AU COEUR DU METIER

Lettre ouverte : "La télémédecine doit-elle être réservée aux médecins ? "

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Nathalie Depoire, Présidente de la Coordination nationale infirmière (CNI) questionne, via une "Lettre ouverte" adressée au Président de la République, à la ministre des Solidarités et de la Santé, au Directeur général de la CNAM, au Président de l'Ordre national des Infirmiers et à l'ensemble des députés et sénateurs, la place des infirmiers dans le développement de la télémédecine... Nous publions cette tribune in extenso qui montrte, une fois encore, le peu de considération accordés aux compétences infirmières en la matière...

télémédecine tablette

En matière de télémédecine, les infirmiers doivent-ils accepter sans rechigner d’être une fois de plus écartés du champ de vision du soin au patient ?

Notre système de santé doit faire face à un flux croissant de patients lié à l’avancée en âge et son corollaire de maladies chroniques, véritable problème de santé publique. Les contraintes économiques induisent de multiples injonctions paradoxales générant un mal être croissant des professionnels de santé, conduisant parfois à des fins dramatiques. En tant que présidente du syndicat CNI, je reçois le questionnement de Nicole Tagand, responsable d’une consultation infirmière plaies chroniques hospitalière, qui a contribué en tant qu’expert, à l’élaboration et la mise en place d’une expérimentation de télémédecine dédiée aux patients en EHPAD. Sa réflexion pose la question de la place de l’infirmière, acteur majeur et maillon indispensable de la chaine du soin dans notre système de santé. Est-il économiquement viable de faire abstraction des infirmiers profession paramédicale la plus importante en effectifs dans l’hexagone ? Partageant ses interrogations, je vous propose de découvrir ci-après son écrit intitulé La télémédecine doit-elle être réservée aux médecins ?

Quelle n’a été ma surprise de voir la tarification à l’acte de télémédecine, que ce soit en téléconsultation, ou en télé expertise limitée à des interactions de médecin à médecin uniquement "L'acte de télémédecine est maintenant rémunéré1 et pour cela une tarification requérant (demandeur) et requis (expert) est instaurée, financée par l'assurance maladie alors que jusqu'à présent, les...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)