AU COEUR DU METIER

Les patients préfèrent l'adhésion plutôt que l'observance...

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

Les patients atteints de maladie chronique demandent à ce que l'humain et leur expérience soient davantage pris en compte dans leur prise en charge afin de "dépasser le terme d'observance pour lui préférer celui d'adhésion" et de développer la décision médicale partagée au coeur de la relation soignant/soigné, dans des recommandations issues d'une conférence citoyenne, présentées vendredi lors d'une conférence de presse.

attente

Les patients font entendre leur voix pour revendiquer une démarche collaborative et participative dans le suivi de leur maladie chronique.

Ces recommandations formulées par un panel de 54 personnes concernées directement ou indirectement par des maladies chroniques suivent un colloque organisé début juin par le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss), Coopération patients et [Im]Patients, chroniques & associés. L'objectif était d' intervenir dans le débat public, de faire entendre la voix des patients, avoir une démarche collaborative et participative dans la problématique de l'observance thérapeutique relancée en 2013 par des arrêtés conditionnant la prise en charge par l'assurance maladie au télésuivi de l'observance, a rappelé le secrétaire général délégué du Ciss, Christian Saout. Les textes ont été annulés par le Conseil d'Etat en novembre 2014 "pour une raison de forme pas une raison de fond" et les positions politiques et les considérations économiques ont déjà été entendues.

Les patients veulent plus de place pour leur expérience face à leurs difficultés car trop souvent on parle de chiffres, de statistiques, d'épidémiologie quand on parle d'observance.

Il est essentiel de prendre en compte la dimension humaine pour que les patients puissent adhérer, se mobiliser, participer et retrouver le chemin de la confiance et pour cela, les aider à acquérir la capacité à devenir des acteurs de leur choix de vie et de santé, a souligné Gérard Raymond, vice-président d'[Im]patients, chroniques & associés et président de la Fédération française des diabétiques (FFD). Des quatre groupes de recommandations émis par les panélistes, le...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)