Troubles psy et IDE

Le forum de l'admission en IFSI

Modérateurs : Modérateurs, Concours IFSI

Répondre
Valentindb
Messages : 1
Inscription : 25 avr. 2022 19:51

Troubles psy et IDE

Message par Valentindb »

Bonjour,

Je suis actuellement en L1 psycho et compte me réorienter en IFSI si Parcoursup le veux.

Depuis mes 12 ans je suis suivi par des psychiatres et psychologues car j'ai un trouble de la personnalité borderline. Cela fait quelques années que je suis stabilisé mais je prends toujours des antidépresseurs et antipsychotiques à un très bas dosage. Je me demandais si, lors de l'admission avec le certificat médical du médecin, ce dernier peut-il trouver que je ne suis pas apte à exercer ? Si oui, quand le serais-je ? Peut-on être infirmier.e et avoir des troubles psy stabilisés ?

Cordialement,

Valentindb
SidneyKnox
Messages : 1
Inscription : 28 oct. 2023 19:09

Re: Troubles psy et IDE

Message par SidneyKnox »

Bonjour Valentin !

Je suis surprise de voir que personne ne t'a répondu en une année, donc je me lance !
Attention, ceci est mon avis, donc personnel et subjectif. :clin:

Alors, si tu es stabilisé, que tu te sens prêt à te lancer dans une formation éprouvante sur 3 années sur le plan psychique (et physique), que ton psychiatre approuvé ton projet et surtout qu'un médecin agréé te certifie apte, alors rien ne t'empêche de te lancer dans ton projet et rentrer en IFSI. De plus, l'Ifsi n'a pas à savoir si tu es atteint d'un trouble, psy ou non d'ailleurs. Si quelqu'un leur dit ça sera donc toi.

Je te réponds parce que ce sujet me tient à coeur.

Je suis moi même diagnostiquée du trouble de la personnalité émotionnellement labile (plus joli que borderline je trouve).

Je suis rentrée en école d'aide soignante que j'ai réussi haut la main autant sur le côté théorique et les cours que sur les stages :)
Je suis depuis septembre en IFSI dans une autre région. Pour le moment ma pathologie ne m'a pas trop impacté sur le plan des études. Quelques petits coups de mou et des angoisses, mais je m'en sors bien ! Je pense que c'est pas plus que la plupart des étudiants au final.

Je fais tout pour avoir une vie personnelle la plus clean et stable possible car sans ça les études ne suivront pas. Ça demande une hygiène de vie assez stricte car on est plus sensible que la moyenne et on a tendance à trop être impacté, donc faut se chouchouter un max ! :D

Mais personnellement, les études d'aide soignante puis d'infirmière se déroulent bien et m'ont même permis de me stabiliser d'autant plus que j'ai enfin quelque chose de sain à investir à fond et qui me passionne ! :)

J'ai choisi, pour ma part, de ne pas informer mes écoles de ma pathologie, bien que j'aurais aimé avoir un tiers temps, un accompagnement pour apprenant a besoin spécifique quoi, mais je préfère faire sans pour éviter les préjugés des troubles psy. Même les soignants ont des préjugés. :pleure:

De plus, j'ai beaucoup de cicatrices de scarifications (anciennes mais visibles) et cela ne m'a pas porté préjudice.

J'avais choisi de commencer par l'école d'aide soignante pour voir si j'étais capable, sans commencer par la L1 infirmier qui n'est hardcore. Et comme je suis en école d'infirmière actuellement, c'est que ça c'est bien passé :clin:

Bref je te raconte un peu ma vie mais si ça peut te permettre d'avoir une réponse qui "sent le vécu" ^^

Enfin pour conclure, je te redirais que si toi tu es prêt, ton psy t'encourage et "validé" la fiabilité de ton projet, et enfin que le médecin agréé certifie que tu es apte, alors tu es apte :)
Enfin attention, je ne suis pas.medecin et encore moins médecin agréé ou du travail. (Même avant, j'étais ASH, et le médecin du travail savait ce que j'avais, et je n'ai jamais été récusée.)

Je me permets mais je te conseillerais par contre de voir avec pôle emploi pour faire un stage "découverte" avec des aides soignants et des infirmiers pour que tu vois par toi-même ce qu'il en est en vrai du métier, que tu te mettes un peu en situation pour évaluer et valider ton choix. Ça pourrait te sécuriser dans l'investissement de ton projet :)

Après c'est une formation compliquée et dure, même des personnes qui n'ont pas de pathologie psy de base décompensent ou arrêtent pour différentes raisons.
Et je suis certaine que peu en parle, mais un nombre non négligeable de soignants ont fait une dépression, ont été hospitalisé en psychiatrie, on un trouble psy etc... C'est encore très très tabou tout ça... Mais ça ne les empêche pas d'être de bons soignants !

Et je me permets mais j'aimerais beaucoup savoir où tu en es dans l'avancement de ton projet de rentrer en IFSI :)

Je te souhaite bon courage et bonne continuation !

Et n'hésite pas à me poser des questions :clin:
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
Messages : 10255
Inscription : 30 janv. 2004 10:33

Re: Troubles psy et IDE

Message par Jo_bis »

Valentindb a écrit : 25 avr. 2022 20:01 Bonjour,

Je suis actuellement en L1 psycho et compte me réorienter en IFSI si Parcoursup le veux.

Depuis mes 12 ans je suis suivi par des psychiatres et psychologues car j'ai un trouble de la personnalité borderline. Cela fait quelques années que je suis stabilisé mais je prends toujours des antidépresseurs et antipsychotiques à un très bas dosage. Je me demandais si, lors de l'admission avec le certificat médical du médecin, ce dernier peut-il trouver que je ne suis pas apte à exercer ? Si oui, quand le serais-je ? Peut-on être infirmier.e et avoir des troubles psy stabilisés ?

Cordialement,

Valentindb
C'est au médecin de juger.
Cependant, le fait d'être stabilisée depuis des années est en votre faveur.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
elitecheep
Messages : 2
Inscription : 20 oct. 2023 04:54

Re: Troubles psy et IDE

Message par elitecheep »

Je pense que vous pouvez toujours devenir infirmière si votre trouble psychologique prend fin et que vous avez un certificat d'hospitalisation.

Modéré, lien publicitaire supprimé
Répondre