IBODE

Mission réingénierie pour la formation IBODE

Une mission sur la réingénierie de la formation d'infirmier de bloc opératoire diplômé d'État (Ibode) a été confiée aux inspections générales des affaires sociales (Igas) et des affaires de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR), ont fait savoir deux associations d'Ibode le 22 novembre 2012 dans un communiqué conjoint

Cette mission devrait se terminer au printemps 2013, indiquent l'Union nationale des associations d'Ibode (Unaibode) et l'Association des enseignants et des écoles d'infirmiers de bloc opératoire (Aeeibo). Ils rapportent des propos qui leur ont été tenus par le cabinet de la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, le 16 novembre 2012.

Mission réingénierie pour la formation IBODELes deux associations regrettent ce nouveau délai avant la reprise de la réingénierie, et rappellent que les travaux ont commencé en 2006. Elles ont déjà dénoncé, en octobre, un "blocage" des réformes les concernant.
En revanche, la Fédération des spécialités médicales (FSM) aurait donné un avis favorable à ce que certains actes soient délégués exclusivement aux Ibode sur prescription des chirurgiens. Un groupe de travail va être mis en place, rapportent les deux associations.
Alors qu'elles réclament la suppression des deux années d'exercice nécessaires pour s'inscrire en formation d'Ibode, le cabinet aurait proposé de maintenir un prérequis de quelques mois.

Après cette entrevue au ministère, un conseil d'administration des deux associations a décidé d'"envisager tous les moyens pour accélérer une réponse ministérielle claire sur les points essentiels de leurs revendications", notamment un accès au diplôme via la validation des acquis de l'expérience (VAE).
Le communiqué évoque des possibilités "d'opérations loco-régionales" des Ibode ou des étudiants en stage, principalement en Midi-Pyrénées, à Paris et dans le Nord.

Commentaires (0)