Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 26 Oct 2020 19:40

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar So83778 » 08 Oct 2020 22:34

Bonjour à tous et à toutes!
Comme le titre l’indique j’ai un eu petit soucis dernièrement qui commence sérieusement à me ronger j’ai besoin d’avis extérieurs et d’en parler surtout..

Alors voila je suis étudiante aide soignante en fin de formation.
En fin de mois de septembre j’allais effectuer mon avant dernier stage qui était donc en psychiatrie. Ce domaine ne m’a jamais vraiment intéressée mais je suis de nature curieuse et puis cela est toujours une expérience à faire!

Donc je vais vous la faire courte: mon stage a été interrompu après une semaine et un jour pour des raisons qui me dépassent. C’est une histoire en plusieurs temps tout d’abord, on m’a reproché d’avoir divulgué le motif d’hospitalisation d’un patient à un autre patient (son voisin de chambre) par la suite la cadre c’est rendu compte que finalement ils avaient accusé la mauvaise étudiante donc j’ai été blanchie sur ça. Seulement, j’ai été prise de panique suite à cette annonce étant donné que je ne l’avais pas fait et qu’on a eu beaucoup de mal à me croire malgré mes explications. La cadre m’a interrogé puis a interrogé le fameux patient à qui j’aurai divulgué ce motif. Puis ce patient et moi nous nous sommes croisés et il a tenté de venir me parler sauf que j’étais clairement pas en état j’étais sous le choc très énervée et surtout sur le moment on m’avait expliqué que c’était ce patient la avec qui j’avais un très bon contact qui m’aurait « balancé » donc j’ai perdu mon sang froid et je l’ai envoyé boulé (pas méchamment). Il l’a forcément mal pris et c’est senti coupable car par la suite il m’a expliqué qu’il pensait m’avoir mit dans le caca pour rester polie. Suite à cette perte de sang froid il est allé peter un câble dehors. Ce qui moi me mettait en très mauvaise posture car la cadre n’arrêtait pas de dire que je mettais le service à mal et en danger à cause de ce patient alors que pas du tout c’est le fait qu’on l’accuse qui l’a mit dans tout ses états pas cette phrase. Bref mon stage a été interrompu on m’a sorti toutes sortes de raisons d’un coup (des retards soi disant, et d’autres choses) et surtout que j’aurais été trop proche de ce patient car par moment on se tutoyait lui et moi mais on m’avait expliqué qu’en psychiatrie selon le patient et la pathologie cela était possible.
Par la suite mon ifas m’a appelé je suis exclu temporairement de la formation et j’ai un entretien disciplinaire la semaine prochaine.

Je me suis beaucoup remise en question sur ma formation, ma manière d’être et de travailler. J’en ai conclu qu’en effet j’aurai pu avoir été proche de ce patient mais j’espère que l’ifas sera compréhensif avec moi c’était mon tout premier stage en psychiatrie je l’appréhendais vraiment beaucoup et c’était aussi la première fois que je tombais sur un patient du même âge que moi.

Biensur cela n’excuse pas ma perte de sang froid cela peut arriver à tout le monde je n’ai rien dit de méchant a ce patient et je trouve que tout cela est exagéré un entretien disciplinaire et un conseil de discipline..
Je suis en flippe total j’ai presque fini ma formation j’ai sacrifié beaucoup de choses cette année pour ces études je suis frustrée très déçue et vraiment triste que tout cela soit arrivé à ce point.

Excusez moi du pavé je voudrais juste avoir vos avis s’il vous plaît pensez-vous que l’on me réintègrera dans ma formation et que je puisse la finir?

Merci beaucoup et bonne nuit à vous.
So83778
 
Messages: 3
Enregistré le: 08 Oct 2020 22:17

Messagepar Cms54 » 09 Oct 2020 12:29

Bien évidemment, il sera difficile de répondre à ta question de connaître l'issu du conseil de discipline étant donné que chaque cas est différent..
Bien entendu, nous n'avons que ton point de vue sur les évènements néanmoins, il est vrai qu'en psychiatrie le savoir être est essentiel..
Notamment sur le fait que ton comportement et tes réactions influent sur celui du patient. La proximité peut être un problème, le tutoiement aussi surtout que tu dis que tu n'étais là que depuis une semaine.

Néanmoins, la psychiatrie étant quand même une discipline relativement particulière, je pense que les choses auraient pu être dites sans le fameux conseil de discipline :roll:
Encore une fois je n'ai que ta version. En revanche ce que je trouve particulièrement positif, c'est que tu as l'air d'avoir pris du recul et d'avoir analyser pas mal de points qui t'ont mis en difficultés.

Je n'ai jamais assisté à un conseil de discipline, mais je trouve ça positif que tu aies réussi à analyser tes points à améliorer sans forcément tout mettre sur le dos de la hiérarchie. Tu pourras sûrement mettre ses points en avant.
Après, c'est comme partout la psychiatrie.. Parfois t'as des équipes tolérantes qui t'aident à progresser.. Et parfois y'a des gens qui te mettent dedans parce que ta tronche ne leur reviennent pas :roll:

En tout cas, bon courage à toi, ne te décourage pas. Si tu as toujours été une étudiante studieuse sur l'ensemble des stages je pense que ça sera apporté au dossier.
IDE en psychiatrie
Avatar de l’utilisateur
Cms54
Habitué
Habitué
 
Messages: 68
Enregistré le: 09 Déc 2015 23:28

Messagepar Lenalan » 09 Oct 2020 14:45

Des patients de ton âge et même plus jeunes, tu en rencontreras tout le temps (sauf en EHPAD, j'espère pour toi :lol: ), tu dois savoir garder la distance et un langage adapté (on est pas dans un dialogue entre personnes du même âge mais dans une relation soignant-soigné). En aucun cas on ne tutoie les patients, que ce soit en psychiatrie ou ailleurs (sauf en pédiatrie, vouvoyer un enfant de 5 ans c'est peut-etre un peu too much). Il y a clairement un souci de positionnement et de communication soignant/soigné (meme si ce n'est pas vraiment le fait de "l'envoyer bouler" qui a déclenché la "crise du patient", des limites ont été dépassées...).

Je ne sais pas du tout ce que sera l'issue du conseil, mais juste un conseil: ne minimise pas, sans pour autant t'accabler... Explique clairement comment ça s'est passé.
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17534
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar So83778 » 09 Oct 2020 15:25

Merci beaucoup à vous vous me rassurez quand même c’était bien ce que je m’étais dit..
Je suis quand même contente d’avoir réussi à analyser mes erreurs et me remettre en question justement sans mettre quoi que ce soit sur le dos de la hiérarchie. Disons que j’en pense pas moins mais en parler ou tout leur remettre dessus serait totalement inutile et me desservirais plus qu’autre chose étant donné que le sujet de mon entretien sera mon erreur et pas l’équipe ou l’école.
So83778
 
Messages: 3
Enregistré le: 08 Oct 2020 22:17

Messagepar Jo_bis » 09 Oct 2020 17:20

So83778 a écrit :Bonjour à tous et à toutes!
Comme le titre l’indique j’ai un eu petit soucis dernièrement qui commence sérieusement à me ronger j’ai besoin d’avis extérieurs et d’en parler surtout..

Alors voila je suis étudiante aide soignante en fin de formation.
En fin de mois de septembre j’allais effectuer mon avant dernier stage qui était donc en psychiatrie. Ce domaine ne m’a jamais vraiment intéressée mais je suis de nature curieuse et puis cela est toujours une expérience à faire!

Donc je vais vous la faire courte: mon stage a été interrompu après une semaine et un jour pour des raisons qui me dépassent. C’est une histoire en plusieurs temps tout d’abord, on m’a reproché d’avoir divulgué le motif d’hospitalisation d’un patient à un autre patient (son voisin de chambre) par la suite la cadre c’est rendu compte que finalement ils avaient accusé la mauvaise étudiante donc j’ai été blanchie sur ça. Seulement, j’ai été prise de panique suite à cette annonce étant donné que je ne l’avais pas fait et qu’on a eu beaucoup de mal à me croire malgré mes explications. La cadre m’a interrogé puis a interrogé le fameux patient à qui j’aurai divulgué ce motif. Puis ce patient et moi nous nous sommes croisés et il a tenté de venir me parler sauf que j’étais clairement pas en état j’étais sous le choc très énervée et surtout sur le moment on m’avait expliqué que c’était ce patient la avec qui j’avais un très bon contact qui m’aurait « balancé » donc j’ai perdu mon sang froid et je l’ai envoyé boulé (pas méchamment). Il l’a forcément mal pris et c’est senti coupable car par la suite il m’a expliqué qu’il pensait m’avoir mit dans le caca pour rester polie. Suite à cette perte de sang froid il est allé peter un câble dehors. Ce qui moi me mettait en très mauvaise posture car la cadre n’arrêtait pas de dire que je mettais le service à mal et en danger à cause de ce patient alors que pas du tout c’est le fait qu’on l’accuse qui l’a mit dans tout ses états pas cette phrase. Bref mon stage a été interrompu on m’a sorti toutes sortes de raisons d’un coup (des retards soi disant, et d’autres choses) et surtout que j’aurais été trop proche de ce patient car par moment on se tutoyait lui et moi mais on m’avait expliqué qu’en psychiatrie selon le patient et la pathologie cela était possible.
Par la suite mon ifas m’a appelé je suis exclu temporairement de la formation et j’ai un entretien disciplinaire la semaine prochaine.

Je me suis beaucoup remise en question sur ma formation, ma manière d’être et de travailler. J’en ai conclu qu’en effet j’aurai pu avoir été proche de ce patient mais j’espère que l’ifas sera compréhensif avec moi c’était mon tout premier stage en psychiatrie je l’appréhendais vraiment beaucoup et c’était aussi la première fois que je tombais sur un patient du même âge que moi.

Biensur cela n’excuse pas ma perte de sang froid cela peut arriver à tout le monde je n’ai rien dit de méchant a ce patient et je trouve que tout cela est exagéré un entretien disciplinaire et un conseil de discipline..
Je suis en flippe total j’ai presque fini ma formation j’ai sacrifié beaucoup de choses cette année pour ces études je suis frustrée très déçue et vraiment triste que tout cela soit arrivé à ce point.

Excusez moi du pavé je voudrais juste avoir vos avis s’il vous plaît pensez-vous que l’on me réintègrera dans ma formation et que je puisse la finir?

Merci beaucoup et bonne nuit à vous.


Je suis d'accord avec Lenalan.

Face au conseil de discipline, il faudra absolument démontrer que vous avez fait un travail sur vous-même :
- Admettre que vous avez fait fausse route (tutoiement, positionnement face au patient)
- Ne pas mettre en cause l'équipe.
- Pouvoir identifier vos erreurs.
- Les solutions que vous avez trouvées (prise de recul face au patient, collaboration avec l'équipe).

Bonne chance.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9919
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar So83778 » 09 Oct 2020 18:23

Jo_bis a écrit :
So83778 a écrit :Bonjour à tous et à toutes!
Comme le titre l’indique j’ai un eu petit soucis dernièrement qui commence sérieusement à me ronger j’ai besoin d’avis extérieurs et d’en parler surtout..

Alors voila je suis étudiante aide soignante en fin de formation.
En fin de mois de septembre j’allais effectuer mon avant dernier stage qui était donc en psychiatrie. Ce domaine ne m’a jamais vraiment intéressée mais je suis de nature curieuse et puis cela est toujours une expérience à faire!

Donc je vais vous la faire courte: mon stage a été interrompu après une semaine et un jour pour des raisons qui me dépassent. C’est une histoire en plusieurs temps tout d’abord, on m’a reproché d’avoir divulgué le motif d’hospitalisation d’un patient à un autre patient (son voisin de chambre) par la suite la cadre c’est rendu compte que finalement ils avaient accusé la mauvaise étudiante donc j’ai été blanchie sur ça. Seulement, j’ai été prise de panique suite à cette annonce étant donné que je ne l’avais pas fait et qu’on a eu beaucoup de mal à me croire malgré mes explications. La cadre m’a interrogé puis a interrogé le fameux patient à qui j’aurai divulgué ce motif. Puis ce patient et moi nous nous sommes croisés et il a tenté de venir me parler sauf que j’étais clairement pas en état j’étais sous le choc très énervée et surtout sur le moment on m’avait expliqué que c’était ce patient la avec qui j’avais un très bon contact qui m’aurait « balancé » donc j’ai perdu mon sang froid et je l’ai envoyé boulé (pas méchamment). Il l’a forcément mal pris et c’est senti coupable car par la suite il m’a expliqué qu’il pensait m’avoir mit dans le caca pour rester polie. Suite à cette perte de sang froid il est allé peter un câble dehors. Ce qui moi me mettait en très mauvaise posture car la cadre n’arrêtait pas de dire que je mettais le service à mal et en danger à cause de ce patient alors que pas du tout c’est le fait qu’on l’accuse qui l’a mit dans tout ses états pas cette phrase. Bref mon stage a été interrompu on m’a sorti toutes sortes de raisons d’un coup (des retards soi disant, et d’autres choses) et surtout que j’aurais été trop proche de ce patient car par moment on se tutoyait lui et moi mais on m’avait expliqué qu’en psychiatrie selon le patient et la pathologie cela était possible.
Par la suite mon ifas m’a appelé je suis exclu temporairement de la formation et j’ai un entretien disciplinaire la semaine prochaine.

Je me suis beaucoup remise en question sur ma formation, ma manière d’être et de travailler. J’en ai conclu qu’en effet j’aurai pu avoir été proche de ce patient mais j’espère que l’ifas sera compréhensif avec moi c’était mon tout premier stage en psychiatrie je l’appréhendais vraiment beaucoup et c’était aussi la première fois que je tombais sur un patient du même âge que moi.

Biensur cela n’excuse pas ma perte de sang froid cela peut arriver à tout le monde je n’ai rien dit de méchant a ce patient et je trouve que tout cela est exagéré un entretien disciplinaire et un conseil de discipline..
Je suis en flippe total j’ai presque fini ma formation j’ai sacrifié beaucoup de choses cette année pour ces études je suis frustrée très déçue et vraiment triste que tout cela soit arrivé à ce point.

Excusez moi du pavé je voudrais juste avoir vos avis s’il vous plaît pensez-vous que l’on me réintègrera dans ma formation et que je puisse la finir?

Merci beaucoup et bonne nuit à vous.


Je suis d'accord avec Lenalan.

Face au conseil de discipline, il faudra absolument démontrer que vous avez fait un travail sur vous-même :
- Admettre que vous avez fait fausse route (tutoiement, positionnement face au patient)
- Ne pas mettre en cause l'équipe.
- Pouvoir identifier vos erreurs.
- Les solutions que vous avez trouvées (prise de recul face au patient, collaboration avec l'équipe).

Bonne chance.



Merci beaucoup je suis d’accord aussi c’est sur cela que je devrais me pencher.
Je vais tout mettre en œuvre pour réussir à me ratrapper.
So83778
 
Messages: 3
Enregistré le: 08 Oct 2020 22:17


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité

-