INFOS ET ACTUALITES

Débat - "La télémédecine, un plus… mais pour quelles professions de santé ?"

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

A ne pas rater ce soir : l'émission en direct "Les jeudis des professions de santé", s'intéressera à la télémédecine, son développement, ses acteurs, et la place de chacun dans ce dispositif qui se veut innovant mais... Médecins, pharmaciens, infirmiers... en débattront. Nous serons particulièrement attentifs au point de vue infirmier défendu par Nathalie Depoire, présidente de la Coordination nationale infirmière.  

interrogation

La télémédecine : quelle place pour chacun des professionnels de santé impliqué dans ce dispositif qui se veut innovant et performant ?

La soirée en direct sur Fréquence Médicale, animée par Jean-François Lemoine (médecin Journaliste) et Nicolas Leblanc (médecin de santé publique), s’intéressera à la thématique suivante : "La télémédecine, un plus… mais pour quelles professions de santé ?" En effet, si les médecins sont en train de rentrer de plein pied dans le sujet, volontaires ou contraints, qu’en est-il des autres professions ? Les expériences débutent chez les pharmaciens, les infirmiers sont assez vindicatifs sur le sujet...

Le programme s’organisera en deux parties :

  • à 19h30, entretien avec le Dr Agnès Gepner, directrice médicale de la société « Mes docteurs », autour de la question suivante : "La télémédecine, un plus pour les médecins ?" Si, après une période d’expérimentation, la télémédecine est entrée en 2019 dans le droit commun des pratiques médicales - concrètement la téléconsultation est remboursée par l’assurance maladie depuis le 15 septembre, à l’instar des consultations "classiques" - restent de nombreuses questions, que nous nous posons tous, sur l’offre disponible et surtout la qualité de cette offre ;
  • à 20H10, suite des débats. "La télémédecine, oui, mais pour quelles professions ?" Si pour la Cnam, 2019, sera l’année phare pour la télémédecine, qu’en est-il sur le terrain ? Une certitude pour les médecins mais pour les autres professionnels de santé ? Il y a encore peu les infirmiers étaient vent debout contre une réforme qui les ignoraient une fois encore... Depuis grâce au fameux avenant n°15 les choses sont censées s’améliorer et les pharmaciens ont été rassuré par cet avenant et certaines officines ont franchi le pas. Mais cela reste anecdotique parce que les contraintes pratiques sont difficiles à résoudre. 
  • Pour en débattre :
    - Dr Agnès Gepner, directrice médicale de la société « Mes docteurs ».
    - Beatrice Clairaz, Pharmacien à Chatenay Malabry et membre de l’USPO
    - Nathalie Depoire présidente de la Coordination Nationale Infirmière (CNI) Elle avait adressé, en avril 2018, une "Lettre ouverte" au Président de la République, à la ministre des Solidarités et de la Santé, au Directeur général de la CNAM, au Président de l'Ordre national des Infirmiers et à l'ensemble des députés et sénateurs sur la place des infirmiers dans le développement de la télémédecine. 

Rappelons qu’Infirmiers.com, partenaire éditorial « infirmier » des Jeudis des professions de santé avait participé, en janvier dernier, à la première soirée sur la thématique : "Les professions de santé dans 10 ou 20 ans". Bernadette Fabregas, sa rédactrice en chef y avait défendu son point de vue.

Accéder au live des Jeudis des professions de santé 

Accéder au replay 

Regarder la vidéo

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)