EN BREF

A la télé - Du selfie au bistouri... pas sans risque !

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Le magazine d'information de France 2 Complément d'enquête, diffusé ce jeudi 6 février 2020 à 21 heures s'intéresse à la chirurgie esthétique autour d'un sujet intitulé : "Du selfie au bistouri : les jeunes accros à la chirurgie." Le sujet le montre, chez les chirurgiens esthétiques, c’est une révolution. Pour la première fois cette année, les moins de 35 ans se font davantage opérer que les plus de 50 ans. Les réseaux sociaux et leurs selfies "retouchés" semblent avoir changé la donne : Snapchat ou Instagram pousseraient-ils la jeune génération à céder aux sirènes du bistouri ? En tout cas, les cliniques esthétiques en profitent : c'est un marché qui représente 10 milliards d’euros dans le monde. Pour faire venir les jeunes, elles s’appuient sur les "influenceuses", stars des réseaux sociaux qui assurent la promotion des établissements auprès de leurs fans. De la clinique des Champs-Elysées, la plus grande d’Europe, en passant par Miami et ses chirurgiens stars, "Complément d’enquête" vous emmène au bloc mais aussi dans un cabinet clandestin.  En effet, alors que de plus en plus de jeunes françaises souhaitent une bouche volumineuse, et que les injections d'acide hyaluronique se facturent 400 € la piqûre, le marché parallèle s'est développé et c'est franchement flippant. Une journaliste a voulu en savoir plus sur ce type de proposition et a pris rendez-vous, en caméra cachée. Le cabinet médical : une cuisine, le personnel : pas vraiment qualifié, le tarif : 200 € en liquide... des pratiques jugées par les professionnels médicaux de l'esthétique comme inquiétantes tout autant qu'illégales... 

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)