EN BREF

Confinement : les Français se relâchent ?

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Il fait beau, le confinement dure depuis bientôt trois semaines et… les Français semblent se relâcher. C’est en tout cas le constat du patron de l’AP-HP, Martin Hirsch, qui s’inquiète de voir trop de monde dans les rues de Paris et alors que le pic de l’épidémie pourrait être atteint ce lundi 6 avril en région parisienne d’après les observateurs. L’application Covimoov a pu établir une cartographie de la France métropolitaine pour les jeudis 26 mars et 2 avril et les déplacements sont en hausse, selon le JDD : 

Dans les autres villes de France, comme à Marseille, Montpellier : même inquiétude. Trop de promeneurs ont profité du soleil ce week-end. 

Et pourtant, les personnels de santé ne cessent de le marteler : des efforts ont été faits et doivent être poursuivis. Ils mettent en garde : si le confinement n’était pas respecté, nous risquerions une seconde vague de malades dans les hôpitaux. 

Le relâchement, c’est l’allié du Covid, a ainsi déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui était dimanche soir l’invité de Laurent Delahousse sur France 2.  

 

 

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité