Forum : Cadres de santé

Nous sommes le 08 Déc 2019 14:11

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar lea21 » 10 Nov 2019 22:37

Bonsoir à tous,

Je m'adresse à des cadres de santé car j'ai deux questions à vous poser. Je suis infirmière de nuit dans un centre hospitalier psychiatrique. Je travaille en pédopsychiatrie depuis près de 22 ans. Nous avions un cadre de nuit qui encadrait depuis plusieurs années tout le personnel de nuit donc de tous les pôles de psychiatrie. Ce cadre nous connaissait très bien, nous soutenait, faisait le lien avec les cadres de jour, gérait nos plannings parfaitement, était très disponible etc. Puis un jour la Direction a décidé de mettre en place un encadrement de jour pour le personnel de nuit. Chaque cadre d'unité gère son personnel de nuit et de jour. Depuis ça ne va plus et ça va de mal en pis. Nous nous sentons isolés, incompris dans nos difficultés, pas soutenus...

J ai 2 questions à vous poser :

1) Quels seraient les bons arguments qui pourraient convaincre la Direction à revenir à l'ancien système cad avoir un cadre de nuit?

2) Ma cadre de jour ne comprend pas que je puisse me sentir mal à l'aise de travailler en psychiatrie adulte . En effet, elle m'a obligé d'aller faire un remplacement d'une nuit alors que je n'ai aucune compétence en matière de psychiatrie adulte. Je sens que je n'ai pas la bonne attitude et j'ai très peur dans ce service, ce qui n'est pas le cas en pédopsychiatrie, je m'épanouis complètement.
A t elle le droit de m'obliger de faire un remplacement dans un service dans lequel je n'ai pas de compétences vis à vis de ces patients et surtout je ne me sens pas à ma place?

Je vous remercie de vos réponses .

Lea21
Dernière édition par 1 le lea21, édité 10 fois.
lea21
 
Messages: 6
Enregistré le: 08 Sep 2019 21:11

Messagepar Fraisette28 » 10 Nov 2019 22:59

lea21 a écrit :Bonsoir à tous,

Je m'adresse à vous car j'ai une question à vous poser. Je suis infirmière de nuit dans un centre hospitalier psychiatrique. Je travaille en pédopsychiatrie depuis près de 22 ans. Nous avions un cadre de nuit qui encadrait depuis plusieurs années tout le personnel de nuit donc de tous les pôles de psychiatrie. Ce cadre nous connaissait très bien, nous soutenait, faisait le lien avec les cadres de jour, gérait nos plannings parfaitement, était très disponible etc. Puis un jour la Direction a décidé de mettre en place un encadrement de jour pour le personnel de nuit. Chaque cadre d'unité gère son personnel de nuit et de jour. Depuis ça ne va plus et ça va de mal en pis. Nous nous sentons isolés, incompris dans nos difficultés, pas soutenus...

J ai 2 questions à vous poser :

1) Quels seraient les bons arguments qui pourraient convaincre la Direction à revenir à l'ancien système cad avoir un cadre de nuit?

2) Ma cadre de jour ne comprend pas que je puisse me sentir mal à l'aise de travailler en psychiatrie adulte . En effet, elle m'a obligé d'aller faire un remplacement d'une nuit alors que je n'ai aucune compétence en matière de psychiatrie adulte. Je sens que je n'ai pas la bonne attitude et j'ai très peur dans ce service, ce qui n'est pas le cas en pédopsychiatrie, je m'épanouis complètement.
A t elle le droit de m'obliger de faire un remplacement dans un service dans lequel je n'ai pas de compétences vis à vis de ces patients et surtout je ne me sens pas à ma place?

Je vous remercie de vos réponses .

Lea21

Bonsoir Léa,
Les arguments serait de mettre comme vous le dises très bien le fait du changement de planning qui a effectivement bouleversé et du certainement que le planning 'avant avait des avantages alors que la visiblement ca arrange trop et que ca mets des contraintes car pour le remplacements les compétences sont pas les mêmes. Et que avec d'autres collègues vous mettez en avant cela comme argument et je pense qu'il devrait le constater
Fraisette28
 
Messages: 1
Enregistré le: 10 Nov 2019 19:13

Messagepar lea21 » 10 Nov 2019 23:38

Bonsoir,

Merci pour votre réponse mais les 2 questions sont complètement indépendantes. La 2 ème question aurait pu concernée une infirmière qui travaille la journée.

En ce qui concerne ma question sur l'encadrement, l'équipe de nuit souhaiterait disposer de très bons arguments pour pouvoir avoir un cadre de nuit pour gérer nos problèmes de nuits, nos plannings etc....

Quels pourraient être les bons arguments?
lea21
 
Messages: 6
Enregistré le: 08 Sep 2019 21:11

Messagepar Jo_bis » 11 Nov 2019 12:14

Je crains que cette décision de la direction n'augure rien de bon : attribuer la gestion des plannings de nuit à des cadres de jour laisse présager une suppression, à plus ou moins long terme, des postes "fixes" de nuit.

Léa21 a écrit :1) Quels seraient les bons arguments qui pourraient convaincre la Direction à revenir à l'ancien système cad avoir un cadre de nuit?

- Si votre cadre ne gérait que les problématiques de planning : je ne vois aucun argument. Car "payer" un cadre pour gérer uniquement des plannings, c'est "light"... :? :?
- Si elle se positionnait aussi sur d'autres problématiques (gestion des compétences, formation, sécurité et qualité des soins etc...) sous l'aspect spécifique du travail de nuit : vous pourrez mettre ces problématiques en avant face à votre direction.

2) A t elle le droit de m'obliger de faire un remplacement dans un service dans lequel je n'ai pas de compétences vis à vis de ces patients et surtout je ne me sens pas à ma place?

Elle a le droit. Mais vous, vous avez tout à fait le droit de demander des formations pour faire face à ce public adulte. Ça remédiera à votre mal-être dans ce poste.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9630
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar lafolldingue » 11 Nov 2019 12:51

Dans mon ancien CH, c'était la cadre de jour qui gérait les plannings de l'équipe de nuit. Nous disposions d'une cadre de nuit tout de même. Ce système ne posait aucun problème aux équipes et était plutôt bien rodé. C'est sur, le changement fait toujours peur. Mais l'objectif serait surtout de ne pas voir ce poste de cadre de nuit supprimé.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3192
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar caqui13 » 11 Nov 2019 15:58

lea21 a écrit :Bonsoir à tous,

Je m'adresse à des cadres de santé car j'ai deux questions à vous poser. Je suis infirmière de nuit dans un centre hospitalier psychiatrique. Je travaille en pédopsychiatrie depuis près de 22 ans. Nous avions un cadre de nuit qui encadrait depuis plusieurs années tout le personnel de nuit donc de tous les pôles de psychiatrie. Ce cadre nous connaissait très bien, nous soutenait, faisait le lien avec les cadres de jour, gérait nos plannings parfaitement, était très disponible etc. Puis un jour la Direction a décidé de mettre en place un encadrement de jour pour le personnel de nuit. Chaque cadre d'unité gère son personnel de nuit et de jour. Depuis ça ne va plus et ça va de mal en pis. Nous nous sentons isolés, incompris dans nos difficultés, pas soutenus...

J ai 2 questions à vous poser :

1) Quels seraient les bons arguments qui pourraient convaincre la Direction à revenir à l'ancien système cad avoir un cadre de nuit?

2) Ma cadre de jour ne comprend pas que je puisse me sentir mal à l'aise de travailler en psychiatrie adulte . En effet, elle m'a obligé d'aller faire un remplacement d'une nuit alors que je n'ai aucune compétence en matière de psychiatrie adulte. Je sens que je n'ai pas la bonne attitude et j'ai très peur dans ce service, ce qui n'est pas le cas en pédopsychiatrie, je m'épanouis complètement.
A t elle le droit de m'obliger de faire un remplacement dans un service dans lequel je n'ai pas de compétences vis à vis de ces patients et surtout je ne me sens pas à ma place?

Je vous remercie de vos réponses .

Lea21

Si vous etes en ' sureffectif ' en pédopsychiatrie , la cadre peut te ( vous ) mettre ou elle veut , sur le meme pole en cas d absentéisme : ca s appele la mutualisation .
Si tu dis que tu n es pas a l aise avec les adultes , elle te répondra que tu es IDE avant tout , donc tu es capable de gérer TOUT les services ( bien sur pas les services type rea ou dialyse ) , meme ceux de MCO ( tu n'iras pas , car c est un autre pole ) , on n est pas titulaire de son poste , il ne faut pas l oublier ....
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2602
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar lea21 » 11 Nov 2019 16:22

Jo_bis a écrit :Je crains que cette décision de la direction n'augure rien de bon : attribuer la gestion des plannings de nuit à des cadres de jour laisse présager une suppression, à plus ou moins long terme, des postes "fixes" de nuit.

Léa21 a écrit :1) Quels seraient les bons arguments qui pourraient convaincre la Direction à revenir à l'ancien système cad avoir un cadre de nuit?

- Si votre cadre ne gérait que les problématiques de planning : je ne vois aucun argument. Car "payer" un cadre pour gérer uniquement des plannings, c'est "light"... :? :?
- Si elle se positionnait aussi sur d'autres problématiques (gestion des compétences, formation, sécurité et qualité des soins etc...) sous l'aspect spécifique du travail de nuit : vous pourrez mettre ces problématiques en avant face à votre direction.

2) A t elle le droit de m'obliger de faire un remplacement dans un service dans lequel je n'ai pas de compétences vis à vis de ces patients et surtout je ne me sens pas à ma place?

Elle a le droit. Mais vous, vous avez tout à fait le droit de demander des formations pour faire face à ce public adulte. Ça remédiera à votre mal-être dans ce poste.



Merci beaucoup, très bon argument. Je note pour la première question.

Concernant ma 2 ème question, en effet une formation sur la psychiatrie adulte pourrait nous rassurer et être correctement opérationnel.
lea21
 
Messages: 6
Enregistré le: 08 Sep 2019 21:11

Messagepar lea21 » 11 Nov 2019 16:24

lafolldingue a écrit :Dans mon ancien CH, c'était la cadre de jour qui gérait les plannings de l'équipe de nuit. Nous disposions d'une cadre de nuit tout de même. Ce système ne posait aucun problème aux équipes et était plutôt bien rodé. C'est sur, le changement fait toujours peur. Mais l'objectif serait surtout de ne pas voir ce poste de cadre de nuit supprimé.



Bonjour, merci. A quoi servait votre cadre de nuit puisque il y avait un cadre de jour qui s'occupe en partie de l'équipe de jour?
lea21
 
Messages: 6
Enregistré le: 08 Sep 2019 21:11

Messagepar lea21 » 11 Nov 2019 16:30

caqui13 a écrit :
lea21 a écrit :Bonsoir à tous,

Je m'adresse à des cadres de santé car j'ai deux questions à vous poser. Je suis infirmière de nuit dans un centre hospitalier psychiatrique. Je travaille en pédopsychiatrie depuis près de 22 ans. Nous avions un cadre de nuit qui encadrait depuis plusieurs années tout le personnel de nuit donc de tous les pôles de psychiatrie. Ce cadre nous connaissait très bien, nous soutenait, faisait le lien avec les cadres de jour, gérait nos plannings parfaitement, était très disponible etc. Puis un jour la Direction a décidé de mettre en place un encadrement de jour pour le personnel de nuit. Chaque cadre d'unité gère son personnel de nuit et de jour. Depuis ça ne va plus et ça va de mal en pis. Nous nous sentons isolés, incompris dans nos difficultés, pas soutenus...

J ai 2 questions à vous poser :

1) Quels seraient les bons arguments qui pourraient convaincre la Direction à revenir à l'ancien système cad avoir un cadre de nuit?

2) Ma cadre de jour ne comprend pas que je puisse me sentir mal à l'aise de travailler en psychiatrie adulte . En effet, elle m'a obligé d'aller faire un remplacement d'une nuit alors que je n'ai aucune compétence en matière de psychiatrie adulte. Je sens que je n'ai pas la bonne attitude et j'ai très peur dans ce service, ce qui n'est pas le cas en pédopsychiatrie, je m'épanouis complètement.
A t elle le droit de m'obliger de faire un remplacement dans un service dans lequel je n'ai pas de compétences vis à vis de ces patients et surtout je ne me sens pas à ma place?

Je vous remercie de vos réponses .

Lea21

Si vous etes en ' sureffectif ' en pédopsychiatrie , la cadre peut te ( vous ) mettre ou elle veut , sur le meme pole en cas d absentéisme : ca s appele la mutualisation .
Si tu dis que tu n es pas a l aise avec les adultes , elle te répondra que tu es IDE avant tout , donc tu es capable de gérer TOUT les services ( bien sur pas les services type rea ou dialyse ) , meme ceux de MCO ( tu n'iras pas , car c est un autre pole ) , on n est pas titulaire de son poste , il ne faut pas l oublier ....



Merci de votre réponse. Oui je sais que je ne suis pas titulaire de mon poste. Le problème , c'est que ce n'est pas le même pôle. En effet la psychiatrie adulte et la pédopsychiatrie sont 2 pôles différents. Dans notre établissement , il y a mutualisation qu'entre unités du même pole cad unités différentes de la pédopsychiatrie.
Concernant le 2 ème point, on peut me mettre dans n'importe quels services de MCO. Or, la psychiatrie est une spécialité à dimension surtout relationnelle, si on n 'a pas l'attitude qu il faut, on peut être complètement à coté de la plaque cad faire péter un patient etc...
lea21
 
Messages: 6
Enregistré le: 08 Sep 2019 21:11

Messagepar caqui13 » 11 Nov 2019 18:33

Alors si ce n est pas le meme pole , c est bizarre qu elle te demande d aller renforcer ailleurs , nous nous sommes mutualisés que sur notre pole .
Je sais , c est le gros problème des gents qui n ont fait que de la psy , car apres se retrouver en MCO car on a envie de voir ailleurs , on se retrouve en grande difficultés .
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2602
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar lea21 » 25 Nov 2019 22:41

caqui13 a écrit :Alors si ce n est pas le meme pole , c est bizarre qu elle te demande d aller renforcer ailleurs , nous nous sommes mutualisés que sur notre pole .
Je sais , c est le gros problème des gents qui n ont fait que de la psy , car apres se retrouver en MCO car on a envie de voir ailleurs , on se retrouve en grande difficultés .



Oui, je trouve cela étrange aussi. En effet pas de mutualisation avec la psychiatrie adulte!
lea21
 
Messages: 6
Enregistré le: 08 Sep 2019 21:11

Messagepar caqui13 » 26 Nov 2019 01:06

Je vais te dire meme mieux , les urgences psy ont déménagé sur un autre hopital , ils font soit disant toujours parti du pole psy , mais la DDS a interdit la mutualisation sur les urgences , car pas meme hopital bla bla bla ( peut etre aussi a cause de la nouvelle prime des urgences ) , et il n y a uniquement que des HS en cas d absentéisme sur les urg .
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2602
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21


Retourner vers « Cadres de santé »



Publicité

-