Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 07 Déc 2019 10:27

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Sarah94 » 17 Oct 2019 21:12

Bonjour tout le monde,
Voula je dois passer titulaire en Mars 2020, je souhaiterai savoir quels sont les motifs de refus de titularisation ?

Merci de votre compréhension.
Sarah94
 
Messages: 12
Enregistré le: 28 Mar 2016 09:32

Messagepar del77680 » 29 Nov 2019 22:24

Sarah94 a écrit :Bonjour tout le monde,
Voula je dois passer titulaire en Mars 2020, je souhaiterai savoir quels sont les motifs de refus de titularisation ?

Merci de votre compréhension.


Coucou
Je suis titulaire fph un refus peut venir de mauvaise évaluation de ta cadre, je supose que tu es actuellement stagiaire car logiquement la titu vient 1 ans apres.
Ta titu peut être décalé pour congé maternité mais pas refusé pour autant.
Si tu fait une faute grave également sa peut la remettre en question.
As aux urgences :D
Anciennement médecine gériatrique
Souhaite devenir ide
del77680
Adepte
Adepte
 
Messages: 100
Enregistré le: 04 Sep 2014 01:48

Messagepar Dette » 03 Déc 2019 17:29

Bonjour,

Désolé de poster mon message ici mais j'ai besoin de vous...
Je suis jeune diplômée de juillet 2019 et je suis actuellement en CDD dans un hôpital public. Ils se trouvent qu'ils me proposent une mise en stage et donc une titularisation d'ici un an. J'ai besoin d'avis car je suis totalement perdu... Voici mon problème : mon conjoint travail dans une autre région et je devais le rejoindre au mois de Mai 2020. Je sais qu'il est impossible d'être muté dans un autre hôpital en tant que stagiaire alors les seuls choix qui s'offrent à moi c'est :
- soit accepter la mise en stage et démissionner quand je m'en vais mais j'ai peur qu'il y ai des conséquences plus tard...
- soit refuser la mise en stage et espérer qu'on me le repropose un jour dans un autre établissement
- soit accepter, mais rester encore un an loin de mon conjoint qui est dans une autre région pour des obligations professionnels, sachant que ça fait déjà 3 ans que l'on attend de pouvoir s'installer ensemble...
Croyez-vous que je ne devrais pas laisser passer ma chance d'être titulariser aussi tôt ?
Pensez-vous que j'ai quand même des chances que l'on propose une mise en stage dans le prochain établissement ou je travaillerais ?
J'ai besoin de vos avis... Je vous remercie infiniment !!!!!!!!
Dette
 
Messages: 1
Enregistré le: 03 Déc 2019 17:10

Messagepar lafolldingue » 03 Déc 2019 18:17

Bonjour, tout dépend de ta région d'origine et de mutation... Je m'explique : si tu viens d'une région propice au marché de l'emploi pour une région où il est difficile de trouver des postes IDE, tu peux attendre 1 an... Sachant que dans tous les cas les mutations ce n'est pas évident à obtenir selon les réguons. Il faudra donc opter pour une demande de dispo.
Ou tu vas dans une région où le problème ne se pose pas quant au recrutement, dans ce cas, fonces...après, rien ne t'empêche de prospecter via le site de la FHF qui propose pas mal de postes au sein de la FPH.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3186
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar execho » 03 Déc 2019 18:35

bonjour,c'est un grand mystere pour moi que votre problème,la solution dépend de votre fonctionnement de couple et de la discussion.le mieux c'est quand l'intérêt de chacun n'est pas différent de l'intérêt de l'équipe "couple".Hors chaque duo invente sa loi du couple.Par exemple,vous dites sans rire que le projet est de se retrouver en mai.My god,wy????
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4821
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar execho » 03 Déc 2019 18:39

why,?Ne répondez pas si c'est indiscret,mais vous voyez l'idée.Quels sont vos urgences,comptez vous que vite c'est demain,ou dans un an.
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4821
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Leopold Anasthase » 03 Déc 2019 19:36

Dette a écrit :[...] Ils se trouvent qu'ils me proposent une mise en stage et donc une titularisation d'ici un an. [...] mon conjoint travail dans une autre région et je devais le rejoindre au mois de Mai 2020. Je sais qu'il est impossible d'être muté dans un autre hôpital en tant que stagiaire alors les seuls choix qui s'offrent à moi c'est :
- soit accepter la mise en stage et démissionner quand je m'en vais mais j'ai peur qu'il y ai des conséquences plus tard...

C'est possible et ça présente des inconvénients :

-vous perdrez l'avantage de votre stage de maintenant à mai ;
-on peut, dans l'hôpital où vous chercherez du travail, vous en vouloir d'avoir écourté votre stage pour raison personnelle ;
-on peut retarder votre démission, et vous obliger soit à partir fâchés, soit à partir plus tard.
Dette a écrit :- soit refuser la mise en stage et espérer qu'on me le repropose un jour dans un autre établissement

C'est possible, mais ça dépend de l'offre et de la demande dans la région où vous trouverez du travail.
Dette a écrit :- soit accepter, mais rester encore un an loin de mon conjoint qui est dans une autre région pour des obligations professionnels, sachant que ça fait déjà 3 ans que l'on attend de pouvoir s'installer ensemble...

C'est aussi possible, mais comme ça a été dit, ça dépend de votre relation de couple. Et éventuellement de la facilité que vous auriez à vous retrouver soit en allant le voir soit s'il vient vous voir.

Il y a d'autres solutions, trouver un autre chéri, vivre une relation non exclusive le temps que vous puissiez vous installer ensembles… Vous pouvez aussi mettre cartes sur table avec votre employeur actuel et lui expliquer que actuellement vous préfèreriez enchaîner les cdd.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11918
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar lafolldingue » 03 Déc 2019 21:48

On peut aussi démissionner pour suivi du conjoint, celà ouvre aux droits pole emploi à condition d'être pacsé...
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3186
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité

-