EN BREF

Attentat de Nice : des forces vives pour accompagner les traumatismes

Trois mois après l’attentat de Nice, Marisol Touraine annonce le recrutement de 24 nouveaux professionnels dans les hôpitaux des Alpes-Maritimes pour assurer, sur le long terme, l’accompagnement psychologique des personnes traumatisées. Il s’agit d’une augmentation d’effectifs pérenne, financée à hauteur de 1,4 million d’euros par le ministère et définie sur la base des besoins de chaque établissement. La ministre prolonge ainsi l’engagement total du gouvernement aux côtés des victimes de l’attentat. Quatre établissements bénéficieront de cette augmentation d’effectifs : l’hôpital pédiatrique Lenval et le Centre hospitalier d’Antibes pour la prise en charge médico-psychologique des enfants et des adolescents ; le CHU Pasteur et le Centre hospitalier Sainte-Marie pour la prise en charge médico-psychologique des adultes. Parmi ces professionnels supplémentaires à rejoindre ces établissements, on compte des psychiatres, des psychologues, des infirmiers, un éducateur, des secrétaires médicaux... mais aussi deux vacations hebdomadaires pour la supervision.

La suite est à lire sur sante.gouv.fr

Publicité

Commentaires (0)