INFOS ET ACTUALITES

14 novembre 2016 : "les yeux sur le diabète"

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

Ce 14 novembre 2016 marque la Journée mondiale du diabète. La défaillance organique est l'une des principales conséquences de la maladie diabétique avec notamment un déficit visuel fréquent chez les patients...

aveugle cecite

Le diabète est la première cause de cécité en France.

« Les yeux sur le diabète ». C'est le thème de cette Journée mondiale du diabète 2016. Et pour cause. La maladie présente une comorbidité impressionnante. En France, près de 12 000 diabétiques ont déjà eu un infarctus du myocarde, plus de 20 000 ont développé un ulcère au pied et 17 000 ont été victimes d'un accident cardiovasculaire. Mais, c'est sur la vue des malades que le diabète a plus d'incidence puisque la moitié d'entre eux est atteinte d'une rétinopathie diabétique...

Le diabète, première cause de cécité en France

Avec 422 millions de personnes atteintes à l'échelle mondiale et une projection à 622 millions d'ici 2040, le diabète n'est pas uniquement l'un des principaux facteurs de mortalité dans le monde, il est aussi le premier responsable de cécité acquise. En effet, la rétinopathie diabétique est une des principales causes de déficience visuelle parmi les personnes en âge de travailler, notamment dans les pays industrialisés, s'inquiète l'OMS qui souligne qu'un tiers des diabétiques ayant des complications cécitantes deviendra définitivement aveugle.

Résultats de troubles vasculaires rétiniens, la rétinopathie diabétique se manifeste par des occlusions et des dilatations vasculaires rétiniennes, provoquant ainsi un déficit visuel généralement tardif.

Diabète et amputations : des chaussettes intelligentes conçues pour prévenir les ulcères

Hormis la cécité, l'amputation des membres inférieurs, autre complication du diabète, a aussi une forte incidence dans le monde. En France, près de 9 000 amputations sont réalisées chaque année à cause d'ulcères mal soignés. Aux États-Unis, ce nombre est porté à 100 000.

Alors, pour tenter de répondre à ce problème, une start-up américaine a conçu des chaussettes connectées qui mesurent en temps réel la température des pieds.

On estime que 100% des diabétiques de type I sera atteinte de rétinopathie diabétique au bout de 10 ans d'évolution de leur diabète

Dépister la rétinopathie diabétique précocement pour ralentir son évolution

Bien qu'elle soit insidieuse, la rétinopathie diabétique peut être facilement ralentie dans sa progression. Car en effet, les anomalies rétiniennes qui caractérisent la rétinopathie diabétique suivent une évolution prédictible sans variation majeure dans leur ordre d'apparition, explique l'OMS. La prévention, qui représente l'un des aspects majeurs de la prise en charge des patients diabétiques, repose sur un examen ophtalmologique annuel indispensable au dépistage des lésions rétiniennes débutantes. A savoir qu'aujourd'hui, les avancées en matière de traitement offrent aux malades des perspectives encourageantes. Des études cliniques randomisées ont montré l'efficacité du photocoagulation au laser de la rétine dans la rétinopathie diabétique proliférative. Encore faut-il, pour pouvoir en bénéficier, que les patients soient précocement dépistés.

Le diabète en chiffres

  • Dans le monde
    • Le nombre des personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014.
    • L'OMS  prévoit 622 millions de diabétiques dans le monde d'ici 2040.
    • La prévalence mondiale du diabète1 chez les adultes de plus de 18 ans est passée de 4,7% en 1980 à 8,5% en 2014.
    • La prévalence du diabète a augmenté plus rapidement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire2.
    • Le diabète est une cause majeure de cécité, d’insuffisance rénale, d’accidents cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et d’amputation des membres inférieurs2.
    • 1 personne meurt du diabète toutes les 6 secondes dans le monde, soit plus que le sida, la tuberculose et la malaria.
    • En 2012, on a estimé que 1,5 million de décès étaient directement dus au diabète et que 2,2 millions de décès supplémentaires devaient être attribués à l’hyperglycémie3, 2.
    • Près de la moitié des décès dus à l’hyperglycémie surviennent avant l’âge de 70 ans1.
    • L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde4.
  • En France
    • la France compte 4 millions de personnes atteintes de diabète5.
    • 500 000 et 800 000 diabétiques s’ignorent .
    • 9 000 amputations d’un membre inférieur par an
    • 17 148 patients diabétiques ont subi un accident vasculaire cérébral imposant une hospitalisation  
    • Un régime alimentaire sain, l’activité physique, les médicaments, le dépistage régulier et le traitement des complications permettent de traiter le diabète et d’éviter ou de retarder les conséquences qu’il peut avoir2

Notes

  1. Définition des diabètes utilisée pour les estimations: glycémie à jeun ≥ 7,0 mmol/L (126 mg/dl) ou patient sous traitement.
  2. Rapport mondial sur le diabète Organisation mondiale de la Santé, Genève, 2016.
  3. L’hyperglycémie se définit comme une distribution de la teneur plasmatique en glucose à jeun dans une population plus élevée que la valeur théorique qui réduirait au maximum les risques pour la santé (d’après les études épidémiologiques). C’est un concept statistique, pas une catégorie clinique ou diagnostique.
  4. Projections of global mortality and burden of disease from 2002 to 2030. Mathers CD, Loncar D. PLoS Med, 2006, 3(11):e442.
  5. Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses 

• Source – OMS, avril 2016

Creative Commons License

Rédaction Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Diabète