voilà, je suis AS en EHPAD et malgré une colère sourde (nous râlons entre nous) nous nous sommes plus ou moins accomodées du comportement peu respectueux de notre Directeur ("bonjour" variable, demande incongrues : demande d'allumer un interrupteur alors qu'il est à côté.. ). Mais depuis quelques jours, une autre personne a été nommée pour épauler le directeur, ce monsieur ne s'est présenté à personne, ne dit pas bonjour et montre du doigt quand il faut ramasser quelque chose au sol (bout de pain tombé en SAM, chariot à ranger).
Ces comportements sont devenus insupportables, avez-vous déjà été confronté à ce type de comportement et avez-vous réussi à régler le problème? Je précise que l'équipe (Agents d'accompagnement, AS et IDE) est constituée uniquement de femmes (car le comportement du directeur est différent avec nos collègues masculins: IDE Co, chef cuisinier et technicien de maintenance)

Merci à vous.
Le Chat Noir
 
Messages: 5
Enregistré le: 19 Nov 2020 07:50

Messagepar Creol67 » 19 Nov 2020 18:57

Et donc ?

Vous voulez parler de quoi ?
De son comportement ? De ce qu'il faut faire ?????
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 407
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar Le Chat Noir » 19 Nov 2020 19:08

Bonjour,

Et donc? Si vous relisez bien, la question est posée dans mon commentaire. Merci.
Le Chat Noir
 
Messages: 5
Enregistré le: 19 Nov 2020 07:50

Messagepar vanille64 » 19 Nov 2020 20:19

Le Chat Noir a écrit :Bonjour à tous,
Ces comportements sont devenus insupportables, avez-vous déjà été confronté à ce type de comportement et avez-vous réussi à régler le problème? Je précise que l'équipe

Qui a t'il d'insupportable :P ..Vous êtes vous présenté à lui? :P Lui avez vous précisé de quelles manières vous aimeriez être traitées, :P
C'est fou le nombre de gens qui se font de la peine parce qu'ils ne savent pas se servir du langage. Howard Buten.
vanille64
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 715
Enregistré le: 11 Déc 2008 18:57

Messagepar Belphéghor » 19 Nov 2020 20:32

vanille64 a écrit :
Le Chat Noir a écrit :Bonjour à tous,
Ces comportements sont devenus insupportables, avez-vous déjà été confronté à ce type de comportement et avez-vous réussi à régler le problème? Je précise que l'équipe

Qui a t'il d'insupportable :P ..Vous êtes vous présenté à lui? :P Lui avez vous précisé de quelles manières vous aimeriez être traitées, :P

Vous plaisantez j'espère ?
Vous en êtes à préciser aux gens que vous devez être traitée de telle ou telle manière ? C'est de l'irrespect pur et simple n'abusez pas. C'est une forme de violence. Jamais vu ça de ma vie perso.

Sans déconner, si vous acceptez ça, que dire franchement.


A votre place après un délire pareil le mec aurait mon arrêt maladie et ma démission sur son bureau dans la quinzaine. C'est pas le boulot qui manque, si ?

Des directeurs sympa, ou du moins plus sympa que ça, ça existe. Vous n'êtes pas obligés de subir ça.
Infirmière en disponibilité pour le moment bientôt de retour (en neuro !)
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 152
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar execho » 19 Nov 2020 20:37

Bonsoir.Vous vous êtes arrangés du comportement de votre directeur et en voila un deuxième aussi mal élevé.Très limite même.Le coup de montrer avec le doigt le pain par terre,c'est trop condescendant.Du coup vous risquez de mélanger ce qui est acceptable ou pas.Par exemple quelqu' un qui dit:allumez donc!Ce n'est pas un scandale.De même si le nouveau ne dit pas bonjour,c'est pas grave,par contre il faut qu'il réponde si vous vous dites bonjour.Vous voyez..Ne les louper pas si ils dépassent les bornes,mais pas devant témoin,le but n'est pas de les humilier mais de dire votre façon de penser.Ils ne vont pas vous manger ces garçons,ils méritent juste un petit cours de bonnes manières.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5052
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Le Chat Noir » 19 Nov 2020 20:53

Merci pour vos réponses.
Effectivement nous n'avons pas à dire à ces messieurs qu'ils doivent avoir un minimum de respect envers nous.
Quand ils ne disent pas "bonjour", je précise qu'ils ne répondent pas à nos salutations.
L'histoire de l'interrupteur c'était assez étonnant puisqu'il a interpellé une collègue à l'autre bout du couloir pour qu'elle l'allume alors que lui était à côté.
Je ne comprends toujours pas ce type de comportement, ça me dépasse et si un jour je devais réagir je ne sais pas trop comment le faire (n'étant pas titulaire mais malgré tout en CDD depuis 4 ans).
Le Chat Noir
 
Messages: 5
Enregistré le: 19 Nov 2020 07:50

Messagepar Creol67 » 19 Nov 2020 21:38

D'où ma question.
Qu'est-ce que vous attendez de nous ? De la compassion , une solution ?
La réponse s'impose d'elle même, vous acceptez ou vous partez.

Car en droit du travail, rien n'oblige votre employeur à vous dire bonjour. rien ne l'oblige non plus à être poli. Juridiquement il n'y a absolument rien que je puisse vous dire.
Et même a titre managérial, ce comportement est proche de ce qui se fait dans les ehpad à l'odeur de Koriandre.
Et là rien ne peut se faire non plus. Vous touchez 1200 euros et eux 6000. Ils vous méprisent et c'est tout.

A titre personnel, si mon employeur me traite ainsi, je m'arrange pour qu'il y ait une démission collective.
Peut être que c'est ce qu'ils veulent....
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 407
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar test112408 » 19 Nov 2020 22:04

Creol67 a écrit :D'où ma question.
Qu'est-ce que vous attendez de nous ? De la compassion , une solution ?
La réponse s'impose d'elle même, vous acceptez ou vous partez.

Car en droit du travail, rien n'oblige votre employeur à vous dire bonjour. rien ne l'oblige non plus à être poli. Juridiquement il n'y a absolument rien que je puisse vous dire.
Et même a titre managérial, ce comportement est proche de ce qui se fait dans les ehpad à l'odeur de Koriandre.
Et là rien ne peut se faire non plus. Vous touchez 1200 euros et eux 6000. Ils vous méprisent et c'est tout.

A titre personnel, si mon employeur me traite ainsi, je m'arrange pour qu'il y ait une démission collective.
Peut être que c'est ce qu'ils veulent....


Bonsoir, pas de meilleure réponse que celle formulée par Créol.

Rien n' oblige votre employeur d'être courtois à votre égard. Il a l'obligation de vous fournir un travail à exécuter, à vous rétribuer, à appliquer le contrat, à respecter en théorie son obligation de sécurité.....mais la courtoisie, à ma connaissance......ca n'existe pas dans la jurisprudence sociale :roll: .

:fleche: Un conseil, vous exercez un métier sous tension. Des lieux de soins qui cherchent des professionnels de santé en 2020.............certains hôpitaux font appel à la presse pour leur recrutement, du délire ! Il ne manque plus que les feux d'artifices à ce niveau là, avec au ciel la mention après l'explosion " ON RECRUTE " :!:

N'hésitez pas à postuler ailleurs. Je suis certain qu'on vous appellera assez rapidement.

https://www.nicematin.com/sante/le-chu-de-nice-veut-recruter-150-personnes-pour-faire-face-a-la-2e-vague-de-lepidemie-de-coronavirus-603511

En résumé :
:fleche: faites votre travail, en vous concentrant sur vos tâches
:fleche: le soir (on se motive !), on refait son CV et on commence à regarder les annonces. Si on vous propose des entretiens, dites en priorité que vous préférez faire des entretiens téléphoniques car vous êtes en poste.

Bon courage
« Il y a des choses qui dépendent de nous et d’autres qui ne dépendent pas de nous. »

Epictète, Manuel
Avatar de l’utilisateur
test112408
Habitué
Habitué
 
Messages: 95
Enregistré le: 05 Juil 2018 10:24

Messagepar Le Chat Noir » 19 Nov 2020 22:23

Je constate aux vues des réponses que nous sommes trop "gentilles" et qu'il va falloir nous "imposer" (intelligemment) afin de ne plus subir.

Effectivement légalement il n'y a pas d'obligation de politesse et de respect. En revanche l'inverse est vrai puisqu'il y a un rapport hiérarchique : d'après ce que j'ai compris nous nous devons par exemple, de suivre les demandes (fussent-elles limites comme l'interrupteur) de nos supérieurs (FPT) sans broncher.

Pour le moment je n'envisage pas de partir (mis à part ces problèmes de courtoisie, tout se passe bien) :clin:
Le Chat Noir
 
Messages: 5
Enregistré le: 19 Nov 2020 07:50

Messagepar Le Chat Noir » 19 Nov 2020 22:43

En tout cas merci pour vos réponses, ça fait du bien d'en discuter avec d'autres professionnels hors collègues.
Le Chat Noir
 
Messages: 5
Enregistré le: 19 Nov 2020 07:50

Messagepar Belphéghor » 20 Nov 2020 09:18

Le Chat Noir a écrit :Je constate aux vues des réponses que nous sommes trop "gentilles" et qu'il va falloir nous "imposer" (intelligemment) afin de ne plus subir.

Effectivement légalement il n'y a pas d'obligation de politesse et de respect. En revanche l'inverse est vrai puisqu'il y a un rapport hiérarchique : d'après ce que j'ai compris nous nous devons par exemple, de suivre les demandes (fussent-elles limites comme l'interrupteur) de nos supérieurs (FPT) sans broncher.

Pour le moment je n'envisage pas de partir (mis à part ces problèmes de courtoisie, tout se passe bien) :clin:


Non, vous devez faire ce qu'il y a inscrit sur la fiche de poste. C'est tout. Vous n'êtes pas le valet de ce sale type.
Infirmière en disponibilité pour le moment bientôt de retour (en neuro !)
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 152
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Estienne » 20 Nov 2020 13:10

J'adhère à l'ensemble des bons conseils déjà donnés dans les réponses précédentes.
J'ajouterai qu'il faut en effet bien distinguer ce qui relève d'une obligation ou non, du management toxique ou d'une ambiance délétère, d'un abus de pouvoir ou de votre manque de positionnement à dire non et fixer des limites.
On vous demande d'allumer la lumière, ce n'est pas une obligation d'y répondre, encore moins dans l'immédiat, et rien ne vous empêche de répondre "l'interrupteur se trouve à coté de vous".
Il montre un morceau de pain au sol, vous pouvez répondre "je l'ai vu il faudra penser à nettoyer le sol, mais là je suis occupé".
Vous pouvez lui montrer que si lui vous m'éprise, il ne mérite pas votre attention bienveillante et que cela ne vous touche pas plus que ça, que c'est contre productif pour tous et qu'il n'en tirera aucun bénéfice.
Restez droit dans vos bottes et professionnel, faites passer l'intérêt des patients avant tout, on ne pourra vous le reprocher.
Mais si cela vous est insupportable, fuyez tant qu'il est encore temps, les techniques habiles de management toxique peuvent vous conduire au burn out, et l'on s'en rend compte trop tard. Ne cherchez pas à connaitre son problème, il y a tellement de choses qui peuvent en être à l'origine et ça ne changera rien..
Et pensez à lui demander sa fonction, ce qu'il attend de vous et ce qu'il peut vous apporter.
Estienne
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 213
Enregistré le: 15 Jan 2018 15:36


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité

-