Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 05 Oct 2022 17:23

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar uij_54936 » 01 Sep 2022 18:10

Bonjour,

J'ai une question très précise sur la méthodologie du retour veineux sur VVP.
J'ai épluché les topics à ce sujet mais n'ai pas trouvé de réponses ou des réponses contradictoires.
Désolée par avance si ma question parait idiote. Le diable se trouvant dans les détails!
J'effectue un retour veineux selon les modalités suivantes:

1-je décroche la perfusion de la potence
2-la perfusion est DECLAMPEE à ce moment là
3-j'ouvre le débit à fond
4-je mets la poche de perf au niveau du lit du patient
5-je vérifie s'il y'a un retour ou non
6-je remets la poche de perfusion sur la potence
-je règle le débit

Ma question est celle-ci:

A quel moment faut-il:

-DECLAMPER et OUVRIR Le débit à fond?

-Avant que la poche de perf soit mise au niveau du lit du patient?
Ou
au moment où la poche se trouve au niveau du lit du patient??

Merci pour vos retours d' expériences et éclairages! :) :)
uij_54936
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 660
Enregistré le: 18 Oct 2008 17:55

Messagepar Leopold Anasthase » 01 Sep 2022 20:19

Bonjour

La technique du reflux n’est plus recommandée pour vérifier la bonne position d’une voie veineuse périphérique. Ça a plein d’inconvénients et ça n’est pas garanti. Et dans plein de situations ça n’est pas possible (présence d’une valve anti-reflux) et/ou ça peut être dangereux (perfusion de catécholamines).

Et la présence d’un reflux n’est pas une garantie absolue de la bonne position du cathéter.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12881
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar sergeant poivre et sel » 01 Sep 2022 20:52

Bonsoir,
Comme dit mon collègue Leopold, on ne s’amuse pas à faire des reflux veineux (étant précisé que vous parlez de VVP) sans savoir ce qu’il y a dans la perf…en effet s’il s’agit de VVP, sauf urgence les amines sont réservées aux voies d’abord central par contre d’autres substances peuvent être délétères, morphine, psychotropes….potassium… car si vous avez un reflux franc et massif vous allez devoir rincer…donc on appelle ça un bolus quand il y a un médicament ou des électrolytes.

Alors comme dit Léopold, la technique est incertaine surtout si on n’a pas trop d’expérience, on peut être plein canal (donc au bon endroit) et ne jamais avoir de reflux le kt pouvant se trouver juste au niveau d’une plissure ou d’une valvule de la veine.
Quant à votre question , on suppose que votre perf ne contient rien de spécial,, vous l’ouvrez au dernier moment et vous tenez la molette en main pour manœuvrer à la seconde. Comme on n’est pas en train de mesurer une pression veineuse je ne vois pas ce qui empêche que la perf se retrouve en dessous du niveau du lit donc du patient.. parfois en tirant légèrement sur le kt (sous pansement transparent) vous aurez peut-être miraculeusement le reflux tant désiré…
Le complotisme est la philosophie du fruste.
Toutes les vérités sont nonnes à dire...
Mère TERASERA
ex IADE bloc SMUR syndicaliste, gauche laïque, CerfHa hygiène, tutorat et encadrement étudiants.
sergeant poivre et sel
Accro
Accro
 
Messages: 1606
Enregistré le: 14 Aoû 2005 10:25
Localisation: Quelque part... dans le charme du désordre

Messagepar otomo » 02 Sep 2022 16:43

Je ne fais le reflux veineux que quand je pose une perf, pour être sûr d'être dans la veine. Mais parfois, il n'y a pas de reflux et on est dans la veine donc ne pas se fier au reflux
otomo
Habitué
Habitué
 
Messages: 67
Enregistré le: 13 Juil 2016 14:56

Messagepar Leopold Anasthase » 02 Sep 2022 17:00

Il y a des faux positifs (reflux et kt pas en place) et des faux négatifs (kt en place et pas de reflux).

La seule indication (discutable) d’après moi est la pose d’un kt central quand on doit l’utiliser sans avoir fait de radio de contrôle. Dans ce cas, il faut placer la perfusion plus bas que le patient et constater un reflux pendant trois secondes.

Mais ça fonctionne aussi avec une seringue (vérifier le reflux franc sur chaque voie du kt).
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12881
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar lafolldingue » 02 Sep 2022 20:55

Leopold Anasthase a écrit :Bonjour

La technique du reflux n’est plus recommandée pour vérifier la bonne position d’une voie veineuse périphérique. Ça a plein d’inconvénients et ça n’est pas garanti. Et dans plein de situations ça n’est pas possible (présence d’une valve anti-reflux) et/ou ça peut être dangereux (perfusion de catécholamines).

Et la présence d’un reflux n’est pas une garantie absolue de la bonne position du cathéter.

Ah bah merci, une collègue me soutenait le contraire l'autre jour :lol:
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
future IADE, c'est reparti pour 2 ans d'école !
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4301
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar otomo » 03 Sep 2022 08:43

Leopold Anasthase a écrit :
La seule indication (discutable) d’après moi est la pose d’un kt central quand on doit l’utiliser sans avoir fait de radio de contrôle. Dans ce cas, il faut placer la perfusion plus bas que le patient et constater un reflux pendant trois secondes.

La pose de KTC doit se faire sous écho selon les dernières recommandations (de la SRLF je crois ).
otomo
Habitué
Habitué
 
Messages: 67
Enregistré le: 13 Juil 2016 14:56

Messagepar Leopold Anasthase » 03 Sep 2022 08:50

Je parlais de situation où tout ne se passe pas comme prévu. Et l’échographie, même si ça se développe, il y a de nombreux endroits où ça n’est pas disponible.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12881
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar uij_54936 » 03 Sep 2022 12:13

Bonjour,

merci à tous pour vos réponses enrichissantes.

@Sergent poivre et Sel=je parlais d'une poche neutre, sans rien dedans!
uij_54936
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 660
Enregistré le: 18 Oct 2008 17:55

Messagepar Leopold Anasthase » 03 Sep 2022 12:24

uij_54936 a écrit :je parlais d'une poche neutre, sans rien dedans!

Dans un montage de ligne de perfusion classique, il y a un prolongateur entre le robinet où arrive le médicament (morphine, potassium, catécholamines…) et le cathéter. Dans ce prolongateur il se crée un mélange de médicaments et de soluté. Quand on rince, le patient reçoit un bolus de médicaments. Ensuite il ne reçoit pas immédiatement sa dose de médicaments : il faut le temps que la concentration de médicaments augmente dans le prolongateur.

Ces problèmes peuvent être résolus avec les dispositifs multiplicateurs de lignes de perfusion type Octopus.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12881
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar uij_54936 » 06 Sep 2022 22:25

Merci pour ces infos. :)
Octopus rajoute un verrou de sécurité.
Le dispositif s'utilise peut-être plus sur les KTC?
uij_54936
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 660
Enregistré le: 18 Oct 2008 17:55

Messagepar lafolldingue » 07 Sep 2022 20:55

uij_54936 a écrit :Merci pour ces infos. :)
Octopus rajoute un verrou de sécurité.
Le dispositif s'utilise peut-être plus sur les KTC?

Non tu peux le mettre sur une voie veineuse périphérique, c'est ce qu'on fait au bloc opératoire. Tous les services ne disposent pas de ce genre de matériel, mais l'avantage c'est que ça évite de tout passer sur la même tubulur,de mélanger des médicaments incompatibles, ou de boluser un médicament qui ne devrait pas l'être...
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
future IADE, c'est reparti pour 2 ans d'école !
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4301
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité