s
trouvez votre poste en quelques clics

Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 20 Aoû 2018 11:24

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar olivia32 » 27 Mar 2012 18:24

Bonjour,

Je viens d'être diplômée infirmière et même avant la fin de mes études je doutais déjà!
J'ai toujours eu un manque de confiance en moi!
Pendant mes stages j'ai toujours eu de très bon rapport de stage mais on m'a toujours reproché d'être réservé et de me mettre plus en avant mais rien n'y fait je n'ai jamais réussi à m'affirmer malgré mes grandes capacités!

A ce jour je n'ai toujours pas eu de postes car l'idée me paralyse!

J'ai vraiment peur des grandes responsabilités, j'adore pourtant ce milieu mais j'ai bien peur que mon profil de correspond pas à ce métier!

Je suis tous simplement perdue et cherche à faire autre chose!

Est ce déjà arrivée à quelqu'un?

Je vous remercie
olivia32
 
Messages: 5
Enregistré le: 27 Mar 2012 18:14

Messagepar augusta » 27 Mar 2012 18:32

Pourquoi ne pas commencer par un service...comment dire...enfin t'es pas obligée de commencer par la réa si tu es hyper stressée.
Et puis tu peux demander à être doublée, tu auras ainsi le temps de prendre tes marques. Tu dois avoir confiance en tes capacités!

Est-ce ce que le métier en lui-même te plait? C'est ça la question.... :clin:
Parce que si tu n'as pas confiance en toi, si tu as du mal à t'affirmer....j'ai bien peur que dans un autre exercice ce soit pareil :clin:
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10299
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar olivia32 » 27 Mar 2012 18:44

Merci pour ta réponse!

Je suis de nature réservée mais dans d'autre domaine d'emplois où les responsabilités sont moins fortes je suis plus sûre de moi!
Dans la semaine j'ai rendez vous pour un emploi en Ehpad j'ai l'impression que pour commencer je vais avoir beaucoup de mal :-(

Je suis vraiment déçue de m'effondrer après 3ans et demi à me battre pour avoir le DE
olivia32
 
Messages: 5
Enregistré le: 27 Mar 2012 18:14

Messagepar Ayla » 27 Mar 2012 18:53

Tiens tu me fait penser à moi, aucune confiance en moi, et aucune confiance en ma capacité à gérer des patients seule !

Et bien j'ai finis par faire de la psy car les soins techniques en masse m'avaient fait peur pendant mes études, j'avais peur des soins techniques en masse fait pendant mes études.

J'ai accrocher avec tout ce qui était trouble du comportements alimentaire, donc j'ai fait de la psy pendant 3 ans (2 services différents), j'ai d'abord fait 2 ans dans un soins études avec ado (hospitalisations cool et chroniques, es patients restaient au moins 1 an, j'avais donc le temps de m'adapter) et 1 an dans un service de pédo psy donc un service hospitalisé avec des pathos aussi bien pédiatrique et psychiatrique, j'ai donc pu lentement reprendre des soins qui n'était pas en masse. Je me suis lassé de la psy où les projets de soins (inexistant d'ailleurs) étaient décousus. Je me sentais prête à reprendre les soins techniques car j'ai acquis de la confiance et de l'expérience et je savais où j'allais puis cette fois ci c'était moi l'infirmière :D


Après une hospitalisation en gynéco (rien de grave), je me suis intéressé à cette discipline. J'ai donc postulé 6 mois après dans le même service (mais avec un changement d’hôpital, car fusion en vue) . Il se trouve qu'il n'y avait qu'un poste de nuit et un poste au bloc, voulant évoluer, j'ai pas voulu faire de la nuit donc je me suis dis pourquoi pas , j'étais ouverte et prête à passer à autre chose.

Bon il se trouve qu'après 2 mois au bloc ça me convient pas du tout, c'est pas le travail qui me correspond, le hic c'est qu'il n'y plus de poste en hospitalisation, et du coup je sas pas combien de temps je vais tenir.

Donc tu vois moi il m'a fallut du temps pour reprendre confiance, mais au moins le bloc même si ça me vas pas, j'ai plus peur du stérile car je maitrise. C'est ça qui fait peur dans ce métier, c'est de ne pas maitriser et d'être à l'aise, et quand on est étudiant c'est pas évident à acquérir car tu es en permanence jugé et regardé (pas facile quand il y a un manque de confiance et une peur du regard négatif de l'autre).

Donc laisse toi le temps e, en plus dans ce métier il y a beaucoup de pression car pas assez de personnel remplacer (c'est le sacrifice de la catégorie 1).

T'inquiète on reproche à beaucoup d'ESI d'être en retrait et discrète c'est pas pour autant qu'elles sont mauvaise, ça n'a rien à voir. Moi à mon 1er stage j'étais tellement nulle qu'on m'avait dis que je serais jamais infirmière, résultat, pas de redoublement, que 2 rattrapages réussit et 18 à ma MSP De alors tu vois , ça veut rien dire.

Donc laisse toi le temps de trouver le service qui te convient, ça peut prendre du temps, moi ça fait 3 ans et demi que je suis diplômé et j'ai pas encore complètement trouvé mais je suis en bonne voie et après je vais me poser un peu car je pense que j'avais besoin de me prouver que je pouvais y arriver tout ce temps et qu'il fallait en permanence que je mette la pression et que j'évolue tout le temps. Mais cela me dessert car je suis en permanence stressé et sous pression, alors que ça sert à rien.

Voilà j'espère que j'ai pu t'aider, car en toi je me suis tout de suite identifié comme beaucoup je pense, alors désespère pas, c'est un métier dure où on est sens cesse testé, mais le plus important, laisse toi du temps, le temps que tu n'a pas pu prendre pendant tes études, car ça va trop vite (enfin moi j'ai trouvé que ça speedé trop j'avais du mal à suivre)
Infirmière en chirurgie gynéco
Avatar de l’utilisateur
Ayla
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 500
Enregistré le: 21 Mar 2005 12:47

Messagepar olivia32 » 27 Mar 2012 19:06

Piouf ton message me fait tellement de bien!
J'ai pensé à la psychiatrie aussi car j'aime beaucoup ce domaine! Je vais voir pour postuler rapidement!
Le pire c'est que le fait de ne pas avoir encore de poste me fait perdre encore plus confiance en moi de jour en jour! C'est stupide je sais!
Mais pour mon entretien en Ehpad je pense annulé :choque: ! Je ne pense pas pouvoir prendre seule en charge 80 résidents dès le début!

Je te remercie encore pour ta réponse!

Dur dur de se mettre la pression constamment :oops:

bonne soirée
olivia32
 
Messages: 5
Enregistré le: 27 Mar 2012 18:14

Messagepar Ayla » 27 Mar 2012 19:17

ba je t'en prit, mais faut se lancer, c'est toujours le plus dure, et après tu verras si ça te conviens ou pas, dans notre métier on a tellement le choix, qu'on peut se permettre de changer.
N'annule pas ton RDV (tu ne t'engage à rien), tu ne perd rien à y aller, et ça t'entrainera pour la prochaine fois, et 80 résidents, tu sais c'est les même soins et l’organisation vient vite tu verras !

Fait plusieurs entretien, regarde les divers services, renseigne toi, et prend RDV, fait tout dans la même semaine ça te motivera. Et moi en psy j'étais en civil ça aidait encore plus, mais j'avais l'impression d'être infirmière du cou, mine de rien l'uniforme ça joue à la confiance aussi !!

Tiens nous au courant et te laisse pas de temps à ruminer sinon tu feras jamais rien, dès demain tu sais ce qu'il te reste à faire, fait une LM personnalisé à la main (c’est important), mais surtout rencontre les gens pour désacraliser la chose et demande à parler à l'équipe lors de ton entretien (moi je l'avais fait pour le bloc, enfin c'est la cadre qui me la proposé et j'en était très contente car tu rencontre tes futurs collègues)
Infirmière en chirurgie gynéco
Avatar de l’utilisateur
Ayla
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 500
Enregistré le: 21 Mar 2005 12:47

Messagepar mkp » 27 Mar 2012 19:36

olivia32 a écrit :Le pire c'est que le fait de ne pas avoir encore de poste me fait perdre encore plus confiance en moi de jour en jour! C'est stupide je sais!
Mais pour mon entretien en Ehpad je pense annulé :choque: ! Je ne pense pas pouvoir prendre seule en charge 80 résidents dès le début!


Tu devrais quand même y aller. Tu sais, dans un EHPAD tu ne fais pas de soins aux 80 résidents tous les jours... Ce qui est le plus compliqué, c'est la distribution des médicaments car au début on ne connaît pas les résidents et on est obligée de faire appel aux collègues pour confirmer les identités. Sinon, les soins sont plutôt simples et c'est un bon endroit pour commencer en douceur. En effet, une fois que tu connais tout le monde, il y a finalement assez peu de mouvements et tu as le temps de bien connaître le dossier de chaque résident. Et, normalement, tu devrais être doublée quelques jours, le temps de prendre tes marques. Et vu le nombre de résidents, il y a sûrement des moments dans la journée où tu auras une collègue avec toi pour t'épauler.
Sinon, comme j'avais aussi des soucis de confiance en moi lors de mon premier poste, j'étais arrivée à la conclusion que le mieux pour moi était le SSR. En effet, les soins sont variés et les patients restent quand même sur une durée assez longue. Finalement, j'ai commencé dans un service qui faisait à la fois court séjour et SSR gériatrique. J'ai été doublée une semaine puis je me suis lancée dans le grand bain, sachant que nous étions toujours au moins 2 IDE dans le service et qu'au début la cadre veillait à ne pas me faire travailler en même temps que l'autre jeune diplômée.
Je pense que tu devrais faire part à ton futur employeur de ton appréhension qui est complètement légitime et généralement bien comprise par les cadres, de façon à ce qu'on t'offre des conditions de travail sécurisantes au début.

Bon courage pour la suite et n'oublie pas que si tu as obtenu ton DE, c'est que tu as les connaissances et les qualités pour devenir une bonne infirmière...
Infirmière libérale depuis 2012
Avatar de l’utilisateur
mkp
Accro
Accro
 
Messages: 1464
Enregistré le: 13 Oct 2005 16:22

Messagepar Canard Laqué » 28 Mar 2012 02:22

Diplômé depuis décembre, j'ai eu un peu la même appréhension que toi. J'ai fait appel à un remède radical : l'intérim. Seul, en aigü, j'ai fait quelques "missions suicide" où je gérais tout et rien à la fois.
Bref, ça m'a appris à avoir des réflexes et confiance en moi. Ensuite, j'ai élargi à de la rééducation : le kiff total. Et le mieux : c'est souvent ce genre de service qui a le plus besoin de main d'oeuvre, tu te fidélises donc chez eux, finis par faire partie du service, avec ton nom sur le planning, et même ton vestiaire habituel ! Tu sais où le matos se trouve, les patients te connaissent, et ils ne changent pas souvent. Je connaissais même certains traitements par coeur dans plusieurs services ! Les actes techniques sont assez bien répartis dans le temps, que du bonheur. La rééduc vasculaire et la neuro m'ont particulièrement plu.
Et il faut dire un truc : les gens en attendent moins d'un intérimaire que d'un titulaire -et c'est normal !- (sauf si c'est la 10è mission que tu fais chez eux, bien sûr), la difficulté n'est donc pas plus élevée tant que tu tombes sur des missions "normales" (à opposer aux missions sus-citées : sans matos, sans médicaments, seul pour deux salles... Là, faut rester zen et ne pas paniquer)
Je ne te conseillerais peut-être pas l'aigü en intérim directement. Mais tout ce qui est rééducation est juste tip top pour te faire la main !

Aujourd'hui, je suis revenu dans le service où j'ai passé le DE, pour lequel j'avais eu le coup de foudre. Service de soins intensifs aigus (en neuro ^^). J'apprends à être à la hauteur (et j'ai même des élèves !), et aujourd'hui, même si je suis encore en train de trouver mes marques, je pense en mon for intérieur : quel beau boulot j'ai choisi ! Et quel super service de ouf !
IFSI Pitié Salpétrière 2008-2011
Infirmier aux urgences AVC
Avatar de l’utilisateur
Canard Laqué
 
Messages: 13
Enregistré le: 18 Mai 2010 17:24

Messagepar cécé17 » 28 Mar 2012 08:42

bonjour
as-tu annulé ton entretien?
même si tu ne penses pas prendre le poste, c'est aussi une occasion de voir comment peut se dérouler un entretien, voir ce qu'on va t'expliquer du poste,les conditions de travail, si tu serais doublée ou non, etc... et ce que l'on peut te poser comme questions. Même si tous les entretiens ne se déroulent pas de la même façon, cela peut au moins te permettre de te préparer pour les suivants.
et qui sait, au final tu seras peut-être attirée par le poste.
et puis tous les ehpad ne se ressemblent pas: parfois 1 seule IDE, parfois toujours 2 la semaine, certains avec des projets particuliers qui peuvent t'intéresser, etc...
un entretien ne t'engage à rien, tu n'as pas à donner de réponse ce jour là, tu as le temps de réfléchir, mais au moins tu auras toutes les données pour le faire, et donc pas de regrets ensuite.
et, même en CDI, il y a une période d’essai.

bonne continuation
en route vers de nouveaux horizons....
cécé17
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 236
Enregistré le: 09 Avr 2005 13:43
Localisation: ici malheureusement

Messagepar tartamis2 » 28 Mar 2012 10:21

Franchement, je ne sais pas si l'EHPAD est l'idéal pour commencer en douceur; j'avais la même idée en y allant y travailler et je me suis grandement casser les dents; 90 résidents avec un GMP élevé et seul IDE par poste plus deux lits identifiés de soins palliatifs qui ne sont pas occupés en permanence d'ailleurs (et heuresement).
Alors c'est vrai, les soins ne sont pas compliqués et assez répétitifs (pansements, prise de sang, SU, perf sous cut, dextros, insulines...); en fait le plus difficile c'est tout le reste la gestion des stocks (ne pas commencer un week end avec la pharma vide); l'accueil des familles; les médecins traitants qui viennent faire la visite juste après leurs consult et tous en même temps (et tu dois être là pour voir tous les problèmes des résidents qu'ils suivent pour pas avoir à les rappeler le lendemain parce que tu as oublié quelque chose; et les faire revenir pour un RO ils détestent ça); les petits problèmes courant de peau; les piluliers à refaire, les urgences vitales, le week end 2 X 12h tout seul et y a pas d'administratif donc si problème d'absences ou d'arrêt maladie tu dois aussi gérer ça, les pannes de matériel c'est aussi à toi de voir; Un week end je me suis retrouver avec deux personnes dans les lits identifiés de soins palliatifs toutes les deux perfusées, une dans le PAC et l'autre en sous cut; toutes les deux au PSE et vraiment pas bien (douleur et encombrées ++ ) et ben en plus de tout le reste ça fesait beaucoup j'ai pensé arrêté après ça et finalement j'y suis encore, mais pour combien de temps?
Après c'est mon expérience donc je sais très bien que c'est pas partout pareil mais je sais que si c'était à refaire je le referais pas; en tout cas je commencerais pas par ça parce que je manque vraiment trop d'expérience et de réactivité.
Je ne pensais vraiment pas en allant là-bas que j'allais avoir autant de responsabilités, je^pense avoir présumer de mes capacités et compétences.
ESI 2008/2011
IDE en gériatrie.
tartamis2
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 163
Enregistré le: 04 Nov 2010 19:51

Messagepar olivia32 » 28 Mar 2012 11:22

Bonjour! :D

Entretien passé et sa c'est bien passé!

Mais je garde mes peurs! 80 patients pour une infirmière et 60 pour l'autre :?

On s'y perdrais dans les couloirs mdr!!

Donc elle m'appelle demain soir pour me dire sa réponse et moi la mienne!

Mais j'ai vraiment peur pour un début!

L'organisation avait l'air vraiment fouillis!

:|

Mais pour le moment je n'ai que sa alors si je n'accepte pas c'est repartis pour le chômage............
olivia32
 
Messages: 5
Enregistré le: 27 Mar 2012 18:14

Messagepar Zianya » 28 Mar 2012 14:37

Je suis d'accord avec les précédents posts, l'EHPAD niveau technique ça reste du tout en douceur. Mais... pour avoir commencer par ça, je ne le referai pas si c'était à refaire. Pourquoi ? Parce que se retrouver seule infirmière dans un établissement à gérer 90 résidents (qui heureusement ne vont pas tous mal on est d'accord), la famille, le téléphone, sans médecin ou presque, je trouve que c'est plus difficile qu'en service de soins plus hospitalier car on est bien plus seule.

Pour ton cas olivia32, je crois comprendre dans ton post qu'il y a une seconde infirmière qui s'occupe d'une autre partie de la maison de retraite donc ça te permettra d'avoir quelqu'un vers qui te tourner si tu as des questions ou des soucis :-) De toutes façons, il y a une période d'essai, alors tente, tu verras bien ^^
Infirmière de santé au travail épanouie
Diplôme Inter-Universitaire de Santé au Travail en cours
Avatar de l’utilisateur
Zianya
VIP
VIP
 
Messages: 1962
Enregistré le: 25 Juil 2007 20:49
Localisation: Rennes

Messagepar Nephilim » 28 Mar 2012 17:50

C'est vrai que l'ehpad c'est pas génial pour commencer (bon après y'en a qui aiment bien), mais si ça peut te donner le déclic vas y.
Par contre une fois que tu auras trouvé confiance en toi, fais le service qui te tente vraiment, ça serait bete de rester cantonné sur place juste parce que tu n'oses pas aller voir ailleurs.
Nephilim
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 597
Enregistré le: 18 Aoû 2005 14:56
Localisation: Dans ton string

Messagepar olivia32 » 28 Mar 2012 19:51

Merci à tous pour vos réponses! Je ne pensais pas en avoir autant!

Vous m'avez redonné beaucoup de courage et aider à y voir plus clair!

De plus n'ayant pas un mari dans le domaine, le fait d'en parler, ma réaction est incompréhensible pour lui!

Et mes amies je n'ose même pas! Elles risquent d'en rire!

Donc vraiment merci :clin:
olivia32
 
Messages: 5
Enregistré le: 27 Mar 2012 18:14

Messagepar Ayla » 28 Mar 2012 20:38

Tiens nous au courant en tout cas !! :clin:
Infirmière en chirurgie gynéco
Avatar de l’utilisateur
Ayla
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 500
Enregistré le: 21 Mar 2005 12:47


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »