Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 29 Jan 2022 10:43

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar lola81 » 21 Fév 2009 12:29

bonjour, j'aimerais savoir se que vous pensez du staut liberale de l'aide soignante et si ce statut libérale verra le jour un jour?
car de nombreux péditions circulent actuellement en france consernant cette polémique.
lola81
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 205
Enregistré le: 27 Mar 2008 12:28

Messagepar peggy » 21 Fév 2009 13:05

je ne pense pas, car non seulement une aide soignante travaille sous la responsabilitée de l'ide, alors peut etre qu'un jour elles pourront etre embauchées par une ide, mais ça restera difficile, les actes infimiers en liberaux les plus remunerateurs sont les soins d hygiene, alors les idels(et je comprend) ne sont pas pret a les abandonner, après dans certaines zones geographiques cela les aideraient c est sûr!

reste les ssiad et had pour bosser a domicile!
infirmière libérée
Avatar de l’utilisateur
peggy
VIP
VIP
 
Messages: 2522
Enregistré le: 15 Nov 2003 17:47
Localisation: face a la mer!

Messagepar faberius » 21 Fév 2009 22:11

Le problème est que les SSIAD ne sont pas réellement adaptés à la prise en charge à domicile (les autorités l'avaient d'ailleurs bien noté dans 1 de leur rapport)

Des patients mis en chemise de nuit et couchés à 16H30 :choque: et relevés le lendemain vers 09H !!!!


Le patient ne peut pas choisir le soignant qui va le prendre en charge et doit parfois supporter des soignants qui "bossent mal"

Les SSIAD c'est :

- Je pars en consultation à 7H30, qui va faire ma toilette => débrouillez vous
- J'ai besoin d'être changé tous les AM => débrouillez vous (pas de passage les WE AM)

De plus, il ne faut pas oublier que 80% des emplois AS en SSIAD sont des temps partiels...... Super quand tu as besoin de travailler à plein temps !!!!! :?
faberius
Forcené
Forcené
 
Messages: 314
Enregistré le: 26 Fév 2007 18:38

Messagepar Florence21 » 21 Fév 2009 22:32

Je trouve dommage que des as ne puissent pas monter des cabinets libéraux elles aussi. Il y a des endroits de campagne, où pas une infirmière n'est présente. Trop d'endroits sont encore vides d'aides.
S1 validé
Avatar de l’utilisateur
Florence21
VIP
VIP
 
Messages: 1830
Enregistré le: 04 Déc 2008 09:08
WLM: florencenoumea@msn.com

Messagepar faberius » 21 Fév 2009 23:31

Florence21 a écrit :Je trouve dommage que des as ne puissent pas monter des cabinets libéraux elles aussi. Il y a des endroits de campagne, où pas une infirmière n'est présente. Trop d'endroits sont encore vides d'aides.


Tout à fait d'accord...
L'état cherche actuellement à inciter les IDEL à s'installer dans les secteurs plus reculés afin d'homogénéiser l'offre de soins... Mais c'est un voeu pieux... Impossible d'obliger une IDEL à s'installer dans "ces coins perdus"...
Pourquoi ne pas permettre à des AS libéraux de s'installer là où l'offre de soins est insuffisante..
Cela me rappelle un reportage vu sur TFI qui montrait une IDEL qui parcourait 20 km juste pour une surveillance de TA.... :choque: :choque:
faberius
Forcené
Forcené
 
Messages: 314
Enregistré le: 26 Fév 2007 18:38

Messagepar Florence21 » 22 Fév 2009 00:08

Comme les idel ne veulent pas s'installer dans des trous perdus, pourquoi empecher les as de le faire ? où est le problème ? juridique ? éthique ? manque d'études ? :idee:
S1 validé
Avatar de l’utilisateur
Florence21
VIP
VIP
 
Messages: 1830
Enregistré le: 04 Déc 2008 09:08
WLM: florencenoumea@msn.com

Messagepar faberius » 22 Fév 2009 12:37

1 - L'AS ne possède pas de role propre ce qui revient à dire qu'elle est incapable de faire quelque chose seule et a besoin d'être encadrée par une IDE

2 - Une IDE est capable d'intervenir chez un patient pour faire une toilette et une injection ou un pansement... Il y a donc prise en charge globale du patient alors que l'AS par ses moindres compétences ne peut assurer cette globalité dans le soins.

3 - Aujourd'hui, il est de plus en plus fréquent de voir des AVS accomplir le travail de l'AS à domicile. Il est intéressant de noter que les AVS ont obtenues un DE avant les AS. Cette politique vise trés probablement à faire rémunérer le nursing directement par le patient (les soins AVS n'étant pas pris en charge par la sécu)....
faberius
Forcené
Forcené
 
Messages: 314
Enregistré le: 26 Fév 2007 18:38

Messagepar Anonyme222222 » 22 Fév 2009 13:36

C'est tout à fait vrai et complètement hypocrite car il y a un véritable glissement de tâches de l'AS vers les AVS.
Je pense que les syndicats et/ou association d'AS devraient avant tout dénoncer ces pratiques. D'autant plus, que dans un grand nombre de situations, les AVS n'ont que le nom de la fonction sans en avoir le diplôme et/ou l'expérience. Je rencontre beaucoup "d'AVS" qui ne sont en réalité que des aide-ménagères. Certaines associations qui fleurissent tous les 500 m sont de véritables boîtes et pompes à fric. Elles emploient des aide-ménagères et leur font faire le travail d'AVS, c'est beaucoup plus rentable !!! Et dans beaucoup de cas, ces aide-ménagères sont en situation de précarité avec des temps partiels subits donc dans l'impossibilité de refuser et par conséquent corvéables à merci.

Florence21 a écrit :Comme les idel ne veulent pas s'installer dans des trous perdus, pourquoi empecher les as de le faire ? où est le problème ? juridique ? éthique ? manque d'études ?


Les déserts médicaux sont autant dépourvus en infirmières qu'en médecins et en structures parce que avant tout ce sont des déserts ruraux. S'ils ne veulent pas s'installer dans ces régions, je ne vois pas pourquoi les AS auraient envie d'y aller (bien que la question ne soit pas d'actualité). Dans certains endroits, il n'y a pas de travail pour le conjoint, quelques fois l'école ce n'est que par le ramassage scolaire ou l'internat, l'hôpital à perpette, pas d'associations de loisirs ou sportives, pas de commerces...etc bref le désert !!!
Anonyme222222
 

Messagepar Florence21 » 22 Fév 2009 17:44

ah mais justement, peut-etre qu'un paquet d'as aimeraient avoir un role propre et pouvoir aller dans les campagnes plutot que voir la maltraitance dans les résidences ou travailler à la chaine, toilette sur toilette, sans prendre le temps. A voir, à sonder, je suis sure qu'on aurait des surprises !

Il faut revoir le statut de l'AS et pourquoi pas lui augmenter de quelques mois son école afin qu'elle ait une formation sur les soins à domicile.
S1 validé
Avatar de l’utilisateur
Florence21
VIP
VIP
 
Messages: 1830
Enregistré le: 04 Déc 2008 09:08
WLM: florencenoumea@msn.com

Messagepar faberius » 22 Fév 2009 19:15

Florence21 a écrit :ah mais justement, peut-etre qu'un paquet d'as aimeraient avoir un role propre et pouvoir aller dans les campagnes plutot que voir la maltraitance dans les résidences ou travailler à la chaine, toilette sur toilette, sans prendre le temps. A voir, à sonder, je suis sure qu'on aurait des surprises !

Il faut revoir le statut de l'AS et pourquoi pas lui augmenter de quelques mois son école afin qu'elle ait une formation sur les soins à domicile.


Je suis tout à fait d'accord....
Prolonger les études d'AS de 3 ou 4 mois, le temps d'apprendre à faire un dextro , une SC ou une IM (afin de gérer les patients diabétiques ou traités par lovenox) et les AS pourraient assurer une prise en charge trés correcte auprés d'un bon nombre de patients à domicile......
faberius
Forcené
Forcené
 
Messages: 314
Enregistré le: 26 Fév 2007 18:38

Messagepar Anonyme222222 » 22 Fév 2009 20:49

Suivre un patient diabétique, ce n'est pas seulement faire un HGT voire une insuline !!! Et quand on fait une SC ou une IM "X", l'ide n'est pas dans une bonne démarche si elle ne fait que piquer. Vous avez une vision très réductrice de la fonction d'ide. Pourquoi ne faites vous pas quelques mois de plus pour passer le DE IDE. Commencez déjà par faire le ménage concernant le glissement de tâches AS ==> AVS ou pseudo AVS et vous pourrez alors réinvestir votre rôle.
Anonyme222222
 

Messagepar faberius » 22 Fév 2009 22:08

moutarde a écrit :Suivre un patient diabétique, ce n'est pas seulement faire un HGT voire une insuline !!! Et quand on fait une SC ou une IM "X", l'ide n'est pas dans une bonne démarche si elle ne fait que piquer. Vous avez une vision très réductrice de la fonction d'ide. .


Pour avoir effectué la totalité de la formation IDE il y a quelques années, je continue à penser que 4 mois seraient suffisant pour appréhender quelques soins techniques et tout ce qui y affère.
Je rappelle que les pompiers suivent une formation de 10 jours et peuvent prétendre à faire les dextros. Apprendre à surveiller une glycémie et un traitement anti-coagulant ne semble pas hors de portée des AS
Au canada, il existe une formation d'assistante infirmière qui dure 22 mois il me semble et qui permet à ces soignants d'accomplir de nombreux soins du ressort de l'IDE en france.


moutarde a écrit :Pourquoi ne faites vous pas quelques mois de plus pour passer le DE IDE. Commencez déjà par faire le ménage concernant le glissement de tâches AS ==> AVS ou pseudo AVS et vous pourrez alors réinvestir votre rôle.

Il me semble que pour devenir IDE, un AS doit effectuer une formation de 38 mois (pour moi ce n'est pas "quelques mois")
Quant au glissement de taches, il est du essentiellement du au bon vouloir de l'état qui met de plus en plus l'AVS et l'AS au meme niveau.... Et difficile d'aller contre l'état....
faberius
Forcené
Forcené
 
Messages: 314
Enregistré le: 26 Fév 2007 18:38

Messagepar Florence21 » 22 Fév 2009 22:27

éh oh on se calme..... je suis en train de bosser pour avoir un concours, je ne suis ni ide ni as. J'apprends sur ce forum et ce n'est pas en nous agressant de la sorte qu'on apprend.

merci d'etre calme. Personne ne sous-estime le role d'une infirmière mais je connais des avs qui font les toilettes, et tout le bazar qui va avec... Alors pourquoi une as ne pourrait-elle pas le faire ! j'ai une maison dans un bled perdu et les anciens doivent faire, quand ils le peuvent , 30 à 40 kilomètres pour une prise de sang.... alors infirmière ok, mais infirmière partout. SInon il faut bien trouver des solutions pour ces gens-là non ?
S1 validé
Avatar de l’utilisateur
Florence21
VIP
VIP
 
Messages: 1830
Enregistré le: 04 Déc 2008 09:08
WLM: florencenoumea@msn.com

Messagepar faberius » 22 Fév 2009 23:00

Cela me rappelle la discussion "animée" que j'avais eu avec une infirmière libérale qui venait faire des pansements pour mon frère handicapé physique...
Elle s'évertuait à démontrer que les AS n'avaient rien à faire en libéral...
Pourtant, mon frère qui habite dans une grande ville de plus de 50000 habitants (IDF) et où exerce prés d'une quinzaine d'infirmières libérales n'a jamais réussi à trouver d'infirmière libérale pour une aide à la toilette et a mis 5 jours pour trouver une infirmière pour réaliser ses pansements... :conf: :conf: :hum: :hum:
faberius
Forcené
Forcené
 
Messages: 314
Enregistré le: 26 Fév 2007 18:38

Messagepar Florence21 » 22 Fév 2009 23:34

je ne comprendrai jamais cette gueguerre perpetuelle entre ces deux professions qui devraient pourtant s'aider car ce n'est pas facile ni chez ni chez l'autre et il me semble (dites moi si je me trompe) qu'elles travaillent souvent ensemble donc il y a une notion de complémentarité.
Maintenant j'ose espérer que ce n'est pas une histoire d'études plus longue que... de diplome plus que...
S1 validé
Avatar de l’utilisateur
Florence21
VIP
VIP
 
Messages: 1830
Enregistré le: 04 Déc 2008 09:08
WLM: florencenoumea@msn.com


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité