Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 08 Déc 2021 03:49

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar jourdepluie » 25 Oct 2021 08:48

Bonjour à tous.
Moi c'est Raphael, 40 ans.
En plein questionnement sur mon avenir pro et étant aidant familial en plus de chômeur, j'ai pensé m'essayer au poste d'aide à domicile, ou toutes mes candidatures ont abouti au moins à un rdv... Et la plupart étaient disposées à me prendre à l'essai, ce qui m'a bluffé, moi qui n'ai ni diplôme ni expérience dans le secteur...

Par contre, je n'ai pas supporté qu'on subordonne mon emploi au fait que je soit propriétaire de mon outil de travail (véhicule pour faire les courses ou même transporter les bénéficiaires), et quitte à faire dans les faits un travail d'aide-soignante, je me suis dit qu'il valait mieux viser directement aide-soignant.

J'ai donc cherché un stage d'immersion comme aide-soignant pour voir.
Donc j'en suis là :
Je fais une immersion de 15 jours dans un hepad mi-novembre pour voir si le métier pourrai me convenir.

Je glane des infos de-ci de-là...
jourdepluie
 
Messages: 9
Enregistré le: 24 Oct 2021 17:46

Messagepar cosmos » 25 Oct 2021 18:39

Fais ton stage d'immersion et reviens-nous pour nous dire ton ressenti ;
Bon courage
Avatar de l’utilisateur
cosmos
Accro
Accro
 
Messages: 1148
Enregistré le: 05 Jan 2006 21:33

Messagepar binoute1 » 26 Oct 2021 17:05

jourdepluie a écrit :
Par contre, je n'ai pas supporté qu'on subordonne mon emploi au fait que je soit propriétaire de mon outil de travail (véhicule pour faire les courses ou même transporter les bénéficiaires), et quitte à faire dans les faits un travail d'aide-soignante, je me suis dit qu'il valait mieux viser directement aide-soignant.

code du travail : l'employeur doit fournir les outils et équipements de travail. Mais comme les aides à dom ne disent rien, pourquoi ça changerait ?

Même chose pour le temps de trajet entre 2 missions, qui doit être considéré comme temps de travail (jurispru européenne)
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7714
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar jourdepluie » 26 Oct 2021 17:23

On est d'accord :clin:
Bon, les aides dom doivent être en trop grande détresse financière et sociale pour refuser à la base...
Par contre, le temps de trajet est bien du temps de travail là ou j'ai postulé et dans la convention col.
Sauf le premier/Dernier trajet qui est considéré comme un trajet domicile/travail... Là aussi, hum, la moindre des chose dans un tel contexte serait de considérer le domicile comme lieu de prise de poste.

Bon, mais ils doivent jouer sur une faille juridique, sans quoi ils ne mettraient pas dans les contrats de travail :

ARTICLE X : UTILISATION DU VEHICULE PERSONNEL
L'utilisation d'un véhicule personnel pour la réalisation des missions est une
condition substantielle du contrat et une condition déterminante du
recrutement.
Il en est de même de la possession du permis de conduire.
L'agent doit avoir souscrit une police d'assurance garantissant d'une
manière illimitée sa responsabilité au titre de tous les dommages pouvant découler de l'utilisation de son véhicule à des fins professionnelles.

Cela signifie que si le véhicule de l'agent tombe en panne, l'assurance souscrite par l'agent devant s'étendre aux risques professionnels doit lui permettre de bénéficier d'un véhicule de remplacement dans les meilleurs
délais dans l'attente de la réparation du véhicule, le cas échéant.
De même, l'agent ne peut refuser d'utiliser son véhicule personnel pour l'exercice des missions.
A défaut, l'agent sera placé en absence de service fait et ne pourra être rémunéré les jours non travaillés en raison de l'absence de véhicule nécessaire à l'exécution des missions.
L'agent pourra également être licencié sans préavis ni indemnité pour perte d'une condition indispensable au recrutement.
La détention du permis de conduire étant indispensable à l'exercice des missions, dans le cas où l'agent perdrait son permis de conduire, l'autorité territoriale pourra également mettre fin au présent contrat sans préavis ni indemnité.
Enfin, conformément au décret en vigueur, l’agent n’a droit à aucune indemnisation de la part de l'autorité territoriale pour les dommages subis par son véhicule dans le cadre de l'exercice de ses missions.


Je me demande si la faille n'est pas de parler de véhicule et non de voiture, qui reste un sous-entendu...
Serai content d'en parler avec un juriste...
jourdepluie
 
Messages: 9
Enregistré le: 24 Oct 2021 17:46

Messagepar jourdepluie » 26 Oct 2021 17:39

reviens-nous pour nous dire ton ressenti

Ok Cosmos, si je ne suis pas totalement dégouté...
Normalement c'est du 22 novembre au 3 décembre.
jourdepluie
 
Messages: 9
Enregistré le: 24 Oct 2021 17:46

Messagepar binoute1 » 27 Oct 2021 17:09

jourdepluie a écrit :On est d'accord :clin:
Bon, les aides dom doivent être en trop grande détresse financière et sociale pour refuser à la base...
Par contre, le temps de trajet est bien du temps de travail là ou j'ai postulé et dans la convention col.
Sauf le premier/Dernier trajet qui est considéré comme un trajet domicile/travail... Là aussi, hum, ça correspon au trajet s'un salarié pour allzr à son boulot, donc c'est pas déconnant; sauf si la 1e mission est éloignée sciemment la moindre des chose dans un tel contexte serait de considérer le domicile comme lieu de prise de poste.les syndicats devraient négocier, l'agence comme lieu de prise de poste

Bon, mais ils doivent jouer sur une faille juridique, sans quoi ils ne mettraient pas dans les contrats de travail :

ARTICLE X : UTILISATION DU VEHICULE PERSONNEL
L'utilisation d'un véhicule personnel pour la réalisation des missions est une
condition substantielle du contrat et une condition déterminante du
recrutement. tu sais les employeurs n'ont pas besoin de faille pour faire des conneries et clauses pourries.
Mais quid du salarié qui vend son véhicule ? ou qui le perd dans un accident de la route [véhicule considéré comme épave] ? @Créol, tu sais ?

Il en est de même de la possession du permis de conduire.
L'agent doit avoir souscrit une police d'assurance garantissant d'une
manière illimitée sa responsabilité au titre de tous les dommages pouvant découler de l'utilisation de son véhicule à des fins professionnelles. normalement c'est à l'employeur de souscrire une assurance mission

Cela signifie que si le véhicule de l'agent tombe en panne, l'assurance souscrite par l'agent devant s'étendre aux risques professionnels doit lui permettre de bénéficier d'un véhicule de remplacement dans les meilleurs
délais dans l'attente de la réparation du véhicule, le cas échéant.
De même, l'agent ne peut refuser d'utiliser son véhicule personnel pour l'exercice des missions. alors ça pas sure que ce soit très réglo
A défaut, l'agent sera placé en absence de service fait et ne pourra être rémunéré les jours non travaillés en raison de l'absence de véhicule nécessaire à l'exécution des missions. ben non, le salarié peut très bien travailler en bus !
L'agent pourra également être licencié sans préavis ni indemnité pour perte d'une condition indispensable au recrutement.
La détention du permis de conduire étant indispensable à l'exercice des missions, dans le cas où l'agent perdrait son permis de conduire, l'autorité territoriale pourra également mettre fin au présent contrat sans préavis ni indemnité.
Enfin, conformément au décret en vigueur, l’agent n’a droit à aucune indemnisation de la part de l'autorité territoriale pour les dommages subis par son véhicule dans le cadre de l'exercice de ses missions.


Je me demande si la faille n'est pas de parler de véhicule et non de voiture, qui reste un sous-entendu...
Serai content d'en parler avec un juriste...
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7714
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar jourdepluie » 28 Oct 2021 12:02

Une petite interrogation en passant :

Sur les offres d'emploi des hepad, il est souvent marqué aide-soignant titulaire du DEAS ou Auxiliaire de vie titulaire du DEAES, à priori dans tous les cas pour exercer le poste d'aide-soignant.

Mon esprit pervers se dit que c'est une façon de baisser les compétences et salaires proposés.
D'un autre coté, DEAS et DEAES ont l'air d'être des formations plus ou moins de même durée, plus ou moins semblables (?) et je n'ai pas su déterminer non plus si ça changeait quelque chose niveau rémunération.

Votre avis de soignant ?
jourdepluie
 
Messages: 9
Enregistré le: 24 Oct 2021 17:46

Messagepar Ethan68 » 06 Nov 2021 19:24

Bonjour :D

J'ai le diplôme d'auxiliaire de vie sociale et celui d'aide-soignant.

Les deux formations sont de même durée, mais leur contenu n'est absolument pas le même. Il y a des similitudes, mais le DEAVS est plus axé social, et le DEAS est plus axé soins, même si l'un n'empêche pas l'autre :D

Côté rémunération aussi cela n'a rien à voir : en tant qu'auxiliaire de vie, je gagnais un peu moins de 1100 euros net (frais km inclus). Il faut savoir que le temps complet n'existe pas, généralement c'est au mieux des 80% (dans un service d'aide à domicile)

En tout cas c'était il y a 3 ans, peut-être que maintenant les salaires ont un peu évolués. Je l'espère en tout cas :roll:

En tant qu'aide-soignante dans le privé, je bosse aussi à domicile, à temps complet pour un peu moins de 1700 euros net, différentes primes incluses.

A bientôt!
Auxiliaire de Vie Sociale DE 2014
Aide-Soignante DE 2018

>> Après le milieu hospitalier GO le SSIAD, mais quel bonheur !
>> Intérimaire en EHPAD
Ethan68
Adepte
Adepte
 
Messages: 124
Enregistré le: 14 Sep 2017 15:50

Messagepar jourdepluie » 05 Déc 2021 19:40

Re,

Ca y est, fini mon stage de 15 jours en hepad.

J'ai été bien accueilli, l'équipe d'AS/ASH/IDE était très bienveillante avec moi.
Avec les résidents, ça c'est bien passé aussi.
J'avais quelque appréhension question toilettes intimes... Ma foi, il suffit de prendre une attitude la plus neutre possible, et tout se passe bien !

Bon, l'AS c'est senti obligé de recadrer l'équipe le troisième jour en rappelant que j'étais en stage d'observation... que je pouvait participer mais pas effectuer un soin en autonomie, suite a une douche qu'une remplaçante m'a laissée faire pendant qu'elle refaisait le lit.
La pauvre remplaçante n'avait pas l'air beaucoup plus à l'aise que moi et bénéficiait de beaucoup moins de bienveillance...

On m'a permis de modifier mes horaires pour pouvoir suivre les différents postes et leurs taches spécifiques. (horaires du matin et du soir)

Pour l'anecdote,
une résidente a essayée de m'arracher les yeux.
D'ordinaire pas agressive, ce jour là elle avait décidée de quitter cette maison de fous au moment ou je venais changer son pichet...
Sans rancune! J'ai continué à l'aider à manger le midi.

Une autre à déclarée qu'elle ne s'imaginait pas devenir un jour modèle (pour apprendre à laver des fesses)... "non vous pouvez rester".

Quand même quelques interrogation sur l'attitude face aux résidents :
-"S'il vous plait ! j'ai besoin d'aller aux toilettes !"
"On n'a pas le temps madame X, faites dans votre protection !"
- Ha. Elle est où ma protection ?"
"Sur vous Madame X !"
:| :| Bon, c'était midi, ce n'était peut être pas totalement faux que ce n'était pas le bon moment.

Une autre fois, la fille de celle qui a voulue m'éborgner nous apporte sa mère qui avait besoin, en partant.
"Pas tout de suite !"
Au final, mamie est restée toute la soirée se plaignant d'avoir mal au ventre, sans que ça n'émeuve l'AS. pourtant dans l'après-midi, avant le diner, c'est "calme". J'avais bien envie de prendre sur moi de la mettre sur les WC si on ne m'avait pas déjà rappelé à plusieurs reprises à mon rôle de stagiaire en observation...(ne pas manipuler les résidents seul)

Au final, j'ai eu une bonne appréciation en fin de stage.
"investi, motivé, respectueux, a les capacités pour devenir AS"
Pour ma part, je suis très content de cette expérience.
En tant qu'homme et stagiaire, j'ai eu l'impression d'être bien accueilli et accepté par une équipe féminine.
Et s'occuper des gens, c'est quand même très valorisant, et ils vous le rendent bien, même si le mal-être de certains les rends agressifs...

Je me demande si ce serait aussi facile en tant que remplaçant ? C'est pas évident de trouver ses marques mine de rien, entre toutes les spécificités de chaque résident, qui sont notées et que les titulaires connaissent par cœur, mais qui induisent beaucoup de perte de temps et d'hésitation à un débutant (je repense aux remarques sur la remplaçante "qui finit ses toilettes au moment du coup de feu de midi...")

Voilà. Tout ce petit monde me manque mine de rien.
Physiquement je suis un peu sur les rotules par contre.
jourdepluie
 
Messages: 9
Enregistré le: 24 Oct 2021 17:46

Messagepar binoute1 » 06 Déc 2021 18:41

jourdepluie a écrit :Une petite interrogation en passant :

Sur les offres d'emploi des hepad, il est souvent marqué aide-soignant titulaire du DEAS ou Auxiliaire de vie titulaire du DEAES, à priori dans tous les cas pour exercer le poste d'aide-soignant.


y'a pléthore d'annonces pour les inf où il est demandé DEI obligatoire :lol: :lol:
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7714
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar lafolldingue » 06 Déc 2021 22:06

Je trouve que c'est honteux de recruter des personnes faisant fonction AS... Ça mériterait bien une exclusivité d'actes sur les EHPAD. Sinon ça veut dire que n'importe qui peut faire ce métier... C'est triste ce manque de considération pour la profession
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
future IADE, c'est reparti pour 2 ans d'école !
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4084
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar jourdepluie » 07 Déc 2021 07:36

y'a pléthore d'annonces pour les inf où il est demandé DEI obligatoire :lol: :lol:

Je pensait naïvement que par défaut, il fallait être diplômé pour occuper un poste d'AS.

J'ai vu de visu qu'il n'en était rien.
Il devait bien y en avoir une bonne moitié qui n'avait aucune formation sanitaire/sociale, qui étaient donc ASH avec une fiche de poste correspondant aux taches d'une AS.
D'ailleurs, on m'a dit que j'avais mes chances si je postulait.

Je trouve que c'est honteux de recruter des personnes faisant fonction AS...

Je trouve aussi.

edit:
Question hygiène, je pense qu'il y a de quoi se faire s'arracher les cheveux à certains.
Exemple : après le gouter, en débarrassant, on passe de chambre en chambre avec la même lingette, qu'on retrempe à l'occasion dans le seau d'eau savonneuse...
jourdepluie
 
Messages: 9
Enregistré le: 24 Oct 2021 17:46


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité