FORMATION EN IFSI

Ifsi : une entrée simplifiée pour les étudiants issus de la Paces

Le projet avait été présenté le 15 octobre 2012 au Haut conseil des professions paramédicales (HCPP), l'arrêté du 21 décembre 2012 le validant est paru au Journal Officiel du 29 décembre 2012... Il simplifie les épreuves de sélection (dispense de UE) à l'entrée des instituts de formation en soins infirmiers (Ifsi) pour les étudiants issus de la première année commune aux études de santé (Paces).

Ifsi : quid de l'entrée pour les étudiants issus de la PacesLa Paces est commune aux étudiants de médecine, pharmacie, odontologie, et maïeutique, rappelle-t-on.
"Les directeurs d'Ifsi sont sollicités par les UFR [unités de formation et de recherche] de médecine pour offrir la possibilité à des étudiants issus de la Paces d'intégrer la formation infirmière. Or, il n'existait pas de dispositifs permettant à ces étudiants d'intégrer directement un Ifsi sans passer les épreuves de sélection", constatait en octobre 2012 la fiche de présentation du projet d'arrêté, réalisée par le ministère des affaires sociales et de la santé.

"Des expérimentations mettant en place un dispositif de cette nature ont donc été menées dans deux régions, Rhône-Alpes et Aquitaine. Ces deux régions témoignent d'une expérience positive quant au suivi de la scolarité par ces étudiants", poursuit le ministère.

L'arrêté du 21 décembre 2012 paru au JO du 29 décembre 2012 prévoit que les étudiants ayant validé les unités d'enseignement de la Paces depuis moins d'un an soient dispensés d'épreuve écrite, et ne passent donc que l'épreuve orale d'admission en Ifsi. Le nombre de candidats pouvant être admis par cette voie ne pourrait dépasser un quota de 10% par Ifsi.
Les candidats admis seront dispensés de quatre unités d'enseignement (UE) du premier semestre : "psychologie, sociologie, anthropologie" (UE 1.1), "Biologie fondamentale" (UE 2.1), "Cycles de la vie et grandes fonctions" (UE 2.2) et "Pharmacologie et thérapeutiques" (UE 2.11).
"Le temps dégagé par cette dispense de scolarité peut être consacré, après avis du conseil pédagogique, à favoriser l'adaptation de ces étudiants à la poursuite de leurs parcours", poursuit l'arrêté.

Publicité

Commentaires (12)

c.lt

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#12

projet intellligent

Ces metiers sont en etroites relations tu ne peux pas dire le contraire! Les medecins et les infirmiers travaillent ensemble. Et Pas mal de cours de la premiere année sont communs aux deux. C'est pas comme si on avait fait PAES et qu'on se réorientait en boulangerie, la ok aucune raison qu'il y ai une passerelle car les enseignements n'ont rien de commun et les metiers n'ont plus. Et comme l'a dit Fanette ceux qui ont fait medecine pour le "prestige" ne voudront jamais aller en IFSI, ceux qui se presente sont des personnes vraiment motivées d'integrer le domaine du medical/paramedical. Alors ayant fait PAES et ayant acquis certaines connaissances, pourquoi ne pas en profiter.

Xephos

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#11

Lamentable

Cette reforme est INJUSTE! Pourquoi insiste donc tant pour dissocier la branche médicale (médecine) et la branche du soins (IFSI/IFAS)? C'est par ce que c'est 2 filières différentes avec des enjeux différents. C'est trop facile de se rabattre sur la filière IFSI quand on est recalé de médecine. Ils auraient du augmenter le nombre de place pour les AS car la c'est réellement une volonté de progresser dans son projet professionnel... Honte a ceux qui ont pondu ce texte!

Fanette27

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#10

Chouette idée

En effet je suis concernée par cet arrêté, et je me suis inscrite à passer un concours en IFSI en qualité de candidat PACES.
Déjà, il ne faut pas croire, comme planoise25, que l'on va directement intégrer la formation. On va tout de même devoir passer l'oral, et je pense que la sélection y sera bien rude, justement pour cibler les candidats qui ne seront pas motivés.

De plus, et je parle pour pas mal de gens comme moi, on ne va pas choisir de s'inscrire en IFSI pour le "prestige". Tout le monde est d'accord pour reconnaître qu'IDE n'est pas un métier facile, et je peux vous dire que des PACES seulement intéressés par la jolie mention Dr. qui fait bien ne vont pas s'orienter vers ce métier, mais plutôt dans d'autres voies de réorientation bien plus rentables...Donc vous ne verrez pour la grande majorité des cas seulement des ex-PACES réellement motivés à poursuivre la formation !

Cajul57

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#9

Et pour les étudiants n'ayant pas validé les UE ?

J'aurai voulu savoir étant donné que le plus souvent les concours d'entrée en Ifsi se déroulent en mars-avril pour l'écrit,je me demandais ceux qui sont en "échec" en Paces se voient donc refuser l'accès à l'Ifsi ? Etant donné qu'ils ne passeront pas l'écrit par leur statut d'étudiant en Paces mais qu'après l'annonce des résultats en mai, ils se verront forcément refuser l'accès malgré la réussite à l'oral car ils n'auront pas validé ces fameux UE et qu'ils n'auront pas passé l'écrit.

Marine40420

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#8

ST2S

Après tout pourquoi pas, mais quelle possibilités s'offrent à ceux qui ont un parcours d'étude dans le sanitaire et social ? Pour exemple, après un BEP CSS et un BAC ST2S ( le post que j'ai vu me semble peu justifié en tout cas pour ma part ou nos professeur nous on fait cours avec une ouverture d'esprit ainsi qu'un esprit critique sur tel ou tel sujet) pourrait-il pas y a voir une dispense d'épreuve d'admissibilité? Je me trompe peut-être mais après tout on nous donne le droit de s'exprimer alors j'en profite ...

librio62

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#7

Les acquis sont une chose mais.....

Les acquis théoriques sont une chose mais la motivation pour un métier en est une autre.
Clair que celui qui valide à 10/20 et +, un module en 1ère année de Médecine c'est bien et même très bien. Pas de souci la dessus, il a bien bossé car c'est pas évident.
Sauf que et oui, y a toujours un hic: c'est que pas mal de PCEM1 sont en Médecine pour
"le prestige" du DE de Docteur en Médecine (entendu de mes propres oreilles) et là, ils vont déchanter et être bien frustrés en IFSI et en stage avec un petit DE "d'infirmier"..

c.lt

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#6

Bonne idée

Je pourrais etre concernée par cette mesure que je trouve très interessante.
Il ne faut pas croire que tous les étudiants ayant fait une ou plusieurs PAES se réorientent en école d'infirmière par défaut! De plus, en sortant de cette première année, les étudiants on acquis de nombreuses connaissances et ce projet l'illustre bien

Marcalino

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

Etudes IFSI et PACES

Personnellement, je trouve que l'intégration de ces étudiants peut être très bénéfiques pour tout de même élever le niveau des études d'infirmiers qui parfois fait un peu rire les reste des paramédicaux.
Le bac ST2S,- et il faudrait que les conseillers d'orientation le comprennent-, n'est pas le "meilleur" bac pour intégrer un ifsi et encore moins une école de travailleurs sociaux. Les étudiants issus d'un bac ST2S sont souvent en difficulté car ils n'ont pas été formés à l'esprit critique et pensent tout savoir parce qu'en terminale on leur a fait miroité qu'ils apprenaient les sciences de la santé.....
J'interviens en IFSI et les étudiants qui ont les meilleurs résultats -en règle générale- sont titulaire d'un bac S ou ES.

ameliedu80

Avatar de l'utilisateur

24 commentaires

#4

ST2S?

encore une réforme qui avantagera encore les bacheliers S majoritaires en 1e année de médecine alors que les bacheliers ST2S dans la formation visent à intégrer une formation sociale ou paramédicale doivent passer toutes les étapes du concours et qu'à part les concours, leurs débouchés sont assez débouchés

nounours94140

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#3

pourquoi pas?!

et oui! pourquoi pas?
tout le monde ne peut pas faire medecine donc il faut trouver un soution à ces etudiants!
de plus, "Le projet d'arrêté prévoit que les étudiants ayant validé les unités d'enseignement de la Paces depuis moins d'un an soient dispensés d'épreuve écrite, et ne passent donc que l'épreuve orale(...) Les candidats admis seraient dispensés de quatre unités d'enseignement (UE) du premier semestre: UE 1.1, UE 2.1, UE 2.2 et UE 2.11."
donc cela signifie que ces étudiants ne seront pas du tout des etudiant "en échec"!

jsuis plutot POUR une reforme comme celle ci! et mais aussi pr que le quotat des AS soit revus à la hausse!

Pascal, ESI 1ere année, ancien aide soignant!

planoise25

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#2

Des futurs infirmiers frustrés

Comment qualifier ce genre d' accord ? Lamentable, honteux, révoltant ?
On propose à des étudiants en échec d' intégrer directement la formation d' IDE , ces étudiants seront des futurs frustrés pour le restant de leur(e)s carrières , il serait plus logique d' augmenter les places disponibles pour les A.S à la place , beaucoup d' entre elles (eux) le méritent.
Les directeurs(ices) d' IFSI n' ont ils pas un peu d' honneur ? C' est du donnant sans rien en retour , je comprends pas qu' ils (elles) puissent accepter.

librio62

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#1

Et la contrepartie?

Et je pense qu'il y aura une contrepartie à cela?
Par exemple, les étudiants qui ont validé leur Diplôme d’État pourrait se voir dispensé de la 1ère année de Médecine ?
On peut toujours rêver, hein, ça coûte rien.... Mais comme d'habitude, ça se fera à sens unique - Vive les "pigeons, nonnes et bonnes"