Forum : Psychiatrie

Nous sommes le 10 Déc 2018 17:24

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar keitaro666 » 23 Avr 2016 21:24

Bonjour à tous je me permet de vous contacter car je suis en train de travailler sur mon mémoire de DU en addictologie et je souhaitais aborder la prise en charge du sevrage tabagique du patient lors d'une période en chambre d'isolement.....
Si vous avez des lecture, anecdotes, protocoles ou tout autre lien avec mon sujet je suis preneur!!!
Merci à vous et prenez plaisir dans votre travail!!!!!
keitaro666
 
Messages: 13
Enregistré le: 02 Juin 2011 09:32

Messagepar caqui13 » 23 Avr 2016 22:53

keitaro666 a écrit :Bonjour à tous je me permet de vous contacter car je suis en train de travailler sur mon mémoire de DU en addictologie et je souhaitais aborder la prise en charge du sevrage tabagique du patient lors d'une période en chambre d'isolement.....
Si vous avez des lecture, anecdotes, protocoles ou tout autre lien avec mon sujet je suis preneur!!!
Merci à vous et prenez plaisir dans votre travail!!!!!

Pose de patch , et cigarette aux repas , soit 4 ou 5 fois /jrs
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2084
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar brrruno » 24 Avr 2016 00:27

Arret de la chambre d'isolement. Je suis a peu prêt certain que le patient sera plus apte à accepter ce sevrage que d'arrêter la cigarette
brrruno
Accro
Accro
 
Messages: 858
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar wyllette » 24 Avr 2016 06:43

Keitaro, peux tu déjà nous faire partager tes trouvailles. Lectures. Anecdotes, protocoles trouvés ?

sinon procurez vous les revues
"revue des Maladies Respiratoires"
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar augusta » 24 Avr 2016 10:30

keitaro666 a écrit :Bonjour à tous je me permet de vous contacter car je suis en train de travailler sur mon mémoire de DU en addictologie et je souhaitais aborder la prise en charge du sevrage tabagique du patient lors d'une période en chambre d'isolement.....
Si vous avez des lecture, anecdotes, protocoles ou tout autre lien avec mon sujet je suis preneur!!!
Merci à vous et prenez plaisir dans votre travail!!!!!


Quel serait l'intérêt du sevrage tabagique d'un patient?
Et à qui bénéficie-t-il finalement?
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10332
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar keitaro666 » 24 Avr 2016 20:15

Malheureusement là où je travaille lorsque le patient est en chambre d'isolement il n'a pas la possibilité de fumer ( parfois des semaines!!) et la prise en charge du sevrage tabagique est loin d’être la priorité des psychiatres ( sauf donner des inhalateurs à la demande...)...
Questions lectures je n ai pas grand chose.....
Pour avoir travaillé dans d'autres structures où le patient avait la possibilité de fumer en notre présence je sais que cela peut changer énormément de choses...
keitaro666
 
Messages: 13
Enregistré le: 02 Juin 2011 09:32

Messagepar wyllette » 24 Avr 2016 20:30

Donc tentez de vous adressez à des pneumologues. Des instituts contre le cancer, des unités d addictologie...... Ou allez dans des bibliothèques médicales des centres hospitaliers.
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar Jo_bis » 24 Avr 2016 20:36

Je plains le patient...
Je suis fumeuse, vous me mettez en isolement sans clopes...je deviens dingue !!! :choque:
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9029
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar brrruno » 24 Avr 2016 21:05

Et bien vous pourriez peut être évoquer cela avec le contrôleur général des lieux de privation de liberté ...
brrruno
Accro
Accro
 
Messages: 858
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar wyllette » 24 Avr 2016 21:09

brrruno a écrit :Et bien vous pourriez peut être évoquer cela avec le contrôleur général des lieux de privation de liberté ...




Il est là

http://www.cglpl.fr/missions-et-actions/sa-mission/
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar Trinini » 24 Avr 2016 21:56

Dans mon service c'est 3 cigarettes par jour maximum (après petit déjeuner, déjeuner et goûter) si il y a isolement strict et selon l'état clinique du patient.
Et si le patient le demande le psychiatre prescrit des substituts nicotiniques en complément.
Trinini
 
Messages: 10
Enregistré le: 12 Oct 2014 21:46

Messagepar AmThLi » 25 Avr 2016 08:34

Dans mon service c'est 3 cigarettes par jour maximum


De quel droit ?

Cette pratique est un pur abus de pouvoir que je vous invite à condamner.

Nous, on passe régulièrement, je ne sais pas, une fois par demi-heure ou par heure selon le temps qu'on a, si le patient demande à fumer quand on est là, pas de problème.
A chaque fois que c'est possible (99% du temps) on sort de la chambre d'attention, et le patient (et le soignant fumeur) fument dans le patio du service.

A vous de vous démerder pour que le patient fume. Cette demande vous/nous oblige à aller le voir en chambre d'attention, c'est une demande de présence et de relation humaine qu'aucun substitut nicotinique ne remplacera, d'ailleurs de quel droit obligeons-nous quelqu'un à avoir des patches ? La seule justification au patch, c'est : "pas de fric, pas de tabac, je veux fumer", mais autrement... Car, je le rappelle, les patches ne sont pas remboursés par la sécu, comme aucun substitut, et ce même sur prescription médicale !

Comme le dit Bruno, in fine, la question se règle par la levée de la chambre d'isolement.
"La plus grande proximité, c'est d'assumer le lointain de l'autre."

J. Oury
Avatar de l’utilisateur
AmThLi
Accro
Accro
 
Messages: 1293
Enregistré le: 03 Juil 2010 10:56

Messagepar caqui13 » 25 Avr 2016 13:05

AmThLi a écrit :
Dans mon service c'est 3 cigarettes par jour maximum


De quel droit ?

Cette pratique est un pur abus de pouvoir que je vous invite à condamner.

Nous, on passe régulièrement, je ne sais pas, une fois par demi-heure ou par heure selon le temps qu'on a, si le patient demande à fumer quand on est là, pas de problème.
A chaque fois que c'est possible (99% du temps) on sort de la chambre d'attention, et le patient (et le soignant fumeur) fument dans le patio du service.

A vous de vous démerder pour que le patient fume. Cette demande vous/nous oblige à aller le voir en chambre d'attention, c'est une demande de présence et de relation humaine qu'aucun substitut nicotinique ne remplacera, d'ailleurs de quel droit obligeons-nous quelqu'un à avoir des patches ? La seule justification au patch, c'est : "pas de fric, pas de tabac, je veux fumer", mais autrement... Car, je le rappelle, les patches ne sont pas remboursés par la sécu, comme aucun substitut, et ce même sur prescription médicale !

Comme le dit Bruno, in fine, la question se règle par la levée de la chambre d'isolement.

Dans mon service ( urgence psy ) nous avons des patchs
, mais peu de patients les veulent , ils veulent fumer , pour ceux qui n ont pas d argent , nous avons fait une collecte , chacun donne ce qu il veut , et on achète du tabac a rouler , des feuilles .....
Pour la CIT , ils fument au repas , on ne les sort pas dans le service , il y a un sas , ou ils fument , mais aux repas et au gouter , pas plus ....
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2084
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar AmThLi » 25 Avr 2016 14:25

L'enfermement à visage humain quoi, on les sort pas de la chambre et ils fument au repas, mais on leur achète des clopes pour s'ils en ont pas...
"La plus grande proximité, c'est d'assumer le lointain de l'autre."

J. Oury
Avatar de l’utilisateur
AmThLi
Accro
Accro
 
Messages: 1293
Enregistré le: 03 Juil 2010 10:56

Messagepar caqui13 » 25 Avr 2016 14:49

AmThLi a écrit :L'enfermement à visage humain quoi, on les sort pas de la chambre et ils fument au repas, mais on leur achète des clopes pour s'ils en ont pas...

Franchement , je ne suis pas une grande spécialiste de la psy , mais ce qui font de la ' clinique ' , disent que si ils sont en CIT , c est pour les ' contenir ' , que si on les sors 15 minutes dans le patio respirer , ça va plus leur faire de mal que de bien , ils vont : ou essayer de s enfuir , ou s agiter , ou nous agresser , ce qui est vrai c est que lorsque l on sort un patient de CIT ' prématurément , ça part en vrille dans les 5 minutes
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2084
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21


Retourner vers « Psychiatrie »



-