GRANDS DOSSIERS

Les aventures de « Goutte de sang » : une BD pour prévenir les AES

Cet article fait partie du dossier :

AES

Les micro-BD viennent compléter l'arsenal d’outils pédagogiques originaux pour parler encore autrement du risque d’AES auprès des professionnels de santé. Cette nouvelle campagne de sensibilisation à l'initiative de l'Equipe Opérationnelle d'Hygiène Hospitalière (EOH) du centre hospitalier de Haguenau (67) a pour prétention d’évoquer, sous une autre forme, les mêmes messages de prévention en espérant toucher quelques lecteurs curieux et intéressés par la forme originale du message et de « Goutte de sang », notre porte-parole. 

Goutte de Sang

Un joli travail d'images, efficace pour convaincre autrement de respecter les recommandations d'usage en matière de prévention des AES.

Les Accidents avec exposition au sang (AES) restent fréquents dans nos hôpitaux malgré les campagnes d’information et de sensibilisation réalisées régulièrement par les Equipes Opérationnelle d’Hygiène Hospitalière (EOH), la Direction des Soins ou les Services de Médecine au Travail. Dans notre établissement, si les AES sont volontiers déclarés par les professionnels de santé, la description des circonstances de survenue nous renseigne sur les gestes les plus à risque et le matériel à l’origine des AES les plus fréquents. Cette base de renseignements nous aide à cibler nos messages et réorienter nos campagnes de sensibilisation sur l’un ou l’autre aspect de notre affiche « Précautions Standard ».

Si les consignes sont pourtant énoncées depuis longtemps, elles ne sont toujours pas respectées systématiquement. Ainsi parmi les AES déclarés, dans nos études et sans grandes améliorations depuis 10 ans de surveillance, 30 à 40 % des AES auraient pu être évités par le simple respect des précautions standard et plus grave encore, la moitié de ces AES évitables sont dûs à un tiers.

Pour notre dernière campagne d’information sur ce risque, nous avons réalisé des bandes dessinées en deux cases pour illustrer les situations les plus à risque d’AES. Ainsi nous mettons en scène « Goutte de sang », petit personnage à l’affût d’un risque d’AES qui veut absolument pouvoir contaminer une victime à l’occasion d’un accident évitable.

C’est ainsi que « Goutte de sang » est trop heureuse :

  • de voir un soignant « recapuchonner » une aiguille souillée ;
  • de se trouver dans une aiguille tombée au sol au risque qu’une personne se blesse en la ramassant avec son bandeau de nettoyage par exemple ;
  • de passer par les conjonctives chez les victimes d’AES par éclaboussures ;
  • d’être transmise à une victime qui désadapterait encore à la main (non gantée) une aiguille non sécurisée d’un stylo à insuline…

Goutte de sang, l'aventure

Cette nouvelle campagne de sensibilisation a pour prétention d’évoquer, sous forme de BD, les mêmes messages de prévention via un message original et de « Goutte de sang », notre porte-parole.

« Goutte de sang » est aussi trop heureuse de passer à l’occasion d’une piqure avec une aiguille de Huber® à cause de « l’effet rebond » du dépiquage de la chambre à cathéter implantable... Mais c’est aussi le collecteur à aiguilles trop plein, l’aiguille déposée dans un plateau de soins au milieu de compresses et autres déchets à éliminer… Autant de circonstances encore fréquentes d’AES.

Ces 8 micro-BD ont été publiées dans notre bulletin d’information interne « L’EOH communique… » à raison d’une  BD par mois, tenant en haleine les lecteurs assidus de notre bulletin !

Cette nouvelle campagne de sensibilisation a pour prétention d’évoquer, sous une autre forme, les mêmes messages de prévention en espérant toucher quelques lecteurs curieux et intéressés par la forme originale du message et de « Goutte de sang », notre porte-parole.

Si le fond des messages de prévention que veut faire passer l’EOH auprès des professionnels de santé ne change pas, nous essayons de varier la forme de ce message pour intéresser de nouvelles personnes et relancer l’intérêt pour ces informations rabâchées depuis plusieurs années. Ainsi nous avons des procédures, une affiche « Précautions standard », un dépliant « Stop aux AES » sur le modèle du Code de la Route, des questionnaires d’évaluation des connaissances et d’auto-évaluation des pratiques, des concours d’affiches sur ce thème et bien d’autres supports de communication. Les micro-BD viennent compléter cet arsenal d’outils pédagogiques originaux pour parler encore autrement du risque d’AES auprès des professionnels de santé.

L’EOH doit donc en permanence développer son imagination pour créer des outils pédagogiques et des outils de communication toujours nouveaux pour évoquer un risque permanent au moment des soins. Le bilan annuel des AES survenus dans l’établissement permettra de mesurer l’impact de cette nouvelle forme de message de sensibilisation des soignants.

Goutte de sang, l'aventure 2

Accéder à la BD « Les aventures de Goutte de sang » (PDF)

Creative Commons License

Equipe Opérationnelle d’Hygiène Hospitalière Centre Hospitalier de Haguenau (67)

Retour au sommaire du dossier AES

Commentaires (1)

Serranou

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Et si on supprimer les gouttes de sang

Bonsoir,
Merci pour ces bandes dessinés, remarquablement bien faites.
Mais ce pourrait-il que nous attaquions la goutte de sang à la racine.
70% des AES ce fait avec une aiguille, pourquoi ne pas trouvé un DM où on ne peut pas se piquer.
Si l'aiguille passée du patient directement en protection totale,
Voir sur le GERES:
http://www.geres.org/materiels/seringue-de-securite-vanishpoint-2/
http://www.geres.org/materiels/unite-de-prelevement-veineux-et-microperfuseur-vanishpoint/
http://www.geres.org/materiels/aiguille-protegee-easy-point-needle/

La goutte de sang pourrait presque disparaître.

A vous lire,
Thierry Serranou, logistique hospitalière