Forum : Infirmier(e)s de bloc opératoire (IBODE)

Nous sommes le 24 Jan 2019 10:42

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar CarolineL » 03 Déc 2016 09:39

Bonjour je voulais faire part de ma récente expérience de devenir indépendante mais au bloc opératoire en tant qu'assistante opératoire / instrumentiste.

Pour résumé mon travail, je gère soit l'accueil du patient et son anesthésie avec l'anesthésiste et aide à installer la salle pour le chirurgien (plus paperasse, rangement, ect...), soit la préparation du matériel, des tables d'instrumentation, l'instrumentation pendant la chirurgie puis le rangement du matériel spécifique. Tout ça en équipe pluridisciplinaire comprenant : chirurgien et assistant, anesthésiste et assistant (vive l'universitaire !), une infirmière circulante, une infirmière instrumentiste et les aides soignante.

J'ai fait ma formation d’infirmière en France, où j'ai travaillé 1 an dans un petit bloc opératoire privé, puis je suis parti à Bruxelles depuis 3 ans maintenant où je travaillais en hôpital universitaire, je pense que l'organisation doit être semblable en France, les cliniques privées n'ont pas toujours d'instrumentistes, et c'est là que l'infirmière indépendante arrive.

Après 3 ans a travailler au même endroit dans le secteur ORL, ophtalmo, stomato, neurochirurgie, à instrumenté auprès du chirurgien et des assistants (internes), j'ai décidé de me mettre à mon compte à mi-temps, et tout a été super vite!

J'ai rapidement trouvé un site, où une ancienne infirmière de bloc (qui travaillai avant au même endroit que moi) a lancé un groupe d'instrumentistes privées pour aider les chirurgiens qui en cherchaient. Un CV et un e-mail plus tard, nous nous sommes rencontrées et j'ai rejoints le groupe.
Gros avantage à faire parti d'un groupe comme celui-ci, je n'ai ni à trouver "d'employeurs" ni à gérer les factures, je donne mes dispo et en retour elle me propose des horaires, un peu comme de l'interim vous allez dire... sauf qu'avec le titre d'indépendante, ça change au niveau salaire et fiscal!

Rapidement j'ai eu des remplacements à faire dans 3/4 cliniques différentes dans et autours de Bruxelles, avec des chirurgiens différents (une dizaine au moins) et des horaires variés. Certains jours très facile, une infirmière était là pour m'expliquer le fonctionnement du service les habitudes du chirurgien, d'autres fois j'étais seule avec une heure d'arrivée et un numéro de bureau...
Mais de cette manière j'ai du ]apprendre à me débrouiller et à prendre des initiatives, on apprend à observer, on demande, on cherche beaucoup (on se perd dans les couloirs...), mais jusqu'à présent toujours avec des équipes sympathiques, des chirurgiens conciliant et une bonne ambiance, le stress du changement d'habitude est un bon stress pour moi.

Cela fait maintenant 3 mois que je travaille comme cela, et c'est super!
Les + de ce travail : on se découvre, on devient débrouillard, on découvre différentes façons de travailler, des équipes super sympa, des nouvelles habitudes, on oubli ces "petites choses qui nous prenaient tant la tête avant"
Les - du job : des horaires plus que variables, parfois pas d'accueil du tout, le risque d'avoir un horaire annulé (pas de travail pas de compensation...)

Je n'ai pas abordé la partie financière dans mon texte, mais en Belgique, en tant qu'indépendante je suis payée 4 x plus, mais la moitié revient aux impôts...c'est là que les frais déductibles entrent en jeu... donc oui ça vaut le coup, mais finalement on ne choisi pas cette façon de travailler pour le salaire ;-)

J'espère que vous avoir fait part de ma récente expérience vous a intéressé, je sais qu'il est difficile de trouver des informations sur le travail d'instrumentiste indépendante... si vous avez des questions reste disponible.
Avatar de l’utilisateur
CarolineL
 
Messages: 5
Enregistré le: 10 Juin 2013 16:48

Messagepar wyllette » 04 Déc 2016 09:07

search.php?author_id=155656&sr=posts


Allons tous en belgique ! Facile, rémunérateur, pas de concours,...... :clin:
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar CarolineL » 06 Déc 2016 19:28

j'ai fait mes études en France et la partie la plus difficile reste la paperasse pour bosser ici... malgré la proximité.

Mais le salaire compense le coût de la vie nettement plus élevé, certes ;)
Avatar de l’utilisateur
CarolineL
 
Messages: 5
Enregistré le: 10 Juin 2013 16:48

Messagepar Hermitage33 » 11 Déc 2016 21:34

Bonsoir,
Ce statut professionnel m'intéresse beaucoup mais quelqu'un a-t-il la même expérience en France? :)
Avatar de l’utilisateur
Hermitage33
 
Messages: 1
Enregistré le: 26 Jan 2016 10:56

Messagepar wyllette » 12 Déc 2016 09:00

Hermitage33 a écrit :Bonsoir,
Ce statut professionnel m'intéresse beaucoup mais quelqu'un a-t-il la même expérience en France? :)


cela n est pas prevu par le legislateur
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... 0006072665
tu ne peux qu être salarié d une clinique, d un hôpital ou d une agence intérim
en France, le législateur parle de profession libérale, la Belgique francophone de profession independante

pour confirmation, tu peux t adresser à Ameli
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar Mov » 27 Oct 2017 11:12

Bonjour tout le monde je me suis fait opérer d'une hernie et je trouve que les infirmières de bloc sont vraiment sympa
Mov
 
Messages: 1
Enregistré le: 27 Oct 2017 10:54

Messagepar wyllette » 27 Oct 2017 17:28

Mov a écrit :Bonjour tout le monde je me suis fait opérer d'une hernie et je trouve que les infirmières de bloc sont vraiment sympa


il n y a pas que les infirmières de bloc qui sont vraiment sympas :clin: ..
. pensez à le noter sur le questionnaire de satisfaction
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord


Retourner vers « Infirmier(e)s de bloc opératoire (IBODE) »



Publicité

-