EN BREF

Accueil des enfants à l'hôpital : un rapport propose des pistes d'amélioration

    Suivant

Comment améliorer l'accueil des enfants à l'hôpital ? Chaque année, près de 2 millions d'enfants et adolescents sont hospitalisés dans un établissement public de santé. Leur hospitalisation est encadrée par un corpus de textes réglementaires assez complet mais qui reste perfectible. La Fédération Hospitalière de France a ainsi mené une enquête auprès des établissements pour réfléchir à l'amélioration de l'accueil de ces enfants. 5 axes forts ont été deégagés, selon le rapport :

  • La valorisation de l'accueil des enfants à l'hôpital. Parmi les propositions phares, se trouve la garantie pour l'enfant hospitalisé de la présence de l'un de ses parents à ses côtés, ce qui aujourd'hui n'est pas encore systématique. Citons aussi la nécessité de faire participer les parents ou les enfants à l'élaboration du projet de service ou encore de garantir un environnement adapté aux enfants combinant des équipements spécifiques et l'intervention d'éducateurs de jeunes enfants, d'enseignants, d'associations.
  • L'information de l'enfant sur sa maladie et ses soins avec également, la réalisation d'un livret d'accueil spécifique pour les enfants.
  • L'écoute de l'enfant en vue notamment d'obtenir son consentement aux soins ou de recueillir son ressenti sur son hospitalisation à des fins d'amélioration de son accueil.
    Le renforcement des formations pour les professionnels pour qu'ils maîtrisent les spécificités de la pédiatrie.
  • La coordination de la prise en charge des mineurs non accompagnés, problématique complexe à laquelle les équipes soignantes et socio-éducatives des hôpitaux sont peu préparées.

Ce rapport, qui se veut autant un guide et une aide pour les établissements qu'un outil d'interpellation des pouvoirs publics, a été réalisé par la commission des usagers de la Fonction Hospitalière de France (FHF), en étroite collaboration avec l'Union nationale des associations familiales (UNAF) et l'association SPARADRAP.

Un partenariat inédit entre la Ligue de football professionnelle et la FHF est également instauré. Intitulé "1 but et au lit", son but est de financer des lits d'accompagnements pour les proches. Pour chaque but marqué lors de la saison 2019-2020 de la Ligue 1 et de la Ligue 2, 100 € seront versés par la ligue de football. Depuis le début de la saison, 222 buts ont été marqués dans les deux championnats, soit déjà 22.200€ récoltés pour améliorer les conditions d’accueil des enfants hospitalisés et de leurs parents accompagnants.

Plus d'infos sur le site de la Fédération Hospitalière de France

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)