Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 24 Jan 2021 23:25

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Floflony » 01 Jan 2021 19:48

Bonjour, je suis auxiliaire de puériculture en cdi en maternité. Clinique de niveau 1 (830 accouchement par an).
La clinique m'a bien dit ne pas vouloir me payer la formation. Est ce qu'il est possible de continuer mon travail tout en suivant la formation ?? Sachant que nous avons souvent la possibilité de se poser (pour étudier ou dormir...) je travaille 1 week-end sur 2, 2 ou 4 nuit par semaine sur 12h)
Floflony
 
Messages: 15
Enregistré le: 21 Oct 2018 12:44

Messagepar Lenalan » 02 Jan 2021 07:54

Floflony a écrit :Bonjour, je suis auxiliaire de puériculture en cdi en maternité. Clinique de niveau 1 (830 accouchement par an).
La clinique m'a bien dit ne pas vouloir me payer la formation. Est ce qu'il est possible de continuer mon travail tout en suivant la formation ?? Sachant que nous avons souvent la possibilité de se poser (pour étudier ou dormir...) je travaille 1 week-end sur 2, 2 ou 4 nuit par semaine sur 12h)


Si tu veux mourir d'épuisement, oui! sinon oublie....
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17751
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Leopold Anasthase » 02 Jan 2021 10:26

Il y a eu des étudiants de ma promotion qui l’ont fait. Ils s’endormaient en cours. Ils ont tous arrêté à un moment où un autre.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12306
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar LuzaMoon » 02 Jan 2021 10:43

Bonjour,

Je pense que ca ne peut mener que à un échec de la formation et des erreurs potentiellement grave au travail.

Il m'est arrivé de bosser juste le week end de nuit en octobre, 1 seule fois. Le lundi à été une catastrophe.
Mais je n'étais pas dans un service ou on se posait, on avait quelque temps mort ou on devait faire de l'entretien des locaux et des salles auxquelles les ASH de jour n'avaient pas forcement accès. On mangeait rarement avant 4h du mat.

Les cours et les stages c'est 35h obligatoire, les stages peuvent être le week end et la nuit ( autant certains IFSI proposent autant certains obligent). Reste le temps qu'on accorde à notre formation à coté.
Peut être ai-je une mauvaise méthode mais je passe beaucoup de temps à préparer mes TD, a faire des recherches complémentaires car les cours universitaires sont une catastrophe, à réviser car impossible pour moi de retenir tout ca en 1 semaine avant les partiels. En plus d'apprendre bêtement il faut comprendre et faire les liens entre les différentes connaissances. Pendant les stages nous avons pas mal de travaux à rendre par mails plus plusieurs à rendre au retour en cours.

Personnellement je travaille du coup le week end de jour sauf si j'ai pris du retard dans mes révisions. Et de nuit pendant les vacances en révisant à fond mes jour de repos puisque les partiels sont après les vacances.

Et hors de question d'abandonner ma vie de couple et mes amis pendant 3 ans. Ils savaient que je serai moins dispo que en tant que salariée mais j'ai quand même besoin d'une vie à coté de l'IFSI.

Après certains ne révisent pas, ne prépare pas les TD, ne font pas de recherches.
AS depuis 2013
ESI 2020 =>
S1 : IME
Avatar de l’utilisateur
LuzaMoon
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 473
Enregistré le: 02 Sep 2019 15:21

Messagepar Lenalan » 02 Jan 2021 11:43

Je faisais partie de ceux qui ne révisaient pas (en tout cas pas avant la dernière semaine avant les évals, parfois meme le jour-même entre midi et 2 :lol: Même au lycée et avant je n'avais pas besoin de réviser, assister au cours suffisait à me faire retenir les choses, mais c'est loin d'etre le cas de tout le monde et ça nécessite de ne pas etre épuisée, parce que réviser sur un cerveau épuisé ne sert à rien ) et qui ne préparaient pas les TD. Je faisais des recherches, mais pas de fiches, donc en gros j'avais pas mal de temps libre (les loisirs et la famille restent ma priorité, que ce soit à l'IFSI ou au travail). Mais en travaillant, et de plus de nuit, il est sûr et certain que je n'aurais jamais tenu... D'autant que j'avais des stages où on faisait obligatoirement des nuits et des week-end.
Je pense qu'il vaut mieux chercher un autre financement que de se ruiner la santé pour au final de rien avoir.
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17751
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar caqui13 » 02 Jan 2021 19:02

J ai connu une collègue IADE reçu au concours de cadre mais pas financé , alors la CS pour l arranger lui avait concocté un poste de nuit genre 20 hrs 3 hrs du matin , comme elle était major de soin , elle n avait pas de patient en charge , donc pouvait réviser la nuit , voir un peu dormir , elle a commencé en Septembre , en Janvier elle a tout arrêté .....impossible a tenir le rythme .
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2844
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Belphéghor » 02 Jan 2021 20:54

Impossible, oubliez.
Infirmière en disponibilité pour le moment bientôt de retour (en neuro !)
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Forcené
Forcené
 
Messages: 261
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar TITAN21 » 04 Jan 2021 09:15

Bonjour,

Je comprends bien votre situation si vous n'avez pas de financement, mais cela me choque. Vous ne pouvez pas mener de front votre travail de nuit et le travail demandé en IFSI. N'oubliez pas que la fatigue (physique, mentale...) est source d'AES, d'accidents, de burn out.... et je ne parle même pas de la vie de famille ou sociale qui se dégrade fortement.
Il faut faire un choix, ou être patient pour trouver une meilleure solution.
ibode
TITAN21
 
Messages: 19
Enregistré le: 14 Aoû 2015 10:29

Messagepar Jo_bis » 04 Jan 2021 21:08

Floflony a écrit :Bonjour, je suis auxiliaire de puériculture en cdi en maternité. Clinique de niveau 1 (830 accouchement par an).
La clinique m'a bien dit ne pas vouloir me payer la formation. Est ce qu'il est possible de continuer mon travail tout en suivant la formation ?? Sachant que nous avons souvent la possibilité de se poser (pour étudier ou dormir...) je travaille 1 week-end sur 2, 2 ou 4 nuit par semaine sur 12h)

Vous courez à la catastrophe.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9938
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Floflony » 19 Jan 2021 11:21

Merci pour vos messages
Peu de temps après avoir posté ce sujet, je me suis bien rendu compte que c'était de la folie.
Floflony
 
Messages: 15
Enregistré le: 21 Oct 2018 12:44


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-